Proverbes : anabavy

Proverbe443 Andevolahy tsy mahatra-drasa : any avara-tanàna vao mingoso anabavy . [Cousins 1871 #196, Veyrières 1913]
Traduction française Esclave qui a manqué la distribution de viande de boeuf : il s' en va au nord du village pour jurer par sa soeur. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait des gens en colère qui ne manifestaient pas sur l'heure leur mécontentement. [Veyrières 1913 #532]

Proverbe1690 Bokalahy lavo an-tany mena, ka tafarina vao mingoso anabavy . [Houlder 1895 #2028]
Boka lavo-an-tany mena , ka tafarina vao mingoso anabavy . [Veyrières 1913 #1950]
Boka lavo an-tanimena : tafarina vao mingoso fady . [Rinara 1974 #910]
Traduction française Lépreux qui est tombé sur la terre rouge : quand il est relevé, il jure par sa soeur. [Veyrières 1913]
Un lépreux qui tombe sur la terre rouge: ce n' est qu' une fois relevé qu' il jure par sa sœur. [Houlder 1895]
Interprétation française Il fait le fier. [Veyrières 1913 #1950]
Voyant qu' il n' a pas été en danger, n' étant tombé que sur la terre, une fois sur pied il reprend confiance et ose se mettre à jurer. [Houlder 1895]

Proverbe4044 Miakanakana , hoy Rainifandrotrarana , ka ny zanak' anabaviny no ataony sapaoritra . [Rinara 1974 #2240]
"Miakanakana " , hoy Rainifandrotrarana , ka ny zanak' anabaviny no atao sapaoritra . [Houlder 1895]
Miakanakana , hoy Rainifandrotrarana , ka ny zanak' anabavy no atao sapaoritra . [Veyrières 1913]
Minakanaka , hoy Rainifandrotrarana , ka ny zanak' anabavy no atao sapaoritra . [Veyrières 1913]
Minakanakana , hoy Rainifandrotrarana , ka ny zanak’ anabavy no atao saporitra . [Cousins 1871 #1795]
Traduction française "Je ne sais pas ce qu' il faut faire" , dit Rainifandrotrarana, et il fait un salut militaire à l' enfant de sa sœur. [Houlder 1895]
Quelle outrecuidance ou quel embarras, dit Rainifandrotrarana, on ne sait plus où donner de la tête : voici maintenant qu' il faut présenter les armes au fils de ma soeur. [Veyrières 1913]
Interprétation française Ce proverbe parut lorsque Radama I ordonna de rendre les honneurs militaires aux officiers selon leur grade ; il fut employé plus tard pour signifier : être dans l'embarras, ne savoir où donner de la tête. [Veyrières 1913 #442]

Proverbe4495 Mitsipaka anabavy mahafaty tanora . [Veyrières 1913 #1152]
Traduction française L'homme qui frappe sa soeur, mourra à bref délai. [Veyrières 1913]
Interprétation française Cette action était considérée comme une grande méchanceté et devait attirer les foudres du ciel. [Veyrières 1913 #1152]

Proverbe6051 Raha indrindra ho faty ihany, aleo matin-janak' anabavy . [Rinara 1974 #3580]
Raha indrindra ho faty ihany, dia aleo matin-dranaotra . [Veyrières 1913]
Raha indrindra ho faty ihany, dia aleo maty ny zanak' anabavy . [Houlder 1895]
Raha indrindra ho faty ihany, dia aleo maty ny zanaky Ranaotra . [Houlder 1895]
Raha indrindra ho faty ihany, dia aleo matin-janak' anabavy . [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Raha indrindra ho faty ihany, dia aleo matin-janaky Ranaotra . [Cousins 1871]
Raha samy ho faty ihany, dia aleo maty ny zanak' anabavy . [Houlder 1895]
Raha samy ho faty ihany, dia aleo maty ny zanak' Ranaotra . [Houlder 1895]
Raha samy ho faty ihany, dia aleo matin-janak’ anabavy . [Cousins 1871]
Raha samy ho faty ihany, dia aleo matin-janaky Ranaotra . [Cousins 1871]
Traduction française Puisqu'il faut bien que quelqu' un (ou: que chacun) meure, il vaut mieux que ce soit l' enfant de ma sœur (ou: mon beau-frère), (plutôt que moi). [Houlder 1895 #2100]
S'il faut que nous perdions, il vaut mieux que ce soit l' enfant de notre soeur qui nous fasse perdre, ou bien notre beau-frère. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il vaut mieux que tout se passe en famille. [Veyrières 1913 #1124]

Proverbe7268 Tompony mba mihono, toa zanak’ anabavy . [Cousins 1871 #3121]

Proverbe8410 Zanak' anabavy mandefona ivoho. [Veyrières 1913 #3188]
Traduction française Le fils de la soeur perce d' un coup de lance par derrière. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il se fait bien voir par ses ruses et ses caresses, et capte ainsi l' héritage. [Veyrières 1913 #3188]

Index