Index

Proverbes : mandrohy

Proverbe Mandrohy moka, mamatotra aloy : ary tongotra aman-tanana fa tsy misy tena hodidiana. [Veyrières 1913]
Mandrohy moka, mamatotra aloy: ary tongotra aman-tanana, kanefa tsy misy tena hodidiana. [Cousins 1871 #1596, Houlder 1895]
Mandrohy moka, mamatotra aloy, àry tongotra, fa tsy misy tena hodidiana. [Rinara 1974 #140]
Traduction française Attacher un moustique, lier un moucheron: les deux ont bien des pieds et des mains (les pattes) mais n' ont pas de corps à découper. [Houlder 1895]
Garrotter des moustiques, attacher des moucherons, c' est butin de pattes et d' ailes, mais de substance à partager, point. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il n' y rien à prendre, ce n' est pas comme un bœuf (que l' on attache pour le tuer). [Houlder 1895]
Se disait des poursuites engagées contre des gens qui n' ont rien : on en est pour les frais. [Veyrières 1913 #3353]

Proverbe Mandrohy moka, mamatotra aloy : izay any ny tena kely enti-mitia havana. [Cousins 1871 #1597]
Mandrohy moka, mamatotra aloy : izay an' ny tena kely enti-mitia havana. [Veyrières 1913 #1097]
Traduction française Garrotter un moustique, attacher un moucheron : le peu qu' on a, on s' en sert pour s' attacher les parents. [Veyrières 1913 #1097]
Interprétation française Se disait des attentions et petites choses qui prouvent l' affection et entretiennent l'union entre parents. [Veyrières 1913 #1097]

Proverbe Salakan' ny mpiasa ka mandrohy azy tompony ihany. [Rinara 1974 #3825]
Salakan' ny mpiasa : ny tompony ihany no rohizany. [Veyrières 1913 #3818, Cousins 1871]
Traduction française Se disait du mensonge qui nuit à celui qui le dit ; se disait aussi des paroles. [Veyrières 1913 #3818]
Interprétation française Salaka qui ceint les reins du travailleur de rizières : il n' enlace que son propriétaire. [Veyrières 1913 #3818]

Index