Proverbes : ampoizina

Proverbe718 Ataovy fitia voampoa : mbola lavitra ihany dia ampoizina . [Houlder 1895, Veyrières 1913]
Traduction française Aimer comme on aime les fruits du Voampoa : on est encore loin et déjà on se réjouit de les manger. [Veyrières 1913]
Aimez comme on aime les fruits du "voampò" (autre plante de la famille des solanées): alors qu' on en est encore loin, on se réjouit de les manger (litt. on les attend). [Houlder 1895]
Interprétation française Assonance : voampoa et ampoizina. [Veyrières 1913]
Ce proverbe repose sur un jeu de mots. [Houlder 1895]

Proverbe815 Aza atao fitia rano-trambo : be fihavy ka mora ritra ; fa ataovy tahaka ny rano am--pasika : tsy nampoizina hisy ka nahazoana . [Nicol 1935]
Aza ataonao fitia ranon-trambo : be fihavy , ka mora ritra ; fa ataovy tahaky ny rano am--pasika : tsy nampoizina hisy, ka nahazoana . [Veyrières 1913 #5074]
Aza ataonao fitia rano-trambo : be fihavy , ka mora ritra ; fa ataovy tahaka ny rano am--pasika : tsy nampoizina hisy, ka nahazoana . [Cousins 1871 #375]
Aza dia atao toy ny ranotrambo ny fitia , ka be fihavy fa mora tankina . [Rinara 1974 #434]
Aza manao fitia ranotrambo : be fihavy , fa mora mianina. [Cousins 1871 #443]
Aza manao fitia ranotrambo : be fihavy , fa mora ritra . [Cousins 1871 #443]
Aza manao fitia rano trambo : be fihavy , ka mora lasa . [Houlder 1895]
Traduction française Que l’amour n’imite pas les fortes ondées : abondantes mais vite épuisées; mais qu’il soit comme l’eau cachée dans le sable : on n’y comptait pas, et l’on en trouve. [Nicol 1935 #9]
Que votre amitié ne soit pas comme l' eau d' un torrent: elle vient en grande abondance, mais disparaît en peu de temps. [Houlder 1895]
Que votre amour ne soit pas comme le torrent qui se déverse à grands flots et tarit vite ; mais qu' il soit comme l' eau dans le sable : on n' espérait pas en trouver et cependant on a pu en recueillir. [Veyrières 1913 #5074]

Proverbe1594 Banga very antsy ka manantena fa ho kenda . [Rinara 1974]
Banga very antsy , ka ny kenda no ampohina . [Houlder 1895 #2058]
Banga very antsy : ny ho kenda no ampoizina . [Veyrières 1913 #2593, Cousins 1871 #734, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Rehefa tsy manam-pitaovana, aoka hanampo fahavoazana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Édenté qui a perdu son couteau : il peut s' attendre à s' étouffer. [Veyrières 1913 #2593]
Quand quelqu' un à qui il manque des dents a perdu son couteau, il ne s' attend plus qu' à s' étrangler avec ses aliments. [Houlder 1895]
Interprétation française Parce qu' il ne peut plus les couper comme il le faudrait. [Houlder 1895]
Se disait de ceux qui se mettent dans un mauvais pas. [Veyrières 1913 #2593]

Proverbe7206 Tokantrano tsy ampoizina , ka hanin-tonta no hanina . [Veyrières 1913 #1238, Cousins 1871 #3108]
Tokantrano tsy nampoizina , ka hanin-tonta no hanina . [Rinara 1974 #4155]
Traduction française Ménage qu' on ne soigne pas : on s' y nourrit de mets grossiers. [Veyrières 1913 #1238]

Proverbe7584 Tsy mba maro herehina tahaka ny mason' ny mpandrary , fa tokam-pilana toa siny , ka rano ihany no ampoizina . [Rinara 1974 #4544]
Tsy mba maro herehina , tahaka ny mason’ ny mpandrary ; fa tokam-pilana toy ny siny, dia ny rano ihany no ampoizina . [Nicol 1935 #285, Cousins 1871]
Tsy mba maro herehina , tahaky ny mason' ny mpandrary ; fa tokam-pilana toy ny siny , ka dia ny rano ihany no ampoizina . [Veyrières 1913 #1409]
Traduction française Il ne faut pas regarder plusieurs endroits comme les yeux de la femme qui tresse les nattes, mais il faut n' avoir qu' un but comme la cruche qui n' a de souci que pour l' eau. [Veyrières 1913 #1409]
Ne pas avoir de multiples préoccupations, comme l’œil de celui qui tresse ; mais n’avoir qu’un métier, comme la cruche qui ne pense qu’à l’eau. [Nicol 1935 #285]
Interprétation française Ce proverbe se disait du mari qui ne cherchait plus à changer de femme ; il se disait aussi en général de l' attention qu' on devait apporter à une affaire. [Veyrières 1913 #1409]

Proverbe7586 Tsy mba nampoizina ho fanala hamono ny mangahazo , fa natao ho zavona hahamasaka ny vary . [Veyrières 1913 #5940]
Traduction française On ne croyait pas que ce fût de la gelée blanche à faire mourir le manioc, mais on pensait que c' était un brouillard à faire mûrir le riz. [Veyrières 1913 #5940]
Interprétation française Se disait des gens trompés dans leurs prévisions. [Veyrières 1913 #5940]

Proverbe7806 Tsy nampoiziko ho ny tranoko no nahamasaka ahy, hoy ny amalona . [Rinara 1974 #4759]

Index