Proverbes : anana

Proverbe202 Aleo anana ampian-tsetsetra , toy izay matavy arahin-dromoromo . [Rinara 1974 #108]
Aleo sosoa ampian-tsetsetra , toy izay hena matavy ampian-dromoromo . [Cousins 1871 #110, Nicol 1935 #65]
Aleo sosoa ampian-tsetsetra , toy izay matsiro arahin-datsa . [Rinara 1974 #20]
Traduction française Mieux vaut le sosoa accompagné de soupirs compatissants que la viande grasse donnée avec mauvaise humeur. [Nicol 1935 #65]

Proverbe2478 Horirika amonosam-panasina , ka ny fonosina lo mbam-ponony . [Veyrières 1913 #4348]
Horirika amonosam-panasina (na: hena; na: anana): ny fonosin-do , ny mamono lo mbam-ponony . [Cousins 1871 #1102]
Horirika amonosam-panasina (na: hena; na: anana): ny fonosin-do , ny mamono lo rahateo. [Cousins 1871 #1102]
Horirika amonosana anana , ka ny fonosin-do , ny mamono lo. [Veyrières 1913 #4348]
Horirika namonosam-panasina : ny fonosin-do , ny mamono lo rahateo. [Rinara 1974]
Horirika namonosana anana , ka ho levona mbamin' ny fonosany . [Veyrières 1913 #4348]
Horirika namonosan-kena , ka miara-devona . [Veyrières 1913 #4348, Rajemisa 1985]
Horirika namonosan-kena : ny fonosin-do , ny mamono lo rahateo. [Houlder 1895 #1088]
Interprétation malgache Enti-milaza ny mpangalatra sy ny mpanafin-kalatra izay tokony homena sazy iray ihany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Des feuilles d' arum, enveloppant de la viande: la chose enveloppée et l' enveloppe pourrissent toutes deux. [Houlder 1895]
feuille d'arum dont on enveloppe la viande, et qui brûle avec. [Abinal 1888]
Feuilles d' arum et brèdes ou sel qu' elles contiennent : contenant et contenu se consomment ensemble. [Veyrières 1913 #4348]
On fait cuire et on consomme en même temps, les feuilles d' arum et les brèdes ou la viande qu' elles enveloppent. [Veyrières 1913 #4348]
Interprétation française Coupables et complices méritent le même châtiment. [Veyrières 1913 #4348]
le coupable et le recéleur mérite le même châtiment. [Abinal 1888]
Quand la viande est mise dans la marmite avec les feuilles qui l'enveloppaient et qui sont comestibles, viande et feuilles cuisent et deviennent très tendres: les feuilles même se désagrègent tout à fait. Se dit des voleurs et de leurs complices. [Houlder 1895]

Proverbe2768 Jiolahy homana anana ka homan-tsy fidiny. [Rinara 1974 #1564]

Proverbe2921 Kitoatoa vary amin’ anana: ao ny sendra hena, fa ny sendra sakay dia mirehoka . [Veyrières 1913 #2710, Cousins 1871 #1272, Houlder 1895]
Kitoatoa vary amin’ anana: ao ny sendra hena, fa ny sendra sakay dia misioka . [Cousins 1871 #1272]
Kitoatoa vary amin' anana : ao ny sendra hena , fa ny sendra sakay misiaka . [Veyrières 1913 #2710]
Kitoatoa vary amin' anana : ao ny sendra hena , fa ny tojo sakay dia mirehoka . [Rinara 1974 #1655]
Traduction française On pique dans un plat de riz et de légumes: l' un attrapera peut-être de la viande, mais celui qui tombera sur du piment se mettra à cracher. [Houlder 1895]
Quand on mange à la fortune du pot, du riz avec des herbes, il y en a qui trouvent de la viande, mais ceux qui trouvent du piment sifflent de dépit. [Veyrières 1913 #2710]
Interprétation française La fortune ne favorise pas tout le monde. [Veyrières 1913 #2710]

Proverbe3599 Manao sotrobe lava tango : mahay atsy, mahay aroa. [Rajemisa 1985]
Sotrobe lava tango , ka mahay atsy mahay aroa. [Rinara 1974 #3956]
Sotrobe lava tango : mahay atsy, mahay aroa. [Cousins 1871 #2946, Nicol 1935 #282]
Sotrobe lava tango mahay atsy mahay aroana . [Veyrières 1913 #5039]
Sotrobe lava tango , sady fikapohana alika no fangaroana anana . [Abinal 1888]
Sotrobe lava tango : sady mahay atsy no mahay aroa. [Rajemisa 1985]
Sotroben -dRatsiavanga , ka sady fikapohana amboa no fangaroana anana . [Rinara 1974 #3958]
Sotroben -dRatsiavanga : sady fikapohana akoho no fangaroana anana. [Houlder 1895]
Sotroben -dRatsiavanga : sady fikapohana amboa no fangaroana anana. [Cousins 1871 #2947]
Interprétation malgache Ilazana ny olona mihatsaravelatsihy izay tsy menatra ny hanaratsy rehefa any amin' ny ilany, ary hanao toy izany koa any amin' ny an-daniny. [Rajemisa 1985]
Manao izay hifankahazoana resaka amin' olona na antokon' olona roa mifanohitra na tsy mitovy hevitra, mihatsaravelatsihy. [Rajemisa 1985]
Traduction française Cuiller à manche : elle peut puiser ici et là. [Veyrières 1913 #5039]
La grande cuillère de Ratsiavanga: elle sert en même temps à frapper les poules et à brasser les légumes (dans la marmite). [Houlder 1895]
La grande cuillère qui a un long manche, sert à frapper les chiens et à mêler les herbes dans la marmite. [Abinal 1888]
Louche à long manche, qui atteint à droite et à gauche. [Nicol 1935 #282]
Interprétation française Qui sert à deux fins; qui sait mettre la discorde et aussi à réconcilier. [Abinal 1888]
Se disait des gens qui savaient se faire passer amis des deux partis. [Veyrières 1913]

Proverbe3641 Manary andro toy ny lehilahy mitsongo anana . [Rajemisa 1985]
Mandany andro ohatra ny lehilahy mitsongo anana . [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza olona manao zavatra tsy fanaony ka very andro fotsiny. [Rajemisa 1985]
Ny fanaovan-draharaha tsy mahazatra dia toy ny fanariana andro noho ny tena tsy mahay ka very fotoana azon' ny fikaviaviana. [Rajemisa 1985]

Proverbe3787 Manidina am-paniriana toa anana . [Rinara 1974 #2107]

Proverbe3822 Manokana anana . [Veyrières 1913 #6567]
Traduction française Quand on prépare les brèdes pour le repas du soir, alors qu' il fait déjà nuit. [Veyrières 1913 #6567]

Proverbe4006 Mba ataovy toy ny anana lahy, ka raha maniry, tsongoy . [Houlder 1895]
Mba ataovy toy ny anana lahy ka raha maniry tsongoina . [Rinara 1974 #2219]
Mba ataovy toy ny anana lany: raha maniry tsongoina . [Cousins 1871 #1696]
Traduction française Faites-lui donc comme aux herbes potagères: s' il croît, coupez-le. [Houlder 1895 #1563]

Proverbe4063 Miangolangola mitenda fararano : ny vary tsy lany , ka anana indray no tadiavina . [Veyrières 1913 #2722, Cousins 1871 #1724]
Miangolangola toa tenda fararano : ny vary tsy lany , ka anana indray no tadiavina . [Veyrières 1913 #2722]
Traduction française Difficile et capricieux comme le gosier à l' automne : le riz n'est pas épuisé et on cherche des herbes ou autre chose. [Veyrières 1913 #2722]
Interprétation française Se disait des gens qui sont difficiles dans la prospérité et qui, une fois déchus, se contentent de ce qu'ils méprisaient autrefois ; à l'automne, il y a beaucoup de riz et on est paresseux à le manger s'il n' y a rien pour l'accompagner ; mais plus tard quand il diminue, on le mange facilement même sans accompagnement. [Veyrières 1913 #2722]

Proverbe4535 Mody adala, ohatra ny jiolahy homana anana. [Cousins 1871]
Mody adala ohatra ny jiolahy homan' anana . [Rinara 1974]

Proverbe4634 Mpiantsena mitsongo anana an-dalana : ny any an-tsaha aza hidinana , ka ny efa hita maso indray ve no havela ? [Rinara 1974]

Proverbe4824 Natao rapa-dango ny anana an-toriny , ka nitsongo anana an-kady no niafarana ! [Rinara 1974 #178]

Proverbe5383 Ny mpanompo toy ny voan' anana , ka raha kasihina poritra . [Rinara 1974 #3161]
Ny mpanompo voanana , ka raha kasihina poritra . [Houlder 1895 #1550]
Ny mpanompo voanana : raha kasihina , poritra . [Veyrières 1913 #586, Cousins 1871 #2356]
Traduction française Les esclaves sont comme des herbes potagères: on les presse, ils s' écrasent. [Houlder 1895]
Les esclaves sont comme des morelles : les toucher, c' est les écraser. [Veyrières 1913 #586]
Interprétation française Il fallait traiter les esclaves avec soin, et en général gouverner avec modération. [Veyrières 1913 #586]

Proverbe5960 Rafotsibe manandrana anana : tsy milaza ny hafiny, fa ny masony mangarika ihany. [Veyrières 1913 #1899, Houlder 1895]
Rafotsibe manandran' anana , tsy milaza ny tsantsony na miteny ny hafiny fa maso mangarika ihany. [Rinara 1974]
Traduction française La vieille goûtant aux herbes potagères (quelle fait cuire): elle ne dit pas qu' elles sont bonnes, mais ses yeux vous regardent de travers (pour que vous n' y touchiez pas). [Houlder 1895 #1971]
Vieille qui goûte des herbes qu' elle a fait cuire : elle ne dit pas que c' est bon, mais ses yeux regardent de travers pour qu' on n' y touche pas. [Veyrières 1913 #1899]

Proverbe6108 Raha mpamosavy azo nanitsaka, ataovy toy ny anana, ka raha maniry, tsongoy . [Houlder 1895]
Raha mpamosavy azo nanitsaka, ataovy toy ny anana , ka raha maniry tsongoina . [Rinara 1974 #3626]
Traduction française Si vous trouvez un sorcier piétinant (sur un tombeau), faites lui comme aux "anana" (nom générique des herbes potagères), quand elles poussent, on les coupe. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. débarrassez-vous de lui. [Houlder 1895]

Proverbe6549 Sendrasendra vary amin' anana . [Veyrières 1913 #6154]
Traduction française C' est au hasard qu'on trouve les morceaux de viande dans une marmite où il y a du riz cuit avec des brèdes et de petits morceaux de viande. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait de ce qui est livré au hasard. [Veyrières 1913]

Proverbe7292 Torimasom- -bavi antitra ka vita am--pitsongoana anana ihany. [Rinara 1974 #273]
Torimasom- bavy antitra : vita am--pitsongoana anana ihany. [Veyrières 1913 #1937]
Torimasom- -bavy antitra : vita am-pitsongoananana ihany. [Cousins 1871]
Traduction française Somme de vieille : il se passe en ramassant les légumes. [Veyrières 1913 #1937]
Interprétation française Elle somnole toujours. [Veyrières 1913 #1937]

Proverbe8013 Valin' ny anana hena , valin' ny hena anana . [Veyrières 1913 #894]
Traduction française Les brèdes appellent la viande, et la viande appelle les brèdes. [Veyrières 1913 #894]
Interprétation française Ce proverbe qui dans son sens général signifiait la gratitude et la reconnaissance, était dit par le père, lorsqu' il donnait à un de ses enfants une gratification en plus de sa part, pour le remercier de ses services. [Veyrières 1913 #894]

Proverbe8044 Vary amin' anana . [Veyrières 1913 #6158]
Traduction française Pensées entremêlées, pêle-mêle comme le riz et les brèdes mélangés. [Veyrières 1913 #6158]

Index