Entrée landihazobe
Partie du discours nom
Définition française  [Betsimisaraka, Merina, Sihanaka] de landihazo (1) et be : grand). Nom donné au Kapokier, Ceiba pentandra Gaertn. (Malvaceae). De ses fruits, on tire les fibres appelées kapok qui servent surtout à faire des rembourrages, des tissus matelassés, etc.Les graines fournissent une matière grasse intéressante, trop peu exploitée (il s'en perd chaque année des dizaines de tonnes). Les jeunes feuilles étaient utilisées dans la préparation d'un odi-tambavinjaza, d'après le Dr Fontoynont, ancien directeur de l'École de Médecine de Tananarive, c'est-à-dire d'un remède contre les maladies des jeunes enfants. Écrasées, on les appliquait aussi en topique contre la gale, surtout pour en réduire les démangeaisons. Sur la côte Ouest, il est appelé pemba. 'LANDINALIKA (sakalava) (de landy : soie et alika : nom péjoratif du chien). Plante sauvage indéterminée. Son tubercule serait consommé en période de disette. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Ceiba pentandra

2017/11/19