Index

Proverbes : mitaitay

Proverbe Aza mitaitay hihina-menaka fa ho lamoka ihany amin' ny farany. [Rinara 1974 #789]
Aza mitaitay homamenaka fa ho lamoka ihany amin' ny farany. [Rajemisa 1985]
Aza mitaitay homa-menaka, fa ho lamoka ihany no farany. [Houlder 1895 #1251]
Aza mitaitay homa-menaka, fa ho lamoka ihany no ho farany. [Cousins 1871]
Interprétation malgache Aza maimaika ny hahazo izay tadiavina fa mety hanenenanao any aoriana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne soyez pas trop avide de graisse, car à la fin vous en serez dégoûté. [Houlder 1895]
Interprétation française La graisse était considérée par les Malgaches comme un aliment fortifiant. [Houlder 1895]

Proverbe Aza mitaitay maka sifotra, fa mbola hifefika ihany raha tonga. [Veyrières 1913 #3795, Cousins 1871]
Traduction française Ne vous hâtez pas trop de ramasser le plus possible d' escargots, car une fois arrivé à la maison, il faut encore briser la coquille. [Veyrières 1913 #3795]
Interprétation française Se disait aux gens trop pressés. [Veyrières 1913 #3795]

Proverbe Aza mitaitay ny banga, fa hoditra no ifanekerana. [Houlder 1895 #2061]
Aza mitaitay ny ho banga fa hoditra no ifanaikerana. [Veyrières 1913 #1808, Rinara 1974 #790]
Aza mitaitay ny ho banga, fa hoditra no ifanekerana. [Cousins 1871 #652]
Traduction française Ne vous hâtez pas trop de perdre vos dents, car la peau à manger, il faut la tirer avec les dents. [Veyrières 1913 #1808]
Que celui qui n' a plus de dents ne soit pas trop pressé, car il s' agit de manger de la peau. [Houlder 1895]
Interprétation française Il ne faut pas se hâter d'entreprendre une chose pleine de difficultés. [Houlder 1895]
Se disait de ceux qui voulaient trop tôt se ranger parmi les vieillards pour jouir de leurs privilèges ; se disait aussi de ceux qui couraient après le travail et en étaient accablés. [Veyrières 1913 #1808]

Proverbe Aza mitaitay ny ho sola, fa vato no hololohavina. [Rinara 1974 #791, Cousins 1871 #653, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Aza dodona ny ho lehibe, fa adidy mavesatra no miandry anao rahatrizay. [Rajemisa 1985]

Proverbe Aza mitaitay ohatra ny fitia tsy haharitra. [Rinara 1974 #792]
Maimaika ohatra ny fitia tsy haharitra. [Rinara 1974]
Mitaitay ohatra ny fitia tsy haharitra. [Rinara 1974]

Proverbe Aza mitaitay toy ny fitia tsy ho ela. [Houlder 1895 #201]
Mitaitay toa fitia tsy ho ela. [Veyrières 1913 #5289]
Mitaitay, toy ny fitia tsy ho ela. [Cousins 1871 #1856]
Traduction française Être pressé comme l' amour qui ne durera pas. [Veyrières 1913 #5289]
Ne soyez pas impatient (ou pressé) comme l' amitié qui ne durera pas. . [Houlder 1895]
Interprétation française Analogue au français : tout nouveau tout beau. [Veyrières 1913 #5289]

Proverbe Mitaitay ho any Ilafy, ka mody alina. [Veyrières 1913 #3041]
Traduction française Être pressé d' aller à Ilafy et n' être pas pressé de rentrer. [Veyrières 1913 #3041]
Interprétation française Se disait des rendez-vous des libertins. [Veyrières 1913 #3041]

Proverbe Mitaitay ho any Ilafy ka tsy misy mpanontany nony mby eny Ambohitrarahaba. [Rinara 1974 #2436]
Mitaitay ho any Ilafy, ka tsy misy mpanontany raha mby any Ambohitrarahaba. [Veyrières 1913 #4017, Cousins 1871 #1855, Houlder 1895]
Traduction française Courir à Ilafy, et arrivé à Ambohitrarahaba, ne pas rencontrer de gens s' informant où l' on va (en telle hâte). [Houlder 1895]
On est pressé de partir pour Ilafy, et quand on arrive à Ambohitrarahaba, personne ne vous interroge. [Veyrières 1913 #4017]
Interprétation française Ne pas rencontrer l'approbation que l'on espérait. [Houlder 1895]
Se disait des personnes irréfléchies qui usent de tout et essaient du négoce, mais personne ne leur demande même le prix de ce quelles vendent, personne ne les interroge sur leurs affaires et leurs entreprises. [Veyrières 1913 #4017]

Index