Entrée mandrirofo
Partie du discours nom
Définition française  [Betsimisaraka, Tankarana] (de mandry : se coucher, et rofo : boutons de variole en cours de guérison, allusion à l'usage du suc résineux pour provoquer la cicatrisation des lésions varioleuses). Trachylobium verrucosum (Gaertn.) Oliv. (Fabaceae). Le copalier. Bel arbre à bois dur des forêts littorales. Employé autrefois en charpenterie de marine : membranes de bateau, poulies, on en fait surtout aujourd'hui des manches d'outils. La résine, surtout celle qui s'accumulait au pied des arbres et était récoltée à l'état fossile, après la mort de ceux-ci, constituait le « Copal de Madagascar » très apprécié autrefois pour la préparation des vernis. C'est le suc résineux des fruits qu'on appliquait sur les boutons de variole pour les faire cicatriser et réduire l'importance des cicatrices. Excellent cicatrisant. En outre d'odeur agréable. Voir aussi endrakendraka. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Trachylobium verrucosum

2017/11/19