Entrée salaka
Partie du discours nom
Définition malgache Lamba lavalava nahodidin' ny lehilahy ny valahany taloha dia nasadikany amin' ny elakela-peny hifandray amin' ilay manodidina ny valahana (raha indray mihodina monja izy dia atao hoe salaka tokan' olona). [Rajemisa 1985]
Traduction anglaise a loincloth
¶ a baby's diaper or nappy [Hallanger 1973]
Traduction française pagne
¶ lange d'enfant [Hallanger 1974]
 (probablement de laka ou lakana : la pirogue). C'était une bande de tissu grossier ou d'écorce battue au maillet que les hommes portaient comme cache-sexe pour monter en pirogue. Le salaka des « hommes de la mer », s'opposait en quelque sorte au sadia ou sadiaka (de dia : le pas, la marche) sorte d'étui pénien porté par les terriens, les coureurs de brousse. Dualité entre nomades marins et nomades terriens, surtout chasseurs et cueilleurs, qui marque la civilisation malgache dès ses plus profondes origines. En Indonésie ancienne déjà, on distinguait toujours « ceux de la mer » et « ceux de la montagne ». [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Dérivations 
Synonymes fato
Mots composés, titres, noms 
Exemples Kilaoty bory, salaka, no hany fitafiana navela nanaovany. [Andraina: Mitaraina, page 222]
Citations 

Mis à jour le 2020/10/12