Entrée va
Partie du discours nom
Définition malgache  [Tsimihety] Karazan-tononkalo tsimihety mitsikera toe-javatra iray na mitantara toe-javatra iray (oh. sôva momba ny nahazoan' ny Vazaha ny tany) amin' ny teny mirindra matetika miady rima [Rajemisa 1985]
Définition anglaise a type of Tsimihety poetry, an interpretive description of animate, inanimate, and supernatural subjects [Fox: Hainteny]
 The sova is above all a Tsimihety popular song. A traditional song, reshaped every time to reply to expectation of the public at full evolution. The oral poet Mpisova sings at the time the life, the nature, the society, god and the universe. But this is a song destined to produce the "marvellous" in everything moreover simple, and to demystify everything that appears the most extraordinary. It is also a song of love where the woman is desired, loved and venerated. So the sova is a song, a poetry reached at his supreme expression where talk and dance merge in perfect harmony. If the first sense of the word sova is sun, extraordinary light, it means also dance, marvellous song and poetry. [Imbe: Sova]
Définition française Poésie orale traditionnelle du peuple Tsimihety. Le sova est avant tout un chant populaire tsimihety. Un chant traditionnel, remanié sans cesse pour répondre à l'attente d'un public en pleine évolution. Le poète oral Mpisova chante alors la vie, la nature, la société, dieu et l'univers. Mais c'est un chant destiné à créer le "merveilleux" dans ce qui est de plus simple et à démystifier ce qui parait le plus extraordinaire. Mais c'est aussi un chant destiné où la femme reste la femme objet désirée, aimée et vénérée. Ainsi donc, le sova est un chant, une poésie parvenue à son expression suprême où la parole, le chant et la danse se confondent dans une harmonie parfaite. Si le sens premier du mot sova est soleil, lumière éblouissante, extraordinaire, il désigne surtout la danse et le chant merveilleux, la poésie. [Imbe: Sova]
Dérivations 

2016/09/29