Proverbes : azo

Proverbe171 Akondro masaka ifotony aho : tsinjo maso fa tsy azo hanina , ka jerena ihany. [Rinara 1974 #90]
Akondro masaka ifotony aho : tsinjo maso , fa tsy azonao hohanina , fa jerena ihany. [Veyrières 1913 #1556, Cousins 1871]
Traduction française Je suis comme une banane mûre sur pied : les yeux me voient, mais vous ne pouvez pas me manger, il faut vous contenter de me regarder. [Veyrières 1913 #1556]
Interprétation française Refus d' une jeune fille aux sollicitations d' un jeune homme. [Veyrières 1913 #1556]

Proverbe173 Akondronay no ho mamoa, ka azonay anaranam-po . [Veyrières 1913 #499, Cousins 1871 #78]
Akondronay no mamoa ka azonay anaranam-po . [Houlder 1895 #1562, Rinara 1974 #92]
Traduction française Ce bananier qui porte des fruits est à nous et nous en avons la libre disposition. [Veyrières 1913 #499]
Ce sont nos bananiers qui ont porté des fruits, et nous sommes libres d' en faire ce que nous voulons. [Houlder 1895]
Interprétation française Le maître de l' esclave est maître de son enfant, comme de tous ses biens. [Veyrières 1913 #499]
Proverbe souvent cité par des propriétaires qui s' emparaient de ce que leurs esclaves avaient pu amasser en propre. [Houlder 1895]

Proverbe852 Aza atao taria azon' adala . [Rinara 1974 #416, Cousins 1871 #366, Houlder 1895]
Aza taria azon' adala , ka resahina isak' izay mihetsika . [Rinara 1974 #811]
Manao taria azon' adala . [Veyrières 1913 #2086]
Manao teny azon' adala . [Veyrières 1913 #2086]
Traduction française Celui qui redit toujours la même chose, est comme l' imbécile qui ayant entendu un mot, le répète. [Veyrières 1913 #2086]
Ne faites pas comme un imbécile ayant entendu une conversation (il s' en va répéter partout ce qu' il a entendu). [Houlder 1895]

Proverbe965 Aza manao an' Andriamanitra azo am-po mandrakariva. [Houlder 1895 #25]
Aza manao an' Andriamanitra azoko am-po. [Rinara 1974 #490]
Aza manao Andriamanitra azoko am-po. [Veyrières 1913 #17]
Tsy mety raha manao an' Andriamanitra azoko am-po. [Rinara 1974 #4611]
Tsy mety raha manao Andriamanitra azoko am-po. [Veyrières 1913 #17, Cousins 1871 #3434]
Traduction française Ne dites pas : je sais ce que Dieu veut et rien ne m' arrêtera dans mes projets. [Veyrières 1913 #17]
Ne dites pas que vous avez toujours Dieu pour vous. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. il ne faut pas être trop sûr de soi-même. [Houlder 1895]
Paroles de ténacité orgueilleuse et d' opiniâtreté. [Veyrières 1913 #17]

Proverbe971 Aza manao andriamanjaka azoko am-po. [Veyrières 1913 #193]
Traduction française N'agissez pas despotiquement comme quelqu' un qui se dit sûr d' avoir toujours le souverain pour lui. [Veyrières 1913 #193]

Proverbe1206 Aza manao vava azon' Andriamanitra . [Houlder 1895 #32, Cousins 1871 #543]
Traduction française Ne faites point de promesses (comme celles faites) à Dieu. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. de promesses en l' air comme les vœux faits à la divinité pour obtenir quelque faveur et dont on néglige ensuite l'accomplissement,. [Houlder 1895]

Proverbe1220 Aza manao vorona azon' adala ; ka na tsy maty aza, mifohafoha volo. [Houlder 1895 #436]
Vorona azon' adala , ka raha tsy maty aza, mararirary . [Veyrières 1913 #2126]
Vorona azon' adala , ka raha tsy maty aza, mifohafoha volo . [Veyrières 1913 #2126]
Vorona azon’ adala: na tsy maty aza, mifohafoha volo. [Rinara 1974 #5038, Cousins 1871 #3742]
Vorona azon' adala : raha tsy maty aza mifohafoha volo . [Rajemisa 1985]
Vorona azon' ankizy : raha tsy maty aza, mifohafoha volo . [Veyrières 1913 #1548]
Interprétation malgache Enti-milaza ny zavadoza mihatra amin' ny osa raha eo an-tanan' ny fohy saina sy ny tsy hendry. [Rajemisa 1985]
Zavatra mby an-tanan' ny olona tsy misy fisainana: raha tsy simba tanteraka, manahirana vao azo ampiasaina. [Rajemisa 1985]
Traduction française L'oiseau pris par les sots a les plumes droites, s'il n'est pas mort. [Abinal 1888]
Ne le traitez pas comme un oiseau pris par un nigaud: s' il n' est pas mort, il en est bien près (litt. il a les plumes toutes hérissées). [Houlder 1895]
Oiseau pris par les enfants : alors même qu' il n' est pas mort, tout son plumage est hérissé. [Veyrières 1913 #1548]
Quand un sot prend un oiseau, il s' en amuse tout le jour sans le laisser reposer : si l' oiseau n'en meurt pas, il en est bien malade et tout ébouriffé. [Veyrières 1913 #2126]
Interprétation française Les enfants abîment tout : ainsi à force de toucher et retoucher un objet on finit par l' abîmer ; on disait ce proverbe par moquerie de ceux qui répétaient toujours les mêmes mots dans un discours. [Veyrières 1913 #1548]
Les sots abîment les objets qu'on met entre leurs mains. [Abinal 1888]
Se disait des paroles entendues par les sots indiscrets et bavards ; ils les colportent tout le jour. [Veyrières 1913 #2126]

Proverbe1567 Azoko amy ny vavany , hoy ilay nanjono toho. [Cousins 1871 #725]
Azoko amin' ny vavany , hoy ilay nanjono toho . [Veyrières 1913 #4742]
Azo tamin' ny vavany , hoy ilay nanjono toho . [Rinara 1974 #834]
Traduction française Je l' ai pris par sa bouche, dit le pêcheur de poisson toho. [Veyrières 1913 #4742]
Interprétation française Pris par ses propres paroles. [Veyrières 1913 #4742]

Proverbe1569 Azon' atody saron-droa ka sahiran-kevitra . [Rinara 1974 #831]

Proverbe1571 Azon' ny haren-tsy manarana, ka mitafy lamba endrikendrika . [Houlder 1895 #1437, Veyrières 1913 #2422]
Azon' ny haren-tsy nanasatra ka mitafy lamba endrikendrika . [Rinara 1974 #832]
Hanao ahoana hianao : azon' ny haren-tsy manarana ka mitafy lamba endrikendrika . [Rinara 1974 #1265]
Traduction française Il n' est pas aussi riche qu' il le voulait et il s' habille de manière à ce qu' on le croie riche. [Veyrières 1913]
Ne possédant pas autant qu' il voudrait, il s' habille de façon à ce qu' on le croie riche. [Houlder 1895]

Proverbe1835 Domohina azon’ Ingoaka : tompony manan’ era. [Samson 1965 #D14]

Proverbe2268 Hanao ahoana hianao ? azon’ ny haren-tsy manarana, ka mitafy lamba endrikendrehina . [Cousins 1871 #1019]

Proverbe2454 Hoditra azon' antitra : tsy hanina fa tanontanonina foana . [Veyrières 1913 #1814]
Hoditra azon’ antitra : tsy hanina, fa tanontanoniny foana. [Cousins 1871 #1090]
Hoditra azon' antitra : tsy haniny fa tanontanoniny foana . [Rinara 1974 #1363]
Traduction française Vieillard qui a pris une peau : il ne la mange pas, mais il reste assis à côté. [Veyrières 1913 #1814]
Interprétation française Se disait des gens qui prenaient par pure malice, sans pouvoir se servir de ce qu' ils prennent ; le vieillard n' a pas de dents, il ne peut pas mâcher la peau. [Veyrières 1913 #1814]

Proverbe2611 Izaho angaha azon' ialahy nividy laona no handoa izany volabe izany? [Veyrières 1913 #4866, Rinara 1974]
Izaho angaha no azon’ ialahy nividy laona no handoa izany vola be izany. [Cousins 1871 #1158]
Traduction française Tu m' as donc surpris en train d' acheter un mortier à piler le riz, pour que je me trouve obligé de te donner tant d' argent ! [Veyrières 1913 #4866]
Interprétation française L' expression acheter un mortier, se disait de ceux qui, pris en flagrant délit de sorcellerie, préféraient payer à ceux qui les surprenaient, une forte somme d' argent, pour ne pas être dénoncés. [Veyrières 1913 #4866]

Proverbe2874 Keliray mahazo jiolahy , ka tano fa azoko , vonjeo aho fa lasany. [Veyrières 1913 #712]
Keliray mahazo jiolahy : vonjeo aho fa azoko izy fa lasany aho. [Rinara 1974 #1608]
Keliray mahazo jiolahy : vonjeo aho, fa azoko izy ka lasany aho. [Veyrières 1913 #712]
Kely ray nahazo jiolahy : "Tano fa azoko , vonjeo aho fa lasany". [Houlder 1895]
Keliray nahazo jiolahy : "Vonjeo aho, fa azoko izy, ka lasany aho". [Cousins 1871 #1254]
Traduction française Nain qui s' empare d' un brigand : au secours, s' écrit-t-il, car je l' ai saisi et il m' entraîne. [Veyrières 1913 #712]
Un petit homme qui a attrapé un voleur (ou brigand): "Au secours, je le tiens, mais il m' emporte!". [Houlder 1895]
Interprétation française Les petits, exploités par les grands, peuvent les menacer et c' est tout ; se disait aussi de tous ceux qui étaient exploités sans pouvoir se défendre. [Veyrières 1913 #712]

Proverbe3767 Manenji-balala maina andro , ka raha tsy azoko anio, azoko ampitso . [Veyrières 1913]
Manenji-balala main-andro , ka raha tsy azoko anio, azoko ampitso . [Cousins 1871 #1608]
Manenji-balala main' andro , ka raha tsy azoko anio, azoko rahampitso. [Rinara 1974 #2096]
Misambo-balala maina andro , ka raha tsy azoko anio, azoko ampitso . [Veyrières 1913]
Traduction française Poursuite de sauterelles par un jour de clair soleil : si je ne les prends pas aujourd' hui, je les prendrai bien demain. [Veyrières 1913 #5858]
Interprétation française Par un temps sec, les sauterelles volent bien ; on espère que la pluie viendra et que la prise sera plus facile, car les sauterelles auront les ailes mouillées. Il ne faut pas se décourager au premier insuccès. [Veyrières 1913 #5858]

Proverbe3821 Manjenjem-poana sahala amin' ny valala manatody . [Rinara 1974 #2118]
Manjenjem-poana toy ny valala azon' ody. [Houlder 1895 #1035]
Manjenjem-poana , toy ny valala manatody . [Cousins 1871 #1622, Veyrières 1913]
Mivembena foana tahaka ny valala manatody (mivezivezy etsy sy eroa). [Rinara 1974 #2517]
Traduction française Errer çà et là comme les sauterelles qui pondent et s' écartent des autres. [Veyrières 1913 #3034]
Errer çà et là sans raison comme les sauterelles auxquelles on a jeté un sortilège. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des mauvais sujets qui vivaient à l'écart, et qu'on ne pouvait pas trouver pour la corvée. [Veyrières 1913 #3034]

Proverbe4719 Nahoana hianao no manara-drafozana , ka hoy izy : Izay azoko aza mbola ho azy. [Rinara 1974]
Nahoana hianao no manara-drafozana ? ka hoy izy : " izay ho azoko aza mbola ho azy " . [Veyrières 1913 #1457, Cousins 1871 #2026]
Traduction française Pourquoi êtes-vous ainsi sous la dépendance de vos beaux-parents ? et le gendre répond : même ce, que je gagnerai sera pour eux. [Veyrières 1913 #1457]

Proverbe4863 Ny afon-dolo, afon' angatra , ka tsy azonao angatahina . [Rinara 1974 #2827]

Proverbe5260 Ny lainga toy ny vato am--balam-parihy , na tsy hitam-pangady raha lohataona aza, hitan' ny antsy raha fahavaratra . [Rinara 1974 #3062]
Vato am--balam-parihy , ka na dia tsy hitan' ny fangady raha lohataona aza, dia ho hitan' ny antsy raha fararano . [Veyrières 1913 #3159]
Vato am--balamparihy : raha tsy hitan' ny antsy raha fahavaratra , hitan' ny angady raha lohataona . [Rajemisa 1985]
Vato an-tanimbary : na tsy azon' ny antsy raha fararano , hitan' ny angady raha lohataona . [Rinara 1974]
Vato an-tanimbary : na tsy voan’ ny antsy amy ny fararano aza, ho tratry ny angady amy ny lohataona . [Cousins 1871 #3635]
Vato an-tanimbary : na tsy voan' ny antsy amin’ ny fararano aza, ho tratry ny angady amin’ ny lohataona . [Nicol 1935 #384]
Interprétation malgache Entina milaza ny vato latsaka eny an-tanimbary, izay na dia tsy hitan' ny antsin' ny mpijinja aza dia hitan' ny angadin' ny mpiasa, ka ny tiana holazaina amin' izany dia hoe: tsy misy zavatra tsy ho hita na ho ela na ho haingana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Pierre de la petite digue : si la bêche ne la trouve pas au printemps, le couteau la trouvera à l' automne. [Veyrières 1913 #3159]
Pierres dans la rizière : si elles sont épargnées par la faucille en automne, elles seront victimes de la bêche au printemps. [Nicol 1935 #384]
Interprétation française On disait ce proverbe pour signifier que tôt ou tard, une chose arrivera : au printemps la bêche sert à travailler la terre, et à l' automne le couteau sert à faire la moisson ou à couper les herbes qu' on donne aux animaux pour les engraisser. [Veyrières 1913 #3159]

Proverbe5501 Ny Sakalava no miady azon' ny anjaingin' Imamonjy . [Veyrières 1913 #445, Houlder 1895]
Ny sakalava no miady dia anjaingin' Imamonjy . [Rinara 1974 #3236]
Traduction française Si les Sakalava se battent, cela vient d' Imamonjy. [Houlder 1895]
Si les Sakalava se battent, c' est à cause d' Imamonjy. [Veyrières 1913 #445]
Interprétation française Cet Imamonjy était célèbre. [Veyrières 1913 #445]

Proverbe5708 Ny vintana tsy azon' olona ovana , fa didy avy amin' Andriamanitra . [Veyrières 1913 #101]
Traduction française Le destin ne peut pas être changé par les hommes, car c' est Dieu qui l' a fixé. [Veyrières 1913 #101]
Interprétation française Paroles des astrologues pour dire que le destin s'accomplira malgré tout. [Veyrières 1913 #101]

Proverbe6491 Sambo- -balala maina andro ka raha tsy azoko anio, azoko rahampitso. [Rajemisa 1985]
Sambo- -balala mainandro : raha tsy azo anio, azo ampitso . [Nicol 1935 #27, Cousins 1871]
Sambo- -balala main' andro : raha tsy azoko anio, azoko rahampitso. [Rinara 1974 #3821]
Interprétation malgache Enti-milaza fa azo atao amin' ny andro hafa izay manahirana anio, fa manova zavatra ny fotoana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Chasse aux sauterelles par un jour sec : si on les manque aujourd'hui, on les aura demain... [Nicol 1935 #27]

Proverbe7359 Trandraka azon’ ny liana . [Samson 1965 #T125]

Proverbe7458 Tsy azon' ny olona ny lambo , raha tsy ny alika . [Veyrières 1913 #5415]
Traduction française On ne peut pas prendre le sanglier si l' on n' a pas de chien. [Veyrières 1913 #5415]
Interprétation française On a souvent besoin d'un plus petit que soi. [Veyrières 1913 #5415]

Proverbe7745 Tsy misy be fiarovana tahaka ny ondrindrano : tsirika telo, antsibe iray, nefa raha azon’ ny tandroho mitogaga . [Cousins 1871 #3512]
Tsy misy be fiarovana toy ny ondrindrano , fa tsirika telo, antsibe iray nefa mitolagaga raha voafaokan' ny tandroho . [Rinara 1974 #4706]

Proverbe8342 Vony tsy azon' afo , vary tsy hanim-pody . [Veyrières 1913 #830]
Traduction française Un refuge inviolable, c' est comme la claie qui est au-dessus du foyer et que le feu ne peut atteindre ; c' est comme le riz que l' oiseau cardinal ne peut manger. [Veyrières 1913 #830]

Index