Entrée mankaleo (leo)
Partie du discours verbe actif
Définition malgache Mahatonga ho leo, tofoka boboka; mahatola: Mankaleo ny fianarana raha aletra fotsiny ao an-tsaina tsy misy fanazavana [Rajemisa 1985]
Définition anglaise to cause disgust or aversion; to intoxicate [Hallanger 1973]
Définition française causer du dégoût, dégoûter: enivrer [Hallanger 1974]
Vocabulaire 
Morphologie 
mankaleo
nankaleo
hankaleo
Citations 

Entrée mankaleo
Partie du discours nom
Définition française  [Betsimisaraka, Tanala] (de manka préfixe causatif et leo : dégoûté assoupi comme quelqu'un qui a trop mangé : allusion à la matière grasse qu'on tirait des graines). Dilobeia thouarsii Roem. & Schult. (Proteaceae). Arbre dont les graines ont été exploitées anciennement pour la production de l'huile. Les écorces auraient des propriétés émétiques. Les Malgaches distinguaient d'après la forme des feuilles un mankaleolahy et un mankaleovavy. Comme l'arbre est effectivement dioïque, on a pensé que ces termes s'appliquaient réellement aux pieds mâles et femelles. Or il n'en est rien. Le mankaleolahy qui a des feuilles divisées plusieurs fois de façon bifide, à divisions allongées, linéaires, est en réalité la forme juvénile de l'arbre, alors que le mankaleovavy à feuilles simplement bilobées, cordiformes, est la forme adulte et bien entendu la seule forme fertile, mais pour les seuls pieds réellement femelles. Le fruit est une drupe ovoïde de 25 x 15 ou 17 mm, à pulpe peu épaisse, l'amande contient 60 à 65 % d'une huile fluide, jaune foncé, qui laisse déposer des glycérides solides à partir de 15° C. L'indice de saponification est de 196-197 et l'indice d'iode de 84-85. Les acides gras totaux fondent à 36° C. Voir aussi ovao. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Dilobeia thouarsii

2019/06/28