Proverbes : Amboatany

Proverbe330 Amboatany nifehezana : Ilafy nihahana . [Cousins 1871 #140, Rinara 1974]
Aoka fa izay iray lozainy , na Amboatany nifehezana na Ilafy nihahana . [Cousins 1871 #272, Rinara 1974]
Ilafy nihahana ary Amboatany nifehezana . [Veyrières 1913 #3679]
Lozan' Amboatany nifehezana sa lozan' Ilafy nihahana ? [Veyrières 1913 #3683]
Traduction française À Amboatany on a lié le paquet et à Ilafy on l' a délié. [Veyrières 1913 #3679]
Est-ce la faute d'Amboatany où on a lié le paquet, ou bien la faute d' Ilafy où on l' a délié ? [Veyrières 1913 #3683]
Interprétation française Actions opposées. [Veyrières 1913 #3679]
Le sens est : à qui la faute ? [Veyrières 1913 #3683]

Proverbe7160 Toy ny parakin' Amboatany : misy ihany, fa ampandozaina . [Houlder 1895]
Toy ny parakin' Amboatany : misy ihany ka ampandozaina . [Veyrières 1913 #4224, Cousins 1871, Rinara 1974]
Traduction française C'est comme le tabac d' Amboatany : il y en a et cependant à ce sujet on se souhaite du malheur. [Veyrières 1913 #4224]
Pareil au tabac des gens d' Amboatany: il y en a, mais ils jurent qu' ils n' en ont pas. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion à ce qu' on jure avec imprécations qu' on n' en a pas. [Veyrières 1913 #4224]

Proverbe8213 Vilani borin’ Amboatany : ariana , tsy foy; avela, manebaka ny trano . [Veyrières 1913 #5837, Cousins 1871 #3677, Houlder 1895, Rinara 1974]
Traduction française Marmite écornée d' Amboatany ; si on veut la jeter, on ne peut pas se résoudre à la sacrifier ; si on veut la garder, elle déshonore la maison. On est perplexe. [Veyrières 1913 #5837]
Une marmite ronde d' Amboatany: la jeter, c' est dommage; la garder, c' est honteux. [Houlder 1895]
Interprétation française Une "marmite ronde" est une marmite de terre dont la partie supérieure a été cassée jusqu' à l'étranglement; on peut encore s' en servir, mais en la conservant, on court le risque d' être accusé de parcimonie. [Houlder 1895]

Index