Proverbes : ala faditra

Proverbe181 Ala-faditr’ ilay moana : am-po no mametsivetsy. [Veyrières 1913 #5683, Cousins 1871 #84]
Ala-faditr' ilay moana ; am-po no manisaisa , ta ny am-bava mingonona ihany. [Rinara 1974 #96]
Ala-faditr' ilay moana , ao am-po no mametsovetso . [Rinara 1974 #97]
Ala-faditr' ilay moana , ka ao am-po no manisaisa . [Houlder 1895 #2056]
Ala-faditr' ilay moana : ny vava tsy miloaka , ao am-po mimenomenona. [Veyrières 1913]
Ala-faditr' ilay moana : ny vava tsy miloaka , ao am-po no manisaisa . [Veyrières 1913]
Ala-faditr’ ilay moana : ny vava tsy miloaka , fa ao am-po no manisaisa . [Cousins 1871 #85]
Traduction française C' est comme l' exorcisme d' un muet : il reste bouche close, mais dans son coeur, que de murmures. [Veyrières 1913]
C' est comme l'exorcisme d' un muet : sa bouche est muette, mais son coeur parle beaucoup. [Veyrières 1913]
Les exorcismes d' un muet: c' est dans son cœur qu' il les prononce. [Houlder 1895 #2056]
Interprétation française Se disait des gens qui, par crainte ou par prudence, dévorent en silence les injustices et les sujets de tristesse. [Veyrières 1913 #5684]
Se disait des gens qui se taisent par crainte ou par prudence ; ils se taisent, mais ils n'en pensent pas moins. [Veyrières 1913]

Index