Entrée vinda
Partie du discours nom
Définition malgache Zavamaniry fanao tsihy na harona [Rajemisa 1985]
Définition française  [Merina, Sakalava, Sihanaka] Nom de plusieurs Cyperaceae très recherchées pour la sparterie. Ce sont principalement : Cyperus alternifolius L., Cyperus flabelliformis Rottb., Cyperus heterocladus Baker et Cyperus nudicaulis Poir. (pour ce dernier cf. Humbert 17589). Malzac écrit : « petit jonc dont on fait des nattes et des corbeilles ». A. Grandidier, cité par Y. Lombard, ASSEMI 7, n° 4, p. 84 (1976), écrit en parlant des maisons du Menabe : « Des nattes de jonc ( vinda) sont tendues autour des murs, à mi-mur, le plus souvent, et sur le sols ». Les nattes de Vinda étaient réservées, en fait, aux souverains sakalava et aux familles princières. Le peuple devait se contenter de nattes beaucoup plus grossières faites des feuilles de palmier Satrana. Après la colonisation le Vinda a surtout été réservé à la fabrication des chapeaux de même forme que le « panama » et exporté sur l'Europe. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Cyperus alternifolius, Cyperus flabelliformis, Cyperus heterocladus, Cyperus nudicaulis
Citations 

2018/12/26