Proverbes : afoy

Proverbe230 Aleo maty hafoy toy izay velon-kijaly . [Veyrières 1913 #2838, Cousins 1871 #99, Rinara 1974]
Traduction française Mieux vaut mourir et être enterré que de vivre pour souffrir. [Veyrières 1913 #2838]

Proverbe712 Ataovy fanjakan' ny malahelo , ka mangin- tsy afoy . [Veyrières 1913 #3169]
Traduction française Faites-en un fief des malheureux qu' on garde sans bruit. [Veyrières 1913 #3169]
Interprétation française Ces paroles furent dites par le roi Andrianampoinimerina aux descendants d' Andriantompokoindrinda pour leur dire de ne pas abandonner leurs fiefs ; elles sont devenues proverbiales pour signifier les biens héréditaires qu' on n'abandonne pas : il vaut mieux garder son bien sans éclat que de le perdre avec éclat. [Veyrières 1913 #3169]

Proverbe5897 Osivavy maniry somotra : ny lova tamin--dray tsy avela , ny hetra tamin-dreny tsy afoy . [Rinara 1974 #3471]
Toy ny osivavy somorina : ny lova tamin--dray tsy avela , ary ny hetra tamin-dreny tsy diso . [Houlder 1895 #1292, Veyrières 1913 #1790]
Traduction française C' est comme la chèvre qui a une barbe : elle hérite de père et mère. [Veyrières 1913 #1790]
Pareil à une chèvre qui a une barbe: elle a hérité à la fois de son père et de sa mère. [Houlder 1895]

Proverbe7570 Tsy maty hafoy , tsy velon-kantenaina . [Veyrières 1913 #2829, Rinara 1974 #4537]
Tsy maty hamoizana, tsy velon-kantenaina . [Houlder 1895 #967, Cousins 1871 #3383]
Traduction française Ce n' est ni un mort abandonné, ni un vivant qu' on espère revoir. [Veyrières 1913 #2829]
Ni mort pour qu' il n' y ait plus rien à faire, ni vivant pour qu' on puisse encore en espérer quelque chose. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gens maladifs pour lesquels on dépensait beaucoup, ou des gens partis au loin et dont on n' avait pas de nouvelles. [Veyrières 1913 #2829]

Index