Index

Proverbes : misaron-doha

Proverbe Manafin-javatra tsy ho vatra, tahaka ny sola misaron-doha. [Cousins 1871]
Manafin-javatra tsy ho vatra, tahaka ny sola misatroka. [Cousins 1871]
Manafin-javatra tsy ho vatra, tahaky ny sola misaron-doha. [Veyrières 1913 #2131]
Manafin-javatra tsy ho vatra, tahaky ny sola misatroka. [Veyrières 1913 #2131]
Traduction française Cacher quelque chose qu' on ne pourra pas toujours cacher, comme le chauve qui couvre sa tête. [Veyrières 1913 #2131]
Interprétation française Se disait des gens qui faisaient de vains efforts pour cacher leurs affaires. [Veyrières 1913 #2131]

Proverbe Salasala toy ny mitery ombin-drafozana : mirerarera toa tsy hahazo, hisikina toa hamono zanak' omby. [Rinara 1974]
Salasala, toy ny mitery ombin-drafozana : mirerarera, toa tsy hahazo ; misikina, toa mivolon-ko tompony ; misaron-doha, toa miavona ; mipetraka, ataon' ny olona ho amboa. [Veyrières 1913 #1475, Cousins 1871 #2850]
Traduction française Embarrassé comme un gendre qui va traire la vache de son beau-père : s' il n'y met pas assez d' ardeur, il ne réussira pas ; s' il en met trop, il aura l' air d' être le maître ; s' il se couvre la tête, il a l' air d' être fier ; s' il s' assied, on le prend pour un effronté. [Veyrières 1913 #1475]
Interprétation française Le gendre a la situation difficile, il n' est pas considéré comme le fils. [Veyrières 1913 #1475]

Proverbe Tsy hitanareo va ny maty? Tatarobe miefi-damba, misaron-doha tsy ho aiza. Maraina tsy mba mifoha, hariva tsy mba mamindro; tany mena no ambony tratrany, rari-vato no an-dani-mandriny. [Houlder 1895 #2113]
Traduction française Ne les voyez-vous pas, les morts? Us sont couchés tous ensemble, chacun enveloppé de ses lamba, et la tête couverte pour n' aller nulle part. Le matin ils ne se lèvent pas, et le soir ils ne se chauffent pas; sur leurs poitrines il y a de la terre rouge, et à leurs côtes une maçonnerie. [Houlder 1895]
Interprétation française Il s' agit des morts couchés et empilés dans le tombeau de famille. [Houlder 1895]

Proverbe Voalatsa-bato tsy hinona, ka misaron-doha mandeha. [Veyrières 1913 #177, Rinara 1974 #4983, Cousins 1871 #3702]
Traduction française N'être pas désigné pour subir l' épreuve du tanguin et cependant se couvrir la tête en marchant. [Veyrières 1913 #177]
Interprétation française Aller la tête couverte était une marque de sorcellerie ; le sens est qu' on peut se tenir tranquille lorsqu' on est quitte d'une difficulté. [Veyrières 1913 #177]

Index