Proverbes : anirinana

Proverbe3073 Lany maina toy ny omby nanirinana . [Veyrières 1913 #2380, Rinara 1974 #1742, Cousins 1871 #1331]
Traduction française Dépensé en pure perte comme le boeuf des funérailles, dépensé pour celui à qui on a fermé les yeux. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait des dépenses exagérées, par allusion aux dépenses des funérailles où l' on tuait beaucoup de boeufs. [Veyrières 1913]

Index