Index

Proverbes : mahabotrabotra

Proverbe Maniraka andriana, aza mahafady; andriana tsy irahina tsy iaraha-monina. [Houlder 1895 #1419]
Maniraka andriana aza mahafady, andrian-tsy irahina, tsy iraisa-monina. [Rinara 1974 #2110]
Maniraka andriana, ka aza mahafady : andriana tsy irahina tsy iaraha-monina. [Veyrières 1913]
Maniraka andriana, ka aza tsiniko : andriana tsy irahina tsy iaraha-monina. [Veyrières 1913]
Maniraka andriana, mahabotrabotra : andrian-tsy irahina tsy ama-monina. [Veyrières 1913 #212, Cousins 1871]
Maniraka andriana mahabotrabotra, andrian-tsy irahina tsy iaraha-monina. [Veyrières 1913 #212, Cousins 1871, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Fitenenana entina hiangaviana olona zoky na ambony noho ny tena hanao zavatra ho an' ny tena, na iraka izany na asa hafa. [Rajemisa 1985]
Traduction française Donner une commission à un prince ; pardon pour ce que je vais dire : si on ne peut pas lui donner une commission, ce n' est pas la peine d' habiter avec lui. [Veyrières 1913 #211]
En envoyant un noble (faire quelque chose) dites: "Excusez-moi, je vous prie" ; mais s' il y a un noble qu' on ne puisse envoyer, c' est parce qu' il n' est pas du pays (et on s' en gène). [Houlder 1895]
Se faire rendre service par un prince, cela rend gros et prospère ; si on ne peut pas se faire rendre service par un prince, ce n' est pas la peine d' habiter avec lui. [Veyrières 1913 #212]
Interprétation française Il faut respecter ses supérieurs, mais ces derniers, à leur tour, ne doivent pas trop se prévaloir de leur naissance. [Houlder 1895]
On a beau être grand, on peut bien rendre service. [Veyrières 1913 #211]
Paroles d' excuses en demandant un service à quelqu' un d'important. [Veyrières 1913 #212]

Proverbe Raha telo no andriana mahamosarena, raha roa mahavery vady aman-janaka, fa raha iray mahabotrabotra. [Veyrières 1913 #252]
Traduction française Quand il y a trois rois dans un pays, ils se font la guerre et la terre devenant stérile le peuple est affamé ; quand il y en a deux, ils se battent et c' est la perte des femmes et des enfants ; mais quand il n' y en a qu' un, c' est la paix et la prospérité. [Veyrières 1913 #252]
Interprétation française Il ne peut y avoir plusieurs maîtres. [Veyrières 1913 #252]

Index