Index

Proverbes : mandà

Proverbe Aleo mandà tsy handeha toy izay hanaiky tsy ho lasa. [Rinara 1974, Rajemisa 1985]
Aleo mandà tsy handeha, toy izay manaiky tsy ho lasa. [Cousins 1871 #95, Nicol 1935 #75, Houlder 1895]
Interprétation malgache Tsy tokony hanaikinaiky foana, nefa hamitaka nony avy eo. [Rajemisa 1985]
Traduction française Il vaut mieux refuser d' aller que d' y consentir et ne pas le faire. [Houlder 1895]
Mieux vaut refuser de marcher, que dire oui et ne pas s’exécuter. [Nicol 1935 #75]

Proverbe Anio milelaka ny lefona, ka no rahampitso dia hiohatra ny mandà. [Rinara 1974]

Proverbe Atao mpisorona afo, dia tsy mandà ; atao mpaka kitay, dia tsy mandà ; atao mpitoto vary, dia mitoto ; ary hovonoina, dia maty rahateo ; hovelomina, dia izy mpanjaka no mifidy. [Veyrières 1913]
Traduction française Si on me condamne à entretenir le feu, je ne refuse pas ; si je dois aller chercher de la paille à brûler, j' obéirai ; si on me fait piler le riz, je le ferai ; si on veut me tuer, je suis déjà mort ; si on veut me conserver la vie, le roi est le maître. [Veyrières 1913 #190]
Interprétation française Paroles de soumission du roi détrôné à son frère Andriamasinavalona. [Veyrières 1913 #190]

Proverbe Aza manao andevolahy mandà tompo. [Veyrières 1913]
Traduction française Ne faites pas comme l' esclave qui refuse d'obéir à son maître. [Veyrières 1913 #544]
Interprétation française Se disait des gens qui refusaient de faire le travail et qu' il fallait réduire par la force, comme les esclaves récalcitrants. [Veyrières 1913 #544]

Proverbe Mandà lem-body, koa sonzo rano. [Beaujard 1998]
Traduction française Ne pas reconnaître avoir le derrière mouillé, tel un taro dans l'eau. [Beaujard 1998]
Interprétation française Pour quelqu'un qui nie sa culpabilité alors qu'elle est évidente. [Beaujard 1998]

Proverbe Ny rano tsy mandà midina; ny setroka tsy mandà miakatra. [Houlder 1895]
Traduction française L' eau ne refuse pas de descendre, ni la fumée, de monter. [Houlder 1895]

Proverbe Ny vanja tsy mandà afo ary ny afo tsy mandà kitay. [Rinara 1974 #3353]
Ny vanja tsy mandà afo; ny afo tsy mandà kitay. [Houlder 1895, Veyrières 1913]
Traduction française La poudre ne refuse pas le feu, ni le feu, le combustible. [Houlder 1895]
La poudre refuse pas le feu, le feu ne refuse pas le combustible. [Veyrières 1913 #3736]
Interprétation française A chacun ses occupations. [Veyrières 1913 #3736]

Proverbe Omby tsy mandà fizara, hova tsy mandà Andriana. [Rinara 1974 #3443]
Omby tsy mandà fizara ; hova tsy mifidy andriana. [Houlder 1895, Veyrières 1913]
Traduction française Un boeuf ne refuse pas ce qu' on lui donne; un Hova ne choisit pas son Souverain. [Houlder 1895]
Un boeuf ne refuse pas la ration qu'on lui donne ; un Hova ne choisit pas son souverain. [Veyrières 1913]
Interprétation française Le mot Hova a deux sens: employé par les Européens, il désigne tous les habitants de l'Imerina, mais parmi les Merina il désigne les gent des castes libres qui ne sont pas nobles, donc la classe moyenne, entre les esclaves ("andevo") et la noblesse ("andriana"). C' est dans ce dernier sens, le sens propre, que ce mot est pris dans les proverbes. [Houlder 1895]

Proverbe Tsy mandà tsy manaiky, ka mandany zara ny sasany. [Veyrières 1913]
Traduction française Ne dire ni oui ni non, et ainsi empêcher que le jeune homme trouve une autre jeune fille à épouser. [Veyrières 1913 #5834]
Interprétation française Il ne faut pas faire tort aux autres par de longues hésitations. [Veyrières 1913 #5834]

Index