Index

Proverbes : tanana

Proverbe Adala nomen-tanan' ondry: na hosoloana hofany aza tsy mety. [Rajemisa 1985 #21]
Zaza nomen-tanan' ondry ka na soloana hofany aza tsy mety. [Rinara 1974]
Zaza nomen-tanan’ ondry: raha soloan--kofany aza tsy mety. [Veyrières 1913 #1553, Cousins 1871 #3780]
Interprétation malgache Enti-milaza ireo miraikitra amin' ny tiany na ny heviny ka tsy azo ahodin-doha na zavatra tsara sy marina aza no atolotra azy. [Rajemisa 1985 #21]
Traduction française Enfant auquel on a donné une patte de mouton : si on lui donne la queue à la place de la patte, il ne veut pas. [Veyrières 1913 #1553]
Interprétation française L' enfant ne connaît pas ses intérêts, mais cherche ce qui l' amuse : la queue vaut mieux que la patte. Sens plus général : préférer une chose insignifiante à une autre qui a de la valeur. [Veyrières 1913 #1553]

Proverbe Ampanga diso an' Andringitra : herintaona ngarangidina ka tovon-tanana ihany. [Rinara 1974]
Ampanga diso an’ Andringitra: herintao-ngarangidina, ka tovo-tanana ihany. [Cousins 1871]

Proverbe Angady tokana an-tanana, ka raha tapaka tsy misy hanakambanana azy. [Rinara 1974]
Angady tokana : ka raha tapaka, tsy misy tohiny. [Houlder 1895 #1863, Veyrières 1913 #899]
Angady tokana: raha tapaka tsy misy hanakambana azy indray. [Houlder 1895 #1857]
Traduction française Une bêche unique: une fois cassée, il n' y en a pas d' autre pour la remplacer. [Houlder 1895]
Une bêche unique: une fois cassée, on n' en a plus d' autre. [Houlder 1895]
Une seule bêche : quand elle est cassée, on n' en a pas d' autre. [Veyrières 1913 #899]
Interprétation française Se disait de l' enfant unique. [Veyrières 1913 #899]

Proverbe Ary tongotra aman-tanana. [Veyrières 1913 #1490]
Traduction française Enfant qui a les pieds et les mains formés : il court çà et là. [Veyrières 1913]

Proverbe Aza dia atao fatra-pandefitra toy ny mpivaro-tantely : ny tompony indray no milela-tanana. [Cousins 1871 #376]
Aza dia fatra-pandefitra toy ny mpivaro-tantely, ka ny tompony indray no milela-tanana. [Houlder 1895 #654]
Aza dia fatra-pandefitra, toy ny mpivaro-tantely : ny tompony indray no milela-tanana. [Rinara 1974]
Traduction française Il ne faut pas être trop dur à soi-même comme les marchands de miel qui, eux-mêmes, se contentent de se lécher les mains. [Houlder 1895]
Interprétation française Après avoir servi le client, ils pourraient en manger à la cuiller. [Houlder 1895]

Proverbe Aza kilonga mahay lapa: mivoaka, manao halalaka; miditra, manao tsy ho tery. [Cousins 1871 #391, Veyrières 1913]
Aza kilonga mahay lapa : mivoaka, manao halalaka, miditra, manao tsy ho tery tongotra aman-tanana. [Rinara 1974]
Traduction française Ne soyez pas comme les jeunes familiers du palais : quand ils sortent ils veulent être au large et quand ils rentrent ils ne veulent pas être à l' étroit. [Veyrières 1913 #1557]
Interprétation française Ce proverbe se disait de la fierté de ces jeunes gens. [Veyrières 1913 #1557]

Proverbe Aza lalin-kevitra toy ny tsiboboka : lany ny androa-tokon-tsaina vao hary tongotra aman-tanana. [Rinara 1974]
Aza lalin-kevitra, toy ny tsiboboka : lany ny an-droatokon-tsaina vao maniry tongotra. [Cousins 1871 #392]

Proverbe Aza manao foza kely anaty lavaka : Halorina tsy azo, topazan-drano tsy mety mivoaka, fa ao anaty lavaka ihany no manaingainga tanana. [Rinara 1974]
Aza manao foza kely anaty lavaka : halorina tsy azo ; topazan-drano tsy mety mivoaka ; fa ao anaty lavaka ihany no manaingainga tanana, ka mety aminao va aho ? [Veyrières 1913 #1755]
Aza manao foza kely anaty lavaka : halorina, tsy azo; topazan-drano, tsy mety mivoaka ; fa ao anaty lavaka ihany no maninganinga tanana; ka mety aminao va aho ? [Cousins 1871]
Foza kely anaty lavaka : halorina, tsy azo ; topazan-drano, tsy mety mivoaka ; fa ao anatiny ihany no manaingainga. [Veyrières 1913 #3676]
Traduction française Ne faites pas comme le petit crabe dans un trou : si on enfonce le bras, on ne l' attrape pas ; si on lui jette de l' eau, il ne veut pas sortir mais il se contente de lever ses pattes dans son trou et feint de demander : est-ce que je vous conviens? [Veyrières 1913 #1755]
Petit crabe dans un trou : avec la main on ne l' atteint pas ; si on lui jette de l' eau il ne veut pas sortir ; mais il reste blotti au fond. [Veyrières 1913 #3676]
Interprétation française Se disait des femmes ou filles qui se faisaient désirer. [Veyrières 1913 #1755]
Se disait des gens qui restent blottis chez eux, au lieu d' aller avec les autres et de prendre part aux travaux communs ; se disait aussi des jeunes filles qui ne répondaient pas aux avances qui leurs étaient faites. [Veyrières 1913 #3676]

Proverbe Aza manao mpivaro-tantely hianao : ny anao ihany no ilelafanao tanana. [Veyrières 1913 #3835]
Traduction française Ne faites pas comme le marchand de miel, ne faisant que vous lécher les doigts avec ce qui vous appartient. [Veyrières 1913 #3835]
Interprétation française Se disait des gens qui ne profitent pas de leurs biens. [Veyrières 1913 #3835]

Proverbe Aza manao toy Itsimadilo manaraka mpandranto, ka ny an-tanana ihany no manaraka. [Veyrières 1913 #2693]
Aza manao toy ny tsimadilo manaraka mpandranto, ka ny an-tanana hiany no manaraka. [Cousins 1871]
Aza manao Tsimadilo manara-mpandranto. [Veyrières 1913 #4368, Houlder 1895]
Tsimadilo manaraka mpandranto, ka ny an-tanana no manaraka. [Rinara 1974]
Tsimadilo manaraka ny mpandranto, ka ny an-tanana no manaraka. [Houlder 1895 #1176]
Tsy mety raha manao Tsimadilo manaraka mpandranto : ny an-tanana indray no manaraka. [Veyrières 1913 #2693, Cousins 1871]
Traduction française Ne faites pas comme Tsimadilo suivant un marchand pour faire fortune au loin : ce qu' il avait lui glisse des mains. [Veyrières 1913 #2693]
Ne faites pas comme un Tsimadilo qui suit un marchand. [Veyrières 1913 #4368]
Ne faites pas comme un Tsimadilo suivant un marchand. [Houlder 1895]
Un Tsimadilo suivant un marchand, il perd bientôt ce qu' il avait. [Houlder 1895]
Interprétation française La légende rapporte que Tsimadilo se mit à la suite d' un commerçant pour faire fortune ; il perdit ce qu' il avait, ne rencontra pas la fortune qu' il cherchait, et mourut en route. Ce proverbe se disait des choses de longue durée et incertaines. [Veyrières 1913 #2693]
Les gens du clan Tsimadilo étaient réputés pour être des commerçants très malchanceux. [Houlder 1895]
On disait que les Tsimadilo étaient malheureux dans le commerce. [Veyrières 1913 #4368]

Proverbe Aza mitarain-tanana ompaka. [Cousins 1871 #656, Nicol 1935 #186]
Mitarain-tanana ompaka. [Veyrières 1913 #3708]
Traduction française Ne pas gémir sur les écorchures de ses mains. [Nicol 1935 #186]
Se plaindre des ampoules qu' on a aux mains. [Veyrières 1913 #3708]
Interprétation française Cette expression signifiait : demander une plus grande récompense pour le travail fait ; elle se disait aussi des gens qui demandent à se retirer d'un travail. . [Veyrières 1913 #3708]

Proverbe Aza zatra ny lava tanana fandrao tsy mba manana hampirimina. [Rinara 1974]

Proverbe Benalika no miongo-kerana ka Isambiranto no miempa-tanana. [Rinara 1974]
Benalika no niongo-kerana, ka Isamboranto no miempa-tanana. [Houlder 1895]
Benalika no niongo-kerana, koa Sambiranto no tapa-tanana. [Veyrières 1913 #3838, Cousins 1871 #756]
Traduction française C' est Benalika qui a arraché les joncs et c' est Sambiranto qui a eu les mains coupées. [Veyrières 1913 #3838]
Les gens de Benalika arrachent des joncs mais ce sont ceux d' Isamboranto qui ont mal aux mains. [Houlder 1895]
Interprétation française Payer pour un autre. [Veyrières 1913 #3838]

Proverbe Bibilava vonoina, ka tsy tongotra hitsipaka, tsy tanana handrangotra, tsy vava hiteny, fa todin' aina no andrasana. [Rinara 1974]
Bibilava vonono : tsy manan-tanana hamaly izy, fa Andriamanitra no andrasana. [Veyrières 1913 #22]
Bibilava vonono : tsy manan-tanan-kamaly, tsy manan-tongotra hitsipaka, tsy manam-bava hivalo, fa todin' aina no andrasana. [Veyrières 1913 #22, Cousins 1871 #769]
Bibilava vonono, tsy tanana hamely, tsy tongotra hitsipaka fa Andriamanitra no andrasana. [Rajemisa 1985]
Bibilava vonono: tsy tanan-kandrangotra na tongotra hitsipaka, fa Andriamanitra no andrasana. [Rajemisa 1985]
Bibilava vonono: tsy tongotra hitsipaka, tsy tanana handrangotra, fa Andriamanitra no andrasana. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Entimilaza ny fisian' ny tody, na koa ny fomban' Andriamanitra an' ireo malemy sy osa, izay tsy manan-kanoherana ireo mpanao tsindry hazo lena na kely tsy mba mamindro. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza ny olona osa na madinika na mahantra izay tsy mba afaka hamaly amin' ny herin' ny tenany raha misy mamely azy fa Andriamanitra no antenainy hamaly izay mampahory azy. [Rajemisa 1985]
Marina ka mamaly ny ratsy sy ny tsara. [Rajemisa 1985]
Traduction française Un serpent qu' on tue : il n' a pas de mains pour se défendre, mais il compte sur Dieu. [Veyrières 1913 #22]
Interprétation française Ce proverbe s' appliquait aux petits et aux faibles qui souffrent des oppressions : ils attendent que Dieu leur fasse justice. [Veyrières 1913 #22]

Proverbe Boka homan-jabora ka ny tanany no mandina aloha. [Rinara 1974]
Boka homan-jabora : ny tanany no mihosina aloha. [Veyrières 1913 #1947, Cousins 1871 #773]
Traduction française Lépreux qui mange de la graisse : sa main est toute salie avant qu' il ait pu en manger un peu. [Veyrières 1913 #1947]
Interprétation française Allusion à ce qu'il n' a plus de doigts. [Veyrières 1913 #1947]

Proverbe Boka nandray tanana, ka ny fanahy misy ihany fa ny tanan-kandray no tsy misy. [Rinara 1974]
Boka nandray tanana : ny fanahy misy ihany, fa ny tanan-kandray no tsy misy. [Veyrières 1913 #1981, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui veut donner une poignée de mains : ce n' est pas l' intention qui lui manque, c' est la main. [Veyrières 1913 #1981]
Interprétation française Se disait des gens de bonne volonté, mais sans moyens. [Veyrières 1913 #1981]

Proverbe Boka nangala-pary, ka ny fary tsy azo, ary ny tanana feno lay. [Houlder 1895]
Boka nangala-pary ka ny fary tsy azo fa ny lay no nanenika. [Rinara 1974 #935]
Boka nangala-pary : ny fary tsy azo ho an' ny tena, ny tanana feno lay. [Veyrières 1913 #1984]
Boka nangala-pary: ny fary tsy azo, ny tanana feno lay. [Cousins 1871 #807]
Traduction française Lépreux qui a volé une canne à sucre : il ne peut pas saisir la canne et il a la main pleine de ses piquants. [Veyrières 1913 #1984]
Un lépreux qui voulait voler de la canne à sucre: il n' a pas pu avoir la canne, mais il a eu les mains pleines de piquants. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait de ceux qui étaient punis de leurs mauvaises actions. [Veyrières 1913]

Proverbe Dian-dambo, ka izay alehan-tanany no alehan-tongony. [Veyrières 1913 #1501, Houlder 1895]
Dian' omby ka ny alehan-tanany no alehan-tongony. [Rinara 1974]
Traduction française La marche d' un sanglier: où passent ses pieds de devant, passent aussi ses pieds de derrière. [Houlder 1895]
Marche de sanglier : où les pieds de devant passent, les pieds de derrière passent aussi. [Veyrières 1913 #1501]
Interprétation française Ce que les parents font, les enfants le font aussi. [Houlder 1895]
Tel père tel fils. [Veyrières 1913 #956]

Proverbe E! Andriamanitra nahary tongotra aman-tanana. [Veyrières 1913 #25]
Zanahary nahary tongotra aman-tanana. [Veyrières 1913 #25]
Traduction française Ô Dieu qui nous avez créés, pieds et mains. [Veyrières 1913]

Proverbe Fakana amboan--tSakalava: tanana amy ny vavany ihany vao mety mihinana. [Cousins 1871]
Fakana amboan--tSakalava : tanana amin' ny vavany ihany vao mihinana. [Rinara 1974]

Proverbe Fanambadian' Imanontalahy: ariary no vodiondry, ka voamena no fahatelon-tanana. [Cousins 1871]
Fanambadian' Imanontalay : ariary no vodiondry, ka voamena no fahatelon-tanana. [Veyrières 1913 #1369, Rinara 1974]
Traduction française Mariage d' Imanontalay : il a donné cinq francs comme présent de noces à ses beaux-parents, et il n' a plus que quatre sous pour donner à sa femme au jour du divorce pour la payer du tiers des biens mis en commun. [Veyrières 1913 #1369]
Interprétation française Au jour du divorce, la femme répudiée devait recevoir le tiers des biens mis en commun, mais parfois il ne restait rien ou presque rien ; le sens général est : tel commence bien qui finit mal. [Veyrières 1913 #1369]

Proverbe Hady voanjo ny fanompoana, ka tsy ny momba ny tahony ihany no atao an-karona, fa ny mipetraka amin' ny tany koa hohazan-tanana, hamenoana ny harona. [Veyrières 1913 #373]
Tahaka ny hadi-voanjo ny fanompoana: ka tsy ny momba ny tahony ihany no atao an-karona, fa ny mipetraka amin' ny tany hohazan-tanana koa mba hamenoana ny harona. [Houlder 1895 #1527]
Traduction française La corvée est comme la récolte des arachides: on ne met pas dans la corbeille seulement celles qui tiennent encore à la tige, mais aussi celles qui sont tombées à terre et qui doivent être ramassées à la main afin de remplir la corbeille. [Houlder 1895]
La corvée est comme les arachides qu' on arrache de la terre : on ne met pas seulement dans le panier ce qui vient avec la tige, mais les mains fouillent dans la terre et cherchent ce qui reste afin de remplir le panier. [Veyrières 1913 #373]
Interprétation française Ce proverbe disait les recherches scrupuleuses qui étaient faites pour remplir le nombre des escouades destinées à la corvée. [Veyrières 1913 #373]

Proverbe Hanetsa ka mandrora tanana. [Cousins 1871 #1026, Rinara 1974]

Proverbe Hianao toy ny lafa mihazona ny raty, ary soroka isavilian’ ny sandry. [Veyrières 1913 #813, Cousins 1871 #1066]
Hianao toy ny lafa mihazona ny raty ary soroka isavilian' ny tanana. [Rinara 1974]
Traduction française Vous êtes comme le filament qui retient l' écorce de bananier, et l'épaule où les bras sont accrochés. [Veyrières 1913 #813]
Interprétation française Paroles dites aux protecteurs. [Veyrières 1913 #808]

Proverbe Isambilo no miavon-karena, ka Renisabotsy no marary tanana. [Veyrières 1913 #1282, Cousins 1871]
Isambilo no miongo-kerana ka Renisabotsy no marary tanana. [Rinara 1974]
Traduction française C' est Isambilo qui devient fier et ne veut plus travailler de ses mains parce qu' il se croit riche, et c' est Renisabotsy sa femme qui prétend avoir mal à la main. [Veyrières 1913 #1282]
Interprétation française Se disait des ménages de paresseux ; sens plus général : à chef paresseux, inférieurs paresseux. [Veyrières 1913 #1282]

Proverbe Izaho mandoa haba an-tanana sy kavina an-tsofina ! [Veyrières 1913 #2433]
Traduction française Il faut que je donne bracelets et boucles d' oreille ! [Veyrières 1913 #2433]
Interprétation française Le sens est : je suis obligé de payer tout. [Veyrières 1913 #2433]

Proverbe Izay mahay manana dia manana indroa, fa izay tsy mahay manana, dia foan-tanana. [Veyrières 1913]
Izay mahay manana dia manan-droa, fa izay tsy mahay manana, dia foana avokoa. [Veyrières 1913]
Izay mahay manana dia manan-droa; fa raha tsy mahay manana dia foana avokoa. [Cousins 1871 #1185]
Izay mahay manana, manan-droa; fa raha tsy mahay manana, ny tanan-droa foana avokoa. [Houlder 1895 #754]
Izay mahay manana, manan-droa, fa raha tsy mahay manana, votso-droa. [Rinara 1974 #1497]
Raha mahay manana, manan-droa; fa raha tsy mahay manana, votso-droa. [Rajemisa 1985]
Raha mahay manan-droa, fa raha tsy mahay foan-tanan-droa. [Rinara 1974]
Interprétation malgache Enti-mampitandrina an' ireo be faniriana loatra ta hahazo betsaka amin' izay ataony nefa mety tsy hahazo na iray amin' iteo aza. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza olona be famaritra loatra ka mety hahazo betsaka na tsy hahazo na inona na inona akory. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ceux qui savent tirer parti de ce qu' ils ont le possèdent à double, mais ceux qui ne le savent pas perdent bientôt tout. [Houlder 1895]
Savoir garder ce qu' on a et en profiter, c' est le posséder deux fois ; ne pas savoir, c' est le posséder inutilement. [Veyrières 1913 #2191]

Proverbe Izay manan-dity mahazo vorona. [Veyrières 1913 #1633, Cousins 1871]
Izay manan-dity, mahazo vorona, ny tsy manan-katao milalao tanana. [Rinara 1974]
Traduction française Celui qui a de la glu attrape les oiseaux. [Veyrières 1913 #1633]
Quiconque a de la glu est en état de prendre des oiseaux. [Nicol 1935 #323]
Interprétation française En y mettant les moyens, on arrive au but que l' on poursuit ; se disait de la recherche d'une épouse. [Veyrières 1913 #1633]

Proverbe Izay mitsingina no avo tehezana ary izay be fandraoka no be tonon-tanana. [Veyrières 1913 #1634, Cousins 1871 #1198, Rinara 1974]
Traduction française Celui qui fait le délicat a la taille fine, et celui qui travaille à ramasser à pleines mains a les noeuds des doigts très gros. [Veyrières 1913]

Proverbe Kapoka alikan--dRainibelanonana : voa ny tongony, voa ny tanany. [Rinara 1974]

Proverbe Latsa-bato an-tanana. [Veyrières 1913 #2712]
Traduction française Celui qui perd un bien acquis, est comme celui qui laisse échapper la pierre qu' il tenait dans la main. [Veyrières 1913 #2712]

Proverbe Lehibe nangataka : ny miloa-bava mora ihany, fa ny mamerin-tanana tsy mahazo no henatra. [Cousins 1871]
Lehibe no mangataka : ny miloa-bava mora ihany fa ny mamerin-tanana no tsy toha. [Rinara 1974]

Proverbe May volon-tanana, ohatra ny mpisorona afo. [Cousins 1871]
May volon-tanana sahala amin' ny mpisoron' afo. [Rinara 1974]

Proverbe Mamia fotaka malemy : giazana mafy, miporiatra amy ny elnkela-tanana; hazonina moramora, lany mitsika. [Cousins 1871 #1475]
Mamia fotaka malemy : giazana mafy, miporiatra amin' ny elakela-tanana ; hazonina moramora, lany mitsika. [Veyrières 1913 #293]
Mamia fotaka malemy : giazana mafy miporitsaka, tazonina mora lany mitsika. [Rinara 1974 #1950]
Traduction française Serrer dans les mains de la vase coulante : si on la serre fortement, elle s' échappe par les intervalles des doigts ; si on la retient mollement, elle s' en va tout entière goutte à goutte. [Veyrières 1913 #293]
Interprétation française Le gouvernement des hommes est difficile : il faut éviter les excès de sévérité et de faiblesse. [Veyrières 1913 #293]

Proverbe Mandray tsy mahazo menatry ny tanana, mitsaha-tsy voky menatry ny vava. [Rinara 1974]
Mandray tsy mahazo, menatry ny tanana; mitsako tsy voky, menatry ny vava. [Veyrières 1913 #6451, Cousins 1871 #1594]
Traduction française Celui qui tend la main sans recevoir, est tout confus à cause de sa main ; celui qui mâche et n' est point rassasié, est tout confus à cause de sa bouche. [Veyrières 1913 #6451]
Interprétation française La honte vient à la suite d'un projet qui n' a pas réussi. [Veyrières 1913 #6451]

Proverbe Mandrohy moka, mamatotra aloy : ary tongotra aman-tanana fa tsy misy tena hodidiana. [Veyrières 1913]
Mandrohy moka, mamatotra aloy: ary tongotra aman-tanana, kanefa tsy misy tena hodidiana. [Cousins 1871 #1596, Houlder 1895]
Mandrohy moka, mamatotra aloy, àry tongotra, fa tsy misy tena hodidiana. [Rinara 1974 #140]
Traduction française Attacher un moustique, lier un moucheron: les deux ont bien des pieds et des mains (les pattes) mais n' ont pas de corps à découper. [Houlder 1895]
Garrotter des moustiques, attacher des moucherons, c' est butin de pattes et d' ailes, mais de substance à partager, point. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il n' y rien à prendre, ce n' est pas comme un bœuf (que l' on attache pour le tuer). [Houlder 1895]
Se disait des poursuites engagées contre des gens qui n' ont rien : on en est pour les frais. [Veyrières 1913 #3353]

Proverbe Miroborobo ny afo tsy mba mamindro, ka lany ny kitay vao mamihin-tanana. [Veyrières 1913 #3273, Cousins 1871 #1821]
Miroborobo ny afo tsy mba namindro, fa efa lany ny kitay vao mamihin-tanana. [Rinara 1974]
Traduction française Quand le feu flambe on ne se chauffe pas, et quand il est consumé on se met à joindre les mains et croiser les doigts pour se chauffer. [Veyrières 1913 #3273]
Interprétation française Se disait de ceux qui manquent l' occasion. in conduit l' eau sur un versant, choses qui se perdent en route, des de l' argent en litige qui est absorbé. [Veyrières 1913 #3273]

Proverbe Misalasala hoatry ny mitoetra amin-drenikely : manoza tanana, mandany rano ; mitoetra amin' izao, zaza veta. [Veyrières 1913 #5812]
Misalasala, ohatra ny mitoetra amin-drenikely : manoza tanana, mandany rano; mitoetra amin’ izao, zaza veta. [Cousins 1871]
Misalasala ohatra ny mitoetra amin-drenikely : mioza tanana lazaina ho mandany rano, mitoetra amin' izao, lazaina ho voretra. [Rinara 1974]
Traduction française Être dans l'embarras, comme l' enfant qui habite avec sa marâtre : s'il se lave les mains, elle dit qu' il gaspille l' eau ; s' il reste sans se laver, elle dit que c' est un enfant malpropre. [Veyrières 1913 #5812]
Interprétation française Se disait des gens toujours blâmés, quoi qu' ils fassent. [Veyrières 1913 #5812]

Proverbe Mitomboa tanana, mitomboa tongotra, mitomboa an-tsakany, mitomboa an-davany. [Veyrières 1913 #4150]
Traduction française Croissez aux mains et aux pieds, en largeur et en longueur, que tout vous réussisse. [Veyrières 1913 #4150]
Interprétation française Souhait fait par le marchand à celui qui lui achetait un esclave ou un animal. [Veyrières 1913 #4150]

Proverbe Mivalo tongotra aman-tanana. [Veyrières 1913 #6418]
Traduction française Demander pardon des pieds et des mains. [Veyrières 1913 #6418]

Proverbe Moana no tezitra ka sady mikapakapa ny tanana no midiridiry ny maso ary ny vava mikiakiaka dia manginy ihany. [Rinara 1974]

Proverbe Moa ny somisi-tanana dia mpanokona ary ny mpandeha maro mpanao be hariva? [Rinara 1974]
Moa ny somisi-tanana dia mpanokona ? Moa ny mpandeha maromaro dia mpanao behariva ? [Veyrières 1913 #1667, Cousins 1871 #1931]
Traduction française Est-on cuisinier, parce qu'on a la peau des mains qui s' écaille et se soulève? appartient-on à une bande de détrousseurs de nuit, parce qu' on va en bandes nombreuses? [Veyrières 1913 #1667]
Interprétation française Il ne faut pas se fier aux apparences. [Veyrières 1913 #1668]

Proverbe Mpivaro-tantely : nilela-tanana, mpandrafitra : nindran-tseza, ka voatondro molotra akaiky. [Rinara 1974]

Proverbe Na be aza ny tetika, ny an-tanana indray ve no hariana. [Rinara 1974]

Proverbe Nahoana no hilomano ka mandrora tanana? [Veyrières 1913 #2096, Cousins 1871 #2044]
Nahoana no hilomano ka no mandrora tanana ? [Rinara 1974]
Traduction française Pourquoi cracher dans ses mains quand on va nager ? [Veyrières 1913 #2096]
Interprétation française C'est bien inutile. [Veyrières 1913 #2096]

Proverbe Natao ihany ny sikidy an-tanana, fa raha noana natakalo mangahazo. [Veyrières 1913 #132, Cousins 1871, Rinara 1974]
Traduction française On s' était bien promis de garder au bras ce que le devin avait commandé de porter, mais quand on a faim on le change pour du manioc. [Veyrières 1913 #132]
Interprétation française Nécessité n' a pas de loi. [Veyrières 1913 #132]

Proverbe Na very fanahy mbola velona aza, tsy hihetsika ve ny tanana! [Rinara 1974]

Proverbe Ny iray manampo fehin-tongotra, ny iray manampo fehin-tanana. [Veyrières 1913 #2451]
Traduction française L' une désire et espère des anneaux pour les pieds, l'autre des bracelets. [Veyrières 1913]
Interprétation française L' une veut une chose, l'autre me autre. [Veyrières 1913]

Proverbe Ny lambolamboin' ny vava tsy araka ny tanana. [Rinara 1974]

Proverbe Ny lasa tsy azo tanana, fa aoka ny teraka no hobabena. [Veyrières 1913 #2775, Cousins 1871 #2300, Rinara 1974]
Traduction française Les morts qui sont partis, on ne peut plus les retenir, mais il faut porter sur le dos ceux qui naissent. [Veyrières 1913 #2775]

Proverbe Ombalahy tanimanga: mitrena soloan' ny vava, misoitra soloan' ny tanana. [Rinara 1974]

Proverbe Rafotsibe tia zafy : "Inty ny sotro ho anao ; fa aoka aho hangaron-tanana". [Cousins 1871]
Rafotsibe tia zafy : inty ny sotro ho anao fa aoka aho hangaro-tanana. [Rinara 1974]
Tahaky ny ataon--dRafotsibe tia zafy hoe : inty ny sotro ho anao anaka, fa aoka aho hangaron-tanana. [Veyrières 1913 #1935]
Traduction française C' est comme la vieille qui aime tendrement son petit-fils : prends la cuiller mon enfant, dit-elle, et moi je me servirai de mes mains pour manger. [Veyrières 1913 #1935]
Interprétation française Se disait des grands-parents qui traitaient trop bien leurs petits-enfants. [Veyrières 1913 #1935]

Proverbe Raha hihavana aminay aza milela-tanana. [Rinara 1974]
Raha mihavana aminay, aza milela-tanana. [Houlder 1895]
Traduction française La terre est la première femme du Créateur: elle amasse les vivants et entoure les morts. Si vous voulez être de nos amis, ne vous léchez pas les mains. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion à la polygamie: la première femme avait le soin des biens et cherchait à augmenter la fortune de la famille. [Houlder 1895]

Proverbe Raha manao ka tsy ambinina, ampisambory fa havana ory; fa raha miraviravy tanana tsy miasa, avelao hivarina amin-tany. [Houlder 1895 #667]
Raha manao ka tsy ambininy, omeo fa hava-malahelo, fa raha miraviravy tanana tsy manao, avelao hivarina aman-tany. [Veyrières 1913 #3967]
Raha manao ka tsy ambininy, omeo fa hava-malahelo ; fa raha miraviravy tanan-tsy manao, avelao hivarina aman-tany. [Cousins 1871 #2688, Nicol 1935]
Raha manao tsy ambinina, ampisambory fa havana ory; fa raha miraviravy tanan-tsy manao, avelao hivarina aman-tany. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fa izay miezaka – na tsy ambinina aza – dia mendrika ny hampiana, fa izay mitomoemoe-poana kosa, tsy tokony hokarakaraina. [Rajemisa 1985]
Traduction française Le travailleur qui n' a pas de chance doit être secouru, car c' est un parent malheureux ; mais le paresseux, il faut le laisser enterrer sans linceul de soie. [Veyrières 1913 #3967]
Si le succès ne couronne pas ses efforts, aidez-le, car c’est un frère qui souffre ; mais s’il laisse pendre ses mains dans l’inaction, laissez-le choir. [Nicol 1935 #191]
Si quelqu' un travaille, mais sans profit, prêtez-lui, car c' est un malheureux; mais s' il se croise les bras sans rien faire, laissez-le souffrir. [Houlder 1895 #667]

Proverbe Raha mitsirika ny tapany, mahalava tenda, raha mizara kely mahafohy tanana. [Rinara 1974]
Raha mitsirika ny tapany, mahalava tenda : raha mizara ny kely, mahafohy tanana. [Veyrières 1913 #2556, Cousins 1871 #2698]
Traduction française Regarder dans un récipient à moitié plein, cela allonge le cou ; partager le peu qu' on a, raccourcit les mains. [Veyrières 1913 #2556]
Interprétation française On attend vainement quelque chose des pauvres, ils n'ouvrent pas facilement la main car ils n'ont rien. [Veyrières 1913 #2556]

Proverbe Saka lava tanana. [Veyrières 1913 #4319]
Traduction française Le voleur est un chat à longues griffes. [Veyrières 1913 #4319]

Proverbe Sola tojo henatra, ka ny tanana no ampifamihinana, fa ny volo ho safoina tsy misy. [Rinara 1974]

Proverbe Tahaka ny hady voanjo ny fanompoana : tsy ny momba ny tahony ihany no atao an-karona, fa ny mipetraka amy ny tany hohazan-tanana, mba hamenoana ny harona. [Cousins 1871]
Tahaka ny hady voanjo ny fanompoana : tsy ny momba ny tahony ihany no atao an-karona, fa ny mipetraka amin' ny tany koa hohazan-tanana. [Rinara 1974]

Proverbe Tanala mivaro-tantely, ka ny tompony indray no milela-tanana. [Veyrières 1913 #3875]
Traduction française Habitant de la forêt qui vend son miel : il ne peut que se lécher les doigts de ce qui est son bien. [Veyrières 1913 #3875]
Interprétation française Se disait des gens qui ne veulent pas dépenser, et qui ainsi ne profitent pas de leurs biens. [Veyrières 1913 #3875]

Proverbe Tanana eo an-jorony efatra, ohatra ny fihinam-boatavo mahamay. [Cousins 1871]
Tanana eo an-jorony efatra toy ny fihinam-boatavo mahamay. [Rinara 1974]

Proverbe Tanana havanana mikapoka ny havia : mahavoa maharary, saingy ny namana ihany. [Rinara 1974]
Tanana havanana nikapoka ny havia : nahavoa maharary, fa ny namana ihany. [Veyrières 1913 #1128, Cousins 1871]
Traduction française Main droite qui a frappé la gauche : elle a fait mal, mais c' est sa compagne. [Veyrières 1913 #1128]
Interprétation française Se disait des différends entre parents. [Veyrières 1913 #1128]

Proverbe Tanora nahita diavolana, ka ny an-tanana aza tsy zaka. [Rinara 1974]
Tanora nahita diavolana: ny an-tanana aza tsy zaka. [Cousins 1871 #3019]

Proverbe Toy ny foza : mana-maso, manam-bava, manan-tanana, fa tsy manam-bozona. [Rinara 1974]

Proverbe Tompo milela-tanana. [Veyrières 1913 #6006]
Traduction française Le marchand de miel vend aux autres et ne fait que se lécher les doigts. [Veyrières 1913 #6006]
Interprétation française Se disait des propriétaires ne jouissant pas de leurs biens, et de ceux qui se dépensent pour les autres, ou sont exploités par eux. [Veyrières 1913 #6006]

Proverbe Tovony manaja tanana, ka antitra vao be fitsiriritana. [Rinara 1974]

Proverbe Vakonim-bava maha-te-hijery, vakonin-tanana, ento mihodina any. [Rinara 1974]

Proverbe Zarazarao ny raharaha : ny tapa-tanana miandry ondry, ny tapa-tongotra mitoto vary. [Cousins 1871 #3765, Nicol 1935 #24, Veyrières 1913, Rinara 1974]
Traduction française Division du travail : le manchot garde les brebis, l’éclopé va piler le riz. [Nicol 1935 #24]
Qu' on distribue les travaux : que les manchots gardent les moutons et les culs-de-jatte pilent du riz. [Veyrières 1913 #870]
Interprétation française Chacun doit s' employer suivant ses aptitudes. [Veyrières 1913 #870]

Proverbe Zato iray alinalina; arivo iray hetsihetsy. [Cousins 1871 #3766]
Zato iray alinalina, arivo iray hetsihetsy, mora lazaim-bava fa tsy araky ny tanana kiraina. [Rinara 1974]

Proverbe Zatra ny miondan-tanana ka raha mionda-mololo mararin' ny sery. [Rinara 1974]

Index