Proverbes : avelao

Proverbe35 Ady samy kary , ka avelao hisy maty . [Veyrières 1913 #3445]
Raha resy samy kary , avelao hisy maty . [Houlder 1895 #345, Veyrières 1913 #3445]
Traduction française Combat de chats sauvages : laissez-les se tuer. [Veyrières 1913 #3445]
Si deux chats furieux se battent, il faut que l' un soit tué pour être vaincu. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des batailleurs obstinés et des mauvais sujets. [Veyrières 1913 #3445]

Proverbe768 Avelao hitaha hahitana ny lesoka; avelao hamindra hahitana ny tsivaka . [Cousins 1871 #326, Houlder 1895]
Avelao hitaha hahitana ny lesoka , avelao hamindra hijerena ny tsivaka . [Rinara 1974 #355]
Avelao hitaha hahitana ny lesoka , aveloa hamindra hahitana ny tsivaka . [Veyrières 1913 #1754]
Traduction française Laissez-les concourir en beauté afin qu' on voie celle qui a le nez camus ; laissez-les marcher afin qu' on voie celle qui a les pieds tournés en dehors. [Veyrières 1913 #1754]
Qu' ils se mettent l' un à côté de l' autre pour qu' on voie lequel a le nez camus; qu' ils marchent pour qu' on voie lequel a les pieds en dehors. [Houlder 1895]
Interprétation française Pour connaître les gens, il faut les laisser agir. [Veyrières 1913 #1754]

Proverbe1044 Aza manao hoe : avelao ny ketsa soa haketsanay mivady . [Rinara 1974 #514, Cousins 1871 #462]

Proverbe4932 Ny anatra ataovy toy ny hazo : Hazony raha manendrika anao, avelao hihazohazo raha tsy azoazonao. [Rinara 1974]

Proverbe6008 Raha ambaka samy lela , avelao hikipaka . [Houlder 1895 #344, Rinara 1974 #3548, Cousins 1871 #2635]
Traduction française Si c' est une lutte avec la langue (c. à. d. en paroles), qu' elle soit écorchée (plutôt que de s' avouer vaincu). [Houlder 1895]
Interprétation française Montre combien les gens tiennent au dernier mot. [Houlder 1895]

Proverbe6049 Raha indrindra ho lany ihany ny paiso an-kady , avelao mba hirotsaka Ilambosalama . [Veyrières 1913 #733]
Raha indrindra ho lany ihany ny paiso an-kady , dia avelao mba hirotsaka Ilambosalama . [Rinara 1974 #3584]
Raha indrindra ho lany ihany ny peso an-kady , avelao mba hirotsaka Ilambosalama . [Houlder 1895 #639, Cousins 1871]
Traduction française Du moment que les pêches qui sont dans le fossé doivent être mangées, laissez Ilambosalama y descendre. [Houlder 1895]
Puisque les pêchers des fossés doivent être dévastés, qu' on y laisse descendre Lambosalama. [Veyrières 1913 #733]
Interprétation française A tout prendre, puisqu'il faut être exploité, il vaut encore mieux que ce soit par celui-là ; si tout le monde a sa part, pourquoi pas moi ? [Veyrières 1913 #733]
Pour qu' il en ait aussi sa part. Il ne faut pas manquer les bonnes occasions. [Houlder 1895]

Proverbe6090 Raha manao ka tsy ambinina , ampisambory fa havana ory; fa raha miraviravy tanana tsy miasa, avelao hivarina amin-tany . [Houlder 1895 #667]
Raha manao ka tsy ambininy , omeo fa hava-malahelo , fa raha miraviravy tanana tsy manao , avelao hivarina aman-tany . [Veyrières 1913 #3967]
Raha manao ka tsy ambininy , omeo fa hava-malahelo ; fa raha miraviravy tanan-tsy manao, avelao hivarina aman-tany . [Cousins 1871 #2688, Nicol 1935]
Raha manao tsy ambinina , ampisambory fa havana ory; fa raha miraviravy tanan-tsy manao , avelao hivarina aman-tany . [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fa izay miezaka – na tsy ambinina aza – dia mendrika ny hampiana, fa izay mitomoemoe-poana kosa, tsy tokony hokarakaraina. [Rajemisa 1985]
Traduction française Le travailleur qui n' a pas de chance doit être secouru, car c' est un parent malheureux ; mais le paresseux, il faut le laisser enterrer sans linceul de soie. [Veyrières 1913 #3967]
Si le succès ne couronne pas ses efforts, aidez-le, car c’est un frère qui souffre ; mais s’il laisse pendre ses mains dans l’inaction, laissez-le choir. [Nicol 1935 #191]
Si quelqu' un travaille, mais sans profit, prêtez-lui, car c' est un malheureux; mais s' il se croise les bras sans rien faire, laissez-le souffrir. [Houlder 1895 #667]

Proverbe6239 Randranobe nampiady kary : avelao hisy maty fa samy ahy. [Veyrières 1913 #1927, Rinara 1974 #3699, Cousins 1871 #2737]
Randranobe nampiady kary , ka avelao hisy maty . [Houlder 1895]
Traduction française Deux vieilles femmes faisant battre deux chats tigrés, elles disent: "Il faut que l' un des deux reste sur le carreau!". [Houlder 1895]
Vieille qui fait battre les chats : laissez-les se tuer, dit-elle, car ils sont à moi tous les deux. [Veyrières 1913 #1927]
Interprétation française Se disait des sorcières. [Veyrières 1913 #1927]

Index