Index

Proverbes : misorona

Proverbe Maka kitay manana ankizy ; afo manan-jiro ; homa-maizina ao am--pototry ny mazava. [Veyrières 1913 #2296, Houlder 1895]
Maka kitay manana ankizy, misorona afo manan-jiro, homa-maizina eo am--pototry ny mazava. [Rajemisa 1985]
Maka kitay manana ankizy, misoron' afo manan-jiro, ka mihina-maizina am--pototry ny mazava. [Rinara 1974]
Interprétation malgache Mampijaly tena noho ny fahihirana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Aller chercher (soi-même) son bois quand on a un esclave; attiser le feu (pour s' éclairer) quand on a une lampe, et manger dans l' obscurité quand on pourrait avoir de la lumière. [Houlder 1895]
L' avare a un esclave et il va chercher son bois ; il a une lampe et il attise son feu pour lui servir de lumière ; il peut avoir de la lumière et il mange dans l' obscurité. [Veyrières 1913 #2296]
Interprétation française C' est souffrir par avarice. [Houlder 1895]

Proverbe Miangaly miserana tahaka ny ankizilahy misorona afo alozina. [Rinara 1974 #147]
Miangaly miserana, toy ny andevolahy misorona afo alozina. [Veyrières 1913 #569, Cousins 1871 #1716]
Traduction française Se payer des caprices et des distractions d' un moment, comme l' esclave qui attise le feu entre une allée et venue. [Veyrières 1913 #569]

Proverbe Misorona afo homana. [Veyrières 1913 #2537]
Traduction française Le pauvre n' a pas de lumière et mange à la clarté du feu. [Veyrières 1913 #2537]

Proverbe Misorona afo homana ka malahelo ny jabora lasam-boalavo. [Rinara 1974 #2415]
Misorona afo homana : malahelo ny jabora lasam-boalavo. [Veyrières 1913 #575, Cousins 1871 #1840]
Traduction française Esclave qui attise le feu tout en mangeant : elle regrette le lard emporté par les rats. [Veyrières 1913 #575]
Interprétation française Allusion au lard dont on se servait pour entretenir la lampe et que les rats avaient emporté. [Veyrières 1913 #575]

Proverbe Misorona afon-komana ka sady misento no homana [Abinal 1888 #634]
Traduction française Attiser le feu pendant le souper (pour s'éclairer), c'est aspirer de la fumée tout en mangeant [Abinal 1888 #634]
Interprétation française Réjouissance, bonheur qui vient à la suite d'un deuil, d'une perte [Abinal 1888 #634]

Proverbes : misorona

Proverbe Andriamatoa erý am-pasam-bato, Andriamatoa Andriamahandrimanana: aza misorona olona adala, na manarana olom-bodo. [Cousins 1871 #209, Veyrières 1913]
Traduction française Andriamatoa qui reposez dans votre tombeau de pierre, Andriamatoa surnommé le noble qui garde bien ce qu' il possède, écoutez : il ne faut pas avoir trop de condescendance pour les sots, ni satisfaire les caprices d' une personne sans expérience. [Veyrières 1913 #6494]
Interprétation française Ce proverbe faisait allusion à une légende. [Veyrières 1913 #6494]

Proverbe Misorom--bady an-trano ka ny tena ihany no ho trany [Abinal 1888 #634]
Traduction française Avoir trop de condesdance pour son époux ou épouse, c'est s'attirer du malheur sur soi-même [Abinal 1888 #634]

Proverbe Misorona aman-kavana, ka misento tsy atrehin' olon-tiana. [Rinara 1974 #2416]

Proverbe Raha misorona andriana mahakizo fara : andriana tsy ialan-kaforo kosa tsy masina. [Veyrières 1913 #392]
Traduction française Cacher la vérité au souverain, c' est attirer la ruine : un souverain auquel on ne sacrifie pas ses forces et sa vie, n' est pour ainsi dire pas encore sacré. [Veyrières 1913 #392]
Interprétation française Dieu ne bénit pas les gens qui ne savent pas se dévouer au souverain. [Veyrières 1913 #392]

Proverbes : misorona

Proverbe Manao ondry tsy harena, ka misorona ondry boka. [Houlder 1895 #82, Cousins 1871 #1553]
Misorona ny ondry tsy volony, ka mankaloza ny aretina. [Cousins 1871 #1839]
Misorona ondry boka. [Veyrières 1913 #5455]
Misorona ondry tsy volony, ka mankaloza ny aretina. [Houlder 1895 #83, Rinara 1974 #2417, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fa zava-dratsy, fihomboan' aretina no mety ho azo raha tsy mahay mivavaka, raha zavatra ratsy no atao sorona. [Rajemisa 1985]
Traduction française Considérer un mouton comme de peu de valeur et en offrir un qui est lépreux en sacrifice. [Houlder 1895]
Offrir en sacrifice un mouton lépreux pour remercier les Vazimba, de la guérison. [Veyrières 1913]
Offrir en sacrifice un mouton qui ne vaut pas grand' chose, c' est aggraver la maladie. [Houlder 1895 #83]
Interprétation française C' est de l'ingratitude, et les Vazimba se vengeront. [Veyrières 1913]

Index