Index

Proverbes : miraviravy

Proverbe Aza tsy maharitra ny mena miraviravy. [Houlder 1895 #2232, Veyrières 1913 #4473]
Tsy maharitra ny mena miraviravy. [Veyrières 1913 #3078]
Traduction française Ne vous laissez pas tenter par ce qui est rouge et qui pendille. [Houlder 1895]
Ne vous laissez pas tenter par le rouge qui pendille. [Veyrières 1913 #4473]
Se laisser fasciner par l' éclat des objets brillants qui pendillent. [Veyrières 1913 #3078]
Interprétation française Il s' agit de fruits mûrs au bord d' un chemin, car, autrefois, paraît-il, les propriétaires avaient l' habitude d' y mettre du poison pour empêcher les passant d' y toucher. [Houlder 1895]
Il s' agit des fruits au bord du chemin ; parfois les propriétaires y mettaient du poison. [Veyrières 1913 #4473]
Se disait de ceux qui se laissent aller à la passion. [Veyrières 1913 #3078]

Proverbe Latsaka ny angano, ka miraviravy ny lainga. [Rinara 1974 #117, Cousins 1871 #1343]

Proverbe Raha manao ka tsy ambinina, ampisambory fa havana ory; fa raha miraviravy tanana tsy miasa, avelao hivarina amin-tany. [Houlder 1895 #667]
Raha manao ka tsy ambininy, omeo fa hava-malahelo, fa raha miraviravy tanana tsy manao, avelao hivarina aman-tany. [Veyrières 1913 #3967]
Raha manao ka tsy ambininy, omeo fa hava-malahelo ; fa raha miraviravy tanan-tsy manao, avelao hivarina aman-tany. [Cousins 1871 #2688, Nicol 1935]
Raha manao tsy ambinina, ampisambory fa havana ory; fa raha miraviravy tanan-tsy manao, avelao hivarina aman-tany. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fa izay miezaka – na tsy ambinina aza – dia mendrika ny hampiana, fa izay mitomoemoe-poana kosa, tsy tokony hokarakaraina. [Rajemisa 1985]
Traduction française Le travailleur qui n' a pas de chance doit être secouru, car c' est un parent malheureux ; mais le paresseux, il faut le laisser enterrer sans linceul de soie. [Veyrières 1913 #3967]
Si le succès ne couronne pas ses efforts, aidez-le, car c’est un frère qui souffre ; mais s’il laisse pendre ses mains dans l’inaction, laissez-le choir. [Nicol 1935 #191]
Si quelqu' un travaille, mais sans profit, prêtez-lui, car c' est un malheureux; mais s' il se croise les bras sans rien faire, laissez-le souffrir. [Houlder 1895 #667]

Index