Entrée pepeka
Partie du discours nom
Définition française (duplicatif de peka ; lui-même mis pour paika : coups répétés, entre-chocs ; la duplication a une valeur de diminutif). Nom donné aux herbes à tiges dures qui font un bruit particulier quand le vent les agite. Suivant les dialectes, ce sont surtout :
¶  [Bara, Betsileo, Sakalava] Aristida rufescens Steud. (Poaceae). Une des rares espèces à résister aux feux répétés. Forme des peuplements sur les sols ferrallitiques des hauts-plateaux du Sud et des pentes occidentales. Comme seule la jeune repousse est comestible, les éleveurs ont tendance à brûler de plus en plus souvent. Les peuplements deviennent alors de plus en plus ouverts, jusqu'à ce que le sol, entièrement mis à nu forme une néo-roche et devienne absolument stérile. Nom cité par Decary, Bosser, etc.
¶  [Mahafaly] Aristida adscensionis var. mandrarensis A. Camus (Poaceae) [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Aristida adscensionis var. mandrarensis, Aristida rufescens

Entrée pepeka
Partie du discours nom
Définition française  [Betsileo] Nom des patates douces coupées en petits morceaux et cuites à l'eau ; elles donnent un mets très gluant (Dubois). La même préparation s'appelle en Imerina : rorò [Boiteau 1997]
Vocabulaire 

Entrée pepeka
Partie du discours nom
Définition française  [Betsileo] (peut être de pelaka : écrasé, réduit en farine ?). Manioc sec et réduit en farine qu'on fait cuire à l'eau. Il forme une sorte de bouillie très collante. Le même mets s'appelle en Imerina : soitsoitra. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 

2019/04/25