Proverbes : anatra

Proverbe712 Ataovy anatra imaso hifanatrehana , fa raha takona tonga fosa . [Rajemisa 1985]
Ataovy anatra imaso ifanatrehana : fa raha takona tonga fosa . [Houlder 1895]
Traduction française Si vous avez des remontrances à faire à quelqu' un, faites-les à la personne que cela concerne; car si vous en parlez à d' autres, vous tomberez dans la médisance. [Houlder 1895]

Proverbe4012 Mba ataovy toy ny voankazo an' ala ny anatra omen' ny olona ny tena , ka ny mangidy aloa ary ny mamy atelina . [Veyrières 1913 #6512]
Voankazo an' ala , ka ny mamy atelina ary ny mangidy aloa. [Veyrières 1913 #6533]
Voankazo an' ala , ka ny mangidy aloa, ny mamy atelina . [Rinara 1974 #4993]
Voankazo an' ala : ny mangidy aloa, ny mamy atelina . [Cousins 1871 #3706, Nicol 1935 #335]
Voankazo añ' ala ka ty mame atele , ty mafaitse aria. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Faites comme avec les fruits de la forêt : on avale les doux et on jette les amers. [Poirot & Santio: Vezo]
Faites des avis qu'on vous donne, comme des fruits qu' on trouve dans la forêt : on mange les bons et on laisse les mauvais. [Veyrières 1913 #6512]
Gomme les fruits cueillis dans la forêt : ceux qui sont amers, on les rejette ; ceux qui sont doux, on les savoure. [Nicol 1935 #335]
Quand on trouve des fruits dans la forêt, on mange les bons et on laisse les mauvais. [Veyrières 1913 #6533]
Interprétation française On essaie les fruits, et c'est par le goût qu'on juge ; de même il faut écouter les avis et voir quels sont ceux qui sont bons ou mauvais. [Veyrières 1913]
Se disait des avis reçus et des paroles entendues. [Veyrières 1913 #6533]

Proverbe4646 Mpiasabe vonton' anatra : any an-tsena avy no manao "mbay lalana ". [Rajemisa 1985]
Mpiasabe vonton' anatra ka manao mbay lalana an-tsena. [Veyrières 1913 #6514, Cousins 1871 #1980, Houlder 1895, Rinara 1974, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ireo olona tsotra loatra ka tsy mandinika izay tokony sy tsy tokony hampiasana ny anatra omena azy fa rehefa izay no voalaza dia tanterahiny na manao ahoana na manao ahoana. [Rajemisa 1985]
Ny zavatra rehetra – na dia izay tsara aza – dia mety hiova ho ratsy rehefa mihoapampana, miohatra ny fetra. [Rajemisa 1985]
Traduction française Homme simple et bonasse : tout pénétré des avis qu' il a reçus il dit même au milieu du marché, la formule de politesse pour demander la permission de passer. [Veyrières 1913 #6514]
Un nigaud qui a reçu trop de recommandations, il dit: "Pardon, laissez-moi passer" au marché. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gens trop simples, mais consciencieux. Il était d' usage de demander la permission de passer, mais il était ridicule de la demander à la foule, dans un marché. [Veyrières 1913 #6514]
Un Malgache poli ne passe pas d' habitude devant un autre sans dire ces mots; mais sur un marché ils sont de trop, il y a trop de monde, on n' en viendrait pas à bout, il faudrait les dire à chaque pas! [Houlder 1895]

Proverbe4915 Ny ana-dray aman-dreny toy ny tsipak' ombalahy , mahavoa mahafaty , tsy mahavoa mahafanina . [Rinara 1974 #2865]
Ny ana-dray aman-dreny toy ny tsipak' ombalahy : raha mahavoa mahafaty , raha tsy mahavoa mahafanina :. [Veyrières 1913, Rajemisa 1985]
Ny ana-dray aman-dreny tsipak' ombalahy : mahavoa mahafaty , tsy mahavoa mahafanina . [Veyrières 1913 #884]
Ny anatry ny ray aman-dreny toy ny tsipak’ ombalahy : mahavoa , mahafaty ; tsy mahavoa , mahafanina . [Nicol 1935 #176]
Ny anatry ny ray toy ny tsipak' ombalahy : mahavoa mahafaty , tsy mahavoa mahafanina . [Veyrières 1913 #884, Houlder 1895]
Ny anatry ny ray toy ny tsipak’ ombilahy : mahavoa , mahafaty ; tsy mahavoa , mahafanina . [Cousins 1871 #2158]
Tsipak' ombalahy ny ana--dray aman-dreny , ka raha mahavoa mahafaty tsy mahavoa mahafanina . [Rinara 1974 #288]
Interprétation malgache Enti-milaza ny tsy tokony hanaovana tsinontsinona ny tenin- -dray aman-dreny . [Rajemisa 1985]
Tsy tokony hatao tsinontsinona na oviana na oviana ny torohevitra omen' ny ray aman-dreny . [Rajemisa 1985]
Traduction française Avertissements des parents, c' est comme les ruades des taureaux : quand ils frappent, ils tuent ; et quand ils ne touchent pas, du moins ils effraient. [Veyrières 1913 #884]
Les remontrances des parents ressemblent aux ruades du taureau : atteint, vous en mourez ; si elles vous manquent, c’est du tnoins l’étourdissement. [Nicol 1935 #176]
Les réprimandes d' un père sont comme les coups de pied d' un taureau: si elles vous atteignent, elles vous tuent; si elles ne vous atteignent pas, elles vous font perdre connaissance. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe disait la force des remontrances des parents à leurs enfants. [Veyrières 1913 #884]
Dans les deux cas elles ont un effet considérable. [Houlder 1895]

Proverbe4932 Ny anatra ataovy toy ny hazo : Hazony raha manendrika anao, avelao hihazohazo raha tsy azoazonao. [Rinara 1974]

Proverbe4933 Ny anatra tsy inoana no anaovana izany, voan' ny ratsy natao vao taitra ; andratra ! ka tsy ny soa no taloha ! [Veyrières 1913 #6520]
Traduction française C'est parce qu' il n' a pas ajouté foi aux avertissements qu' il a agit ainsi, saisi par le mal avant de s' en effrayer : hélas ! c' est fait, que n' a-t-il fait le bien avant ! [Veyrières 1913 #6520]
Interprétation française Paroles du roi Andrianampoinimerina refusant de faire grâce à son fils rebelle. Passées en proverbe, elles se disaient des gens qui méprisent les avertissements et donnent tête baissée dans le crime, ne s' effrayant que lorsqu' il faut en porter la peine. [Veyrières 1913 #6520]

Proverbe4934 Ny anatra , vahiny : tiana , mody mandry ; tsy tiana , mitampody . [Houlder 1895 #1588, Veyrières 1913 #6521, Cousins 1871 #2157]
Traduction française Les conseils sont comme des hôtes : quand ils se voient bien accueillis, ils couchent ; sinon ils s' en retournent. [Veyrières 1913 #6521]
Les conseils sont comme des voyageurs (ou des étrangers): si on les accepte, ils logent chez vous; si on ne les aimes pas, il s' en vont chez eux. [Houlder 1895]
Interprétation française On n' est pas obligé de suivre les conseils et les avis. [Veyrières 1913 #6521]
On peut les accepter ou les rejeter. [Houlder 1895]

Proverbe4943 Ny an-drano reny no mifananatra , ka ny kamboty no hendry aloha. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Ny an-drano reny no mifananatra , ka ny kamboty no mahazo anatra . [Cousins 1871]
Ny an-drano reny no mifananatra , ka ny kamboty no makazo anatra . [Veyrières 1913]
Ny an-trano reny no mifananatra , ka ny kamboty no mandatsaka am-po. [Rinara 1974 #2897]
Traduction française Ce sont les enfants ayant leur mère au foyer qui se gourmandent réciproquement, et c' est l' orphelin qui en profite et est déjà sage. [Veyrières 1913 #1038]
Interprétation française Ce proverbe disait le soin que prenaient les orphelins pour se ménager les bonnes grâces. [Veyrières 1913 #1038]

Proverbe6710 Tadinin-tona , sofin’ amalona : tadinin' ny ho faty tsy mitaino anatra . [Samson 1965 #T2]

Index