Index

Proverbes : mitaingina

Proverbe Andevolahin-telopolo mitaingina ariary zato. [Veyrières 1913 #501]
Traduction française Esclave de trente piastres, à cheval sur cent piastres. [Veyrières 1913 #501]
Interprétation française Les chevaux, alors très rares, coûtaient plus cher que les esclaves. [Veyrières 1913 #501]

Proverbe Aza manao sahombora ambony ravina ka mifanindry samy malemy. [Rinara 1974]
Aza manao sahombora mitaingina ambonin' ny ravina, ka mifanindry samy malemy. [Houlder 1895 #934]
Sahombora ambony ravina : ny manindry malemy, ny tsindriana malemy. [Rinara 1974 #3786]
Sahombora mitaingina am-bololon-dravina : ny manindry malemy, ny tsindriana malemy. [Veyrières 1913 #1702, Cousins 1871 #2822]
Traduction française Ne soyez pas comme une rainette posée sur une feuille: elle est faible elle-même et se repose sur une chose faible aussi. [Houlder 1895]
Rainette verte perchée sur une jeune pousse d' arbuste : la rainette qui écrase la pousse est molle, la pousse d' arbuste qui est écrasée est molle. [Veyrières 1913 #1702]
Interprétation française Se disait de ceux qui étaient victimes des gens du même acabit qu' eux. [Veyrières 1913 #1702]

Proverbe Irery tena manan-tsoavaly : sady mitaingina no mamahy. [Cousins 1871 #1144]
Irery tena manan-tsoavaly : sady mitaingina no manome hanina azy. [Rinara 1974 #1444]

Proverbe Sorohitra mitaingina ambony antsoro, ka ny malemy ihany no tsindriana. [Veyrières 1913 #793, Rinara 1974 #3953, Cousins 1871]
Sorohitra mitaingina ambony antsoro, ka ny malemy ihany no tsindriany. [Houlder 1895 #2198, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Aza manao sahombora mitaingina ambonin' ny ravina, ka mifanindry samy malemy. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza ireo tsy mahita hohararaotina hampijaliana afatsy izay kely sy malemy toa azy. [Rajemisa 1985]
Traduction française Alouette perchée sur l' herbe antsoro : elle pèse sur ce qui est plus faible qu' elle. [Veyrières 1913 #793]
Quand une alouette est perchée sur un brin d' herbe, elle presse sur ce qui est déjà faible. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des petits qui opprimaient les plus petits qu'eux. [Veyrières 1913 #793]

Proverbe Vorompotsy mitaingina an-kazo vokoka: ka izaho nitsirika azy no voatsiriny. [Houlder 1895 #1726]
Vorompotsy nitaingana an-kazo vokoka: izaho nitsirika azy no voatsiriny. [Cousins 1871 #3747]
Vorompotsy nitaingina an-kazo vokoka, koa izaho nitsirika azy no voatsiriny. [Veyrières 1913]
Vorona mitaingina ambony hazo vokoka : izy mitsirika ahy, izaho mitsirika azy. [Veyrières 1913]
Traduction française Oiseau blanc perché sur un arbre courbé : je le regardais et il me regardait. [Veyrières 1913 #5058]
Un "oiseau blanc" (fausse aigrette) perché sur un arbre recourbé: et c' est moi (c.à.d. l' "oiseau blanc" ) qui le regardais, qui ai été observé par lui (c.à.d. par l' arbre recourbé). [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait d' un prêté pour un rendu ; se disait aussi de deux rusés s'épiant et luttant d' adresse. [Veyrières 1913 #5058]
Vouloir critiquer les autres et en être critiqué à son tour. [Houlder 1895]

Proverbe Vorompotsy mitaingina ery an-kazo vokoka : jereo ny aloha, todiho ny aoriana, ndrao voafitaka avy ao an--damosina. [Veyrières 1913 #6136]
Traduction française Oiseau blanc sur un arbre courbé : regarde devant, regarde derrière, de peur d' être pris par derrière. [Veyrières 1913 #6136]
Interprétation française Excitation à la prudence, à la vigilance, à l' examen. [Veyrières 1913 #6136]

Index