Index

Proverbes : malama

Proverbe Aza mananika andry malama. [Cousins 1871 #557]
Aza mianika andry malama. [Veyrières 1913 #69]
Traduction française Ne montez pas à la colonne glissante. [Veyrières 1913 #69]
Interprétation française Ne touchez pas à ce qui porte malheur ; ou bien : ne tentez pas l'impossible. [Veyrières 1913 #69]

Proverbe Aza manao toy ny boka manjono, ka mifamitaka samy malama. [Cousins 1871 #523]
Aza manao toy ny boka manjono: mifamitaka samy malama. [Houlder 1895 #2008]
Boka manjono : mifamitaka samy malama. [Veyrières 1913 #1957, Cousins 1871 #782]
Boka misaka trondro, ka tafaray samy malama. [Veyrières 1913 #1970]
Traduction française Lépreux qui pêche à l' appât : ce sont deux lisses qui cherchent à se tromper. [Veyrières 1913 #1957]
Lépreux qui prend avec les mains des poissons: ce sont deux lisses qui se disputent. [Veyrières 1913]
Lépreux qui prend avec les mains des poissons qu' on appelle trondro : ce sont deux lisses qui se disputent. [Veyrières 1913 #1970]
Ne faites pas comme un lépreux pêchant à la ligne: le poisson et lui se trompent l' un l' autre, étant tous les deux glissants. [Houlder 1895]
Interprétation française La peau du poisson est lisse, sans aspérités, de même les mains sans doigts, du lépreux ; se disait de deux rusés cherchant à se tromper. [Veyrières 1913 #1957]
Le poisson glisse dans les mains sans doigts du lépreux : ce proverbe se disait des luttes entre deux hommes rusés, aucun n' est pris. [Veyrières 1913 #1970]
Les mains du pauvre lépreux sont glissantes, parce que les doigts y manquent et elles ne peuvent plus saisir le poisson qui, lui, est encore plus glissant, et peut ainsi s' échapper facilement. [Houlder 1895]

Proverbe Boka nangala-boatavo ka mifampitolona samy malama. [Rinara 1974 #933]
Boka nangala-boatavo : mifampitolona samy malama. [Cousins 1871 #806, Veyrières 1913]
Boka nangala-boatavo : mitolona samy malama. [Veyrières 1913]
Traduction française Lépreux qui a volé une citrouille : ce sont deux lisses qui luttent. [Veyrières 1913 #1983]
Interprétation française Se disait des luttes d'habileté entre deux rusés. [Veyrières 1913 #1983]

Proverbe Mandrango-bato malama, ka ny hoho no somisika. [Nicol 1935 #487]
Traduction française S’agripper à un rocher lisse et glissant, et s’écorcher ainsi les ongles. (S’obstiner en vain.). [Nicol 1935]

Proverbe Mipasoka ny efa malama ka ny sandry foana no vizaka. [Rinara 1974 #2366]

Proverbe Sola miondam-panoto, ka tafaray samy malama. [Rinara 1974 #3936]

Index