Entrée hazombary (hazo, vary)
Partie du discours nom
Définition française (de hazo : arbre et vary : riz ; les proto-Malgaches cultivaient surtout le riz de montagne ; à cet effet, on abattait une parcelle de forêt à la saison favorable (Octobre Décembre) et on mettait le feu ; dans l'épaisse couche de cendres ainsi obtenue, on semait le riz sans avoir besoin de labourer ; il n'y avait pas non plus à faire de sarclage puisque les sols forestiers ne renferment pas de graines d'herbes adventices des cultures. Lorsque les mauvaises herbes commençaient à envahir le terrain, on laissait la forêt se reconstituer et on allait défricher une autre parcelle de forêt vierge). Le nom de hazombary est donné aux essences, en général à croissance rapide, qui réédifient la forêt après cette culture de riz de montagne. Ce sont principalement selon les dialectes :
¶  [Betsimisaraka] Craterispermum laurinum (Poir.) Benth. (Rubiaceae) ; Pittosporum ochrosiifolium Bojer (Pittosporaceae).
¶  [Bezanozano] Beilschmiedia madagascariensis (Baill.) Kosterm. (Lauraceae).
¶  [Tanala] Pittosporum verticillatum Bojer et Pittosporum polyspermum Tul. (Pittosporaceae). Tous ces arbres à croissance rapide ont un bois blanc et mou. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Beilschmiedia madagascariensis, Craterispermum laurinum, Pittosporum ochrosiifolium, Pittosporum polyspermum, Pittosporum verticillatum

Entrée hazombary
Partie du discours nom
Définition française  [Betsimisaraka] Nom donné à un arbre américain introduit et planté, dont le bois est mou, sans intérêt, comme celui des précédents : Hura crepitans L. (Euphorbiaceae). On le rencontre notamment sur les avenues de Tamatave et de Majunga. Ses fruits éclatent à maturité, projetant les graines avec un bruit d'autant plus violent qu'elles tombent sur les toitures en tôle avoisinantes. Les graines sont un purgatif drastique, dangereux que mangent cependant les Propithèques (voir hazomboay (3)). [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Hura crepitans

2017/11/20