Proverbes : andraso

Proverbe459 Andraso ho folaka ny andro vao atao ny fandevenana . [Veyrières 1913 #2841]
Traduction française Attendez que le jour soit à son déclin pour faire les funérailles. [Veyrières 1913 #2841]
Interprétation française Les Malgaches croyaient que cela portait malheur de faire les funérailles avant, car disaient-ils, enterrer lorsque le soleil est dans sa force c'est s' exposer à ce que la mortalité soit grande dans la famille. [Veyrières 1913 #2841]

Proverbe2439 Hoatry ny mpiara-dia samy miavona izy roa, ka ny aloha tsy manao hoe haingana, ary ny aoriana kosa tsy manao hoe andraso . [Veyrières 1913 #4008]
Miara-dia samy miavona ka ny eo aloha tsy miandry , ny eo aoriana tsy miantso . [Rinara 1974]
Mpiara-dia roa samy miavona : ny aloha tsy manao " haingana " , ny aoriana tsy manao " andraso " . [Veyrières 1913 #6012]
Traduction française Ce sont deux orgueilleux qui voyagent ensemble : celui qui est devant ne dit pas à l' autre de marcher plus vite, et celui-ci ne lui dit pas de l'attendre. [Veyrières 1913 #6012]
Ils sont comme deux voyageurs orgueilleux : celui qui est devant, ne dit pas à l' autre d' aller plus vite ; celui qui est derrière, ne dit pas de l' attendre. [Veyrières 1913 #4008]
Interprétation française Se disait des gens, surtout des époux qui allaient chacun de leur côté, sans entente. [Veyrières 1913 #4008]

Proverbe4938 Ny andraso andraso manariva ny mody . [Rajemisa 1985]
Ny takariva no mahatonga ny alina; ny sangy mahery no mahatonga ny ady ; ny "andraso kely " no mahariva ny andro; ny hadino no mahavery ny entana . [Veyrières 1913 #6244, Cousins 1871 #2422]
Ny takariva no mahatonga ny alina , ny sangy no miteraka ny ady , ny andraso kely no mahariva ny andro ary ny hadinodino no mahavery ny entana . [Rinara 1974]
Interprétation malgache Ny hataka andro lava, ny fampiandrasana ary ny fiolakolahana dia mahatonga ho tratra hariva nony hody (tokony hotsorina izay fanapahankevitra raisina). [Rajemisa 1985]
Traduction française Le crépuscule amène la nuit ; la plaisanterie trop forte engendre les disputes; le attendez un peu, retarde jusqu' au soir; l' oubli fait perdre les paquets. [Veyrières 1913 #6244]
Le soir appelle la nuit ; les familiarités excessives engendrent les querelles ; les fréquents délais épuisent la journée ; les oublis causent la perte des bagages. [Nicol 1935 #274]
Interprétation française Une petite cause a de grands effets. [Veyrières 1913 #6244]

Index