Index

Proverbes : mivezivezy

Proverbe Aza mivezivezy toy ny firaka. [Houlder 1895]
Mirenireny toy ny firaka atakalo. [Cousins 1871 #1814, Veyrières 1913]
Mivezivezy tahaka ny firaka atakalo. [Rinara 1974 #2519]
Traduction française Errer çà et là, comme de la fausse monnaie dont personne ne veut. [Veyrières 1913 #4015]
N' allez pas ci et là comme l' étain. [Houlder 1895]
Interprétation française C.à.d. une pièce de monnaie en étain ou en plomb. Personne n' en veut, bien qu' on l' offre partout. [Houlder 1895]

Proverbe Izay tsy ampy ketsa, mivezivezy, izay very ondry manara-morona. [Rinara 1974 #1520]
Ny tsy ampy ketsa mivezivezy; ny very ondry manara-morona ; ny tsy an-trano vady miherikerika. [Veyrières 1913 #5817, Rinara 1974 #3345, Cousins 1871 #2518]
Traduction française Celui qui n' a pas assez de plants de riz pour sa rizière, erre de tout côté ; celui qui a perdu une brebis, suit les bords de la rivière ; celui dont la femme n' est pas à la maison, tourne la tête de tout côté. [Veyrières 1913 #5817]
Interprétation française Se disait des gens préoccupés, des âmes en peine. [Veyrières 1913 #5817]

Proverbe Manjenjem-poana sahala amin' ny valala manatody. [Rinara 1974 #2118]
Manjenjem-poana toy ny valala azon' ody. [Houlder 1895 #1035]
Manjenjem-poana, toy ny valala manatody. [Cousins 1871 #1622, Veyrières 1913]
Mivembena foana tahaka ny valala manatody (mivezivezy etsy sy eroa). [Rinara 1974 #2517]
Traduction française Errer çà et là comme les sauterelles qui pondent et s' écartent des autres. [Veyrières 1913 #3034]
Errer çà et là sans raison comme les sauterelles auxquelles on a jeté un sortilège. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des mauvais sujets qui vivaient à l'écart, et qu'on ne pouvait pas trouver pour la corvée. [Veyrières 1913 #3034]

Proverbe Miriorio foana ny angidina fa any anaty rano ihany no iafarany. [Rajemisa 1985]
Miriorio foana ny angidina, fa any an-kady ihany ny iafarana. [Cousins 1871]
Miriorio foana ny angidina, fa any an-kady ihany no farany. [Houlder 1895 #857]
Miriorio foana ny angidina, fa any an-kady ihany no hiafarana. [Nicol 1935 #220]
Miriorio foana ny angidina fa any an-kady ihany no hiafarany. [Rinara 1974 #154]
Miriorio foana ny angidina, fa any an-kady ihany no iafarana. [Veyrières 1913 #4016]
Mivezivezy hoatry ny rano miriorio hoatry ny angidina. [Veyrières 1913 #3043]
Mivezivezy ohatra ny rano; miriorio ohatra ny angidina. [Houlder 1895]
Mivezivezy toa rano, miriorio toa angidina. [Rinara 1974 #2521]
Interprétation malgache Na inona na inona atao, ny hiafarana dia any amin' izay efa faleha araka ny fombany avy ihany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Aller de côté et d' autre comme un cours d' eau, rôder comme une libellule. [Houlder 1895]
Errer de côté et d' autre comme l' eau, rôder comme une libellule. [Veyrières 1913 #3043]
La libellule vole çà et là en vain, car elle finira quand même dans le fossé. [Houlder 1895]
La libellule voltige à droite et à gauche, mais elle finira par le fossé. [Nicol 1935 #220]
Les libellules ont beau errer partout, elles finissent bien par aller dans le fossé. [Veyrières 1913 #4016]
Interprétation française Il faut travailler. [Veyrières 1913 #3043]
Se disait des marchands qui finissent par revenir dans leur patrie ; se disait aussi de ceux qui, après bien des errements, reviennent dans leur famille. [Veyrières 1913 #4016]

Proverbe Mivezivezy, tahaka ny tsaramaso am--bavan’ antitra. [Cousins 1871 #1919]
Mivezivezy tahaka ny voanjo am-bavan' antitra fa sady tsy malemin' ny rora no tsy toron' ny akanjo-nify. [Rinara 1974 #2520]
Mivezivezy tahaky ny tsaramaso am-bavan' antitra. [Veyrières 1913 #1841]
Traduction française Aller et venir comme les haricots dans la bouche d'un vieillard qui n' a plus de dents. [Veyrières 1913 #1841]
Interprétation française Se disait des gens tumultueux, de ceux qui allaient et venaient, donnaient ordres sur ordres. [Veyrières 1913 #1841]

Proverbe Tsy satrin' ny mpiasa ny ho be herikerika, fa ny mpanatitsakafo no mivezivezy. [Rinara 1974 #4790]
Tsy satrin' ny mpiasa ny miherikerika, fa ny mpitondra hanina no mivezivezy. [Veyrières 1913 #3422]
Tsy satrin’ ny mpiasa no miherikerika, fa ny mpitondra hanina no mivezivezy. [Cousins 1871 #3577]
Traduction française Si le travailleur des rizières se retourne, ce n' est pas qu' il le veuille, mais c' est que le porteur de vivres rôde çà et là. [Veyrières 1913 #3422]
Interprétation française Se disait des envoyés qui changent les termes de la commission : ce n' est pas la commission qui veut être changée mais c' est le commissionnaire qui la change. [Veyrières 1913 #3422]

Index