Entrée e
Partie du discours   nom (symbole)
Traduction malgache   Tarehintsoratra fahefatra ary zanatsorat [...] [texte complet dans Rajemisa 1985]
Traduction anglaise   the fourth letter of the Malagasy Alphabet. It is pronounced as the English ay in bay. It always takes the accent in a root word. It undergoes no change in combination with prefixes. In many passive verbs from roots ending in y, the y is changed to e, as: vonjy, vonjena; tery, terena, etc. akeky, for akaiky; maneky for manaiky; fanekena, for fanaikena. [Richardson 1885]
Traduction française   La quatrième lettre et deuxième voyelle de l'alphabet malgache. Il se prononce comme é; il n'est jamais muet: Tefena prononcez Téféna. [Abinal 1888]
Traduction italienne   Quarta lettera dell'alfabeto malgascio. [Profita 1969]
Tableaux et planches   Les alphabets
Articles  
Analogie   abidỳ
Illustrations  

Entrée e
Partie du discours   interjection [liste]
Définition malgache   Entina miantso, ka atao: Eo alohan'ny an [...]
¶ Entina manamafy fa manaiky: Azonao ve [...] [texte complet dans Rajemisa 1985]
Traduction française   Ô! eh! eh bien! vraiment!
¶ 1. Précède les invocations: E Andriamanitra. Ô Dieu.
¶ 2. Ee. Non. Vitanao va ilay asa? -- Ee. Avez-vous fini le travail? -- Non.
¶ 3. E. Oui. Mandehàna ankehitriny izao, anaka. -- E. Partez maintenant, mon enfant. -- Je pars.
¶ 4. E! pour huer après une inconvenance. E! io ilay ratsy vintana! Oh! voilà le vilain!
¶ 5. S'ajoute aux invocations, aux appels, aux interrogations, aux chants, aux salutations, et sert souvent à donner plus d'expression ou de force au terme pécédent, ou à la voix; Ketaka e. Eh! fillette. Eny e. Eh bien, oui; oui, vraiment. [Abinal 1888]
   particules usitées dans les phrases interrogatives ou impératives [Antesaka] [Deschamps 1936]
   exclamation d'étonnement; interjection d'appel [Antesaka] [Deschamps 1936]
   Hé! Hein!
¶ 1. Ohé! Sert à appeler (en s'adressant [...]
¶ 2. Interjection de renforcement. Velo [...] [texte complet dans Rajaonarimanana 1995]
   1. Vocatif: eh, ô (employé dans un discours ou dans un chant pour renforcer la phrase ou lorsqu'on s'adresse à quelqu'un; employé dans les invocations). Misaotra, e zoke, "Je te remercie, ô aîné". Mba araninao e ny zaza, Rasirôva, "Mais berce donc l'enfant, Rasirôva".
¶ 2. En fin de phrase, renforce le sens de la phrase. Aza kay i endriny e, "Mais où est donc passée sa mère".
¶ 3. Sert à marquer la désapprobation, la déception, le dégoût: oh! ce n'est pas vrai! [Tanala] [Beaujard 1998]

Entrée e
Partie du discours   adverbe [liste]
Définition malgache   eny [Antesaka, Bara] [Rakotosaona 1972]
Traduction française   oui [Antesaka] [Deschamps 1936]

Entrée e
Partie du discours   article [liste]
Définition malgache   ny: Indro e volanao

Entrée e
Partie du discours   préposition [liste]
Définition malgache   any: Mitoboky e Sale [Bara] [Rakotosaona 1972]
Traduction française   pour eo, ici, devant les noms de lieux: Mandeha Emanambondro izy (il va à Manambondro) [Antesaka] [Deschamps 1936]

Entrée e
Partie du discours   conjonction [liste]
   sy, ka, koa. [Profita 1969]

Mis à jour le 2015/09/19