Index

Proverbes : fototra

Proverbe Ahoana no reraka am-pototry ny sompitra? [Rinara 1974]

Proverbe Akondro iray fototra ny ambanilanitra : ny mamololona ho raviny, akondro ihany ; ny manondro lanitra ho voany, akondro ihany ; ny miendaka ho raty, akondro ihany ; ny mitsontsorika ho lafiny, akondro ihany. [Veyrières 1913 #271, Cousins 1871]
Akondro iray fototra ny olombelona : ny mamololona ho raviny, akondro ihany; ny manondro lanitra, akondro ihany; ny miendaka ho raty akondro ihany; ny mitsontsorika ho lafiny, akondro ihany. [Rinara 1974]
Traduction française Le peuple est comme un pied de bananier : ce qui se roule en spirale pour, devenir feuille, c' est du bananier ; ce qui se dresse vers le ciel pour devenir fruit, c' est du bananier ; ce qui se détache pour devenir écorce sèche, c' est du bananier ; ce qui s' incline pour devenir les grappes, c' est du bananier. [Veyrières 1913 #271]
Interprétation française Le peuple tout entier forme une société bien harmonisée. [Veyrières 1913 #271]

Proverbe Aloalon' olona tsy manam-pototra : tsy Imamo tsy Imerina. [Veyrières 1913 #2481]
Traduction française Gens de rien et de nulle part : ni de l'Imamo ni de l'Imerina. [Veyrières 1913 #2481]
Interprétation française Se disait des gens sans feu ni lieu. [Veyrières 1913 #2481]

Proverbe Anaran’ ahitra no misy tsy hita fototra ; anaram-biby no misy anoano ; fa ny teny tsy mba misy anoano. [Houlder 1895 #560, Cousins 1871 #168]
Anaran' ahitra no misy tsy hita fototra, anaram-biby no misy anoano, fa ny teny tsy misy hanohano. [Rinara 1974]
Traduction française Il est des herbes dont le nom est inconnu, des animaux dont le nom est douteux (litt. qu' il faut deviner), mais dans les paroles rien n' est douteux. [Houlder 1895]
Interprétation française Elles ont un sens clair, au moins pour celui qui les prononce. [Houlder 1895]

Proverbe Aza ilazana ny mahalam-be fototra aho, fandrao miava tany maina. [Rinara 1974 #452]
Aza ilazanao ny mahalam-be fototra aho, fandrao miava tany maina. [Houlder 1895 #520]
Traduction française N' allez pas dire (au propriétaire de la rizière) que le riz est clairsemé mais très tallé, car il vous fera sarcler la terre sèche. [Houlder 1895]

Proverbe Hoy ny akoho mikotrika: Nokobaniny tany am-poto-tsofiny lahy ny atodiko; nefa ny mikiakiaka mbola ho zaza, ary ny mikobana efa lamokany. [Houlder 1895 #2304]

Proverbe Izaho anie lany fototra amam-pondrana, vao nahazo olon-tiana. [Veyrières 1913 #203]
Traduction française Il m' a fallu dépenser jusqu'au dernier tronc et la dernière souche pour me faire de véritables amis. [Veyrières 1913]
Interprétation française Une des comparaisons proverbiales du roi Andrianampoinimerina exprimant ce qu' il a souffert pour fonder son royaume ; les pères de famille l' employait vis-à-vis de leurs enfants. [Veyrières 1913]

Proverbe Jamba am-pototry ny jiro ary maizina anilan' ny mazava ve? [Rinara 1974 #1536]
Jamba am-pototry ny jiro, ka maizina anilan' ny mazava. [Houlder 1895]
Jamba am-pototry ny jiro : maizina anilan' ny mazava. [Veyrières 1913 #2150, Cousins 1871 #1207, Nicol 1935 #441]
Jamba mitanina andro : maizina am-pototry ny mazava. [Veyrières 1913 #2153, Rinara 1974 #1542]
Jamba mitanin’ andro : maizina am-pototry ny mazava. [Cousins 1871 #1208, Nicol 1935]
Maizina am-pototry ny mazava. [Veyrières 1913 #6361, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ny olona tsy manam-pahalalanana tsy mahalala fomba eo afovoan' ny olona mahay sy mahalala fomba. [Rajemisa 1985]
Traduction française Aveugle au pied d'une torche : dans les ténèbres malgré la lumière qui l'entoure. [Nicol 1935 #441]
Aveugle qui se chauffe an soleil : dans les ténèbres au sein de la clarté. [Nicol 1935 #442]
Aveugle qui se chauffe au soleil : il est dans les ténèbres au pied de la lumière. [Veyrières 1913 #2153]
Aveugle, tout près de la chandelle : il est dans les ténèbres à côté de la lumière. [Veyrières 1913 #2150]
Qui est dans les ténèbres, à la source de la lumière. [Veyrières 1913 #6361]
Un aveugle tout près d' une lampe: il est dans les ténèbres tout près de la lumière. [Houlder 1895]
Interprétation française Qui ferme les yeux volontairement à l' évidence. [Veyrières 1913 #6361]
Se disait de ceux qui ferment les yeux à une chose évidente. [Veyrières 1913 #2150]

Proverbe Ladim-boatavo ny olombelona : iray fototra, fa maro rantsana. [Veyrières 1913 #1087]
Traduction française Il en est des hommes comme des tiges de citrouilles : il n' y a qu' une tige, mais elle se partage en beaucoup de rameaux. [Veyrières 1913 #1087]
Interprétation française Se disait des familles. [Veyrières 1913 #1087]

Proverbe Mahia am-pototry ny sompitra toa sahafa. [Rinara 1974 #1876]

Proverbe Maka kitay manana ankizy ; afo manan-jiro ; homa-maizina ao am-pototry ny mazava. [Veyrières 1913 #2296, Houlder 1895]
Maka kitay manana ankizy, misorona afo manan-jiro, homa-maizina eo am-pototry ny mazava. [Rajemisa 1985]
Maka kitay manana ankizy, misoron' afo manan-jiro, ka mihina-maizina am-pototry ny mazava. [Rinara 1974]
Interprétation malgache Mampijaly tena noho ny fahihirana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Aller chercher (soi-même) son bois quand on a un esclave; attiser le feu (pour s' éclairer) quand on a une lampe, et manger dans l' obscurité quand on pourrait avoir de la lumière. [Houlder 1895]
L' avare a un esclave et il va chercher son bois ; il a une lampe et il attise son feu pour lui servir de lumière ; il peut avoir de la lumière et il mange dans l' obscurité. [Veyrières 1913 #2296]
Interprétation française C' est souffrir par avarice. [Houlder 1895]

Proverbe Mambely voangy tsy manan-tanty : omana am-potony. [Samson 1965 #M74]

Proverbe Mitondra teny tsy azo, ka averimberin' ny olona mandrakariva haka fototra tsara. [Veyrières 1913 #3409]
Traduction française Commissionnaire qui part trop vite : il porte des paroles qu' il ne comprend pas et on le renvoie sans cesse pour se mieux renseigner. [Veyrières 1913 #3409]

Proverbe Mitsaitsaika fihavy ny tsy manan-dreny, manao fihavim-pangady, tsy miala fa ao am-pototr' andry. [Veyrières 1913 #1035]
Mitsaitsaika fihavy ny tsy manan-dreny, manao fihavim-pangady, tsy miala fa eo am-pototr' andry. [Rinara 1974 #2493, Cousins 1871]
Traduction française L' enfant qui n' a pas de mère au foyer avance sans bruit, il arrive comme la bêche qui ne va jamais ailleurs qu' au pied de la colonne. [Veyrières 1913 #1035]
Interprétation française Dans la maison les enfants des différents lits, étaient traités avec partialité. [Veyrières 1913 #1035]

Proverbe Ny ahitra no misy tsy hita fototra fa tsy ny olon-ko hatonina. [Rinara 1974 #2831]

Proverbe Ny ombilahy fanoto no ampidirina, mba hanamafy ny akondro atao fototra. [Rinara 1974 #3189]

Proverbe Voahangy raraka, ka manao soa ny eo am-potony. [Houlder 1895 #745]
Voahangy raraka : manasoa ny eo am-potony. [Veyrières 1913 #3162, Rinara 1974 #322, Cousins 1871 #3688]
Traduction française Il aime à faire du bien et il en fait à ses proches. [Houlder 1895]
Les premières pluies sont comme des perles tombées à terre : elles font du bien à ce qui est au-dessous. [Veyrières 1913 #3162]
Interprétation française Se disait des événements heureux : les premières pluies favorisaient les travaux, il fallait les regarder et les apprécier commes des perles. [Veyrières 1913 #3162]

Index