Entrée tratramborondreo (tratra, vorondreo)
Partie du discours nom
Définition malgache karazam-bakana [3.1]
Définition française Cinq exemplaires représentent le type de perle nommé tratramborondreo, « poitrine d'oiseau vorondreo », parfois appelé aussi tratramborona, « poitrine d'oiseau ». Quatre sont en forme de noyau de datte, une seule est ronde, légèrement allongée aux extrémités. Le verre est opaque ou translucide, le fond uni bleu turquoise, vert d'eau, bleu outremer, groseille. Quant au décor, il est caractérisé par une stylisation de feuillage formant des ondes disposées de part et d'autre de lignes horizontales, blanches à trait rouge ou à trait bleu. II semble que la tratramborondreo actuelle reproduise un ancien modèle de Venise. On trouve parfois au zoma des fragments de ces perles, ébréchés et ternis, où se lit encore un décor d'ondes à émail d'or. Les « poitrines d'oiseau » modernes, fréquemment vendues en enfilages, passent pour des perles d'alliance et d'amour. [Bernard-Thierry: Perles]
Synonymes tratramborona
Tableaux et planches Les perles malgaches
Citations 

Entrée tratramborondreo (tratra, vorondreo)
Partie du discours nom
Définition française (de tratra : atteint ; et vorondreo : nom d'un oiseau). Allusion à la haute taille de ces arbres qui portent aussi de puissants contreforts à la base du tronc. Suivant les dialectes :
¶  [Sakalava] Stadmannia grevei (Danguy & Choux) Capuron Ined. (Sapindaceae)
¶  [Bara] Homalium albiflorum (Boivin ex Tul.) O. Hoffm. (Salicaceae) [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Homalium albiflorum, Stadmannia grevei

Mis à jour le 2020/06/22