Index

Proverbes : rano

Proverbe Akoho misotro rano : ny eto an-tany jerena, ary ny any an--danitra andrandraina koa. [Nicol 1935 #301, Cousins 1871]
Akoho misotro rano : ny eto an-tany jerena, ny any an--danitra koa andrandraina. [Veyrières 1913 #6200]
Akoho misotro rano : ny eto an-tany jerena, ny lanitra andrandraina. [Rinara 1974]
Toy ny akohokely misotro rano, ka izay azo andrandraina ny lanitra. [Rinara 1974 #4248]
Traduction française Poule qui boit de l'eau : elle regarde la terre, elle regarde aussi le ciel. [Veyrières 1913 #6200]
Poule qui boit: un regard vers la terre, puis un regard vers le ciel. [Nicol 1935 #301]
Interprétation française Ce proverbe signifiait qu'il faut, avant d'agir, envisager non seulement le présent mais l' avenir, qu' il faut réfléchir ; ainsi la poule après avoir pris une gorgée, lève la tête vers le ciel. [Veyrières 1913 #6200]

Proverbe Amalona an-drano ny olombelona, ka be siasia. [Rajemisa 1985]
Amalona ka be siasia amin-drano. [Rinara 1974 #148]
Ny olombelona toy ny amalona aman-drano, ka be siasia. [Veyrières 1913 #2740, Rinara 1974 #3176, Cousins 1871 #2367]
Ny olombelona toy ny amalona an-drano ka be siasia. [Houlder 1895 #3]
Interprétation malgache Tsy maharitra ary miovaova ny olombelona, toy ny amalona ao anaty rano mitsoriaka atsy mitsoriaka aroa. [Rajemisa 1985]
Traduction française Les hommes changent facilement et errent çà et là, comme les anguilles dans l' eau. [Veyrières 1913 #2740]
Les hommes vont de-ci de-là comme les anguilles dans l' eau. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. ils errent, se trompent. [Houlder 1895]
L'homme est inconstant ; ce proverbe se disait surtout de ceux qui dévient du droit chemin et tombent dans une faute. [Veyrières 1913 #2740]

Proverbe Amalona tompon' ny rano hianao, izaho railovy tompon' ny ala, ka samia mahari-monina. [Rinara 1974 #149]

Proverbe Amalona zatra rano. [Veyrières 1913 #1606]
Traduction française Nous sommes comme l' anguille qui reste dans l' eau. [Veyrières 1913 #1606]
Interprétation française Nous sommes habitués, nous sommes sans crainte. [Veyrières 1913 #1606]

Proverbe Antibavy kendan-drano : lany raha niangonana. [Samson 1965 #A81]
Antidahy kendan-drano: lany raha niangoana. [Houlder 1895]
Interprétation malgache Anti-dahy kendan-drano, lany rehaka. + Ny rano no sisa zavatra ireharehan-drangahy, fa hany sisa laniny, fa ny zavatra rehetra efa tsy omby ny tendany avokoa; nefa io indray aza nahakenda azy. [Houlder 1895]

Proverbe Arivo tatatra, zato renirano; faran' ny rano Ikopa ihany. [Houlder 1895 #456, Cousins 1871]
Renirano zato, sakeli-drano arivo : Ikopa ihany no farany. [Nicol 1935 #165]
Renirano zato, sakeli-drano arivo : Matsiatra ihany no farany. [Nicol 1935 #165]
Renirano zato, tatatra arivo, fa Ikopa ihany no farany. [Rinara 1974]
Renirano zato, tatatra arivo: Ikopa ihany no farany. [Cousins 1871]
Tatatra zato, sakelidrano arivo, faran' ny rano any Matsiatra. [Rinara 1974 #4113, Cousins 1871 #3048]
Traduction française Mille canaux, cent rivières: leur fin à tous est l' Ikopa. [Houlder 1895]
Interprétation française Le mensonge finit toujours par être dévoilé. [Houlder 1895]

Proverbe Ataovy fitian-dranon' erika: madini-pihavy fa mahatondra-drano. [Houlder 1895 #200]
Aza manao fitian-dranon' erika: fa aoka hasesiky ny fitia tanteraka, ka tsy mahalala ranonorana ho lany. [Rinara 1974 #499]
Aza manao fitian-dranon’ erika : madini-pihavy, fa mahatondra-drano ; fa aoka hasesiky ny fitia tanteraka, ka tsy mahalala ranonorana ho lany. [Cousins 1871 #444]
Traduction française Que votre amitié soit comme la bruine: elle tombe fine, mais elle peut faire déborder les rivières. [Houlder 1895]

Proverbe Aza atao fitia rano-trambo : be fihavy ka mora ritra ; fa ataovy tahaka ny rano am--pasika : tsy nampoizina hisy ka nahazoana. [Nicol 1935]
Aza ataonao fitia ranon-trambo : be fihavy, ka mora ritra ; fa ataovy tahaky ny rano am--pasika : tsy nampoizina hisy, ka nahazoana. [Veyrières 1913 #5074]
Aza ataonao fitia rano-trambo: be fihavy, ka mora ritra; fa ataovy tahaka ny rano am--pasika: tsy nampoizina hisy, ka nahazoana. [Cousins 1871 #375]
Aza dia atao toy ny ranotrambo ny fitia, ka be fihavy fa mora tankina. [Rinara 1974 #434]
Aza manao fitia ranotrambo: be fihavy, fa mora mianina. [Cousins 1871 #443]
Aza manao fitia ranotrambo: be fihavy, fa mora ritra. [Cousins 1871 #443]
Aza manao fitia rano trambo: be fihavy, ka mora lasa. [Houlder 1895]
Traduction française Que l’amour n’imite pas les fortes ondées : abondantes mais vite épuisées; mais qu’il soit comme l’eau cachée dans le sable : on n’y comptait pas, et l’on en trouve. [Nicol 1935 #9]
Que votre amitié ne soit pas comme l' eau d' un torrent: elle vient en grande abondance, mais disparaît en peu de temps. [Houlder 1895]
Que votre amour ne soit pas comme le torrent qui se déverse à grands flots et tarit vite ; mais qu' il soit comme l' eau dans le sable : on n' espérait pas en trouver et cependant on a pu en recueillir. [Veyrières 1913 #5074]

Proverbe Aza atao fitia savony : tiana ihany fa navalana rano. [Rinara 1974 #390]
Aza atao fitia savony : tiana ihany ka avalan-drano. [Veyrières 1913 #5326]
Aza atao fitia savony: tiana ihany, ka avalan-drano; fa ataovy fitia foza kely, ka lany mbamy ny tongony. [Cousins 1871]
Traduction française Ne faites pas de l'amitié ainsi qu' on fait du savon, qu' on aime, mais qu' on laisse partir au courant de l' eau ; faites de l' amitié ce qu'on fait pour les jeunes crabes, dont on mange jusqu' aux pattes. [Veyrières 1913 #5326]
Interprétation française Soyez constant dans vos affections et prouvez-le. [Veyrières 1913 #5326]

Proverbe Aza atao toy ny angady, ka ny lelany mitomboka tany, sasana amin' ny rano, fa ny zarany tsy mikasi-potaka, hosorana menaka. [Rinara 1974 #418]

Proverbe Aza mahery an-drano. [Veyrières 1913 #873]
Traduction française Ne soyez pas dur et cruel envers les vôtres dans la maison, et mou et lâche au-dehors envers les étrangers. [Veyrières 1913 #873]

Proverbe Aza manaiky lempona ihandronan' ny rano. [Rinara 1974 #482]
Manaiky lembenana ka ihandronan' ny rano. [Houlder 1895 #918, Cousins 1871 #1493]
Manaiky lempona ka ihandronan' ny rano. [Rinara 1974 #1971, Cousins 1871 #1493]
Nahoana no manaiky lempona ihandronan' ny rihitra (rano) ? [Rinara 1974 #176]
Traduction française Se montrer d' accord par politesse et en souffrir ensuite. [Houlder 1895]
Interprétation française Litt. consentir à être un creux où l'eau reste à croupir. [Houlder 1895]

Proverbe Aza manao rano dikain’ ny zinga. [Houlder 1895 #1391, Veyrières 1913 #5500, Rinara 1974 #555, Cousins 1871 #489]
Nahoana no manao rano dikain' ny zinga ? [Rinara 1974]
Traduction française Ne faites pas comme il en est de l' eau franchie par la coupe à puiser. [Veyrières 1913 #5500]
Ne faites pas comme l' eau franchie par la coupe à puiser. [Houlder 1895]
Interprétation française Il s' agit de l' eau qui se trouve dans une des grandes cruches qui servent de réservoir et de l' ustensile en fer blanc servant à y puiser. Les Malgaches considèrent qu' il n' est pas convenable que cet ustensile passe par-dessus une des cruches quand on puise dans une autre à côté. Ce proverbe veut dire qu' il n' est pas bon de ne pas suivre la filière, en s' adressant à un supérieur sans passer par les intermédiaires. [Houlder 1895]

Proverbe Aza manao rano lalina ila. [Veyrières 1913 #4980]
Traduction française Ne cachez pas des pièges et des artifices comme l' eau qui est profonde d' un côté seulement. [Veyrières 1913 #4980]

Proverbe Aza manao rano lalina ila ; ka raha marivo, hotsobohina ; fa raha lalina, hihemorana. [Houlder 1895 #940, Veyrières 1913 #5790]
Traduction française Ne dites pas (à propos d' un travail à entreprendre) que c' est comme une eau qui est peut-être profonde d' un côté et que, si elle est basse vous y entrerez, mais que si elle est profonde, au contraire, vous reculerez. [Houlder 1895]
Ne dites pas que c'est comme l' eau qui est profonde d' un côté, et que si elle est basse, vous entrerez ; mais si elle est profonde, vous reculerez. [Veyrières 1913 #5790]
Interprétation française C. à. d. entreprenez résolument votre affaire, au lieu d' hésiter à en considérer les risques,. [Houlder 1895]
N' hésitez pas dans votre entreprise. [Veyrières 1913 #5790]

Proverbe Aza manao rano manindao namana. [Houlder 1895 #294]
Nahoana no manao rano manindao namana ? [Veyrières 1913 #3128, Cousins 1871 #2050]
Nahoana no manindao namana ohatra ny rano ? [Rinara 1974]
Traduction française Ne faites pas comme l' eau d' une rivière emportant sa pareille. [Houlder 1895 #294]
Pourquoi faites-vous comme la pluie qui emporte ses compagnes ? [Veyrières 1913 #3128]
Interprétation française On appelait ainsi la pluie qui arrive vers la fin de la saison sèche, parce quelle provoque une évaporation subite qui dessèche la terre et emporte toute humidité ; ce proverbe se disait des rapports avec les parents et amis. [Veyrières 1913 #3128]

Proverbe Aza milaza ho tetezana ka tsy sahy mita. [Rinara 1974 #780]
Aza milaza tetezana ka tsy sahy mita. [Houlder 1895 #935]
Tsy mety raha milaza rano marivo tsy sahy miroboka, na milaza tetezana fa tsy sahy mita. [Rinara 1974 #4647]
Tsy mety raha milaza tetezana, ka tsy sahy mita. [Cousins 1871 #3464, Nicol 1935 #36]
Traduction française Ne parlez pas d' un pont sur lequel vous ne voulez pas passer vous-même. [Houlder 1895 #935]
Ne pas parler île pont, si l’on n'ose pas traverser. [Nicol 1935 #36]

Proverbe Biby tsy mandeha tsy amin' ny lohany, hazo tsy maniry tsy amin' ny fakany. [Rinara 1974 #897]
Biby tsy mandeha tsy ny lohany ; hazo tsy maniry tsy ny fakany ; rano tsy mita tsy ny fandrana. [Veyrières 1913 #965, Cousins 1871 #764, Nicol 1935 #319]
Mañalihale biby an-davake. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Chercher un animal dans son trou. [Poirot & Santio: Vezo]
L’animal ne marche que la tête en avant, l’arbre ne pousse que grâce à ses racines, l’eau ne s’écoule que par un canal. [Nicol 1935 #319]
Un serpent ne va pas sans sa tête, un arbre ne pousse pas sans ses racines, l' eau ne franchit pas un fossé sans qu' un tronc de palmier creusé lui serve de conduit. [Veyrières 1913 #965]
Interprétation française Chercher des problèmes. [Poirot & Santio: Vezo]
Se disait des enfants et des inférieurs que des gens malveillants montaient contre leurs parents ou leurs chefs et détachaient d' eux. [Veyrières 1913 #965]

Proverbe Efa nadio izay ny rano nitany. [Rinara 1974]

Proverbe Faly raha tonga ny rano fanala kenda, raha malahelo ka misy mpanony, raha lavo ka misy mpanarina. [Houlder 1895, Rinara 1974]
Faly raha tonga ny rano fanala kenda, raha malahelo ka misy mpanony, raha lavo no misy mpanarina. [Veyrières 1913 #808, Cousins 1871 #889]
Traduction française Nous sommes heureux, car l'eau est arrivée pour dégager le gosier obstrué ; malheureux nous avons un consolateur ; tombés à terre, nous avons quelqu' un qui nous relève. [Veyrières 1913 #808]
On est content de trouver de l' eau quand on étouffe, un consolateur quand on a du chagrin, quelqu' un qui vous relève quand on est tombé. [Houlder 1895]
Interprétation française Paroles dites aux protecteurs. [Veyrières 1913 #808]

Proverbe Fidiny ve ka ho tranon' amalona (rano) no laoka. [Rinara 1974 #1163]

Proverbe Foza halohalo, tsikovo-dri-drano, lalina fisaina fa ho ritra ny rano. [Rinara 1974 #1213, Cousins 1871 #993]
Lalina fisaina fa ho ritra ny rano! [Rinara 1974 #1690]
Tsikovo-drano, foza voatango : lalina fisaina fa ho ritra ny rano. [Veyrières 1913 #6135, Rinara 1974 #4428, Houlder 1895]
Tsikovo-dri-drano, foza halahala, lalina fisaina, fa ho ela no hitoerana. [Veyrières 1913]
Tsikovodrindrina, foza voatango: lalina fisaina, fa ho ritra ny rano. [Cousins 1871 #3300, Veyrières 1913]
Traduction française Attention! dytiques, et crabes ayant perdu les pattes; voyez ce qu' il y a à faire, car l' eau va tarir. [Houlder 1895]
Dytiques et crabes qui avez perdu les pattes, réfléchissez bien car l' eau va tarir. [Veyrières 1913 #6135]
Insecte aquatique et crabe à la saison sèche : il faut réfléchir profondément, car cela durera longtemps. [Veyrières 1913 #6156]
Insecte tsikovodrindrina et crabe sans pattes, réfléchissez profondément, car l' eau va tarir. [Veyrières 1913 #6157]
Interprétation française Exhortation à la réflexion pour prévoir et organiser. [Veyrières 1913 #6157]

Proverbe Gaga aho, hoy ny vorombazaha, fa ny rano nandroako no nahamasaka ahy. [Rinara 1974 #1220]

Proverbe Herin' ny jiro : menaka, fahosan' ny afo : rano. [Houlder 1895 #862, Rinara 1974 #1311]
Traduction française La force de la lampe c' est le suif (qu' on y brûle), la faiblesse du feu c' est l' eau (qui l' éteint). [Houlder 1895]

Proverbe Hitsikitsika tompon' ny dihy, vivy tompon' ny rano. [Rinara 1974 #1347]
Kitsikitsika tompon’ ny dihy, vivy tompon’ ny rano. [Cousins 1871 #1275, Veyrières 1913]
Vivy tompon' ny rano, kitsikitsika tompon' ny dihy. [Veyrières 1913]
Traduction française A la crécerelle la danse dans les airs, et l' eau à la poule d' eau. [Veyrières 1913 #2262]
Interprétation française A chacun son bien. [Veyrières 1913 #2262]

Proverbe Horakoraka foana no an' ny sahona, fa ny tsiboboka ihany no tompon' ny rano. [Houlder 1895 #749]
Horakoraka ny an' ny sahona fa ny tsiboboka no tompon' ny rano. [Rinara 1974 #91]
Horakoraka no any ny sahona, fa ny tsiboboka ihany no tompon’ ny rano. [Cousins 1871]
Horakoraka no an' ny sahona, fa ny tsiboboka ihany no tompon' ny rano. [Veyrières 1913 #843]
Traduction française Le coassement est le partage des grenouilles, mais c' est le têtard qui est le maître de l' eau. [Veyrières 1913 #843]
Les grenouilles font beaucoup de tapage, mais les vrais maîtres de l' eau ce sont les têtards. [Houlder 1895]
Interprétation française Chacun doit se contenter de son sort sans envier ni dénigrer les autres ; les têtards sont les maîtres de l' eau parce qu'ils n'en sortent pas comme les grenouilles. [Veyrières 1913 #843]
Parce qu' ils n' en sortent pas comme les grenouilles. [Houlder 1895]

Proverbe Hosy be rano : izay mitranga loha voasolatra. [Rinara 1974 #96]

Proverbe Hosy be rano ka mahavery bainga. [Rinara 1974 #95]
Hosy be rano ka mahavery ny bainga. [Houlder 1895 #1215]
Hosy be rano, mahavery ny bainga. [Cousins 1871 #1103]
Lainga tsara lahatra, mahavery rariny, hosy be rano, mahavery bainga. [Rinara 1974 #1681]
Traduction française Dans une rizière trop inondée d' eau, les mottes sont cachées. [Houlder 1895]
Interprétation française Et il est difficile de les briser, puisqu' on ne les voit pas. L' excès est nuisible en tout. [Houlder 1895]

Proverbe Ilazany ny ampitsolava, ka misafo rano matetika. [Veyrières 1913 #4196]
Traduction française On lui dit toujours à demain, et il se lave souvent pour se bien présenter. [Veyrières 1913 #4196]
Interprétation française Se disait des gens qui sont toujours trompés. [Veyrières 1913 #4196]

Proverbe Indro soa, indro tsara, dia ny rano avara-tanàna no androana. [Rinara 1974 #1435, Cousins 1871]

Proverbe Ka manao Belalanda : mañirike rano mban-taola maike. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Ne faites pas comme Belalanda : il plonge dans l'eau peu profonde. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe Ka manao sajoa feno rano likan-kôpe. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Ne faites pas comme la cruche pleine d'eau au-dessus de laquelle la calebasse passe. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe Kely ny fitiavana ka tsy tafita ny rano. [Rinara 1974 #110]

Proverbe Lany an-tetiny toy ny rano am-paladia. [Houlder 1895 #2239, Veyrières 1913 #2711, Rinara 1974 #1730]
Traduction française Qui disparaît (est épuisé) petit à petit, comme de l' eau sous la plante des pieds. [Houlder 1895]
Qui s' épuise peu à peu comme l' eau sous la plante des pieds. [Veyrières 1913 #2711]

Proverbe Lany an-tetiny toy ny rano an-kitsaka akoho. [Rinara 1974 #116]

Proverbe Lomotra ambony rano tsy mba mamotraka. [Rinara 1974 #138]

Proverbe Lozoka toa hisy biby, rano toa hisy mamba, raha ny fo itokisana no lany. [Rinara 1974 #1820]

Proverbe Mahantra indrindra aho, hoy ilay rombina : homan-tsosoa, raraka ivy ; homa-maina, latsaka hota ; homam-bary, misasaka amin' ny akoho ; misotro rano, very sasaka. [Veyrières 1913 #2609]
Mahantra indrindra aho, hoy ilay rombina: homan-tsosoa, raraka ivy; homa-maina, latsaka ota; homam-bary, misasaka amy ny akoho; misotro rano, very sasaka. [Cousins 1871 #1407]
Mahantra indrindra ilay rombina, fa homan-tsosoa, rarak' ivy, homa-maina, latsak' ota. [Rinara 1974]
Traduction française Je suis le plus malheureux des hommes, dit l' homme qui a un bec-de-lièvre : quand je mange du riz cuit avec beaucoup d' eau, ma salive coule ; quand je mange de la nourriture solide sans bouillon, je laisse tomber des parcelles déjà mastiquées ; quand je bois de l' eau, j' en perds la moitié. [Veyrières 1913 #2609]
Interprétation française Plaintes de l' homme au bec-de-lièvre : on les appliquait à la perte des biens. [Veyrières 1913 #2609]

Proverbe Mahantra lahy, fa maka ny anaty rano, hanin' ny mamba, maka ny an-tanety hipoaham-baratra. [Rinara 1974]
Mahantra lahy : maka ny anaty rano, hohanin' ny mamba; maka ny an-tanety, hipoaham-baratra. [Houlder 1895]
Traduction française Qui est bien à plaindre: s' il va prendre ce qui est dans l' eau, il sera pris par les crocodiles; et s' il prend ce qui est sur la terre ferme, il sera frappé par la foudre. [Houlder 1895]

Proverbe Mainty ambanin' ny rano hoatry ny tsikovoka. [Veyrières 1913 #4240]
Mainty ambanin’ ny rano, toy ny tsikovoka. [Cousins 1871 #1438]
Mainty ambonin' ny rano toa tsikovoka. [Rinara 1974 #1901]
Traduction française Noir sous l'eau comme les dytiques. [Veyrières 1913 #4240]
Interprétation française Se disait des gens qui ne parviennent pas à se disculper. [Veyrières 1913 #4240]

Proverbe Maizina ny andro azo tsilovina, lalina ny hady, azo toharina, rangavina ny rano, azo lakanina. [Rinara 1974]
Maizina ny andro azo tsilovina, lalina ny rano azo lakanina; fa ny ratsy atao tsy mba azon-kevitra. [Rajemisa 1985]
Maizina ny andro, azo tsilovina ; lalina ny rano, azo lakanina ; lalina ny hady, azo toharana ; fa ny ratsy atao tsy mba azon-kevitra. [Veyrières 1913 #3021, Nicol 1935 #446]
Maizina ny andro, azo tsilovina; lalina ny rano, azo lakanina; lalina ny hady, azo toharina; fa ny ratsy atao tsy mba azon-kevitra. [Houlder 1895 #135]
Traduction française Quand le jour est obscur on peut éclairer avec des torches ; quand l' eau est profonde on peut la passer en pirogue ; quand les fossés sont profonds on peut se servir d' échelles ; mais le mal qu' on fait, on ne peut pas le réparer avec des expédients. [Veyrières 1913 #3021]
S’il fait nuit, on prend un flambeau; si l’eau est profonde, on prend une pirogue ; si le fossé est profond, on prend une échelle ; mais si le mal est commis, il est irréparable. [Nicol 1935 #446]
S' il tait sombre, on peut éclairer; si l' eau est profonde, on peut la traverser en canot; si le fossé est profond, on peut y descendre par une échelle; mais une mauvaise action est sans remède. [Houlder 1895]

Proverbe Malahelo be sampon-kanina ohatra ny mpanakalo rano. [Rinara 1974]
Malahelo be sampon-kanina toy ny mpanakalo rano. [Houlder 1895 #1451, Veyrières 1913 #2514]
Traduction française Pauvre qui a des victuailles extraordinaires, comme la vendeuse d' eau. [Veyrières 1913 #2514]
Un malheureux possédant toutes sortes d' aliments, tel un débitant d' eau. [Houlder 1895]
Interprétation française En échange de l'eau, elle recevait des morceaux de viande, des fruits, du miel. [Veyrières 1913 #2514]
Quelquefois un pauvre se met à offrir de l'eau aux gens sur un marché, en échange de ce qu' on veut bien lui donner: petits morceaux de viande, morceaux de manioc, poignées de riz, etc., de sorte qu' il se trouve au bout de la journée possesseur d' une étrange collection de bagatelles. [Houlder 1895]

Proverbe Mamba tsy maty anaty rano fa eny an-tanety. [Rinara 1974]

Proverbe Manao vavan' ny maty an-drano, nony afa-doza lasa nitsaitsaika. [Rinara 1974 #2021]

Proverbe Mandainga ity rano, hoy ilay boka nizaha tandindona. [Rinara 1974 #2050]
"Mandainga ny rano" , hoy ilay boka nizaha ny tandindony. [Houlder 1895 #2021]
Mandainga ny rano, hoy ilay boka nizaha tandindona. [Veyrières 1913 #2006, Cousins 1871 #1577]
Traduction française L' eau est menteuse, dit le lépreux qui est allé voir son ombre dans l' eau. [Veyrières 1913 #2006]
"L' eau ment" , s' écrie le lépreux en y voyant son image. [Houlder 1895]
Interprétation française Il est tellement enlaidi par la maladie qu' il ne peut presque pas croire que ce soit bien lui. [Houlder 1895]
On s' aveugle sur son propre compte. [Veyrières 1913 #2006]

Proverbe Mandà lem-body, koa sonzo rano. [Beaujard 1998]
Traduction française Ne pas reconnaître avoir le derrière mouillé, tel un taro dans l'eau. [Beaujard 1998]
Interprétation française Pour quelqu'un qui nie sa culpabilité alors qu'elle est évidente. [Beaujard 1998]

Proverbe Manehin-drano: arakaraka an-tañana; manehim-pañahy: fañahy zahana. [Houlder 1895]
Interprétation malgache Raha mitsapa rano: hazo lava raisina; fa raha mitady fahendrena: fanahy jerena. [Houlder 1895]

Proverbe Marary manetsa, ka mifidy na haka kitay na hantsaka rano. [Rinara 1974 #2135]
Marary manetsa : mifidy na hantsaka na haka kitay. [Houlder 1895 #2000, Veyrières 1913 #2808]
Traduction française Celui qui est malade au moment du repiquage: il faut qu' il choisisse s' il veut aller chercher de l' eau, ou aller chercher du combustible. Le travail est tellement pressant à ce moment-là, que personne ne doit rester à rien faire, pas même les malades. [Houlder 1895]
Malade à l'époque du repiquage du riz : il faut qu'il choisisse entre l' eau ou le combustible à aller chercher. [Veyrières 1913 #2808]
Interprétation française Le travail presse. [Veyrières 1913 #2808]

Proverbe Mba mipiapiaka ihany ny akoholahy, fa raha tratry ny rano mafana miraraka ompana. [Rinara 1974 #2220, Cousins 1871]

Proverbe Mihorakoraka foana ny sahona, fa ny tsiboboka ihany tompon' ny rano ; fa raha ritra ny rano, mitsipika ny sahona, fa ny tsiboboka dia amin' ny rano ritra. [Veyrières 1913 #4050]
Traduction française Les grenouilles coassent, mais les têtards sont les maîtres de l' eau ; quand il n' y a plus d' eau, les grenouilles sautent et les têtards restent dans l' eau desséchée. [Veyrières 1913 #4050]
Interprétation française Ce proverbe se disait des hôtes et des visiteurs : c' est bien tant qu' il y a des vivres, mais quand il n' y en a plus, les visiteurs partent et ce sont les hôtes qui restent sans vivres. [Veyrières 1913 #4050]

Proverbe Miloloha rano roa siny. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Misahana asa maso ka tsy misy vita tsara tomombana. [Rajemisa 1985]

Proverbe Mipararetra rano an-dravina. [Veyrières 1913 #5708]
Traduction française Trembler de peur ou de froid, comme les gouttes d' eau sur les feuilles. [Veyrières 1913 #5708]

Proverbe Miriorio foana ny angidina fa any anaty rano ihany no iafarany. [Rajemisa 1985]
Miriorio foana ny angidina, fa any an-kady ihany ny iafarana. [Cousins 1871]
Miriorio foana ny angidina, fa any an-kady ihany no farany. [Houlder 1895 #857]
Miriorio foana ny angidina, fa any an-kady ihany no hiafarana. [Nicol 1935 #220]
Miriorio foana ny angidina fa any an-kady ihany no hiafarany. [Rinara 1974 #154]
Miriorio foana ny angidina, fa any an-kady ihany no iafarana. [Veyrières 1913 #4016]
Mivezivezy hoatry ny rano miriorio hoatry ny angidina. [Veyrières 1913 #3043]
Mivezivezy ohatra ny rano; miriorio ohatra ny angidina. [Houlder 1895]
Mivezivezy toa rano, miriorio toa angidina. [Rinara 1974 #2521]
Interprétation malgache Na inona na inona atao, ny hiafarana dia any amin' izay efa faleha araka ny fombany avy ihany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Aller de côté et d' autre comme un cours d' eau, rôder comme une libellule. [Houlder 1895]
Errer de côté et d' autre comme l' eau, rôder comme une libellule. [Veyrières 1913 #3043]
La libellule vole çà et là en vain, car elle finira quand même dans le fossé. [Houlder 1895]
La libellule voltige à droite et à gauche, mais elle finira par le fossé. [Nicol 1935 #220]
Les libellules ont beau errer partout, elles finissent bien par aller dans le fossé. [Veyrières 1913 #4016]
Interprétation française Il faut travailler. [Veyrières 1913 #3043]
Se disait des marchands qui finissent par revenir dans leur patrie ; se disait aussi de ceux qui, après bien des errements, reviennent dans leur famille. [Veyrières 1913 #4016]

Proverbe Misalasala hoatry ny mitoetra amin-drenikely : manoza tanana, mandany rano ; mitoetra amin' izao, zaza veta. [Veyrières 1913 #5812]
Misalasala, ohatra ny mitoetra amin-drenikely : manoza tanana, mandany rano; mitoetra amin’ izao, zaza veta. [Cousins 1871]
Misalasala ohatra ny mitoetra amin-drenikely : mioza tanana lazaina ho mandany rano, mitoetra amin' izao, lazaina ho voretra. [Rinara 1974]
Traduction française Être dans l'embarras, comme l' enfant qui habite avec sa marâtre : s'il se lave les mains, elle dit qu' il gaspille l' eau ; s' il reste sans se laver, elle dit que c' est un enfant malpropre. [Veyrières 1913 #5812]
Interprétation française Se disait des gens toujours blâmés, quoi qu' ils fassent. [Veyrières 1913 #5812]

Proverbe Misotro rano an-tanam-bazo : tsy hetaheta fa angolangola. [Veyrières 1913 #1417, Rinara 1974 #2420]
Sotro-rano an-tanam-bady: tsy hetaheta fa angolangola. [Cousins 1871 #2945]
Sotro rano an-tanam-bazo tsy hetaheta fa angolangola. [Rinara 1974, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza haitraitra kely mba hamalifaliana ny hafa fotsiny fa tsy zavatra tsy maintsy ilainy akory. [Rajemisa 1985]
Traduction française Boire de l' eau dans la main d' une amante, ce n' est pas la soif qui vous pousse, mais la passion. [Veyrières 1913 #1417]

Proverbe Misotro rano eny ambony lakana : ny tsy afa-po mamerina. [Rinara 1974 #2421]

Proverbe Mita rano havozona, ka sarisarin-domano. [Cousins 1871 #1845]
Toy ny mita rano hatenda, ka manao sarisarin-domano. [Houlder 1895 #1218, Veyrières 1913 #3763]
Traduction française Comme de traverser de l' eau qui vous va jusqu' au cou, on nage presque. [Houlder 1895 #1218]
Traverser de 1' eau qui arrive jusqu' au cou, c' est presque nager. [Veyrières 1913 #3763]
Interprétation française Chose difficile. [Veyrières 1913 #3763]

Proverbe Mita rano saro-mamba. [Veyrières 1913 #2628, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Mandalo fotoan-tsarotra. [Rajemisa 1985]
Traduction française Passer par une épreuve dangereuse, c' est passer à gué une rivière peuplée de caïmans. [Veyrières 1913 #2628]

Proverbe Mitoko miefa-madinika toy ny rano an-kitsak' akoho. [Veyrières 1913 #3710]
Ny fanompoana hoatry ny rano an-kitsak' akoho : mitelo miefa-madinika. [Veyrières 1913 #385]
Ny fanompoana ohatra ny ranoan-kitsak’ akoho : mitelo miefa-madinika. [Cousins 1871]
Ny fanompoana tahaka ny rano an-kitsaka akoho, ka mitelo miefa-madinika. [Rinara 1974 #190]
Traduction française La corvée est comme l' eau dans la trace laissée par une patte de poule : ça se partage en trois puis en quatre. [Veyrières 1913 #385]
Se partager en quatre comme l' eau dans l' empreinte laissée par une patte de poule. [Veyrières 1913 #3710]
Interprétation française Dans la corvée il y a toujours plus de travail qu' on ne l'avait annoncé. [Veyrières 1913 #385]
Se disait de la corvée ou autre travail où il y a plus à faire qu' on ne l' avait dit ou pensé. [Veyrières 1913 #3710]

Proverbe Mitolona anaty rano ka samy lena. [Houlder 1895 #326, Rinara 1974 #2461]
Mitolona anaty rano : samy lena. [Veyrières 1913 #3495, Cousins 1871 #1873]
Traduction française Lutte à mains plates dans l' eau : les deux combattants sont mouillés. [Veyrières 1913 #3495]
Quand deux se battent dans l' eau, les deux sont mouillés. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des disputes où les deux partis étaient atteints. [Veyrières 1913]

Proverbe Mitrehatreha toa rano tapany. [Rinara 1974 #2488]

Proverbe Mitsirika ambany rano toa mamba. [Veyrières 1913 #724]
Traduction française Semblable au caïman qui regarde par-dessous l' eau s' il y a une proie à saisir. [Veyrières 1913 #724]
Interprétation française S'appliquait aux voleurs. [Veyrières 1913 #724]

Proverbe Mpanakalo rano merik' andro, ka izay rahampitso no asa fa ny anio hariam-potsiny. [Rinara 1974 #2570]

Proverbe Mpanakalo rano tratr’ orana : enjehin’ ny varotra ataony. [Cousins 1871 #1962]
Mpanakalo rano tratr' orana ka enjehin' ny varotra ataony. [Rinara 1974 #2571, Veyrières 1913]
Mpanakalo rano tratr' orana, ka enjehin' ny zavatra ataony. [Houlder 1895 #1716]
Mpivaro-drano tratr' orana ka enjehin' ny varotra ataony. [Rajemisa 1985]
Mpivaro-drano tratr' orana, ka ny varotra atao ihany no manenjika. [Veyrières 1913]
Interprétation malgache Ilazana ny mpanao ratsy ivalian' ny ratsy fanaony. [Rajemisa 1985]
Traduction française Marchand d' eau pris par la pluie : il est poursuivi par ce qui fait l' objet de son commerce. [Veyrières 1913 #2728]
Un débitant (litt. changeur) d' eau atteint par la pluie est ainsi poursuivi par la chose dont il s' occupait (c.à.d. par l' eau). [Houlder 1895]
Interprétation française On est puni par où l'on a péché. [Veyrières 1913 #2728]

Proverbe Mpantsaka rano tratr' orana : hihazakazaka toa maninana ny lanitra, hidarona kotsakotsa. [Rinara 1974 #2604]

Proverbe Mpianadahy mita rano ka henatra ifanakonana. [Veyrières 1913 #1154, Rinara 1974 #2608, Cousins 1871 #1973]
Mpianadahy mita rano, ka samy tompon-kenatra ihany. [Houlder 1895 #1125]
Traduction française Frère et soeur qui passent ensemble le gué : c' est par pudeur réciproque qu' ils sont réservés de regard. [Veyrières 1913]
Un frère et une sœur traversant l' eau, ils ont honte tous les deux. [Houlder 1895 #1125]

Proverbe Mpilomano tsy mahay, ka tsy manalavitra ny lakana (morona). [Rinara 1974 #2621]
Mpilomano tsy mahay rano (izahay), ka tsy mba manalavitra ny lakana. [Cousins 1871 #1986]
Mpilomano tsy mahay rano, ka tsy mba manalavitra ny lakana. [Veyrières 1913 #818]
Traduction française Nous sommes des nageurs ne sachant pas bien nager : nous ne nous éloignerons pas de la pirogue. [Veyrières 1913 #818]
Interprétation française Ce proverbe disait la nécessité d' un appui. [Veyrières 1913 #818]

Proverbe Nahoana no efa afo, ka vao motro ary efa rano vao mahetsaka ? [Rinara 1974 #2680]
Nahoana no efa afo, ka vao motro; rano, ka vao mahetsaka ? [Houlder 1895 #2302, Veyrières 1913 #6369, Cousins 1871 #2040]
Traduction française Pourquoi feu sur feu ? pourquoi eau sur eau ? [Veyrières 1913 #6369]
Interprétation française Se disait de celui qui est en faute et ajoute encore à sa faute. [Veyrières 1913 #6369]

Proverbe Nangetaheta aho, ka sendra rano ; nanakororo-bary, ka sendra rivotra ; naniry zaza, ka tera-dahy. [Veyrières 1913 #931]
Naniry zaza ka tera-dahy. [Rinara 1974 #2750]
Traduction française J' avais soif et j' ai trouvé de l' eau ; je vannais le riz et il est survenu un bon vent ; je désirais un enfant et un garçon m' est né. [Veyrières 1913 #931]
Interprétation française Paroles dites par la reine Ranavalona I à la naissance de son fils Radama II ; ce proverbe se disait de ceux qui réussissaient en tout. [Veyrières 1913 #931]

Proverbe Na rano aza ny riana, tsy fitehin-dakana. [Rinara 1974 #2751]

Proverbe Ny amoron-kady mahita ny tevana, ny amoron-drano no mahita ny lalina. [Rinara 1974 #188]
Ny ao amoron-kady no mahita ny tevana, ary ny eo amoron-drano no mahita ny rano lalina. [Veyrières 1913 #6240, Cousins 1871 #2180]
Ny eo amoron-kady no mahita ny tevana, ary ny eo amoron-drano no mahita ny rano lalina. [Nicol 1935 #89]
Traduction française C’est au bord du jossé qu’on est bien placé pour voir le précipice ; c’est au bord de l’eau qu’on peut constater la profondeur du fleuve. [Nicol 1935 #89]
Ceux qui sont au bord du fossé voient le précipice ; ceux qui sont au bord de l' eau en voient la profondeur. [Veyrières 1913 #6240]
Interprétation française L'expérience rend prévoyant et prudent. [Veyrières 1913 #6240]

Proverbe Ny an-drano reny no irahina, ka ny tsy an-drano reny no tafatoangana aloha. [Cousins 1871 #2164]
Ny an-drano reny no irahina, ka ny tsy an-drano reny no tafatsangana aloha. [Veyrières 1913 #1037]
Ny an-trano reny no irahina, ka ny tsy an-trano reny no tafatsangana aloha. [Rinara 1974 #2896]
Traduction française On envoie au travail ou en commission l' enfant qui a sa mère au foyer, et c' est l' orphelin qui se lève le premier pour y aller. [Veyrières 1913 #1037]
Interprétation française Se disait de ceux qui cherchaient à se ménager les bonnes grâces. [Veyrières 1913 #1037]

Proverbe Ny an-drano reny no mifananatra, ka ny kamboty no hendry aloha. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Ny an-drano reny no mifananatra, ka ny kamboty no mahazo anatra. [Cousins 1871]
Ny an-drano reny no mifananatra, ka ny kamboty no makazo anatra. [Veyrières 1913]
Ny an-trano reny no mifananatra, ka ny kamboty no mandatsaka am-po. [Rinara 1974 #2897]
Traduction française Ce sont les enfants ayant leur mère au foyer qui se gourmandent réciproquement, et c' est l' orphelin qui en profite et est déjà sage. [Veyrières 1913 #1038]
Interprétation française Ce proverbe disait le soin que prenaient les orphelins pour se ménager les bonnes grâces. [Veyrières 1913 #1038]

Proverbe Ny fefiloha no ataontsika, fahavaloko ny rano. [Veyrières 1913 #389]
Traduction française Si nous faisons des digues, c' est que l' eau est mon ennemie. [Veyrières 1913 #389]
Interprétation française Paroles proverbiales du roi Andrianampoinimerina ; ce souverain fit faire de grands travaux pour arrêter les inondations de l' Ikopa si nuisibles aux récoltes de riz. [Veyrières 1913]

Proverbe Ny fo rano mafana, ka izay tsy mahatsindry azy no mainy. [Rinara 1974 #3012]

Proverbe Ny fo rano mafana, ka manao ny tsy lefitra. [Veyrières 1913 #5667]
Ny fo rano mafana, ka manao ny tsy lefitra : raha manao izany, ny anay dia vady afaka. [Veyrières 1913 #1392]
Traduction française Le coeur est comme de l' eau chaude, il se laisse aller à faire des choses insupportables : s' il en est ainsi, notre fille sera déliée du mariage. [Veyrières 1913]
Le coeur est comme l' eau chaude, et il fait ce qui dépasse la mesure, ce qui est insupportable. [Veyrières 1913]
Interprétation française Par ces paroles les parents de la femme stipulaient le divorce. [Veyrières 1913 #1392]

Proverbe Ny harena dia hoatry ny rano an-tami-bato : raha tazanina, toa be ; raha andraofana, tsy ahazoana hoatrinona. [Veyrières 1913 #2222]
Ny harena dia ohatra ny rano an-tami-bato: raha tazanina toa be, raha andraofana tsy ahazoana ohatrinona. [Rajemisa 1985]
Ny harena rano an-tami-bato: tazanina, be; andraofana, tsy ahazoana. [Abinal 1888]
Traduction française La fortune est comme l' eau qui suinte des rochers : de loin cela semble abondant et quand on approche, c' est à peine si on peut en puiser pour boire. [Veyrières 1913 #2222]
La fortune est comme l'eau suintant des roches: de loin elle semble abondante, quand on approche, on peut à peine en puiser pour boire. [Abinal 1888]

Proverbe Ny mahay rano ihany no maty an-drano. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-mampitandrina fa izay matoky ny fahaizany ihany no mety hiharam-pahavoazana, fa izay tsy mahay kosa mipetraka amin' ny tsy fahaizany ka tsy maninon-tsy maninona. [Rajemisa 1985]
Raha misy rano lalina, tsy ny tsy mahay milomano akory no sahy hiroboka, fa ny mahay ihany, ka amin' izany no mety hahafaty ny mahay rano. [Rajemisa 1985]

Proverbe Ny mamba handramby tsy mba mikoba-drano. [Rinara 1974 #3096]

Proverbe Ny rano no mandriana, ny vato. [Veyrières 1913 #3502]
Traduction française Ce qui fait que l' eau tombe en cascade, ce sont les rochers. [Veyrières 1913 #3502]
Interprétation française Il n' y a pas d'effet sans cause et pas de dispute sans motif. [Veyrières 1913 #3502]

Proverbe Ny tsiny toy ny rano an' ambo: tsy hita koa mahavoa. [Rajemisa 1985 #61]

Proverbe Ny vady tiana nitera-dahy, ary ny rano nantsakaina nisy ventiny. [Veyrières 1913 #1318]
Traduction française L' épouse chérie a mis au monde un fils, l' eau qu' on a puisée est devenue un bien solide. [Veyrières 1913 #1318]
Interprétation française En buvant superstitieusement de l'eau indiquée par le devin, les femmes croyaient obtenir des enfants. [Veyrières 1913 #1318]

Proverbe Ny voamena zaton' i dada, ny sotro rano tsy tian' i neny. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ireo fisahiranan' ny ray aman-dreny amin' ny zanany, ka ny an' ny reny, dia ny mikasika indrindra ny niterahany azy; ny an' ny ray kosa, ny mikasika ny fitadiavam-bola hamelomana azy. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza ny fahasahiranana mafy nentin' ny ray sy ny reny amin' ny famelomana, fikarakarana ny zanaka eo amin' ny taona mbola maha-kely azy indrindra. [Rajemisa 1985]

Proverbe Ny vola dia rano an-driana : ny lasa dia lasa ihany, ny tonga dia tonga ihany koa. [Rinara 1974 #3361]

Proverbe Ombalahy navalan-drano : ny hery efa kely, fa hambom-po no sisa. [Veyrières 1913 #6032]
Ombilahy navalan-drano, ka ny hery efa kely fa ny hambom-po no sisa. [Rinara 1974 #3416]
Ombilahy navalan-drano: ny hery efa kely, fa hambom-po no sisa. [Cousins 1871 #2563]
Traduction française Taureau jeté dans le courant d' une rivière : sa force est bien diminuée, mais il lui reste la fierté. [Veyrières 1913 #6032]
Interprétation française Se disait de gens déchus et qui restent fiers. [Veyrières 1913 #6032]

Proverbe Ompan-ko faty vao ela velona. [Rinara 1974 #3447, Cousins 1871 #2574]
Voavahy an-dafin-drano : ompan-ko faty ka vao ela velona. [Veyrières 1913 #4229, Cousins 1871 #3717]
Voavahy an-datin-drano : ompan-ko faty vao ela velona. [Rinara 1974]
Traduction française Haricots qui sont de l' autre côté de l' eau : plus on leur souhaite la mort et plus longtemps ils vivent. [Veyrières 1913 #4229]
Interprétation française Se disait des personnes auxquelles on souhaite en vain des malheurs. [Veyrières 1913 #4229]

Proverbe Rafotsibe manara-moron-drano ka tsy mahazo, dia miroboka ka maty nandimby ananana. [Veyrières 1913 #1900]
Traduction française Vieille qui suit le bord de l' eau pour pêcher ; ne prenant rien, elle se met à l' eau pour poursuivre les poissons, elle se noie et devient la proie de ceux qu' elle voulait manger. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait des plaideurs qui perdaient leurs biens dans les procès où ils voulaient prendre le bien des autres. [Veyrières 1913 #1900]

Proverbe Rafotsibe maty andro nandroana: sady tsy enina ny aty no tsy enina ny any Ambondrombe. [Rajemisa 1966]
Rafotsibe maty andro nandroan-drano : tsy enina ny vodiakoho aty, tsy enina ny vodiakoho any Ambondrombe. [Veyrières 1913 #1901]
Traduction française Une vieille décédée le jour de la fête du Bain: elle n'a plus part aux réjouissances sur la terre et n'en a pas encore à Ambondrombe. [Rajemisa 1966]
Vieille qui meurt le jour du Bain royal ou fête nationale : elle ne reçoit pas le croupion d'honneur ici-bas, elle ne le reçoit pas non plus à Ambondrombe dans la demeure des morts. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait des gens frustrés dans la distribution. [Veyrières 1913]
Se dit de quelqu'un perdant des deux côtés dans une affaire. [Rajemisa 1966]

Proverbe Rafotsibe mita rano: izay hahasoa ataovin' Andriamanitra, na ho rendrika, na ho tafita. [Veyrières 1913]
Rafotsibe nita rano: izay hahasoa ataovin' Andriamanitra, na ho rendrika na ho tafita. [Rinara 1974 #3530, Cousins 1871 #2623]
Rafotsibe nita rano, ka "Izay hahasoa ataovin' Andriamanitra, na ho rendrika, na ho tafita!". [Houlder 1895]
Traduction française La vieille femme traversant l' eau, dit: "Que Dieu fasse ce qui lui semble bon, soit que je chavire, soit que j' arrive de l' autre côté" . [Houlder 1895]
Vieille femme qui va passer l' eau : que ce qui m'est bon, dit-elle, soit accompli par la volonté de Dieu, soit que je doive être noyée, soit que je doive traverser saine et sauve. [Veyrières 1913 #49]
Interprétation française Advienne que pourra! [Houlder 1895]
A la grâce de Dieu ! Ce proverbe se disait en guise de souhait. [Veyrières 1913 #49]

Proverbe Raha mahita ny asa vadi-drano, dia alao aho ray maro; fa nony mahita ny amalom-boasira, tsy manan-kavana afa-tsy ny maty aho. [Houlder 1895 #619]
Traduction française Quand je vois un travail rude à faire, j' appelle les autres (pour m' aider), mais quand je vois une anguille salée (à manger), je n' ai pas d' autres amis que les morts. [Houlder 1895]

Proverbe Raha mamba sy voay no miady, aoka hifandramatra, fa samy tompon' ny rano ary raha misy maty dia mihena ny mpiandry fitàna. [Rinara 1974]

Proverbe Raha omby mianaka ratsy foana, tsy mahaleo ny hadivory tsara rano velona manandriana olona. [Veyrières 1913 #2237, Rinara 1974 #3644, Cousins 1871]
Traduction française Une mauvaise vache laitière avec son veau, cela ne vaut pas une bonne habitation entourée de fossés protecteurs et pourvue d' une bonne eau courante qui donne aux habitants un air de prospérité. [Veyrières 1913 #2237]

Proverbe Raha rano no taitra dia hamaky ny fefiloha ; fa raha fo no taitra maharava fihavanana. [Cousins 1871 #2708, Veyrières 1913, Nicol 1935]
Raha rano no taitra, mamaky fefiloha, fa raha fo no taitra, maharava fihavanana. [Rinara 1974 #3647]
Traduction française Quand c' est une rivière qui s' irrite, les digues sont rompues ; mais quand c' est un coeur qui s' irrite, ce sont les relations d' amitié qui sont rompues. [Veyrières 1913]
Quand l'eau déborde, les digues sont rompues; quand le cœur déborde, l’entente est rompue. [Nicol 1935]

Proverbe Raha revom-potaka, ny rano no manala ; raha revon-teny, ny vava no manala ; raha revon' alahelo, ny havana no itarainana. [Veyrières 1913 #4814]
Raha revom-potaka, ny rano no manasa ; raha revom-bava, ny harena no manala. [Veyrières 1913 #4815]
Raha revom-potaka, rano no manadio azy, raha revon-kabary, ny vava no manala azy, raha revon' alahelo, ny havana no itarainana. [Rinara 1974 #3649]
Raha revom-potaka, rano no manala ; raha revon-teny, ny vava no manala ; raha revon’ alahelo, ny havana no itarainana. [Cousins 1871 #2709, Nicol 1935 #379]
Raha revom-potaka, rano no manala; raha revon-teny, vava no manala; raha revon' alahelo, ny havana no itarainana. [Houlder 1895]
Raha revom-potaka, rano no manasa; raha revon-teny, vava no manala; raha revon' alahelo, havana no itarainana. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Fitenenana somary ohabolana enti-milaza fotokevitra iray, dia ny hoe: raha misy mahavoa ny tena dia any amin' ny havana no idodododoana. [Rajemisa 1985]
Traduction française C’est l’eau qui vous lave de la boue; c’est la réplique qui nous venge des mauvaises langues ; ce sont les parents qui sont le refuge dans l’affliction. [Nicol 1935 #379]
Quand on est couvert de boue, on se lave avec de l' eau; quand on s' est attiré des difficultés par son langage, on s' en tire avec des paroles; et quand on est dans la peine (ou le chagrin), c' est à ses amis (ou parents) qu' on s' adresse. [Houlder 1895]
Quand on est plein de boue, on se lave avec de l' eau ; quand on s' est mis dans l' embarras par ses paroles, on s' en tire avec des excuses ; quand on est dans le chagrin on se console en racontant ses peines à ses parents. [Veyrières 1913 #4814]
Si on s' est couvert de boue, on s' en débarrasse avec de l' eau ; si on s' est mis dans l' embarras par son langage, on s' en tire avec de l' argent. [Veyrières 1913 #4815]

Proverbe Raha tataka omby tondro, dia tataka omby loha ; ary raha tataka omby loha, dia tataka omby lena, toy ny rano am--pasika. [Cousins 1871, Nicol 1935]
Raha tataka omby tondro, dia tataka omby loha; ary raha tataka omby loha, dia tataka omby tena. [Houlder 1895 #1364]
Raha tataka omby tondro, dia tataka omby loha, raha tataka omby loha dia tataka omby tena, toy ny rano am--pasika. [Rinara 1974 #3660]
Traduction française Une ouverture ou le doigt peut entrer est bientôt une ouverture où peut passer la tête ; et quand la tête y passe, c’est bientôt tout le corps qui peut s’y introduire, — telle l’eau dans le sable. [Nicol 1935 #226]
Un trou grand comme le doigt deviendra bientôt assez grand pour que la tête puisse y passer; et par un trou où la tête peut passer, le corps tout entier passera bientôt. [Houlder 1895]
Interprétation française Les petits commencements peuvent mener loin, surtout dans le mal. [Houlder 1895]

Proverbe Raha tonga ny amalom-boasira, tsy manankavana afa-tsy ny maty aho, fa raha tonga ny asa vadi-drano, havako daholo Imamo sy Imerina. [Rajemisa 1985 #57]
Raha tonga ny amalom-boasira, tsy manan-kavana afa-tsy ny maty ; ary raha tonga ny asa vadi-drano, havako daholo Imamo sy Imerina. [Veyrières 1913 #2323]
Interprétation malgache Enti-milaza olona tia tena fatratra izay tsy mahalala na iza na iza rehefa ao anatin' ny fiadanana, nefa kosa midodododo manatona ny hafa rehefa misy mahaporitra. [Rajemisa 1985 #57]
Traduction française Quand on a une anguille salée on prétend n' avoir de parents que chez les morts ; mais quand on a un travail de rizière pénible ou une affaire difficile, on se dit parent de tout le pays d' Imamo et d' Imerina. [Veyrières 1913 #2323]
Interprétation française Dans la prospérité on ne veut partager avec personne et dans le malheur on frappe à toutes les portes. [Veyrières 1913 #2323]

Proverbe Raha tsy azoko anio ialahy ry ambolo bitaka, ry ambolo matavy, azoko rahampitso [Rakotonandrasana: Tantsaha]
Zozoro miantaha rano, ka sangasanga no farany. [Houlder 1895 #1700, Veyrières 1913 #2127]
Zozoro miantaha rano, ka sangasanga no sisa. [Rinara 1974]
Zozoro miantaha rano : sangasanga no farany. [Cousins 1871 #3790]
Traduction française Des joncs qui ne profitent pas de l' eau, le panache seul sera utilisable (ou: restera). [Houlder 1895 #1700]
Joncs qui ne profitent pas de l' eau : il n' en restera que le panache. [Veyrières 1913 #2127]

Proverbe Raha vazo mitovy ihany, ahoana no hita rano. [Rinara 1974 #3678]
Raha vazo mitovitovy ihany, dia ny tsy mita rano no akariko ho vady. [Veyrières 1913 #780, Cousins 1871]
Raha vazo mitovitovy ihany, dia ny tsy mita rano no alaina. [Veyrières 1913 #1232]
Raha vazo mitovitovy ihany, dia ny tsy mita rano no tsara. [Houlder 1895]
Traduction française Entre deux femmes de qualités égales, il vaut mieux prendre la plus proche, celle qui n' est pas de l' autre côté de l' eau. [Veyrières 1913 #1232]
Entre deux maîtresses qui se valent à peu près, je prends pour femme celle que je peux avoir sans passer la rivière. [Veyrières 1913 #780]
S' il s' agit de deux jeunes filles de condition à peu près égale, je prendrai plutôt celle pour laquelle il n' est pas besoin de traverser l' eau. [Houlder 1895]
Interprétation française Entre deux biens, il faut prendre le plus sûr ou le plus facile. [Veyrières 1913 #780]
Les choses étant à peu près égales par ailleurs, on choisit toujours la plus facile à faire. [Houlder 1895]
Se disait pour le choix d'une maîtresse, ou pour celui d' une fiancée ; sens plus général : entre deux affaires d' égale importance, il faut choisir la plus facile. [Veyrières 1913 #1232]

Proverbe Raha zatra ny rano fanaovana an-tsitrika, aza ny honahona avy no sangisangiana. [Rinara 1974 #3684]

Proverbe Rainy lany voamena zato sy reniny nihazon-drindrina irery ary nisotro rano. [Veyrières 1913 #995]
Traduction française Enfant ingrat : son père a dépensé pour lui vingt francs, et sa mère pour avoir du lait après l' enfantement s' est appuyée au mur et a bu de l' eau, et il se montre ingrat envers eux ! [Veyrières 1913 #995]

Proverbe Rano an-tami-bato : raha tazanina, be ihany ; fa raha raofina, tsy ahazahoana. [Veyrières 1913]
Rano an-tanim-bato : raha tazanina, be ihany ; fa raha raofina, tsy ahazoana. [Cousins 1871]
Toy ny rano an-tami-bato: tazanina, mangiakiaka, ka nony tovozina, tsy mahafeno siny. [Cousins 1871]
Toy ny rano an-tami-bato : tsinjovi-manelatra ihany, fa nony tovozina tsy ahazoana. [Rinara 1974 #4317]
Toy ny rano an-tami-bato: tsinjovina, manelatra ihany, ka nony tovozina, tsy azahoana. [Cousins 1871]
Toy ny rano an-tami-bato : tsinjovina, manelatra ; tovozina, tsy ahazahoana. [Veyrières 1913 #2254]
Toy ny rano an-tami-bato : tsinjovina, mangiakiaka ; ka nony tovozina, tsy ahazahoana. [Veyrières 1913 #2254]
Toy ny rano an-tanim-bato: tsinjovina, manelatra ihany, fa nony tovozina, tsy ahazoana. [Houlder 1895 #481]
Traduction française Eau qui suinte des rochers : quand on regarde elle semble être abondante ; mais quand on veut y puiser on ne peut pas. [Veyrières 1913 #2241]
La fortune est comme l' eau qui suinte des rochers : quand on la regarde elle brille, mais quand on veut y puiser il n' y a pas moyen. [Veyrières 1913 #2254]
Pareil à l' eau suintant d'un rocher: de loin elle brille beaucoup, mais quand on veut la puiser, il y en a trop peu pour en prendre. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait de la fortune. [Veyrières 1913 #2241]

Proverbe Rano antsakaina mody ventiny. [Veyrières 1913 #938, Cousins 1871 #2754, Houlder 1895]
Rano antsakaina mody ventiny, fa tonga ny fanambinana. [Rinara 1974 #3705]
Traduction française De l' eau puisée devient quelque chose de substantiel, pour ceux qui savent en tirer parti. [Houlder 1895]
Eau puisée, devient un bien solide. [Veyrières 1913 #938]
Interprétation française Allusion à la mère qui en buvant superstitieusement de l'eau, a obtenu l' enfant quelle désirait ; se disait des faveurs obtenues, des bonnes aubaines. [Veyrières 1913 #938]

Proverbe Rano an-tsofina : raha tsy ampiana, tsy afaka. [Veyrières 1913 #4450]
Traduction française Quand on a un peu d' eau dans l' oreille, on ne peut la faire sortir qu'en en mettant davantage. [Veyrières 1913 #4450]
Interprétation française Pour obtenir le paiement d' une petite créance, il faut prêter davantage. [Veyrières 1913 #4450]

Proverbe Rano fanala kenda, havana fanala henatra. [Rinara 1974 #3706]

Proverbe Rano iray hoatry ny sangan' Inampy. [Veyrières 1913 #1698]
Rano iray ohatra ny sangan' Inampy. [Houlder 1895, Rinara 1974]
Traduction française Tout uni (ou uniforme), comme la chevelure d' Inampy. [Houlder 1895]
Uni comme le toupet d' Inampy. [Veyrières 1913 #1698]
Interprétation française Inampy était un personnage légendaire. [Veyrières 1913]

Proverbe Rano no nahakenda ka ny sanga no boriana? [Rinara 1974 #3710]

Proverbe Rano raraka tsy azo raofina. [Rinara 1974 #3712]

Proverbe Rano raraka tsy azo raofina ; ny lasa tsy mba miverina. [Veyrières 1913 #2743]
Traduction française L' eau, une fois répandue, ne peut être ramassée ; le passé ne revient pas. [Veyrières 1913 #2743]
Interprétation française Il est trop tard pour se repentir d' une parole ou d' une action, mais il faut faire attention à l' avenir afin de ne pas recommencer. [Veyrières 1913 #2743]

Proverbe Rano tapa-tsiny ka avezivezy, fanambadiana terena ka dokafana. [Rinara 1974 #3713]

Proverbe Rano tsy androana, tsy mahafatseroka, lamba tsy atafy, tsy mahafana, ny vary tsy hanina, tsy mahavoky, ny raharaha tsy atao, tsy lavorary. [Rinara 1974 #3714]
Rano tsy androana tsy mahafa-tseroka, ny lamba tsy atafy tsy mahafana, ny vary tsy hanina tsy mahavoky, ny raharaha tsy atao tsy mety lavorary. [Houlder 1895 #725, Veyrières 1913 #3969]
Traduction française L' eau dans laquelle on ne se baigne pas n' enlève pas la crasse; un vêtement qu' on ne met pas ne préserve pas du froid; le riz qu' on ne mange pas ne rassasie pas; le travail qu' on ne fait pas ne peut réussir. [Houlder 1895]
L' eau dans laquelle on ne se trempe pas n' enlève pas la crasse, le vêtement qu' on ne porte pas ne réchauffe pas, le riz qu' on ne mange pas ne rassasie pas, ainsi le travail qu' on ne fait pas ne réussit pas. [Veyrières 1913 #3969]

Proverbe Rano tsy tetezin-doha. [Rinara 1974 #3715]

Proverbe Rano vaky. [Veyrières 1913 #2657]
Traduction française Un malheur public est comme l' eau qui brise les digues et déborde. [Veyrières 1913 #2657]

Proverbe Rehefa tonga ny loza, na ny rano aza mahakenda. [Rinara 1974 #3685]

Proverbe Sady mita rano no tratr’ orana : sady minona no hibaby laona. [Veyrières 1913 #2658, Cousins 1871]
Sady mita rano no tratr' orana, sady minono no mibaby laona. [Rinara 1974]
Traduction française Passer l' eau et être pris par la pluie, boire le tanguin et porter le mortier, c' est avoir deux malheurs à la fois. [Veyrières 1913 #2658]
Interprétation française Allusion à ceux qui donnaient de l'argent pour se racheter d'une accusation de sorcellerie ; l' expression : acheter un mortier, s' appliquait à ceux qui, pris en flagrant délit de sorcellerie, aimaient mieux donner de l'argent à ceux qui les surprenaient plutôt que d' être dénoncés. [Veyrières 1913 #2658]

Proverbe Sakay kely rano ka tsy azo irabarabahana. [Rinara 1974 #3817]

Proverbe Sakay kely rano ka tsy azo kasihina. [Veyrières 1913 #5674, Cousins 1871 #2837]
Traduction française Une personne intraitable est comme le piment qui a peu d' eau : on ne peut pas y toucher. [Veyrières 1913 #5674]
Interprétation française Se disait surtout des femmes méchantes. [Veyrières 1913 #5674]

Proverbe Sakaiza tiana namadi-belirano ; vady reny anaka niholy ho an’ olona ; reniomby nompiana nandaka; nampaka-drano tsy nahatafakatra; nahandro vary namolavola sosoa : koa izany no kanto maizina indrindra. [Cousins 1871]
Sakaiza tiana namadi-belirano, vady reny anaka niholy ho an' olona, reniomby nompiana nandaka, nampaka-drano tsy nahatafakatra, nahandro vary namolavola sosoa : koa izany no maizina indrindra. [Rinara 1974]

Proverbe Santatra am-bava rano fa ny manetsa be mbola ho avy. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fa mbola kely sy tsotsotra ny vita amin' izao fotoana izao (asa na lanonana na zavatra hafa), fa mampanantena fa ny any aoriana mbola ho be sy tsara lavitra. [Rajemisa 1985]

Proverbe Sinibe feno rano : fitopatopany foana, fa ny ranomaso havozona. [Rinara 1974 #3895]
Sinibe feno rano : fitopatopany foana, fa ny ranomaso koa havozona. [Veyrières 1913 #2747, Houlder 1895]
Traduction française A quoi sert-il que l' eau s' agite dans la grande cruche pleine, quand les larmes coulent aussi jusqu' au cou? [Houlder 1895]
Cruche pleine : c' est en vain que l' eau s' y agite, car les larmes coulent jusqu' au cou. [Veyrières 1913 #2747]

Proverbe Siny vaky nantsakan-drano : ny siny aza vaky, ka rano ho tonga ? [Veyrières 1913 #2405, Cousins 1871 #2899]
Traduction française Cruche fêlée avec laquelle on a puisé de l' eau : puisque la cruche est fêlée, comment porter l' eau jusqu' à la maison ? [Veyrières 1913 #2405]
Interprétation française Analogue au proverbe : c' est un panier percé. [Veyrières 1913 #2405]

Proverbe Sira latsaka an-drano, ka mamoiza indrindra. [Rinara 1974 #3898]
Sira latsaka an-drano, ka tsy himpody intsony. [Houlder 1895]
Sira latsaka an-drano, ka tsy mimpody intsony. [Veyrières 1913 #2921, Nicol 1935 #169]
Sira latsake an-jano ka tsy mimpoly koa. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Du sel tombé dans l' eau: il n' en ressortira plus. [Houlder 1895]
Le sel tombé dans l' eau ne revient plus à son premier état. [Poirot & Santio: Vezo, Veyrières 1913 #2921]
Sel tombé dans l’eau, symbole d’une décision irrévocable. [Nicol 1935 #169]
Interprétation française Se disait des morts qui ne reviennent pas à la vie, de toute chose qui est consumée, détruite. [Veyrières 1913 #2921]
Une fois mort, on ne revient plus à la vie. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe Soavaly rano. [Veyrières 1913 #6776]
Traduction française Cheval liquide. [Veyrières 1913 #6776]
Interprétation française Se disait des liqueurs fortes. [Veyrières 1913 #6776]

Proverbe Sokina mita rano, ka ny tsy mahay indray no mivonkina. [Rinara 1974 #3920]
Sokina mita rano: ny tsy mahay indray no mivonkina. [Houlder 1895 #1653]
Sokina mita rano: ny tsy mahay indray no mivonkona. [Cousins 1871 #2918]
Traduction française Un hérisson traversant l' eau: c' est un incapable qui se contracte. [Houlder 1895]
Interprétation française Faire des efforts, comme si on ne savait pas qu' ils sont vains. [Houlder 1895]

Proverbe Sokina mita rano ka tsy maha-lehibe vava mamba. [Rinara 1974 #3921]

Proverbe Tahaka ny sira atsipy any anaty rano : vato am-pianjerana, fa levona am--pitoerana. [Nicol 1935 #33, Cousins 1871]
Tahaka ny sira natsipy any anaty rano : vato am-pianjerana, fa levona am--pitoerana. [Rinara 1974 #3981]
Traduction française Comme le sel jeté dans l’eau: c’est une pierre quand il y tombe, mais il s’évanouit sur place. [Nicol 1935 #33]

Proverbe Tahom--boahirana anaty rano : mahitsy am-pangalana, fa nony tonga an-trano vao miolikolika. [Rinara 1974]
Tahom--boahirana anaty rano : mahitsy any am-panalana, fa tonga an-trano vao miolikolika. [Veyrières 1913 #1583, Cousins 1871 #2969]
Traduction française Tiges de nénuphars dans l' eau : elles sont droites quand on les prend, mais sinueuses une fois qu' elles sont à la maison. [Veyrières 1913 #1583]
Interprétation française Se disait des jeunes filles avant et après le mariage ; sens général : ce n' est qu' avec le temps et à l' examen qu'on voit les défauts. [Veyrières 1913 #1583]

Proverbe Tanimbarin--dRalaikamo : rano fotsy mangeniheny, tsiparifary mandifotra olona. [Veyrières 1913 #3975]
Tanimbarin' ilay kamo, ka rano fotsy mangeniheny. [Veyrières 1913 #3974]
Tanimbarin’ ilay kamo : rano fotsy, mangeningenina ; harefo, mahadifotra olona. [Cousins 1871 #3010]
Tanimbarin' ilay kamo: rano fotsy mangeningenina; harefo mandifotra olona. [Houlder 1895]
Tanimbarin' ilay kamo : rano fotsy no mangeniheny, vohitr' ilay malaina : fandrodahy am--baravarana ihany. [Rinara 1974 #261]
Traduction française La rizière d' un paresseux: elle est couverte d' eau stagnante, et de joncs plus hauts qu' un homme. [Houlder 1895]
Visitez la rizière du paresseux : c' est un marécage. [Veyrières 1913 #3974]
Visitez la rizière du paresseux : elle est devenue un marais et les joncs ont la hauteur d' un homme. [Veyrières 1913 #3975]

Proverbe Tanin--dRabidiboka : samy mitomany ny an-dranony. [Samson 1965 #T55]

Proverbe Tanosy nita rano, ka rendrika vao nahazo amalona. [Rinara 1974 #4073]
Tanosy nita rano : rendrika vao mahazo amalona. [Cousins 1871 #3025, Nicol 1935 #98]
Traduction française Un Antanosy qui traverse une rivière doit plonger dans l’eau avant d’attraper une anguille. [Nicol 1935 #98]

Proverbe Tari-drano ririnina : miala amin' izay nitaritana azy, fa tsy tonga amin' izay nokasaina. [Rinara 1974 #4109]

Proverbe Tenin' ny maty an-drano. [Veyrières 1913 #4825]
Traduction française Paroles de noyé : on promet tout. [Veyrières 1913 #4825]
Interprétation française Dans danger on fait de belles promesses. [Veyrières 1913 #4825]

Proverbe Ty fo raha rano mafana. [Poirot & Santio: Vezo]
Ty fo, rano mafana. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Le coeur est comme de l'eau chaude. [Poirot & Santio: Vezo]
Interprétation française Il bouillonne quand il s'échauffe mais finit toujours par se refroidir. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe Ty rano rarake, tsy azo raofe. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française L' eau répandue ne peut être recueillie. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe Toy ny adala manihika: atao ambany, mitondra fotaka; atao ambony, mitondra volon-drano. [Houlder 1895]
Toy ny fanihik' adala : atao ambany, mitondra fotaka ; ambony, mitondra volon-drano. [Veyrières 1913 #2119]
Traduction française Imbécile qui fait la pêche au panier : ou bien il va en bas et ramasse de la vase, ou bien il va en haut et ramène des herbes. [Veyrières 1913 #2119]
Un imbécile qui pêche au panier: tantôt il l' enfonce trop et ramasse de la boue, tantôt il ne l' enfonce pas assez et attrape des herbes. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des imbéciles qui ne font jamais rien de bien. [Veyrières 1913 #2119]

Proverbe Toy ny akoho kely misotro rano : Andriamanitra no andrandrainy. [Veyrières 1913 #56]
Toy ny akohokely misotro rano, ka ny Andriamanitra no andrandrainy. [Houlder 1895 #27]
Toy ny akohokely misotro rano : ny Andriamanitra no andrandrainy. [Cousins 1871 #3174]
Toy ny akoho misotro rano, ka izay kely azo andrandraina. [Veyrières 1913 #860, Cousins 1871 #3172]
Toy ny akoho misotro rano : na kely na be azo iandrandrana an' Andriamanitra. [Rinara 1974 #4251]
Traduction française Comme le poulet qui après avoir bu, lève la tête vers Dieu. [Veyrières 1913 #56]
Comme le poulet qui boit de l' eau, il ne s' attend qu' à Dieu. [Houlder 1895]
Imite la poule qui boit, elle lève la tête vers le ciel quand elle a bu. [Veyrières 1913 #860]
Interprétation française Il faut remercier de son sort. [Veyrières 1913 #860]
Le poulet lève la tête en avalant l'eau, comme s' il regardait en haut. [Houlder 1895]
Soyez content de la destinée qui vous est échue et remerciez Dieu qui vous l' a donnée. [Veyrières 1913 #56]

Proverbe Toy ny fandiorano, ka mainty ambanin' ny rano. [Rinara 1974 #4275]

Proverbe Toy ny ondrindrano, lefona dimy, fampohaza iray, famaky iray, ireo no nentina, nefa nosorohin' Itsaramanampy, ka tonga any an-karona fihazana. [Rinara 1974 #4341]
Tsy misy manao ho vazaha noho ny ondrindrano: lefona dimy no nentiny, fampohazarana no nentiny, ary famaky iray no nentiny; kandrefa raha nankao atsimon-drano, nosorohin' Itsaramanampy ka tonga any an-karona fihazana. [Houlder 1895 #2309]

Proverbe Toy ny rano am--pasika: natao tsy hisy, fa misy ihany. [Houlder 1895]
Toy ny rano am--pasika: natao tsy hisy, fa nanodoka. [Houlder 1895]
Toy ny rano am--pasika : natao tsy hisy, ka manadoka. [Veyrières 1913 #3312]
Toy ny rano am--pasika: natao tsy hisy, ka misy ihany. [Cousins 1871]
Toy ny rano am--pasika : natao tsy hisy ka nanodoka. [Rinara 1974 #4316, Cousins 1871]
Traduction française C'est comme l' eau dans le sable : on croit qu' il n' y en a pas et on se trompe car il y en a. [Veyrières 1913 #3312]
Pareil à l' eau dans le sable: on ne pensait pas qu' il y en aurait, et pourtant il y en a. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des affaires qui semblent peu importantes et qui prennent de l'ampleur. [Veyrières 1913 #3312]

Proverbe Toy ny rano ny harena, ka tsy izay mahery mantsaka no manam-be, fa izay tsara sinibe. [Rinara 1974 #4318]

Proverbe Toy ny rano sy ny vary, ka tsy mahay mifanary. [Veyrières 1913 #4610]
Toy ny vary sy ny rano : ka an-tsaha tsy mifanary, an-tanàna tsy mifandao. [Nicol 1935 #432]
Traduction française Comme le riz et l’eau : unis dans les champs, inséparables dans la maison. [Nicol 1935 #432]
Eau et riz vont ensemble : ils ne se séparent pas. [Veyrières 1913 #4610]
Interprétation française Se disait de deux personnes ou choses inséparables. [Veyrières 1913 #4610]

Proverbe Toy ny tongo-bintsy an-ala, ka madio lavi-drano. [Houlder 1895 #108]
Tongo-bintsy an' ala, ka madio lavi-drano. [Rinara 1974]
Tongo-bintsy an-ala: madio lavi-drano. [Cousins 1871 #3134]
Traduction française Pareils aux pattes du martin-pêcheur de la forêt, qui sont propres quand même il est loin de l' au. [Houlder 1895 #108]

Proverbe Tokam-pilana hoatry ny siny : tsy manam-po afa-tsy ny rano. [Veyrières 1913 #6386]
Tokam-pilana ohatra ny siny: tsy manam-po afa-tsy ny rano. [Rajemisa 1985]
Tokam-pilana toy ny siny, tsy manam-po afa-tsy ny rano. [Houlder 1895]
Tokam-pilana, toy ny siny : tsy manan-po afa-tsy ny rano. [Cousins 1871 #3106]
Tokam-po ohatra ny siny, ka tsy manam-po afa-tsy rano. [Rinara 1974]
Interprétation malgache Enti-milaza olona tsy manan-javatra kinendry afa-tsy zavatra toisana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Celui qui ne veut qu' une chose, est comme la cruche destinée seulement à recevoir l' eau. [Veyrières 1913 #6386]
N' avoir qu' un seul et unique désir, comme la cruche: il ne lui faut que de l' eau. [Houlder 1895]

Proverbe Tompon-tany mahay rano tsangana, ka mandrobo ny vahiny hilentika. [Rinara 1974]
Tompon-tany mahay rano tsangana: mandrobo ny vahiny hilentika. [Cousins 1871 #3123]

Proverbe Trafon-kena be rano : hanina amy ny lazany. [Cousins 1871 #3262]
Trafon-kena be rano : hanina amin' ny lazany. [Veyrières 1913 #4613]
Trafon-kena be rano ka hanina amin' ny lazany. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ny zavatra tsara nefa tsy ny tokony ho izy no nandrahoana na nanaovana azy; ilazana ny olo-mahay nefa tsy dia manao ahoana akory ny zava-bitany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Bosse de boeuf cuite avec beaucoup d' eau : elle n' est pas bonne, mais on la mange parce qu' elle est célèbre. [Veyrières 1913]
Interprétation française La bosse de boeuf était très appréciée. Le sens du proverbe est que la renommée supplée parfois à la beauté, à la qualité. [Veyrières 1913]

Proverbe Tsaka rano : ka ny aloha ihany no aloha na zokiny aza. [Rinara 1974 #4395]

Proverbe Tsaka rano, ka ny aloha tsy mitsaha-tsy feno, ny aoriana tsy mitondra tapany. [Rinara 1974 #4394]
Tsakarano : ny aloha tsy mitsaha-tsy feno, ny aoriana tsy mitondra tapany. [Cousins 1871]
Tsakarano : ny tonga aloha ihany no aloha. [Cousins 1871]

Proverbe Tsy an-drano reny. [Veyrières 1913 #1042]
Traduction française C' est un enfant qui n' a plus sa mère au foyer. [Veyrières 1913 #1042]

Proverbe Tsy avela tsy ho azo : an--danitra toharana, an-dafin-drano lakanina. [Rinara 1974 #4483]
Tsy avela tsy ho azo : an--danitra toharana, an-dafin-drano lakanina, an-tany hadina. [Cousins 1871 #3339, Nicol 1935 #34]
Traduction française Il faut que je l’aie: s’il est au ciel, je prendrai une échelle; de l’autre côté de l’eau, je prendrai une pirogue; à l’intérieur de la terre, je prendrai une bêche. [Nicol 1935 #34]

Proverbe Tsiboboka sy rano, ka saro-mifanaratsy : raha maloto ny rano, maty ny tsiboboka ; raha maty ny tsiboboka, maimbo ny rano. [Veyrières 1913 #687]
Traduction française Il est dangereux pour les chefs et les subordonnés de se nuire : ils sont comme l'eau et le têtard qui vit dedans : si l' eau est sale, le têtard meurt ; si le têtard meurt, l' eau sent mauvais. [Veyrières 1913 #687]

Proverbe Tsikotsy tsy lavitse aombe, vivy tsy lavitse rano. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Grand échassier blanc pas loin du boeuf, canard sauvage pas loin de l'eau. [Poirot & Santio: Vezo]
Interprétation française Si une chose arrive, l'autre suit. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe Tsikovoka sy fandiorano : rano no iraisana, fa ny fomba samy manana ny azy. [Rinara 1974 #4430]
Tsikovoka sy fandiorano : volo no iraisana, fa ny fomba samihafa. [Veyrières 1913]
Tsikovoka sy fandiorano : volo no iraisana, fa ny fomba samy manana ny azy. [Houlder 1895 #311, Cousins 1871 #3302, Veyrières 1913]
Traduction française Dytiques et insectes aquatiques fandiorano : ils ont même couleur mais leurs moeurs sont différentes. [Veyrières 1913]
Un dytique et un gyrin: ils sont de même couleur, mais n' ont pas les mêmes habitudes. [Houlder 1895 #311]
Interprétation française Les conditions des hommes sont différentes. [Veyrières 1913 #864]

Proverbe Tsy manam-pahavalo aho : ny mosary no fahavaloko ; ny rano koa no rafiko. [Veyrières 1913 #402]
Traduction française Je n' ai pas d' ennemis : la famine et les inondations, voilà les ennemis qu' il me faut combattre. [Veyrières 1913 #402]
Interprétation française Paroles du roi Andrianampoinimerina à ses sujets pour les exciter à travailler les rizières et à construire des digues. [Veyrières 1913 #402]

Proverbe Tsy mba maro herehina tahaka ny mason' ny mpandrary, fa tokam-pilana toa siny, ka rano ihany no ampoizina. [Rinara 1974 #4544]
Tsy mba maro herehina, tahaka ny mason’ ny mpandrary ; fa tokam-pilana toy ny siny, dia ny rano ihany no ampoizina. [Nicol 1935 #285, Cousins 1871]
Tsy mba maro herehina, tahaky ny mason' ny mpandrary ; fa tokam-pilana toy ny siny, ka dia ny rano ihany no ampoizina. [Veyrières 1913 #1409]
Traduction française Il ne faut pas regarder plusieurs endroits comme les yeux de la femme qui tresse les nattes, mais il faut n' avoir qu' un but comme la cruche qui n' a de souci que pour l' eau. [Veyrières 1913 #1409]
Ne pas avoir de multiples préoccupations, comme l’œil de celui qui tresse ; mais n’avoir qu’un métier, comme la cruche qui ne pense qu’à l’eau. [Nicol 1935 #285]
Interprétation française Ce proverbe se disait du mari qui ne cherchait plus à changer de femme ; il se disait aussi en général de l' attention qu' on devait apporter à une affaire. [Veyrières 1913 #1409]

Proverbe Tsy mba ny bibilava matahotra ny morona, fa ny amalona zatra ny rano. [Rinara 1974 #4550]

Proverbe Tsy mba ny ravoravo natentina, fa ny tandra vadin-koditra. [Houlder 1895 #1359]
Tsy mba taniravo atentina, fa tena tandra vadin' ny hoditra. [Veyrières 1913 #5316, Rinara 1974 #4562, Cousins 1871 #3398]
Tsy ny taniravo natentina afaky ny rano, fa ny tandra vadin-koditra enti-milevina. [Rinara 1974 #4780]
Traduction française Ce n' est pas (comme) de la terre blanche que l' on peut se mettre (et qui tombe), mais (comme) des taches de rousseur inséparables de la peau. [Houlder 1895]
Ce n' est pas de la terre blanche appliquée sur la peau, mais une véritable tache, épouse inséparable de la peau. [Veyrières 1913 #5316]
Interprétation française Se disait des choses inséparables. Par superstition on appliquait de la terre blanche sur le front. [Veyrières 1913 #5316]

Proverbe Tsy mba tsiriry vorona aho ka manidina raha ritra ny rano, fa tsiriry ahitra ka maniry raha ritra ny rano. [Houlder 1895]
Tsy mba tsiriry vorona, ka raha ritra ny rano manidina, fa tsiriry ahitra, maniry raha ritra aza ny rano. [Veyrières 1913 #5318]
Traduction française Ce n' est pas le tsiriry canard sauvage, qui s'envole au loin lorsque l' eau est désséchée, mais le tsiriry plante, qui pousse alors même qu' il n' y a plus d' eau. [Veyrières 1913 #5318]
Je ne suis pas l' oiseau "tsiriry" qui s' en va quand l' eau est tarie, mais je suis l' herbe "tsiriry" qui pousse quand même il n' y a plus d' eau. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des constants et des inconstants. [Veyrières 1913 #5318]

Proverbe Tsy mety raha an-dafin-drano ka tsy ho lakanina, ary an-dafin-tsaha ka tsy ho toharana. [Rinara 1974 #4581]
Tsy mety raha an-dafin-drano, ka tsy holakanina, na an-dafin-tsaha, ka tsy hotoharina. [Houlder 1895 #452]
Traduction française Ne me refusez pas un canot si je suis de l' autre côté de l' eau, et venez à ma rencontre si je suis de l' autre côté d' un champ. [Houlder 1895]

Proverbe Tsy nahiko dia ny rano lahy no ho nahamasaka ny amalona. [Cousins 1871 #3555, Nicol 1935 #395]
Tsy nahiko dia ny rano lahy no mahamasaka ny amalona. [Veyrières 1913 #1348]
Tsy nahiko fa ny rano lahy no ho nahamasaka ny amalona. [Houlder 1895 #485]
Tsy nahiko ho ny rano lahy no hahamasaka ny amalona. [Rinara 1974 #4756]
Tsy nahiko ny rano no mahamasaka ny amalona. [Veyrières 1913 #1348]
Traduction française Je n’aurais jamais imaginé que c’est dans l’eau qu’on fait cuire l’anguille. [Nicol 1935 #395]
Je ne me serais pas douté que l' eau cuirait l' anguille. [Houlder 1895]
Je ne pensais pas que ce serait l' eau qui ferait cuire l' anguille. [Veyrières 1913 #1348]
Interprétation française L'eau et l' anguille étaient bons amis, et l' un n' aurait pas dû faire du mal à l' autre! [Houlder 1895]
Le fiancé disait ce proverbe lorsqu' il parlait de celui qui montait la tête à sa fiancée et faisait rompre les pourparlers du mariage ; mais le sens était général. [Veyrières 1913 #1348]

Proverbe Tsingala ambany rano, ka mitady izay hahafatesan' ny omby, hadilanana ka mitady izay haharovitra ny lamba. [Rinara 1974 #4442]
Tsingala : ambany rano, mitady izay hahafatesan' ny omby ; hadilanana, mitady izay haharovitra ny lamba. [Veyrières 1913 #2470, Cousins 1871 #3312]
Traduction française Insecte tsingala : dans l' eau, il cherche la mort des boeufs ; passage étroit, il est la perte des lamba qu' il déchire. [Veyrières 1913]
Interprétation française Les Malgaches croyaient que le tsingala était mortel pour l'animal qui l' avalait, et on déchire son lamba dans les sentiers étroits ; ce proverbe se disait de ceux qui étaient victimes de machinations, de tromperies, de séductions. [Veyrières 1913 #2470]

Proverbe Tsy ny ringitra no mahakenda, fa ny rano fanala kenda. [Houlder 1895 #2166, Rinara 1974 #309]
Traduction française Ce ne sont pas les patates qui étranglent, mais (si pourtant on s' étrangle), c' est l' eau qui guérit. [Houlder 1895]

Proverbe Tsiriry ahitra ka miara-ritra amin' ny rano. [Rinara 1974 #4459]

Proverbe Tsy tra-drano. [Veyrières 1913 #2931]
Traduction française Impossible d' assister par de l' eau celui qui meurt subitement. [Veyrières 1913 #2931]
Interprétation française On faisait boire de l'eau aux malades. [Veyrières 1913 #2931]

Proverbe Tsobo-dranon-dRainiangaly : marivo mihanana, lalina miherina. [Samson 1965 #T170]
Tsobo-dranon-dRainiangaly : raha marivo irobohana, raha lalina ihemorana. [Rinara 1974 #4466]

Proverbe Tso-drano zava-mahery ary ny saotra fitomboana. [Rinara 1974 #4468]

Proverbe Varifitoventy zato no tonga ariary. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Mitovy hevitra: erikerika mahatondra-drano. [Rajemisa 1985]
Ny zavatra kely sy madinika aza, rehefa mitambatambatra ela, mety hisy vokany lehibe. [Rajemisa 1985]

Proverbe Vato an-dava-drano: tsy miady, fa mifanajary toerana. [Cousins 1871 #3634]

Proverbe Vatolampy nanasan-dandy : ny lavenona lasan' ny rano ary ny landy lasan' ny tompony, fa ny vato no sisa tratra eo. [Rinara 1974 #4891]
Vatolampy nanasan-dandy: ny lavenona lasan’ ny rano, ary ny landy nentin’ ny tompony, fa ny vato mbola tratra ao. [Cousins 1871 #3641]

Proverbe Voan-kanina fony fahavaratra aho : raha mitsinjo rano fotsy mihetsika. [Rinara 1974 #4992, Cousins 1871 #3707]

Proverbe Vorombe matim-bitsika : lehibe matin' ny kely, ka ny rano no hafanaina. [Houlder 1895 #1381, Veyrières 1913 #6056]
Traduction française Oie tuée par les fourmis : c' est un grand tué par un petit, et il ne reste plus qu' à faire chauffer l'eau pour préparer l' oie. [Veyrières 1913 #6056]
Une oie tuée par les fourmis: c' est le grand tué par le petit, il n' y a plus qu' à faire chauffer l' eau (pour plumer l' oie). [Houlder 1895]

Proverbe Za-drano toa amalona antitra. [Houlder 1895 #1948, Veyrières 1913 #6137, Rinara 1974 #5076]
Traduction française Avoir l' habitude de l' eau comme une vieille anguille. [Houlder 1895 #1948]
Qui a l' habitude de l' eau comme une vieille anguille. [Veyrières 1913 #6137]
Interprétation française Instruit par l' expérience. [Veyrières 1913 #6230]

Index