Index

Proverbes : meloka

Proverbe Aleo meloka amin' ny olombelona toy izay meloka amin' Andriamanitra. [Veyrières 1913 #1, Rinara 1974]
Aleo meloka amin’ olombelona, toy izay meloka amin’ Andriamanitra. [Cousins 1871 #103, Houlder 1895]
Traduction française Il vaut mieux être coupable aux yeux des hommes qu'aux yeux de Dieu. [Veyrières 1913 #1]
Il vaut mieux être coupable envers les hommes que d' être coupable envers Dieu. [Houlder 1895 #20]

Proverbe Aza manao havako tsy meloka. [Veyrières 1913 #5498]
Traduction française Ne dites pas : ce sont mes parents, donc ils ne sont pas coupables. [Veyrières 1913 #5498]
Interprétation française Se disait de ceux qui soustrayaient leurs parents à la justice, et par extension de tous ceux qui agissent avec partialité. [Veyrières 1913 #5498]

Proverbe Hazo meloka atohan-trano mirona: ny tohanana miraika, ny atohana mibaraingo. [Veyrières 1913 #811, Cousins 1871 #1043]
Hazo meloka natohan-trano mirona, ka ny tohanana miraika, ny atohana mibaraingo. [Rinara 1974 #1299]
Traduction française Tronc tordu qui sert à étayer une maison qui penche : la maison étayée n' est pas droite, et l' étai est tordu. [Veyrières 1913 #811]
Interprétation française Se disait des protecteurs et protégés qui se ressemblent, et des protecteurs impuissants à protéger. [Veyrières 1913 #811]

Proverbe Mahitsy am-pijinjana, fa meloka am-pitondrana, tahaka ny mokarana. [Cousins 1871 #1431]
Mahitsy am-pijinjana, fa meloka am-pitondrana tahaky ny mokarana. [Veyrières 1913 #776]
Traduction française Droit quand on le coupe, mais tordu quand on le porte, comme le bois mokarana. [Veyrières 1913 #776]
Interprétation française C' était un arbre qui poussait très droit, mais qui se tordait facilement parce qu' il était très tendre et d'une grande flexibilité ; il est facile de convaincre de culpabilité les petits, alors même qu' ils sont innocents. [Veyrières 1913 #776]

Proverbe Notodian' ny ambora tsy nentina ka mivongika hazo tsy fantatra. [Rinara 1974]
Todian' ny ambora tsy nentina, ka mivongika hazo tsy fantatra (meloka). [Rinara 1974 #4142]
Todin’ ny ambora tsy nentina, ka mitari-kazo tsy fantatra. [Cousins 1871]
Todin' ny ambora tsy nentina, ka mivesatry ny hazo tsy fantatra. [Veyrières 1913 #3419]
Todin' ny ambora tsy nentina ka mivongika ny hazo tsy fantatra. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Todin' ny ambora tsy nentina ka mivongi-kazo tsy fantatra. [Rajemisa 1985]
Todin' ny ambora tsy nentina, mitari-kazo tsy fantatra. [Veyrières 1913]
Todin' ny ambora tsy nentina, mivongika hazo tsy fantatra. [Veyrières 1913]
Interprétation malgache Anisan' ny fanompoana fahiny ny maka ambora any an' ala hanaovana vatam-patin' andriana; izay nanao mosalahy tamin' izany dia voasazy ka nampitondraina izay hazo hita teny ho eny: enti-milaza ny famaizana tsy maintsy mihatra amin' izay manao tsirambina ny adidiny. [Rajemisa 1985]
Ara-bakiteny: taloha ny nanao fanompoana dia naka ambora (hazo mafy fanao vatam-patan' andriana) tany an' ala; raha nisy nanao kilavadavaka, dia nosazina hitondra izay hazo sendra teny ho eny. Iharan' ny todin' ny tsy anaovana fanompoana na adidy, ka manjary manao ny tsy fanao. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza ny sazy miandry izay manao tsirambina ny adidiny. [Rajemisa 1985]
Traduction française Pour ne pas avoir voulu porter de l' "ambora" , on est obligé de ployer sous le poids d' un arbre qu' on ne connaît pas. [Houlder 1895]
Vengeance du bois ambora qu'on n' a pas porté : on est chargé d' un bois d' une essence inconnue et inutile. [Veyrières 1913 #3419]
Interprétation française Il s' agit des gens qui vont à la forêt chercher de l' ambora qui est un bois de construction très solide, et en reviennent avec un autre bois inconnu dont ils se chargent inutilement ; ce proverbe se disait des commissionnaires qui se trompent et font mal les commissions : ils ont à supporter les conséquences de leur erreur. [Veyrières 1913 #3419]
L' "ambora" , à bois imputrescible, était bien connu et très apprécié autrefois; mais les bûcherons qui, pour une raison ou pour une autre, n' ont pas voulu remporter de la forêt, se chargeront d' un autre arbre inconnu, dont ils ne pourront peut être pas disposer. Au figuré, refuser de faire un certain travail, puis se voir pourtant forcé d' en faire un autre moins agréable ou moins rémunérateur. [Houlder 1895]

Proverbe Raha meloka andrian-dava vero. [Veyrières 1913 #251]
Traduction française Quand le souverain est mauvais, le royaume est comme une terre en friche. [Veyrières 1913 #251]
Interprétation française Paroles du roi Andrianampoinimerina pour dire la misère d'un royaume mal gouverné. [Veyrières 1913 #251]

Proverbe Vomanga meloka: any an-tenda manitsy azy. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Teny enti-miangavy ny olona mba hanitsy samy irery any am-pony any izay tsy mety amin' ny teny lazaina. [Rajemisa 1985]

Index