Index

Proverbes : mandao

Proverbe Aleo mandao ny harena, toy izay ilaozany. [Veyrières 1913 #2164]
Traduction française Il vaut mieux laisser les richesses que d' être abandonné par elles. [Veyrières 1913 #2164]
Interprétation française Le sens est qu' il faut les conserver jusqu' à la mort. [Veyrières 1913 #2164]

Proverbe Antibavy nanara-bady, nandao havam-poana. [Samson 1965 #A83]

Proverbe Hianareo natao valala fiandry fasana, natao vorompotsy tsy mandao omby. [Veyrières 1913 #606]
Hianareo no natao valala fiandry fasana, natao vorompotsy tsy mandao omby. [Cousins 1871 #1071]
Hianareo no natao valala fiandry fasana sy vorompotsy tsy mandao omby. [Rinara 1974 #1336]
Hianareo no natao valala fiandry fasana, vorompotsy tsy mandao omby. [Houlder 1895 #99]
Traduction française On vous a désignés pour être comme les sauterelles qui gardent les tombeaux, et comme les oiseaux blancs qui ne quittent pas les bœufs. [Houlder 1895]
Vous êtes devenus semblables à des sauterelles qui gardent le tombeau, semblables aux oiseaux blancs qui restent parmi les troupeaux de boeufs. [Veyrières 1913]
Interprétation française Cette expression désignait certains affranchis qui devaient garder le tombeau de la famille et qui redevenaient esclaves lorsqu' ils abandonnaient le village où était le tombeau du maître ; on comparait aux oiseaux blancs qui suivent les boeufs pour becqueter les insectes, les esclaves affranchis à condition de rester sur place ; on se servait de la même expression pour dire constance et fidélité. [Veyrières 1913]

Proverbe Hitsikitsika tsy mandao tevana. [Rinara 1974 #1349]
Kitsikitsika tsy mandao tevana. [Veyrières 1913 #6282, Cousins 1871 #1277]
Traduction française Les crécerelles ne désertent pas les précipices. [Veyrières 1913 #6282]
Interprétation française Se disait du danger. [Veyrières 1913 #6282]

Proverbe Ilay nanao soa vahiny, ka raha voky izy, dia nilaozany. [Cousins 1871 #1122, Nicol 1935 #307]
Ilay nanao soa vahiny : raha voky izy dia lasa. [Rinara 1974]
Ilay nanao soa vahiny : raha voky izy dia nandao. [Rinara 1974]
Nanao soa vahiny: voky izy dia nilaozany. [Rajemisa 1985]
Toy ny manao soa vahiny, ka raha voky izy, dia ilaozany mody. [Houlder 1895 #577]
Toy ny manao soa vahiny : nony voky izy nanao veloma. [Rinara 1974 #4301]
Toy ny manao soa vahiny: raha voky izy, ilaozany mody. [Cousins 1871 #3210]
Interprétation malgache Aza miantehitra na miandry valiny amin' izay olona mandala. [Rajemisa 1985]
Traduction française Faire du bien à un hôte de passage : à peine restauré, le voilà qui vous quitte. [Nicol 1935 #307]
On fait du bien à un étranger, et quand il est rassasié, il s' en va. [Houlder 1895]
Interprétation française Mot souvent cité en manière d' excuse par ceux auxquels il s' applique. [Houlder 1895]

Proverbe Mandao masaka hoatry ny takotra. [Veyrières 1913 #4046]
Mandao masaka, ohatra ny takotra. [Cousins 1871]
Mandao masaka tahaka ny takotra. [Rinara 1974, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ny vahiny tsy mety mijanona hihinana ny sakafo efa vita. [Rajemisa 1985]
Traduction française C' est comme le couvercle qui abandonne ce qui est cuit. [Veyrières 1913 #4046]
Interprétation française Se disait des visiteurs qui s' en vont au moment où le riz est cuit. Sens plus général : laisser une faveur. [Veyrières 1913 #4046]

Proverbe Telo no adidin’ ny takotra: ny mandrako-poana adidiny; ny mandrako-masaka adidiny; ny mandao masaka adidiny. [Cousins 1871 #3066]

Proverbe Valala fiandry fasana, vorompotsy tsy mandao omby. [Nicol 1935 #346]
Traduction française Sauterelle qui garde le tombeau ; oiseau blanc inséparable des troupeaux de bœufs. [Nicol 1935 #346]

Index