Proverbes : 1000 .. 1999
Index

Proverbe1000 Aza manao fandri-totofana. [Cousins 1871 #433, Nicol 1935 #137]
Traduction française Ne pas tendre des embûches perfides. [Nicol 1935 #137]

Proverbe1001 Aza manao fanirim--bomanga : vao lasa kely dia mihodina. [Veyrières 1913 #5252]
Fanirim--bomanga; vao lasa kely dia miolaka. [Houlder 1895]
Traduction française La croissance de la tige des patates: elle est à peine sortie de terre qu' elle se met à serpenter. [Houlder 1895]
Ne faites pas comme la pousse de patate : dès qu' elle paraît, sa tige fait un tour. [Veyrières 1913 #5252]
Interprétation française Ne manquez pas à votre parole donnée, dès que vous vous séparez. [Veyrières 1913 #5252]

Proverbe1002 Aza manao fanirim-pandrotrarana, ka vao mitsimoka, dia mivarina an-kady. [Veyrières 1913 #1558, Cousins 1871 #434]
Traduction française Ne poussez pas à la manière du chiendent : à peine poussé il retombe dans le fossé. [Veyrières 1913 #1558]
Interprétation française Se disait des enfants et jeunes gens qui se perdent vite et tombent dans l' abîme. [Veyrières 1913 #1558]

Proverbe1003 Aza manao fary mitety reny. [Cousins 1871 #435]

Proverbe1004 Aza manao fatin-dalitra, ka maty mitety ny ratsy ; fa manaova fatin-tantely, ka maty mamela mamy ho an' ny fokonolona. [Veyrières 1913 #2847, Houlder 1895]
Traduction française Ne mourez pas comme les mouches en courant sur les saletés, mais comme les abeilles qui meurent en laissant la douceur à la ruche. [Veyrières 1913 #2847]
Ne mourez pas comme les mouches, en courant sur toutes les saletés; mais mourez comme les abeilles, qui meurent en laissant le doux pour les autres. [Houlder 1895]
Interprétation française Faites le bien, non le mal. [Veyrières 1913 #2847]

Proverbe1005 Aza manao fiara-mipetraky ny mpiaotra. [Veyrières 1913]
Aza manao talapetraky ny mpiaotra. [Veyrières 1913]
Traduction française Gardez-vous de faire une entente comme les ententes de beaux-frères. [Veyrières 1913 #1147]
Interprétation française Se disait des mauvaises ententes. [Veyrières 1913 #1147]

Proverbe1006 Aza manao fieran-dRabemila, sady miera no manao. [Veyrières 1913 #755, Cousins 1871 #437]
Aza manao fieran-dRabemila, sady miera no mandeha. [Veyrières 1913 #755, Cousins 1871 #437]
Fieran-dRabemila ka sady manao no miera. [Rinara 1974 #1164]
Manao fieran-dRabemila : miera dia lasa. [Veyrières 1913 #4087, Houlder 1895]
Traduction française Demander la permission à la façon de Rabemila : il demande et part sans attendre la réponse. [Veyrières 1913 #4087]
Demander une permission à la façon de Rabemila: il demande et part (sans attendre de réponse). [Houlder 1895]
Ne demandez pas la permission à la manière de Rabemila : il ne se contente pas de demander la permission, il exécute. [Veyrières 1913 #751]
Interprétation française On dit que Rabemila avait demandé la permission d' acheter un canon à Andohalo et qu' il le fit avant d' avoir la réponse. [Veyrières 1913 #755]

Proverbe1007 Aza manao fihavanan’ Ivonizongo sy Avaradrano: raha mankany Vonizongo, kisoa no fahana; fa raha mankany Avaradrano, patsa kely fenoin-kalady. [Cousins 1871]

Proverbe1008 Aza manao fihavanan-kerana, ka tomany handratra ny sasany. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Traduction française Que votre amitié ne soit pas comme les joncs "herana" qui pleurent de ne pouvoir se blesser les uns les autres. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion au bruissement des joncs frottant l'un contre l'autre par l' effet du vent. [Houlder 1895]

Proverbe1009 Aza manao fihavanan-tana : ny hava-malahelo ihany no ibetrohana. [Veyrières 1913 #1059, Cousins 1871]
Traduction française Ne faites pas comme les caméléons qui se gonflent contre leurs parents malheureux. [Veyrières 1913 #1059]

Proverbe1010 Aza manao fihavim-panantana : tonga, dia mingodona. [Cousins 1871 #441]
Manao fihavim-panantana : tonga dia mingadona. [Rinara 1974 #1991, Cousins 1871 #1534]

Proverbe1011 Aza manao fihavin-dreniomby. [Veyrières 1913 #6347]
Traduction française Ne foncez pas comme une vache hardie à donner des coups de comes. [Veyrières 1913 #6347]

Proverbe1012 Aza manao fikitra mampiady angely. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Aza mampirisika olona hiady. [Rajemisa 1985]

Proverbe1013 Aza manao fy ny voalavo, fy ny trandraka. [Houlder 1895 #518, Cousins 1871 #446]
Traduction française Ne dites pas que le rat est excellent et que le porc-épic est délicieux. [Houlder 1895]
Interprétation française Il faut distinguer, choisir: le porc-épic seul se mange. [Houlder 1895]

Proverbe1014 Aza manao fisoro-baton' ilay jamba : voa vao mihilana. [Veyrières 1913 #6213]
Aza manao fisoro-baton' ilay jamba : voa vao taitra. [Veyrières 1913 #6213]
Manao fisoro-baton' ilay jamba : voa vao mihilana. [Rinara 1974 #1993]
Traduction française Ne faites pas comme l' aveugle qui veut esquiver une pierre : il est atteint avant de se baisser. [Veyrières 1913 #6213]
Interprétation française Se disait du manque de prévoyance. [Veyrières 1913 #6214]

Proverbe1015 Aza manao fisoro-totozy : voa vao mihilana. [Veyrières 1913 #6214]
Aza manao fisoro-totozy : voa vao mitsipika. [Houlder 1895 #1138, Cousins 1871 #442, Veyrières 1913]
Traduction française Ne faites pas comme la souris qui veut s' esquiver, et qui est prise avant d' avoir sauté. [Veyrières 1913 #6214]
Ne vous garez pas comme une souris: elle est frappée avant de se sauver. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait du manque de prévoyance. [Veyrières 1913 #6214]

Proverbe1016 Aza manao fitian-drenikely : " ao ny varinao, anaka, fa aza vohana ny tranoko " . [Houlder 1895 #1873, Veyrières 1913 #904, Cousins 1871]
Aza manao fitian-drenikely : Ao ny varinao, fa aza vohana ny tranoko. [Rinara 1974 #498]
Traduction française N' ayez pas une affection de marâtre qui dit : enfant, voilà ton riz, mais n'ouvre pas ma case. [Veyrières 1913 #904]
N' aimez pas à la façon d' une belle-mère, qui dit (à l' enfant de son mari): "Ton riz est là, mon enfant, mais n' y entre pas" . [Houlder 1895]

Proverbe1017 Aza manao fitia paraky, ka hatreo am-bava no ho miakatra ihany. [Houlder 1895 #205]
Traduction française Que votre amitié ne soit pas comme celle qu' on a pour le tabac à chiquer, et qui ne va pas plus bas que la bouche (car on ne l' avale pas). [Houlder 1895]

Proverbe1018 Aza manao fitia tsela-baratra : miserana mamirapiratra fa toa hampidi-doza. [Rinara 1974 #500]

Proverbe1019 Aza manao fitsarana be kibo. [Veyrières 1913]
Aza manao mpitsara be kibo. [Veyrières 1913]
Traduction française Ne faites pas un jugement ventru. [Veyrières 1913 #5497]
Interprétation française Se disait de ceux qui, séduits par des cadeaux, jugent avec partialité. [Veyrières 1913 #5497]

Proverbe1020 Aza manao fitsaran' Andrianentoarivo, ka sady mitsara no manenda-koditra, fa tsy mba milaza izay mahameloka. [Veyrières 1913 #3331]
Traduction française Ne faites pas comme Andrianentoarivo qui juge sans prononcer de sentence et sans dire le motif de la condamnation, mais en enlevant la peau du tanguin. [Veyrières 1913 #3331]
Interprétation française Andrianentoarivo qui avait soumis le Vonizongo au roi Andrianjaka, fut le premier qui appliqua aux personnes le tanguin qui jusque-là, était administré aux poulets : il fit périr ainsi beaucoup de monde ; irrité de tant de cruauté, le roi Andrianjaka interdit dans son royaume l’usage du poison nommé tanguin ; de cette défense date le proverbe ; plus tard les souverains eux-mêmes appliquèrent au peuple l’épreuve du tanguin. [Veyrières 1913]

Proverbe1021 Aza manao fodilahy mena vary, ka manandrana alohan' ny tompony. [Houlder 1895 #943]
Tsy mety raha hanao fodilahy mena vary, ka hanandrana alohan' ny tompony. [Rinara 1974 #4583]
Tsy mety raha manao fodilahy mena vary : manandrana alohan’ ny tompony. [Veyrières 1913 #4631, Cousins 1871 #3436]
Traduction française N' agissez pas comme le moineau cardinal au temps où le riz est rouge : il en goûte avant le maître de la rizière. [Veyrières 1913 #4631]
Ne faites pas comme le cardinal quand le riz est mûr, il y goûte avant le propriétaire. [Houlder 1895]
Interprétation française Respectez les droits des autres. [Veyrières 1913 #4631]

Proverbe1022 Aza manao foly mena tohizan-drofia. [Houlder 1895 #285, Veyrières 1913 #5253, Cousins 1871 #451]
Aza manao hoe : ity foly mena tohizan-drofia. [Rinara 1974 #520]
Manao foly mena tohizan-drofia. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza asa tsara ampifangaroina asa ratsy misy fitaka. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne mettez pas le mauvais avec le bon. Litt. des fils de raphia avec des fils de soie. [Houlder 1895 #285]
N' unissez pas du fil de raphia au fil de soie rouge. [Veyrières 1913 #5253]
Interprétation française Ne finissez pas mal ce que vous avez bien commencé. [Veyrières 1913 #5253]

Proverbe1023 Aza manao fo milafi-karena. [Veyrières 1913 #2176, Rinara 1974 #37]
Aza manao fo milafin-karena. [Houlder 1895 #791, Cousins 1871 #447]
Traduction française Ne comptez pas sur vos richesses pour tout oser et vous croire tout permis, comme si votre coeur ne se reposait que sur les richesses. [Veyrières 1913]
Que votre cœur ne se confie point dans les richesses. [Houlder 1895 #791]

Proverbe1024 Aza manao fon-dRainitsiatosika’: raha voadona kely, dia mena. [Rinara 1974 #38, Cousins 1871 #449]

Proverbe1025 Aza manao fon' ny mpanefy. [Houlder 1895 #353, Cousins 1871 #448]
Aza manao fon' ny mpanefy: mikapo-dalitra ambony lovia ka mamoy sasanangy tsy satry. [Houlder 1895 #306]
Aza manao fon' ny mpanefy : mikapo-dalitra ambony lovia ka namoy sasanangy. [Rinara 1974 #39]
Traduction française N' ayez pas le cœur d' un forgeron. [Houlder 1895]
Ne soyez pas emporté comme un forgeron: il frappe une mouche sur une assiette (qu' il casse en même temps), et doit donner un franc soixante contre son gré. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. irascible. [Houlder 1895]
Pour payer le prix de l' assiette cassée sans raison. [Houlder 1895]

Proverbe1026 Aza manao foza kely anaty lavaka : Halorina tsy azo, topazan-drano tsy mety mivoaka, fa ao anaty lavaka ihany no manaingainga tanana. [Rinara 1974]
Aza manao foza kely anaty lavaka : halorina tsy azo ; topazan-drano tsy mety mivoaka ; fa ao anaty lavaka ihany no manaingainga tanana, ka mety aminao va aho ? [Veyrières 1913 #1755]
Aza manao foza kely anaty lavaka : halorina, tsy azo; topazan-drano, tsy mety mivoaka ; fa ao anaty lavaka ihany no maninganinga tanana; ka mety aminao va aho ? [Cousins 1871]
Traduction française Ne faites pas comme le petit crabe dans un trou : si on enfonce le bras, on ne l' attrape pas ; si on lui jette de l' eau, il ne veut pas sortir mais il se contente de lever ses pattes dans son trou et feint de demander : est-ce que je vous conviens? [Veyrières 1913 #1755]
Interprétation française Se disait des femmes ou filles qui se faisaient désirer. [Veyrières 1913 #1755]

Proverbe1027 Aza manao ganaganalahy, ka ny mitari-dalana indray no mihakely feo. [Rinara 1974]
Aza manao ganaganalahy: ny hitari-dalana indray no mihakely feo. [Veyrières 1913 #622, Cousins 1871 #452]
Aza manao ganaganalahy: ny mitari-dalana indray no mihakely feo. [Houlder 1895 #941]
Traduction française Ne faites pas comme le canard: c' est celui qui vient en premier qui a la plus petite voix. [Houlder 1895]
Ne faites pas comme les canards : c' est celui qui conduit la marche qui a une petite voix. [Veyrières 1913 #622]
Interprétation française Allusion au fait que le canard a un cri plus faible que celui de la cane. [Houlder 1895]
Soyez à la hauteur de la situation ; les Malgaches avaient remarqué que le canard a une plus petite voix que la cane. [Veyrières 1913 #622]

Proverbe1028 Aza manao gisalahy homan-ketsa, ka ny homana ny an' olona indray no avo feo. [Houlder 1895 #843]
Aza manao gisalahy homan-ketsa: ny homana ny an’ olona indray no avo feo. [Rinara 1974 #506, Cousins 1871 #453]
Gisalahy homan-ketsa ka izy mangalatra indray no avo feo. [Rinara 1974 #1227]
Gisalahy homan-ketsa ka izy mihinana indray no avo vava. [Rajemisa 1985]
Gisalahy homan-ketsa, ka ny homana ny an' olona indray no avo feo. [Veyrières 1913]
Gisalahy homan-ketsa, ka ny maka ny an’ ny olona indray no avo feo. [Nicol 1935 #151]
Gisalahy homan-ketsa ka ny maka ny an' olona indray no avo feo. [Cousins 1871 #997, Veyrières 1913, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Entimilaza ireo olona ratsy nefa be vava ka mova tsy ny mitolo-tena. [Rajemisa 1985]
Ilazana ny olona nanao ratsy na nangalatra ny an' ny hafa, nefa izy indray no be vava sy midrinkina. [Rajemisa 1985]
Ny mamo indray no miantso polisy. [Rajemisa 1985]
Traduction française Jars qui mange les semis de riz : lui qui mange le bien des autres, crie le plus fort. [Veyrières 1913 #4289]
Ne faites pas comme un jars qui mange des jeunes plants de riz: il jette de grands cris tout en mangeant ce qui n' est pas à lui. [Houlder 1895]
Une oie dans un champ de ketsa : elle est à voler et c’est encore elle qui pousse les hauts cris. [Nicol 1935 #151]
Interprétation française Ce proverbe se disait des gens qui prennent le bien des autres ou leur font du tort, et aussi de ceux qui ont le verbe haut. Il fait allusion à un conte où une femme crie après un jars qui dévaste son semis de riz ; le jars fait tant de bruit et de fracas que la femme finit par l' abandonner. [Veyrières 1913 #4289]
Et pourtant il n' a pas de quoi se vanter! [Houlder 1895]

Proverbe1029 Aza manao hafahafa. [Veyrières 1913 #2995]
Traduction française Ne tournez pas mal. [Veyrières 1913 #2995]

Proverbe1030 Aza manao haingo diso an' Iarivo. [Rinara 1974 #507]
Haingo diso an' Iarivo. [Veyrières 1913 #2428]
Haingo diso an' Iarivo : avalony hateza. [Rinara 1974]
Traduction française C' est comme la parure qui n' est pas arrivée à temps à Tananarive pour la fête. [Veyrières 1913 #2428]
Interprétation française Se disait des choses qui arrivent après coup, trop tard. [Veyrières 1913 #2428]

Proverbe1031 Aza manao halatra ondrin' Imahakà : raha misy mahita, hizahako ny havesany, nony tsy misy mahita dia lasany tokoa. [Rinara 1974]
Aza manao halatr' ondrin' Imahakà: ka mody mizaha ny havesany. [Houlder 1895]
Aza manao halatr’ ondrin’ Imahakà : mody manao hoe: "Hizahako izay havesany". [Cousins 1871]
Halatra ondrin' Imahakà : raha tsy misy mahita dia lasana, fa raha tran' ny olona dia hitsapako ny havesany. [Rinara 1974 #1253]
Halatr’ ondrin’ Imahaka : raha hitan’ olona dia hoe : Mba hizahako ny havesany ; fa nony tsy misy mahita, dia ngoahana. [Cousins 1871 #1014]
Traduction française Ne volez pas des moutons à la façon d' Imahakà, lequel (en soulevant un mouton pour l' emporter) prétendait seulement le soupeser. [Houlder 1895]
Interprétation française Imahakà est, avec son compère Ikotofetsy, un fripon fameux des contes malgaches. [Houlder 1895]

Proverbe1032 Aza manao hantan-kankana, ka folaka eo am-piolehana. [Houlder 1895 #513]
Aza manao hantan-kankana : tapaka eo am-piolehana ihany. [Veyrières 1913 #756, Rinara 1974 #509, Cousins 1871]
Traduction française Ne soyez pas capricieux comme le ver de terre qui se coupe le corps en se tortillant. [Houlder 1895 #513]
Ne suppliez pas à la façon du ver : il se coupe, rien qu'à se tortiller. [Veyrières 1913 #756]
Interprétation française Se disait de ceux qui suppliaient bassement. [Veyrières 1913 #756]

Proverbe1033 Aza manao hata-dava ohatra ny saka. [Houlder 1895]
Traduction française Ne faites pas des demandes importunes et continuelles, comme un chat. [Houlder 1895 #653]

Proverbe1034 Aza manao havako tsy meloka. [Veyrières 1913 #5498]
Traduction française Ne dites pas : ce sont mes parents, donc ils ne sont pas coupables. [Veyrières 1913 #5498]
Interprétation française Se disait de ceux qui soustrayaient leurs parents à la justice, et par extension de tous ceux qui agissent avec partialité. [Veyrières 1913 #5498]

Proverbe1035 Aza manao hazakazaka arahin-tosika. [Houlder 1895 #437, Cousins 1871 #457]
Traduction française Ne poussez pas encore quelqu' un qui court, pour le faire tomber plus facilement! [Houlder 1895 #437]

Proverbe1036 Aza manao "henoy, fe tsy marenina.". [Cousins 1871 #458]
Aza manao hoe : mihaino fe tsy marenina. [Rinara 1974 #504]

Proverbe1037 Aza manao herim-boantay. [Veyrières 1913 #5254, Houlder 1895]
Aza manao herim-boantay, mirimorimo fa tsy manao ahoana. [Rinara 1974 #512]
Aza manao herim-hoantay. [Cousins 1871 #459]
Traduction française Ne faites pas qu' un effort passager comme le bousier. [Houlder 1895]
Ne vous contentez pas d' un effort passager comme celui du bousier. [Veyrières 1913 #5254]
Interprétation française Allusion à son bourdonnement. [Houlder 1895]

Proverbe1038 Aza manao hiran' ilay jamba : izaho mahiratra indray no ilazana izay tsy antoandro. [Veyrières 1913 #6183, Rinara 1974 #513, Cousins 1871 #460]
Traduction française Ne faites pas comme dans les chants des aveugles : c' est à moi qui vois clair, que les aveugles disent qu' il ne fait pas jour. [Veyrières 1913 #6183]
Interprétation française Il ne faut pas vouloir en remontrer à de plus habiles que soi. [Veyrières 1913 #6183]

Proverbe1039 Aza manao hoatry ny mpitondra tsitialainga mitondra vola ratsy, ka izy hanidy indray no hamaha. [Veyrières 1913 #623]
Aza manao ohatra ny mpitondra tsitialainga mitondra vola ratsy, ka izy hanidy indray no hamaha. [Cousins 1871]
Aza manao ohatra ny tsitialainga mitondra vola ratsy, ka izy hanidy indray no mamaha. [Rinara 1974 #549]
Tsitialainga mitondra vola ratsy, ka ny hanidy indray no voahidy. [Rinara 1974 #4462]
Traduction française Ne faites pas comme le messager royal, porteur de la lance d' argent appelée : celle qui n' aime pas le mensonge. [Veyrières 1913 #623]

Proverbe1040 Aza manao hoe " an' ny lehilahy ihany " , na hoe " an' ny vehivavy ihany " . [Veyrières 1913 #1180]
Traduction française Ne dites pas : cela regarde mon mari, ou cela regarde ma femme. [Veyrières 1913 #1180]
Interprétation française Il faut s' entendre et travailler en commun dans le ménage. [Veyrières 1913 #1180]

Proverbe1041 Aza manao hoe : avelao ny ketsa soa haketsanay mivady. [Rinara 1974 #514, Cousins 1871 #462]

Proverbe1042 Aza manao hoe : efa ho lava ny afon' Antongona. [Rinara 1974 #515]
Aza manao hoe : ho lava ny afon' Antongona. [Veyrières 1913 #6493, Cousins 1871 #463]
Efa ho lava ny afon' Antongona. [Ravelojaona: Firaketana]
Efa ho lava ohatra ny afon' Antongona. [Rinara 1974 #1021]
Ho lava ny afo any Antongona, ka tsy hitan’ Andrianjafy hitairana. [Cousins 1871 #1084, Veyrières 1913]
Ho lava ny afon' Antongona ka tsy hitan' Andrianjafy hitairana. [Rinara 1974 #1368]
Interprétation malgache Enti-milaza ny antso vonjy, na hataka, miverimberina matetika, ka tsy mahataitra, na mampangoraka intsony. [Ravelojaona: Firaketana]
Traduction française Les signaux de feu sur la montagne Antongona seront continuels, aussi Andrianjafy ne trouve pas qu'il faille s'en émouvoir et faire alerte. [Veyrières 1913 #6499]
Ne dites pas : les signaux de feu donnés sur la montagne Antongona seront continuels. [Veyrières 1913 #6493]
Interprétation française Se disait des gens qui ne tiennent pas compte d'un avertissement parce qu' il est habituel. [Veyrières 1913 #6499]

Proverbe1043 Aza manao hoe : " henoy izany, ry hadilanan-tsofina " . [Veyrières 1913 #6348, Houlder 1895]
Aza manao hoe : henoy izany ry handilan-tsofina. [Rinara 1974 #503]
Traduction française Ne dites pas: "Êcoute donc, ô oreille!". [Houlder 1895]
Ne dites pas : écoute donc, ô tympan. [Veyrières 1913 #6348]
Interprétation française Prétendre écouter, et être décidé à ne rien faire. [Veyrières 1913 #6348]
Prétendre écouter lors même qu' on a l'intention de ne rien faire de ce qu' on vous dit. [Houlder 1895]

Proverbe1044 Aza manao hoe: irý trafo ampitso; tsy alaiko noho ny vahin-drorohany anio. [Cousins 1871 #464]
Aza manao hoe : irý trafo rahampitso tsy alaiko noho ny vahin-drorohany anio. [Rinara 1974]

Proverbe1045 Aza manao hoe : Itompokolahy Ikaky, fa Rabevoina rain' ialahy. [Rinara 1974 #506]
Raha fatin-drain' olona ataony hoe : Rabevoina rain' ialahy, fa raha fatin--drainy kosa dia lazainy hoe Ratompokolahy Ikaky. [Rinara 1974 #3564]
Raha fatin-drain’ olona ataony hoe: "Rabevoiny rain’ ialahy!" ary raha fatin-drainy kosa ataony hoe: "Ratompokolahy Ikaky!". [Cousins 1871 #2647]
Raha ny ahy, ataonao hoe, rabevoiny rain' ialahy; ary raha ny anao, dia ataonao hoe ratompokolahy ikaky. [Abinal 1888]
Raha rainao ataonao hoe Itompokolahy dada; fa raha raiko kosa, Rabevoina rainao. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fiangarana amin' ny fitenenana ka raha an' ny tena soasoavina, fa raha an' ny hafa bantibantina. [Rajemisa 1985]
Traduction française Quand il s'agit de mon père mort, vous dites: le malheureux ton père; tandis que pour le vôtre, vous dites: monsieur ou feu mon père. [Abinal 1888]
Interprétation française On se flatte soi-même et on méprise les autres. [Abinal 1888]

Proverbe1046 Aza manao hoe : manatombo Ifaralahy fa nateraka. [Rinara 1974 #522]

Proverbe1047 Aza manao hoe : Ny tiako no ahy. [Rinara 1974 #523]
Aza manao: "Ny tiako no ahy". [Houlder 1895]
Aza manao ny "tiako no hatao." [Cousins 1871 #517, Houlder 1895]
Traduction française Ne dites pas: "J' aurai tout ce que je veux" . [Houlder 1895]
Ne dites pas : je ferai ce que je veux. [Veyrières 1913 #625]
Interprétation française Les chefs doivent agir avec justice et sagesse, et non pas avec despotisme. [Veyrières 1913 #625]

Proverbe1048 Aza manao hoe : raha ho ahy, mihondrahondra ; fa raha ho azy, miongora velona. [Cousins 1871 #465, Nicol 1935 #83]
Traduction française Ne dites pas : si vous êtes pour moi, balancez-vous lentement ; si vous êtes pour lui, déracinez-vous à fond. [Nicol 1935 #83]

Proverbe1049 Aza manao hoe : raha olona handosirako, fa raha sary, hohatoniko. [Rinara 1974 #524]
Aza manao hoe: "Raha olon-kandosirako, kanefa raha sary hohatoniko" . [Houlder 1895]
Tsy mety raha hoe : raha olona andosirako, fa raha sary hatoniko. [Rinara 1974 #4590]
Tsy mety raha hoe: "Raha olona handosirako, fa raha sary hatoniko". [Veyrières 1913 #1734, Cousins 1871]
Traduction française Il ne faut pas dire : si c' est un homme je le fuirai, si c' est une simple statue ou image, j'approcherai. [Veyrières 1913 #1734]
Ne dites pas: "Si c' est un homme je fuirai, mais si ce n' est qu' une image, je m' en approcherai" . [Houlder 1895]
Interprétation française C' est manquer de courage. [Houlder 1895]
C'est un manque de courage que de parler ainsi. [Veyrières 1913 #1734]

Proverbe1050 Aza manao hoe "teniko fe andriana" . [Houlder 1895 #1404]
Aza manao "teniko fe lehibe." [Veyrières 1913 #627, Cousins 1871 #515, Rinara 1974]
Manao teniko fe andriana. [Veyrières 1913 #210]
Traduction française Dire : Je le veux ainsi parce que je suis roi. [Veyrières 1913 #210]
Ne dites pas "c' est mon bon plaisir, car je suis le roi" . [Houlder 1895]
Ne dites pas : je le veux ainsi parce que je suis le maître. [Veyrières 1913 #627]
Interprétation française Ce proverbe blâmait le despotisme. [Veyrières 1913 #210]
N' agissez pas arbitrairement. [Houlder 1895]
Se disait des chefs trop despotes qui abusaient de leur autorité. [Veyrières 1913 #627]

Proverbe1051 Aza manao hoe: Tombo Faralahy, fa nateraka. [Cousins 1871 #466]
Aza manao " tombo faralahy " fa nateraka. [Veyrières 1913 #905]
Traduction française Ne soyez pas tout pour le dernier garçon parce que vous l' avez enfanté, et rien pour les autres. [Veyrières 1913 #905]
Interprétation française Ce proverbe qui s' appliquait directement aux marâtres, se disait en général de tous ceux qui agissaient avec partialité. [Veyrières 1913 #905]

Proverbe1052 Aza manao hoe: "Tombo Ifaralahy, fa naterako" . [Houlder 1895]
Tsy mety ny manao hoe: "Ifaralahy no naterako" . [Houlder 1895]
Traduction française Il ne faut pas dire: "C' est à Ifaralahy (le dernier né) que j' ai donné le jour" . [Houlder 1895]
Ne dites pas: Ifaralahy (le dernier né) est mon préféré, car je l' ai mis au monde. [Houlder 1895]
Interprétation française Il ne faut pas en faire son orgueil et être partial envers lui. [Houlder 1895]

Proverbe1053 Aza manao hoe : zanaky ny maty. [Veyrières 1913 #874]
Traduction française Ne dites pas : c' est l' enfant du défunt ou de la défunte. [Veyrières 1913 #874]
Interprétation française Ce proverbe se disait de ceux qui dans le ménage négligeaient les enfants d' un autre mariage ; d' une manière plus générale il se disait de ceux qui oubliaient leurs amis. [Veyrières 1913 #874]

Proverbe1054 Aza manao horirika Ambohipeno, ka aleo lo toy izay ho an-kavana. [Rinara 1974]
Aza manao horirik’ Ambohipeno: aleo ho lo, toy izay ho an-kavana. [Veyrières 1913 #5360, Cousins 1871 #467, Houlder 1895]
Horirika Ambohipeno : aleo lo toy izay ho an-kavana. [Rinara 1974]
Traduction française Ne faites pas comme les gens d' Ambohipeno font de leurs arums comestibles: ils préfèrent les voir pourrir que de les donner à leurs amis (ou parents). [Houlder 1895]
Ne faites pas comme les gens d' Ambohipeno qui aiment mieux voir pourrir leurs feuilles d' arum plutôt que d' en donner à leurs parents ou amis. [Veyrières 1913 #5360]
Interprétation française Se disait des égoïstes qui ne veulent pas partager. [Veyrières 1913 #5360]

Proverbe1055 Aza manao hovalahy mampiady Andriana. [Rinara 1974 #526]

Proverbe1056 Aza manao jabora manify misavika ny lahinjiro. [Rinara 1974 #527]
Aza manao sabora manambaka ny lahin-jiro. [Houlder 1895 #790, Veyrières 1913 #2349]
Aza manao sabora manify : misavika ny lahinjiro. [Cousins 1871 #468]
Aza manao toy ny sabora manambaka ny lahin-jiro. [Cousins 1871 #524]
Manao jabora manambaka ny lahin-jiro. [Veyrières 1913 #3582]
Sabora manify, ka manambaka ny lahin-jiro. [Rinara 1974 #3765]
Sabora manify, ka nony may vao mifaoka ny lahin-jiro. [Veyrières 1913 #3609, Cousins 1871 #2813]
Traduction française Faire comme le suif qui trompe la mèche de la chandelle et l' enflamme tout entière. [Veyrières 1913 #3582]
Ne faites pas comme le suif qui trompe la mèche et l' éteint quand il est épuisé. [Veyrières 1913 #2349]
Ne faites pas comme le suif qui trompe la mèche. [Houlder 1895]
Suif trop mince : quand il s' enflamme, il met le feu à toute la mèche. [Veyrières 1913 #3609]
Interprétation française C. à. d. ne vous épuisez pas trop vite: dans la très primitive lampe malgache, le suif lorsqu' il est tout consumé il produit l' extinction de la mèche. [Houlder 1895]
Ne dépensez pas trop vite. [Veyrières 1913 #2349]
Se disait de ceux qui abusent des autres dans les discussions et les affaires. [Veyrières 1913 #3582]
Se disait des gens qui abusent des autres. [Veyrières 1913 #3609]

Proverbe1057 Aza manao jadon' ny mpanjaka. [Veyrières 1913 #5361, Rinara 1974 #528, Cousins 1871 #469]
Traduction française N' agissez pas avec un despotisme de souverain, disant : je veux cela. [Veyrières 1913 #5361]

Proverbe1058 Aza manao joko tsoriaka mahasambo-kary. [Houlder 1895 #523]
Joko tsoriaka mahasambo-kary. [Rinara 1974 #1570]
Traduction française Ne prenez pas un air doucereux alors que vous seriez capable de saisir un chat furieux. [Houlder 1895 #523]

Proverbe1059 Aza manao jonon' Ambohitrilonga, ka ny molotry ny namana no fintanina. [Rinara 1974 #529]
Aza manao jonon’ Ambohitrilonga : ny molotry ny namana no fintanina. [Cousins 1871 #470]

Proverbe1060 Aza manao kabary ambony vavahady. [Veyrières 1913 #348]
Traduction française Ne discourez pas à la porte de la ville, pour divulguer les secrets ou fomenter des séditions. [Veyrières 1913 #348]
Interprétation française Ne troublez pas l'ordre. [Veyrières 1913 #348]

Proverbe1061 Aza manao kamo be tenda. [Houlder 1895]
Tsy mety raha kamo be tenda. [Veyrières 1913 #3995, Rinara 1974 #296, Cousins 1871 #3418]
Traduction française Il ne convient pas qu' un paresseux soit gourmand. [Veyrières 1913 #3995]
Ne soyez pas paresseux tout en étant goulu. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gens forts et robustes qui mangeaient bien, et ne faisaient rien. [Veyrières 1913 #3995]

Proverbe1062 Aza manao karazan' amboa : zato lahy tsy midina an-kosy, arivo vavy tsy mitam-body ketsa. [Veyrières 1913 #3900, Rinara 1974 #530, Cousins 1871 #472]
Traduction française Ne vivez pas à la manière des chiens : cent mâles ne descendent pas dans la boue pour écraser les mottes de terre ; mille femelles ne touchent pas les racines des plants de riz. [Veyrières 1913]
Interprétation française Ne soyez pas paresseux. [Veyrières 1913 #3900]

Proverbe1063 Aza manao kary mindrana akanjo. [Houlder 1895 #1310, Cousins 1871]
Kary mindrana akanjo. [Veyrières 1913 #4292]
Traduction française Ne faites pas comme un fripon (litt. chat sauvage) qui emprunte un vêtement. [Houlder 1895]
Vaurien qui emprunte un vêtement, ne le rend pas. [Veyrières 1913 #4292]
Interprétation française Il ne le rend plus! [Houlder 1895]

Proverbe1064 Aza manao kirobo am-pananiana, lasiventy am-panenomana, lasiray am-pivarotana : vita vao maty antoka. [Cousins 1871]
Aza manao kirobo am-pananiana, lasiventy am-panenonana, fa lasiray am-pivarotana. [Rinara 1974 #533]

Proverbe1065 Aza manao kirobo an-damba. [Veyrières 1913 #2279]
Traduction française N' attachez pas un kirobo d' un franc vingt-cinq centimes dans votre lamba pour ne pas vous exposer à le perdre. [Veyrières 1913]
Interprétation française Les Malgaches se servaient du coin de leur lamba pour attacher de l'argent ou de petits objets. [Veyrières 1913 #2279]

Proverbe1066 Aza manao kitapo hamelana lolompo, na hadivory hasiana ny fitaka. [Houlder 1895 #297]
Aza manao kitapo hamelana ny lolompo, na hadivory hasiana ny fitaka. [Veyrières 1913 #4908]
Traduction française N' ayez pas de bourse pour y laisser des rancunes, ni de fossé pour y déposer les ruses et les tromperies. [Veyrières 1913 #4908]
Ne faites pas un sac pour y conserver la rancune, ou un fossé pour y mettre la tromperie. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion aux ruses employées pour tromper les ennemis, lorsque par exemple on remplissait le fossé de bouse de vache brûlante. A:. [Veyrières 1913 #4908]

Proverbe1067 Aza manao kitoza mampihetsika olitra. [Cousins 1871 #473, Rinara 1974]
Aza manao kitoza mampihetsika sakafo manaitra kankana. [Rinara 1974]

Proverbe1068 Aza manao kobaka am-bava sy volana hatenda, hatreo no ho miakatra ihany. [Houlder 1895 #538]
Kobaka am-bava sy volana an-tenda : ka hatretsy no miakatra ihany. [Rinara 1974 #112]
Kobaka am-bava sy volana hatenda. [Rajemisa 1985]
Kobaka am-bava, volana an-tenda: hatreo no ho miakatra. [Cousins 1871 #1279]
Kobaka am-bava, volana hatenda : hatretsy no ho miakatra ihany. [Veyrières 1913 #4920]
Traduction française Agitation de paroles, paroles jusqu' au gosier : ça ne monte que jusque-là. [Veyrières 1913 #4920]
N' usez pas de paroles flatteuses et de belles promesses qui n' engagent à rien. [Houlder 1895]
Interprétation française En disant ce proverbe on faisait le geste indiquant la hauteur du gosier ; se disait des flatteries et bonnes paroles sans exécution. [Veyrières 1913 #4920]

Proverbe1069 Aza manao lafatra anivo fa tsy mety izany. [Veyrières 1913 #281, Rinara 1974 #535, Cousins 1871 #475]
Traduction française N' allez pas au degré du milieu car cela ne convient pas. [Veyrières 1913 #281]
Interprétation française Il faut suivre la filière. [Veyrières 1913 #281]

Proverbe1070 Aza manao lahy antitra mahazo lamokan' atody akoho, ka tsy mitodi-jafy intsony. [Houlder 1895 #1958]
Lahy antitra nahazo lamokan' atodiakoho, ka tsy mitodi-jafy intsony. [Veyrières 1913 #1826]
Traduction française Ne faites pas comme un vieillard trouvant un œuf pourri et ne se tournant plus vers son petit-fils. [Houlder 1895]
Vieillard qui a trouvé un oeuf couvé et gâté, il ne se tourne plus vers son petit-fils. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il veut le manger seul. [Veyrières 1913 #1826]
Parce qu' il veut le manger seul. Les œufs un peu gâtés étaient très estimés par certains. [Houlder 1895]

Proverbe1071 Aza manao lainga marivo tototra, ka hehezin' ny akoho tokan' anaka. [Houlder 1895 #471, Rinara 1974 #536]
Aza manao lainga marivo tototra, ka hohehezin' ny akoho tokana anaka. [Veyrières 1913 #4909]
Manao lainga marivo tototra, ka hehezin’ ny akoho tokana anaka. [Cousins 1871 #1546, Nicol 1935 #145]
Manao lainga marivo tototra, ka hehezin' ny akoho tokan' anaka. [Rinara 1974 #2002]
Traduction française Mensonge évident: une poule avec un seul poussin arrive à le déterrer. [Nicol 1935 #145]
Ne dites pas un mensonge trop simple, et qui sera gratté (et mis à jour) par une poule avec un seul poussin. [Houlder 1895]
Ne faites pas de mensonges mal dissimulés et faciles à découvrir : une poule qui n' a qu' un seul poussin à nourrir les trouverait en grattant. [Veyrières 1913 #4909]

Proverbe1072 Aza manao lainga marivo tototra, ka ny tongo-tsaka lazain-ko lanim-boalavo. [Nicol 1935 #139]
Aza manao lainga marivo tototra, ka ny tongo-tsaka no lazaina lanim-boalavo. [Rinara 1974]
Aza manao lainga marivo tototra, ka ny tongo-tsaka no lazain-ko lanim-boalavo. [Veyrières 1913 #4910, Cousins 1871 #476]
Traduction française Ne faites pas de mensonges faciles à découvrir : c' est comme si vous disiez que la patte d' un chat a été mangée par un rat. il. [Veyrières 1913 #4910]
Ne pas inventer des mensonges trop évidents, comme de dire que la patte du chat a été mangée par le rat. [Nicol 1935 #139]

Proverbe1073 Aza manao lakam-pohy mora mivadika. [Veyrières 1913 #5328]
Traduction française Ne soyez pas comme la pirogue trop courte qui se retourne facilement. [Veyrières 1913 #5328]
Interprétation française Proverbe betsimisaraka : soyez fidèle et constant. [Veyrières 1913 #5328]

Proverbe1074 Aza manao lalam-be hitan-kisoa. [Cousins 1871 #477]
Aza manao lalan-kitan-kisoa. [Rinara 1974]
Manao lalambe hitan-kisoa. [Veyrières 1913 #3025, Cousins 1871 #1547]
Manao lalan-kitan-kisoa. [Rinara 1974]
Traduction française Faire comme les cochons qui suivent toujours le même chemin. [Veyrières 1913 #3025]
Interprétation française Revenir aux mêmes désordres. [Veyrières 1913 #3025]

Proverbe1075 Aza manao lamban' andevo ka tsy harahana. [Houlder 1895 #1547, Veyrières 1913 #2589]
Traduction française Ne dites pas : ce sont vêtements d' esclaves et ils n' ont pas de valeur. [Veyrières 1913 #2589]
Ne dites pas que ce ne sont que des vêtements d' esclave et qu' ils n' ont pas de valeur. [Houlder 1895 #1547]

Proverbe1076 Aza manao lambo manoha-dia. [Rinara 1974 #539, Houlder 1895]
Lambo manoha-dia. [Veyrières 1913 #773]
Traduction française Ne faites pas comme le sanglier qui se place sur le chemin (du chasseur, qui le tuera). [Houlder 1895]
Un sanglier qui essaie de faire des pas aussi longs qu' un sanglier plus gros que lui. [Veyrières 1913 #773]
Interprétation française Les Malgaches disaient que les marcassins devenus grands, cherchaient à vaincre et à tuer leur père ; résister aux grands, imiter les supérieurs, vouloir les égaler, lutter contre ses parents. [Veyrières 1913 #773]

Proverbe1077 Aza manao laniala amorom-patana. [Rinara 1974 #540]

Proverbe1078 Aza manao lava loha. [Veyrières 1913 #875]
Traduction française Ne laissez pas vos enfants ou vos animaux avoir la tête longue et chercher à manger ce qui est à autrui. [Veyrières 1913 #875]
Interprétation française Se disait aux chefs de famille qui laissaient aller à droite et à gauche leurs enfants, leurs subordonnés ou leurs animaux, sans s' inquiéter des déprédations qu' ils faisaient et du dommage qu' ils causaient. [Veyrières 1913 #875]

Proverbe1079 Aza manao lavenam-bola tandrifin' ny masoandro. [Houlder 1895 #1733]
Traduction française N' enterrez pas votre argent vis-à-vis du soleil. [Houlder 1895]
Interprétation française C'est-à-dire dans un endroit trop facile à découvrir, ce qui aiderait aux voleurs à le trouver. [Houlder 1895]

Proverbe1080 Aza manao lazam-bositra an-dafy hianao. [Cousins 1871 #478, Rinara 1974]

Proverbe1081 Aza manao lela-menarana ka feno ny ratsy rehetra. [Rinara 1974 #542]
Aza manao lela menarana ka feno ny ratsy samy hafa. [Houlder 1895 #571]
Manao lela menarana, ka vaky samihafa. [Veyrières 1913 #4871, Cousins 1871 #1548]
Traduction française Avoir une langue de vipère : elle est fourchue. [Veyrières 1913 #4871]
N' ayez pas une langue de serpent pleine de toute sorte de mal. [Houlder 1895 #571]
Interprétation française Se disait des mauvaises langues disant blanc à l'un et noir à l'autre, et semant la discorde. [Veyrières 1913 #4871]

Proverbe1082 Aza manao lelan' omby : sady hitsabaka am-bava no hitsabaka an' orona. [Veyrières 1913 #4978, Cousins 1871 #479]
Aza manao lelan' omby : sady hitsabaka ny am-bava no hitsabaka ny an' orona. [Rinara 1974 #543]
Traduction française Ne faites pas comme la langue du boeuf : elle plonge et dans la bouche et dans le nez. [Veyrières 1913 #4978]
Interprétation française Se disait des gens qui jouent double jeu ou sont des deux partis à la fois. [Veyrières 1913 #4978]

Proverbe1083 Aza manao loha-teny tsy mitovy. [Houlder 1895 #535, Cousins 1871 #480]
Traduction française Ne refusez pas de rendre un service, quand on vous en a rendu un. [Houlder 1895 #535]

Proverbe1084 Aza manao longoa mitoto-bozaka. [Cousins 1871 #481, Nicol 1935 #138]
Traduction française Ne pas tendre des pièges recouverts d’herbe. [Nicol 1935 #138]

Proverbe1085 Aza manao mamy fo velona. [Houlder 1895 #652]
Traduction française Ne soyez pas un pur égoïste. [Houlder 1895]

Proverbe1086 Aza manao manga miolaka. [Houlder 1895 #514]
Manga miolaka. [Veyrières 1913 #3586]
Traduction française Beau et sinueux comme un beau discours fait pour jeter la poudre aux yeux ou capter les gens. [Veyrières 1913 #3586]
Ne (faites pas d' accrocs à votre honnêteté (ou à votre excellence). [Houlder 1895]

Proverbe1087 Aza manao masaka atakalo manta. [Houlder 1895 #1185]
Traduction française N' échangez pas ce qui est cuit (ou mûr) contre ce qui est cru (ou, pas mûr). [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. ce qui est bon contre ce qui est mauvais. [Houlder 1895]

Proverbe1088 Aza manao masoandro an-karona. [Veyrières 1913 #194]
Traduction française Ne mettez pas le soleil dans le panier. [Veyrières 1913 #194]
Interprétation française Ne mettez pas le souverain ou le maître dans le sac ; ne les trompez pas, n' agissez pas sans permission. [Veyrières 1913 #194]

Proverbe1089 Aza manao masoandro avy atsinanana, ka ny avo ihany no taingenana ; fa manaova masoandro avy andrefana, ka izay mivoha tsidihina avokoa. [Houlder 1895 #2208, Veyrières 1913]
Aza manao toy ny masoandro avy atsinanana : ny avo ihany no itaingenana; fa manaova toy ny masoandro avy andrefana : izay mivoha (varavarana) tsidihina avokoa. [Nicol 1935 #84, Cousins 1871]
Traduction française Ne faites pas comme le soleil levant qui s'arrête aux sommets élevés ; jailes plutôt comme le soleil couchant : quiconque a la porte ouverte est visité. [Nicol 1935 #84]
Ne faites pas comme le soleil venant de l' est qui n' éclaire que les hauteurs; mais faites comme le soleil de l' ouest qui entre par toutes les portes ouvertes. [Houlder 1895]
Ne faites pas comme le soleil venant de l' est qui n' éclaire que les lieux élevés, mais faites comme le soleil de l' ouest qui entre par toutes les portes ouvertes. [Veyrières 1913 #626]
Interprétation française Toutes les anciennes cases ont leur unique porte tournée vers l' ouest. [Houlder 1895]
Toutes les portes des maisons étaient tournées vers l' ouest. [Veyrières 1913 #626]

Proverbe1090 Aza manao masoandro ririnina, ka manjombona andro hihaonana; fa aleo masoandro be lohataona, ka tsy mba manam-pahasosorana. [Houlder 1895]
Aza manao masoandro ririnina, ka manjombona andro hihaonana ; fa aleo masoandro lohataona, ka tsy mba manam-pahasosorana. [Veyrières 1913 #3097]
Aza manao masoandro ririnina, ka manjombona andro ihaonana. [Rinara 1974 #545]
Aza masoandro ririnina ka vao mihaona dia manjombona. [Rinara 1974 #702]
Traduction française Ne faites pas comme le soleil d' hiver qui est couvert lorsqu'on le rencontre mais faites comme le soleil de printemps qui apporte la joie. [Veyrières 1913 #3097]
Quand on vous rencontre, n' ayez pas un visage sombre tel un soleil d' hiver, mais ayez plutôt un visage gai comme le brillant soleil du printemps. [Houlder 1895 #1259]
Interprétation française Entretenez la joie. [Veyrières 1913 #3097]

Proverbe1091 Aza manao maso mila aretina, mitady teny mihilana. [Veyrières 1913 #2066, Cousins 1871 #482]
Aza manao maso mila aretina na mitady teny mihilana. [Rinara 1974 #546]
Traduction française Ne faites pas comme un oeil qui se fatiguerait à vouloir voir si une parole est droite ou non. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il ne faut pas chercher l' impossible. [Veyrières 1913 #2066]

Proverbe1092 Aza manao miaramila be nify ka tsy mandalo katsa-maina. [Rinara 1974 #547]
Aza manao miaramila be nify, ka tsy mataho-katsa-maina. [Houlder 1895 #932]
Miaramila be nify, ka tsy mandalo katsa-maina. [Veyrières 1913 #439, Cousins 1871 #1729]
Miaramila be nify tsy mandalo katsa-maina. [Rinara 1974 #148, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fa tsy tokony hiaingitraingitra amin' ny sakafo rehefa eo am-panaovana ny fanompoana. [Rajemisa 1985]
Olona tsy mba sarotsarotiny fa vonona ny hanao na hihinana izay azo atao na hanina. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne vous dites pas un soldat pourvu de fortes dents et qui ne craint pas de manger du maïs sec et dur, car on pourrait vous demander de le prouver! [Houlder 1895 #932]
Soldats qui ont de grosses dents : ce n' est pas en vain qu' ils passent à côté d' un champ de maïs. [Veyrières 1913 #439]
Interprétation française On profite d' une bonne aubaine ; ou bien, on se nourrit de tout et sans choix. [Veyrières 1913 #439]

Proverbe1093 Aza manao mora hielezana, fa manaova sarotra hiangonana. [Cousins 1871 #483, Veyrières 1913]
Traduction française Ne soyez pas facile à dépenser mais soyez dur à entasser. [Veyrières 1913]

Proverbe1094 Aza manao mosalahy, fa mana-mizana. [Cousins 1871 #484, Veyrières 1913]
Aza manao tomba-maso, fa mana-mizana. [Cousins 1871 #484, Veyrières 1913]
Traduction française N' agissez pas au hasard, n' évaluez pas à vue d' oeil, puisque vous avez une balance. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il ne faut pas agir par à-peu-près et à la légère. [Veyrières 1913 #4367]

Proverbe1095 Aza manao mpamosavy loholona mody adala. [Veyrières 1913 #4911]
Traduction française Ne faites pas comme le sorcier, chef du village, qui fait semblant de ne pas connaître, lorsqu' il est interrogé sur les sorciers. [Veyrières 1913 #4911]

Proverbe1096 Aza manao mpivaro-tantely hianao : ny anao ihany no ilelafanao tanana. [Veyrières 1913 #3835]
Traduction française Ne faites pas comme le marchand de miel, ne faisant que vous lécher les doigts avec ce qui vous appartient. [Veyrières 1913 #3835]
Interprétation française Se disait des gens qui ne profitent pas de leurs biens. [Veyrières 1913 #3835]

Proverbe1097 Aza manao ny Betsileo ho mpanan-karena, raha mitafy arindrano fa manao kitamby harefo. [Veyrières 1913 #5891, Cousins 1871 #485]
Aza manao ny Betsileo tsy ho manankarena, raha mitafy arindrano mikitamby harefo. [Rinara 1974 #548]
Traduction française En voyant les Betsileo porter le lamba en tissu arin-drano, ne croyez pas qu' ils soient riches, car leur pagne est en jonc. [Veyrières 1913 #5891]
Interprétation française Ne jugez pas sur les apparences. [Veyrières 1913 #5891]

Proverbe1098 Aza manao ny fon' ny lahy hafa, ny fon' ny vavy hafa. [Veyrières 1913 #1272]
Traduction française Que les sentiments du mari et ceux de la femme ne soient pas différents. [Veyrières 1913 #1272]
Interprétation française Se disait des époux en désaccord ; et d'une façon générale, de tous ceux qui ne s'entendent pas. [Veyrières 1913 #1272]

Proverbe1099 Aza manao ohatra an' Ikotokely mandihy ambony zezika : faly foana mihaino ny fidobony, fa tsy mihevitra ny farasisa hanaikitra ny tongotra. [Veyrières 1913]
Traduction française Ne faites pas comme Ikotokely dansant sur le fumier : tout content d' entendre ses pas, il ne pense pas au mal qui mordra ses pieds enflés par la maladie farasisa. [Veyrières 1913 #6215]
Interprétation française Le plaisir présent empêche de penser à ses suites funestes. [Veyrières 1913 #6215]

Proverbe1100 Aza manao ombilahy misalovan-kosy. [Houlder 1895 #697]
Traduction française Ne faites pas comme les boeufs passant seulement près des rizières à piétiner. [Houlder 1895]

Proverbe1101 Aza manao ombilahin' Ibosy : ampiadiana, tsy miady, ampihosena tsy mihosy, hanin-kena manala nify. [Rinara 1974 #550]
Aza manao ombilahin' Ibosy: ampiadin-tsy miady; ampihosen-tsy mihosy; hanin-kena, mafy hena; avela ihany, manoto ny madinika. [Houlder 1895]
Traduction française Ne soyez pas comme le taureau d' Ibosy: on voudrait qu' il se batte, il refuse; on voudrait le faire piétiner les rizières, il refuse; on voudrait le manger, sa chair est trop dure; et si on ne s' en occupe pas, il donne des coups de corne aux petits. [Houlder 1895]
Interprétation française Il n' est bon à rien. [Houlder 1895]

Proverbe1102 Aza manao ombin’ Imarovatana : sady mahalany ahitra iray lohasaha no mahalany mangahazom-bola folo ; nefa tsy hita izay taviny, fa ny kibony ihany no mihalehibe. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Aza manao ombin' Imarovatana : sady mahalany ahitra iray lohasaha no mahalany mangahazom-bolafolo, nefa tsy hita izay taviny, fa ny kibony no mihalehibe. [Rinara 1974]
Traduction française Ne soyez pas comme les boeufs d'Imarovatana : ils mangent à la fois l' herbe de toute une vallée et du manioc pour deux piastres et demie, et cependant on ne voit pas qu' ils engraissent, il n' y a que leur ventre qui grossisse. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait de ceux qui, malgré tous les soins, ne paient pas de retour. [Veyrières 1913 #5432]

Proverbe1103 Aza manao ompikely zatra lapa, ka mitsipi-drora am--pihinanana. [Rinara 1974 #554]
Aza manao ompikely zatra ny lapa, ka mitsipi-drora mampihinana Andriana. [Cousins 1871 #487]

Proverbe1104 Aza manao papango be saron-doha, ka manao hoe tsy misy zokiny afa-tsy izaho. [Rinara 1974 #555, Cousins 1871 #488]

Proverbe1105 Aza manao papango lahy anaty katsaka, ka tsy misy lahy afa-tsy izaho na izay mivoaka babany avokoa. [Rinara 1974 #556]
Papangolahy anaty katsaka, ka izay mivoaka babany avokoa. [Rinara 1974 #3478, Rajemisa 1985]
Papangolahy anaty katsaka ka izay mivoaka rainy avokoa. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ny samy mahakinga na mahay ny olona maro mifandimby manao zavatra imasom-bahoaka. [Rajemisa 1985]
Ilazana ny mpifaninana, ka izay miseho mahay daholo. [Rajemisa 1985]

Proverbe1106 Aza manao papango lava elatra : mandraoka any, mandraoka aty. [Veyrières 1913 #4979]
Traduction française Ne faites pas comme l' oiseau papangue : c' est un oiseau à longues ailes qui prend ici et prend là-bas. [Veyrières 1913 #4979]
Interprétation française Ce proverbe betsimisaraka se disait des gens à double jeu et des deux partis à la fois. [Veyrières 1913 #4979]

Proverbe1107 Aza manao rafozako izay vinantoko roa. [Veyrières 1913 #1181, Houlder 1895]
Traduction française Que deux jeunes filles ne disent pas des mêmes personnes : ce sont mes beaux-parents. [Veyrières 1913 #1181]
Que deux jeunes filles ne disent pas (en parlant des mêmes personnes: ce sont mes beaux-parents). [Houlder 1895]
Interprétation française Elles voudraient épouser le même jeune homme. [Veyrières 1913 #1181]
Il s' agit de deux jeunes filles qui voudraient bien épouser le même jeune homme, et qui affectent de considérer la chose comme faite, de sorte que chacune appelle les parents du jeune homme ses beaux parents. [Houlder 1895]

Proverbe1108 Aza manao rano dikain’ ny zinga. [Houlder 1895 #1391, Veyrières 1913 #5500, Rinara 1974 #555, Cousins 1871 #489]
Nahoana no manao rano dikain' ny zinga ? [Rinara 1974]
Traduction française Ne faites pas comme il en est de l' eau franchie par la coupe à puiser. [Veyrières 1913 #5500]
Ne faites pas comme l' eau franchie par la coupe à puiser. [Houlder 1895]
Interprétation française Il s' agit de l' eau qui se trouve dans une des grandes cruches qui servent de réservoir et de l' ustensile en fer blanc servant à y puiser. Les Malgaches considèrent qu' il n' est pas convenable que cet ustensile passe par-dessus une des cruches quand on puise dans une autre à côté. Ce proverbe veut dire qu' il n' est pas bon de ne pas suivre la filière, en s' adressant à un supérieur sans passer par les intermédiaires. [Houlder 1895]

Proverbe1109 Aza manao rano lalina ila. [Veyrières 1913 #4980]
Traduction française Ne cachez pas des pièges et des artifices comme l' eau qui est profonde d' un côté seulement. [Veyrières 1913 #4980]

Proverbe1110 Aza manao rano lalina ila ; ka raha marivo, hotsobohina ; fa raha lalina, hihemorana. [Houlder 1895 #940, Veyrières 1913 #5790]
Traduction française Ne dites pas (à propos d' un travail à entreprendre) que c' est comme une eau qui est peut-être profonde d' un côté et que, si elle est basse vous y entrerez, mais que si elle est profonde, au contraire, vous reculerez. [Houlder 1895]
Ne dites pas que c'est comme l' eau qui est profonde d' un côté, et que si elle est basse, vous entrerez ; mais si elle est profonde, vous reculerez. [Veyrières 1913 #5790]
Interprétation française C. à. d. entreprenez résolument votre affaire, au lieu d' hésiter à en considérer les risques,. [Houlder 1895]
N' hésitez pas dans votre entreprise. [Veyrières 1913 #5790]

Proverbe1111 Aza manao rano manindao namana. [Houlder 1895 #294]
Nahoana no manao rano manindao namana ? [Veyrières 1913 #3128, Cousins 1871 #2050]
Nahoana no manindao namana ohatra ny rano ? [Rinara 1974]
Traduction française Ne faites pas comme l' eau d' une rivière emportant sa pareille. [Houlder 1895 #294]
Pourquoi faites-vous comme la pluie qui emporte ses compagnes ? [Veyrières 1913 #3128]
Interprétation française On appelait ainsi la pluie qui arrive vers la fin de la saison sèche, parce quelle provoque une évaporation subite qui dessèche la terre et emporte toute humidité ; ce proverbe se disait des rapports avec les parents et amis. [Veyrières 1913 #3128]

Proverbe1112 Aza manao ranomaso afefy heloka. [Houlder 1895 #1090, Cousins 1871 #490]
Ranomaso afefy heloka. [Veyrières 1913 #6433]
Ranomaso manentsin-keloka. [Veyrières 1913 #6433, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza olona nanao ratsy ka mitomany ambony ihany na dia mbola tsy voakapoka na voateny akory aza. [Rajemisa 1985]
Traduction française Larmes versées pour cacher la faute. [Veyrières 1913 #6433]
Ne versez pas des larmes pour vous soustraire aux conséquences de votre faute (en simulant ainsi l' innocence). [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait de ceux qui se plaignent et qui pleurent pour éviter la punition de leurs fautes, les femmes, les enfants. [Veyrières 1913 #6433]

Proverbe1113 Aza manao ranomaso manetsin-keloka. [Rinara 1974 #557]

Proverbe1114 Aza manao ranomaso teren' ny setroka. [Rinara 1974 #558]

Proverbe1115 Aza manao rary harato, mifanakaiky nefa tsy mihaona. [Rinara 1974 #559]
Aza manao rary harato, railahy: mifanakaiky, kanefa tsy mihaona. [Cousins 1871 #491]

Proverbe1116 Aza manao rasa ombin-dRakalafohy, ka ny tompony indray no mandroba. [Rinara 1974 #560]
Aza manao rasa ombin-dRakalafohy: ny tompony indray no mandroba. [Veyrières 1913 #2348, Cousins 1871 #492]
Traduction française Ne faites pas comme Rakalafohy, quand elle découpe la viande : c' est la maîtresse elle-même qui gaspille tout. [Veyrières 1913 #2348]
Interprétation française Se disait des prodigues et surtout des ménagères prodigues. [Veyrières 1913 #2348]

Proverbe1117 Aza manao razam-be nahitana atao ratsy fonosana. [Houlder 1895 #2133, Veyrières 1913 #2849]
Aza manao razam-be nahitana, ka atao ratsy fonosana. [Rinara 1974 #561]
Traduction française Ne manquez pas de bien envelopper de linceuls de soie rouge, les ancêtres dont vous tenez vos biens. [Veyrières 1913 #2849]
Que les aïeux dont vous tenez (vos biens) ne soient pas mal enveloppés par vous. [Houlder 1895]
Interprétation française Pour ensevelir leurs morts, les Malgaches les enveloppent de linceuls en soie rouge, dont le nombre varie suivant le rang du défunt et de sa famille. [Houlder 1895]
Soyez reconnaissant. [Veyrières 1913 #2849]

Proverbe1118 Aza manao resaky ny mpantsaka : lany enti-mandroso fa tsy misy ho enti-miverina. [Rinara 1974]
Aza manao tafan’ ny mpantsaka: lany enti-mandroso ihany, fa tsy hisy ho enti-miverina. [Cousins 1871]

Proverbe1119 Aza manao sahombora ambony ravina ka mifanindry samy malemy. [Rinara 1974]
Aza manao sahombora mitaingina ambonin' ny ravina, ka mifanindry samy malemy. [Houlder 1895 #934]
Sahombora ambony ravina : ny manindry malemy, ny tsindriana malemy. [Rinara 1974 #3786]
Sahombora mitaingina am-bololon-dravina : ny manindry malemy, ny tsindriana malemy. [Veyrières 1913 #1702, Cousins 1871 #2822]
Traduction française Ne soyez pas comme une rainette posée sur une feuille: elle est faible elle-même et se repose sur une chose faible aussi. [Houlder 1895]
Rainette verte perchée sur une jeune pousse d' arbuste : la rainette qui écrase la pousse est molle, la pousse d' arbuste qui est écrasée est molle. [Veyrières 1913 #1702]
Interprétation française Se disait de ceux qui étaient victimes des gens du même acabit qu' eux. [Veyrières 1913 #1702]

Proverbe1120 Aza manao sain-droa. [Veyrières 1913 #5791]
Aza miroa hevitra. [Veyrières 1913 #5791]
Aza miroa saina. [Veyrières 1913 #5791]
Traduction française N' ayez pas l' esprit partagé. [Veyrières 1913 #5791]
Interprétation française Se disait des gens indécis ; se disait aussi des gens occupés à plusieurs choses. [Veyrières 1913 #5791]

Proverbe1121 Aza manao sain-jaza maroroka. [Houlder 1895 #1731]
Traduction française N' ayez pas l' esprit (ou les idées) d' un enfant qui pousse trop vite. [Houlder 1895]
Interprétation française Il est grand de corps, mais n' a que peu de cervelle. [Houlder 1895]

Proverbe1122 Aza manao sakaiza manody. [Houlder 1895]
Traduction française Ne trahissez pas vos amis. [Houlder 1895]

Proverbe1123 Aza manao sakaiza manody, ka ny olon-tiana no mahavoa ratsy. [Rinara 1974 #564, Cousins 1871 #493]
Sakaiza manody, ka ny olon-tiana no mahavoa ratsy. [Veyrières 1913 #5343]
Traduction française Ami perfide, ami traître : c' est une personne chère qui frappe. [Veyrières 1913 #5343]

Proverbe1124 Aza manao salaka miamboho vody. [Cousins 1871 #494, Houlder 1895]
Traduction française Ne faites pas comme le "salaka" (pagne des hommes) qui serait noué devant au lieu de derrière. [Houlder 1895]

Proverbe1125 Aza manao sambo-miondrika, sao miverim-pahoriana vao hodian' ny olona tsy hita. [Rinara 1974 #565]

Proverbe1126 Aza manao sangy miohatra ny loha; na voso-jary tenany. [Cousins 1871]
Aza manao sangy miohatra ny loha; na vosotra dia zary tenany. [Cousins 1871]
Aza manao sangy miohatra ny loha, na vosotra zary tenany. [Houlder 1895]
Aza manao sangy zary tenany na vosotra zary tena izy. [Rinara 1974 #43]
Traduction française Ne soyez pas inconvenant dans vos badinages, et ne dites pas des injures sous prétexte de plaisanteries. [Houlder 1895]

Proverbe1127 Aza manao saonjo miohatra akondro; aza manao sakeli-mihoa-joro. [Cousins 1871]
Aza manao saonjo miohatra akondro, na sakeli-mihoa-joro. [Rinara 1974]
Tsy anaovana saonjo miohatra akondro, tsy anaovana sakeli-mihoa-joro. [Veyrières 1913]
Traduction française On ne fait pas avec lui comme le songe comestible qui veut dépasser le bananier ou comme le rejeton qui veut dépasser l' arbre qui le produit. [Veyrières 1913 #261]
Interprétation française Paroles d' Andrianampoinimerina aux chefs du peuple, sur Radama son fils et successeur ; passées en proverbe, elles signifient que les inférieurs ne doivent pas dépasser ni même atteindre les supérieurs. [Veyrières 1913 #261]

Proverbe1128 Aza manao sesi-montotra. [Houlder 1895 #827, Cousins 1871 #497]
Aza manao sesi-montotra, sao kenda. [Rinara 1974 #45]
Traduction française Avalez ce que vous avez dans la bouche avant de prendre une autre bouchée. [Houlder 1895]

Proverbe1129 Aza manao siaka mampandry ny adrisa. [Houlder 1895 #524, Veyrières 1913 #4981]
Safosiaka mampandry adrisa. [Veyrières 1913 #5036]
Siaka mampandry adrisa, saroro mampahatory tsirangaranga. [Rinara 1974 #3872]
Siaka mampandry ny adrisa. [Cousins 1871 #2885, Nicol 1935 #281]
Traduction française C’est en sifflant qu’on endort la sauterelle. [Nicol 1935 #281]
Feintes et cajoleries destinées à tromper : c' est comme le sifflement pour endormir les sauterelles. [Veyrières 1913]
Ne sifflez pas pour faire poser les sauterelles adrisa et les prendre. [Veyrières 1913 #4981]
Ne sifflez pas pour faire se poser les sauterelles "adrisa" . [Houlder 1895]
Interprétation française Ne trompez pas. [Veyrières 1913 #4981]
Vous les trompez, car si elles se posent elles seront prises. [Houlder 1895]

Proverbe1130 Aza manao soa ilany ihany. [Rinara 1974 #46]

Proverbe1131 Aza manao soa mivonto an-kibo. [Rinara 1974 #570]
Aza manao voa mivonto an-kibo. [Veyrières 1913 #282, Cousins 1871 #547, Houlder 1895]
Traduction française Ne faites pas comme le rein qui s'enfle dans l' intérieur du corps. [Veyrières 1913 #282]
Ne soyez pas comme une graine qui grossit dans l' estomac. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. ne gardez pas rancune. [Houlder 1895]
Il ne faut pas murmurer contre le gouvernement ou faire des partis dans l' État ; s' employait aussi contre les personnes qui gardaient de la rancune au fond du coeur. [Veyrières 1913]

Proverbe1132 Aza manao soa tapany. [Houlder 1895 #105, Cousins 1871 #498]
Traduction française Ne faites pas le bien à moitié. [Houlder 1895]

Proverbe1133 Aza manao soa tapany fa tovony ho erany. [Rinara 1974 #571]

Proverbe1134 Aza manao soa volovoloina. [Rinara 1974 #572, Cousins 1871 #499]
Manao soa volovoloina. [Veyrières 1913 #6476]
Traduction française Faire du bien tout en faisant des reproches, c' est faire un bien chevelu et défectueux. [Veyrières 1913 #6476]

Proverbe1135 Aza manao sofin' ny mpandrasa. [Veyrières 1913 #5363, Cousins 1871 #500, Rinara 1974]
Manao sofin' ny mpandrasa. [Veyrières 1913 #6401]
Traduction française Celui qui reste sourd à toutes les demandes a les oreilles d' un boucher découpant la viande. [Veyrières 1913 #6401]
N' ayez pas les oreilles d' un boucher. [Veyrières 1913 #5363]
Interprétation française Le boucher qui découpe la viande ne veut rien entendre. Sens général : ne faites pas le sourd, sachez écouter les requêtes. [Veyrières 1913 #5363]

Proverbe1136 Aza manao sofin' ny mpitaiza maro anaka. [Rinara 1974]

Proverbe1137 Aza manao solo vaika toy ny afovato tandroka. [Veyrières 1913 #4982, Rinara 1974 #575, Cousins 1871 #502]
Traduction française Ne fraudez pas comme la pierre à fusil qui est en corne. [Veyrières 1913 #4982]

Proverbe1138 Aza manao sominda mifoha. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Traduction française Ne coupez pas le cou du bœuf alors qu' il dresse encore la tête. [Houlder 1895]
Interprétation française Il faut d' abord l'attacher solidement pour l'empêcher de bouger. [Houlder 1895]

Proverbe1139 Aza manao sora-damba tsy tian' ny manjaka. [Rinara 1974 #577]
Manao sora-damba tsy tian' ny mpanjaka. [Rajemisa 1985]
Sora-damba tsy tian' ny manjaka. [Veyrières 1913 #257]
Interprétation malgache Enti-milaza ireo tsy manao araka ny sitrapon' ny mpanjaka (taloha ireny, fony fahampanjaka tsy refesi-mandidy, dia nofaizina mafy). [Rajemisa 1985]
Traduction française Ce sont des dessins d' étoffe que le souverain n' aime pas. [Veyrières 1913 #257]
Interprétation française On appelait ainsi les actes qui étaient contre la volonté du souverain. [Veyrières 1913 #257]

Proverbe1140 Aza manao tafasirin' ny mpantsaka, ka ny lasa ihany no averimberina. [Cousins 1871]
Aza manao tafasirin' ny mpantsaka : ny teo ihany no averimberina. [Rinara 1974]
Tafasirin' adala, ka ny lasa ihany no averimberina. [Houlder 1895 #1631, Rinara 1974 #3963]
Tafasirin' adala : ny lasa ihany no averimberina. [Veyrières 1913 #2112, Cousins 1871]
Tafasirin' ny mpantsaka : ny lasa ihany no averimberina. [Veyrières 1913 #2112, Cousins 1871]
Traduction française Conversations de sots ou de porteuses d' eau : c' est sans cesse la répétition de ce qui a été déjà dit. [Veyrières 1913 #2112]
La conversation d' un nigaud, il répète toujours les mêmes choses. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des redites perpétuelles. [Veyrières 1913 #2112]

Proverbe1141 Aza manao tafika aloha ka alalana no aoriana. [Veyrières 1913 #413]
Traduction française Si vous voulez éviter la guerre ne faites pas passer le combat avant le parlementaire. [Veyrières 1913 #413]
Interprétation française Proverbe analogue au français : mettre la charrue avant les boeufs. [Veyrières 1913]

Proverbe1142 Aza manao tahaka any ilay kamo : voky antoandro, entiko matory aza izany; voky alina, entiko miasa aza izany. [Cousins 1871 #506]
Aza manao tahaka an' ilay kamo : voky antoandro, entiko matory aza izany ; voky alina, entiko miasa aza izany. [Veyrières 1913 #3901]
Aza manao tahaka ilay kamo : voky antoandro, entiko matory aza izany, voky alina entiko miasa aza izany. [Rinara 1974 #579]
Traduction française Ne faites pas comme le paresseux quand il est bien repu le jour, il dit : si je pouvais aller au lit avec un tel repas ; et quand il est bien repu la nuit, il dit : si je pouvais aller au travail avec un tel repas. [Veyrières 1913 #3901]

Proverbe1143 Aza manao tahaka ny ambiaty hianao : mahalala ny taon-kamoazana, fa tsy manam-boa. [Cousins 1871 #507]
Aza manao tahaka ny ambiaty : mahalala taon-kamoazana fa tsy manam-boa. [Rinara 1974 #580]
Toy ny ambiaty : mahalala taona fa tsy misy voany ho hanina. [Rinara 1974 #274]

Proverbe1144 Aza manao tahaka ny vorontsiloza: miebanebana tsy ankizivavy, dia izy ihany; manakora tsy adin’ ombilahy, dia izy ihany; miambozom-boahangy tsy renin-jaza, dia izy ihany; maneno tsy ampongabe, dia izy ihany. [Cousins 1871]
Aza manao tahaka ny vorontsiloza : mikorefarefa tsy ankizivavy, dia izy ihany, manakora tsy adin' ombalahy, dia izy ihany, miambozom-boahangy tsy renin-jaza, dia izy ihany, midoboka tsy ampongabe, dia mbola izy ihany koa. [Rinara 1974]
Aza manao tahaka ny vorontsiloza: mikorefarefa tsy ankizivavy, dia izy ihany; manakora tsy adin’ ombilahy, dia izy ihany; miambozom-boahangy tsy renin-jaza, dia izy ihany; midoboka tsy ampongabe, dia izy ihany. [Cousins 1871]

Proverbe1145 Aza manao tahaky ny akohokely tomany homana. [Veyrières 1913 #4664]
Traduction française Ne faites pas comme les poussins qui se plaignent alors même qu' ils mangent. [Veyrières 1913 #4664]
Interprétation française Se disait de ceux qui se plaignent continuellement ou ne sont pas satisfaits de ce qu' on leur donne. [Veyrières 1913 #4664]

Proverbe1146 Aza manao tahaky ny angely kabatita. [Veyrières 1913 #6349]
Traduction française Ne faites pas comme la femelle du grillon. [Veyrières 1913 #6349]
Interprétation française Elle ne veut pas se battre quand on l' excite. Se disait des gens têtus. [Veyrières 1913 #6349]

Proverbe1147 Aza manao tahon-katsaka am-body fahitra, ka izay miposaka mena somotra daholo. [Veyrières 1913 #1613, Houlder 1895]
Aza manao tahon-katsaka am-body fantsakana, ka izay miposaka mena somotra. [Rinara 1974 #42]
Traduction française Ne croyez pas que vous soyez comme des tiges de maïs poussant près d' un parc à boeufs : toutes celles qui poussent ont de beaux épis. [Veyrières 1913 #1613]
Ne croyez pas qu' il en soit de vous comme des tiges de maïs croissant près d' un parc à bœufs: toutes celles qui poussent ont de beaux épis. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe veut dire qu' il ne faut pas se croire soi-même riche ou instruit par le fait qu' on se trouve clans la compagnie de gens qui le sont. [Houlder 1895]
Tous les hommes ne sont pas également sages et vénérables. [Veyrières 1913 #1613]

Proverbe1148 Aza manao takorobabon' akoho: ny iray fisiam-potsimbary, ary ny iray fisian' akotry. [Houlder 1895]
Aza manao takorobabon' akoho : ny iray fisiam-potsimbary, aty ny iray asian' akotry. [Veyrières 1913]
Traduction française N' ayez pas un jabot comme les poules, qui ont ainsi un endroit pour y mettre le riz blanc, et un autre pour y mettre le riz non décortiqué. [Houlder 1895]
Ne faites pas comme les poules avec leur jabot : elles ont un endroit pour le riz blanc et un autre pour le riz non décortiqué. [Veyrières 1913 #4983]

Proverbe1149 Aza manao Tanala mahazo amponga. [Rinara 1974 #43, Cousins 1871 #509, Houlder 1895]
Manao Tanala mahazo amponga. [Veyrières 1913 #2085]
Traduction française Il en joue toute la journée comme un enfant. Se disait des gens simples. [Veyrières 1913 #2085]
Ne faites pas comme un Tanala ayant trouvé un tambour. [Houlder 1895]
Interprétation française Faire comme le Tanala, habitant des forêts, lorsqu'il trouve un tambour. [Veyrières 1913 #2085]
Il est comme un enfant avec un nouveau fouet et ne cesse de s' en servir. Les Tanala sont une tribu habitant la forêt, dans la partie sud-est du Plateau central. [Houlder 1895]

Proverbe1150 Aza manao tany lavitra andriana. [Veyrières 1913 #195, Rinara 1974 #586, Cousins 1871 #510]
Traduction française Ne faites pas comme si vous étiez dans un pays éloigné du souverain. [Veyrières 1913 #195]
Interprétation française Plus les pays étaient éloignés du souverain, et plus il était difficile d' y faire respecter la loi. [Veyrières 1913 #195]

Proverbe1151 Aza manao tanin' andron' andevolahy, ka ny kibo no atolotra andro. [Houlder 1895]
Aza manao tanin’ andron’ andevolahy: ny kibo no atanina andro. [Cousins 1871 #511]
Aza manao tanin' andron' andevolahy : ny kibo no atanin' andro. [Veyrières 1913 #553]
Aza manao tanin' andron' ankizilahy : ny kibo no atolotra andro. [Rinara 1974 #44]
Hoatry ny fitanin' andron' andevolahy, ka ny kibo kosa no vonjena atanin' andro. [Veyrières 1913 #553]
Tanin' andron' andevolahy : ny handrina, na ny kibo, no atolotra. [Veyrières 1913 #591]
Traduction française Esclave qui se chauffe au soleil : il présente son front, ou son ventre, au soleil. [Veyrières 1913 #591]
Ne faites pas comme l'esclave qui se chauffe au soleil : il se chauffe le ventre, mais il n' a rien à manger. [Veyrières 1913 #553]
Ne vous chauffez pas au soleil à la façon d' un esclave, lequel expose son ventre à la chaleur. [Houlder 1895]
Interprétation française Il vaut mieux travailler et gagner sa nourriture que de se chauffer au soleil. [Veyrières 1913 #553]
Se disait de ceux qui se livraient complètement soit à leurs créanciers, soit aux juges et au gouvernement. [Veyrières 1913 #591]

Proverbe1152 Aza manao tantanan-droa lela. [Nicol 1935 #76, Houlder 1895]
Aza manao tantanan-droa lela, ka mahay atsy, mahay aroa. [Rinara 1974 #585]
Traduction française Ne pas imiter le pic à double face ; pointu des deux côtés. [Nicol 1935 #76]
Ne soyez pas comme un marteau à deux têtes. [Houlder 1895]

Proverbe1153 Aza manao tara-masoandro mipoitra. [Rinara 1974 #595]

Proverbe1154 Aza manao tavilahin-dresaka, fa tsy mety izany. [Cousins 1871 #513]

Proverbe1155 Aza manao tavilahin-dresaka, ka hodian-tsy re ny sasany. [Rinara 1974 #587]

Proverbe1156 Aza manao tehatehaka sarim-bonoana. [Veyrières 1913 #1060, Rinara 1974 #588, Cousins 1871 #514]
Traduction française Ne donnez pas des applaudissements et des caresses qui ressemblent à des coups. [Veyrières 1913 #1060]
Interprétation française Se disait des parents ou amis qui d' abord bien d' accord, finissaient par se disputer et se brouiller. [Veyrières 1913 #1060]

Proverbe1157 Aza manao tenin-dahy ririnina. [Rinara 1974 #589]

Proverbe1158 Aza manao tenin-karena, fa tay mety izany. [Cousins 1871 #516]

Proverbe1159 Aza manao tera-bao filaza. [Veyrières 1913 #3552]
Traduction française Ne racontez pas avec emphase, ne dites pas qu' une vache qui vient d' avoir un veau a beaucoup de lait. [Veyrières 1913 #3552]

Proverbe1160 Aza manao toy Itsimadilo manaraka mpandranto, ka ny an-tanana ihany no manaraka. [Veyrières 1913 #2693]
Aza manao toy ny tsimadilo manaraka mpandranto, ka ny an-tanana hiany no manaraka. [Cousins 1871]
Aza manao Tsimadilo manara-mpandranto. [Veyrières 1913 #4368, Houlder 1895]
Tsimadilo manaraka mpandranto, ka ny an-tanana no manaraka. [Rinara 1974]
Tsimadilo manaraka ny mpandranto, ka ny an-tanana no manaraka. [Houlder 1895 #1176]
Tsy mety raha manao Tsimadilo manaraka mpandranto : ny an-tanana indray no manaraka. [Veyrières 1913 #2693, Cousins 1871]
Traduction française Ne faites pas comme Tsimadilo suivant un marchand pour faire fortune au loin : ce qu' il avait lui glisse des mains. [Veyrières 1913 #2693]
Ne faites pas comme un Tsimadilo qui suit un marchand. [Veyrières 1913 #4368]
Ne faites pas comme un Tsimadilo suivant un marchand. [Houlder 1895]
Un Tsimadilo suivant un marchand, il perd bientôt ce qu' il avait. [Houlder 1895]
Interprétation française La légende rapporte que Tsimadilo se mit à la suite d' un commerçant pour faire fortune ; il perdit ce qu' il avait, ne rencontra pas la fortune qu' il cherchait, et mourut en route. Ce proverbe se disait des choses de longue durée et incertaines. [Veyrières 1913 #2693]
Les gens du clan Tsimadilo étaient réputés pour être des commerçants très malchanceux. [Houlder 1895]
On disait que les Tsimadilo étaient malheureux dans le commerce. [Veyrières 1913 #4368]

Proverbe1161 Aza manao toy izany, fa mahasaro-poserana aman-kavana. [Veyrières 1913 #1061]
Traduction française N' agissez pas ainsi, car vous seriez mal vu des parents. [Veyrières 1913 #1061]

Proverbe1162 Aza manao toy ny boka manjono, ka mifamitaka samy malama. [Cousins 1871 #523]
Aza manao toy ny boka manjono: mifamitaka samy malama. [Houlder 1895 #2008]
Boka manjono : mifamitaka samy malama. [Veyrières 1913 #1957, Cousins 1871 #782]
Boka misaka trondro, ka tafaray samy malama. [Veyrières 1913 #1970]
Traduction française Lépreux qui pêche à l' appât : ce sont deux lisses qui cherchent à se tromper. [Veyrières 1913 #1957]
Lépreux qui prend avec les mains des poissons: ce sont deux lisses qui se disputent. [Veyrières 1913]
Lépreux qui prend avec les mains des poissons qu' on appelle trondro : ce sont deux lisses qui se disputent. [Veyrières 1913 #1970]
Ne faites pas comme un lépreux pêchant à la ligne: le poisson et lui se trompent l' un l' autre, étant tous les deux glissants. [Houlder 1895]
Interprétation française La peau du poisson est lisse, sans aspérités, de même les mains sans doigts, du lépreux ; se disait de deux rusés cherchant à se tromper. [Veyrières 1913 #1957]
Le poisson glisse dans les mains sans doigts du lépreux : ce proverbe se disait des luttes entre deux hommes rusés, aucun n' est pris. [Veyrières 1913 #1970]
Les mains du pauvre lépreux sont glissantes, parce que les doigts y manquent et elles ne peuvent plus saisir le poisson qui, lui, est encore plus glissant, et peut ainsi s' échapper facilement. [Houlder 1895]

Proverbe1163 Aza manao toy ny jorery: ny feony mampita lohasaha, fa ny tenany tsy ampy indraim-bava. [Houlder 1895 #846, Nicol 1935]
Traduction française Ne pas imiter la cigale, dont la voix franchit les vallées, mais dont on ne ferait pas une bouchée. [Nicol 1935 #29]
Ne soyez pas comme la cigale: elle a un cri qui traverse la vallée, mais de son corps on ne ferait pas une bouchée. [Houlder 1895]

Proverbe1164 Aza manao toy ny lalitra mitsentsitra maso didy, ka hivelona amin' ny ranomason' olona. [Veyrières 1913 #706]
Traduction française Ne faites pas comme la mouche qui suce un oeil chassieux et se nourrit de ses larmes. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il ne faut pas s' enrichir des dépouilles des petits, ni faire du mal aux malheureux. [Veyrières 1913 #706]

Proverbe1165 Aza manao toy ny lolo amoron-drano: mivelatra, hianao ihany; mikombonkonbona, hianao ihany. [Houlder 1895 #655]
Traduction française Ne faites pas comme le papillon au bord de l' eau: il ouvre les ailes, c' est lui; il les ferme, ce n' est que lui encore. [Houlder 1895]
Interprétation française Se dit de quelqu' un qui s' isole et qui fait tout ce qu' il veut. [Houlder 1895]

Proverbe1166 Aza manao toy ny osy ; mihambo tena, fa izy ihany. [Houlder 1895]
Aza manao toy ny vorontsiloza ; mihambo tena, fa izy ihany. [Houlder 1895]
Traduction française Ne faites pas comme le dindon (ou la chèvre); ils prétendent pouvoir faire toutes sortes de choses sans pour cela être autre chose que ce qu' ils sont. [Houlder 1895]

Proverbe1167 Aza manao toy ny rafozana jamba, ka aleo hateran-tsira kely toy izay homen-damba tsara. [Veyrières 1913 #1438, Houlder 1895]
Traduction française Ne faites pas comme une belle-mère aveugle, qui aime mieux qu' on lui donne un peu de sel plutôt qu' un beau lamba. [Veyrières 1913 #1438]
Ne faites-pas comme une belle-mère aveugle, qui préfère qu' on lui donne un peu de sel plutôt qu' un beau "lamba" . [Houlder 1895]
Interprétation française Comme elle est aveugle, il lui importe peu quelle soit bien mise. [Houlder 1895]
Elle ne voit pas le lamba. [Veyrières 1913 #1438]

Proverbe1168 Aza manao toy ny sokina: ny varatra hamono tsy mahatahotra azy, fa ny fanala indray no ahatahorany. [Houlder 1895 #929]
Traduction française Ne faites pas comme le hérisson: il ne craint pas la foudre qui tue, mais par contre il a peur d' une lanterne. [Houlder 1895]

Proverbe1169 Aza manao toy ny tandindona: miaraka ihany, fa tsy azo ho namana. [Houlder 1895 #275]
Traduction française Ne faites pas comme l' ombre: elle vous suit toujours, mais ce n' est pas un compagnon. [Houlder 1895 #275]

Proverbe1170 Aza manao toy ny tsingentana: intelo miofo, ka vantony ihany. [Houlder 1895]
Tsingentana : intelo miofo ka vantony ihany. [Veyrières 1913 #1594, Cousins 1871]
Tsingentana ka intelo miofo, mbola vantony ihany. [Rinara 1974 #4445]
Traduction française Ne faites pas comme la "tsingentana" (sauterelle): après avoir mué trois fois elle est encore jeune. [Houlder 1895]
Sauterelle tsingentana petite et mince : après trois mues elle est toujours jeune. [Veyrières 1913 #1594]
Interprétation française Se disait des personnes qui restaient toujours un peu enfants. [Veyrières 1913 #1594]

Proverbe1171 Aza manao toy ny valala: ny vavy no manaizana, ka ny lahy no tomamotamo. [Houlder 1895 #931]
Toy ny valala : ny vavy no manaizana, ka ny lahy no mitomamotamo. [Rinara 1974 #4353]
Toy ny valala : ny vavy no manaizana, ka ny lahy no tomamotamo. [Veyrières 1913 #3877]
Traduction française C' est comme chez les sauterelles : c' est la femelle qui est pleine et c' est le mâle qui est jaunâtre et a mauvais teint. [Veyrières 1913 #3877]
Ne faites pas comme les sauterelles: c' est la femelle qui porte, mais c' est le mâle qui devient jaunâtre. [Houlder 1895 #931]
Interprétation française Allusion à la couleur du mâle. [Veyrières 1913 #3877]

Proverbe1172 Aza manao toy ny voay latsa-dremby. [Veyrières 1913 #5892]
Traduction française Ne faites pas comme le caïman à qui sa proie a échappé. [Veyrières 1913 #5892]
Interprétation française Ne soyez pas furieux dans votre déception. [Veyrières 1913 #5892]

Proverbe1173 Aza manao toy ny voavahy : tanora, manani-kazo ; antitra, vao mikorintsana. [Veyrières 1913 #1807, Cousins 1871 #528]
Traduction française Ne faites pas comme certains haricots : jeunes ils s' appuient sur un morceau de bois qui leur sert de tuteur ; devenus vieux, ils résonnent. [Veyrières 1913 #1807]
Interprétation française Se disait de la fierté de certains vieillards. [Veyrières 1913 #1807]

Proverbe1174 Aza manao toy ny voavahy : tsy mahajoro tena, fa mitomany hisarangotra ny sasany. [Veyrières 1913 #807, Houlder 1895]
Tsy mahajoro tena toa voavahy, ka mitomany hisarangotra ny sasany. [Rinara 1974 #4512]
Traduction française Ne faites pas comme la tige du haricot : elle ne peut pas se tenir seule et elle pleure pour s' accrocher aux autres. [Veyrières 1913 #807]
Ne faites pas comme la tige du "voavahy" (variété de haricot): elle ne peut se soutenir seule et s' efforce (litt. pleure) de se cramponner aux autres. [Houlder 1895]

Proverbe1175 Aza manao toy ny zozoro : marotsaka ihany, fa be von-dohany. [Houlder 1895 #842, Veyrières 1913 #2067]
Traduction française Ne soyez pas comme le jonc : il est bien droit, mais il n' a qu' un beau plumet. [Veyrières 1913 #2067]
Ne soyez pas comme un jonc: il est droit, mais a une trop grosse tête (son panache). [Houlder 1895 #842]
Interprétation française Peu de réalité. [Veyrières 1913 #2067]

Proverbe1176 Aza manao tokin--dreniondry: enjehin’ alika vao mibahana. [Veyrières 1913 #6216, Cousins 1871 #518]
Aza manao tokin--dreniondry, ka enjehin' alika vao mibahana. [Rinara 1974 #591]
Traduction française N' ayez pas la confiance de la brebis : c' est lorsque le chien la poursuit quelle commence à écarter les jambes et à se mettre en position. [Veyrières 1913 #6216]
Interprétation française Il faut s' y prendre à l' avance. [Veyrières 1913 #6216]

Proverbe1177 Aza manao tokin-tsabakaka : raha antoandro manidy trano, fa raha alina vao mandehandeha. [Cousins 1871 #519]
Aza manao tokin-tsaobakaka : raha antoandro manidy trano, fa raha alina mandehandeha. [Rinara 1974 #592]
Aza manao tokin-tsaobakaka : raha antoandro manidy trano, fa raha alina vao mandehandeha. [Veyrières 1913 #6217]
Manao tokin-tsahobakaka : antoandro mihidy aman-trano, alina mandehandeha. [Rinara 1974 #2016]
Traduction française N' ayez pas la confiance du crapaud : le jour il se barricade chez lui, et la nuit il va se promener. [Veyrières 1913 #6217]
Interprétation française C' est le contraire qu'il faut faire. [Veyrières 1913 #6217]

Proverbe1178 Aza manao toloho mampirehoka ny omby. [Houlder 1895 #1352, Rinara 1974 #593]
Aza manao toloho mampirehoka omby. [Cousins 1871 #520]
Aza manao tolona mampirehoka omby. [Cousins 1871 #520]
Traduction française Ne faites pas comme un coucou qui épouvante (litt. fait beugler) un bœuf. [Houlder 1895]

Proverbe1179 Aza manao tombo ho an-tena. [Houlder 1895 #630, Veyrières 1913 #5501, Cousins 1871 #521]
Aza manao tombo ho an-tena fa mikafiry ho an-kafa. [Rinara 1974 #594]
Traduction française Ne prenez pas toujours la plus grosse part. [Houlder 1895 #630]
Ne soyez pas partial pour vous ou pour les vôtres. [Veyrières 1913 #5501]

Proverbe1180 Aza manao tombo sy hala. [Veyrières 1913 #876]
Traduction française Soyez égal pour vos enfants, n' aimez pas l' un pour détester l' autre. [Veyrières 1913 #876]
Interprétation française Se disait en général de l'impartialité. [Veyrières 1913 #876]

Proverbe1181 Aza manao toraka am-pivalanana. [Cousins 1871 #529, Veyrières 1913]
Aza mitoraka am-pivalanana. [Veyrières 1913]
Traduction française Ne jetez pas quelque chose en descendant. [Veyrières 1913 #5978]
Interprétation française Se disait des gens qui se rangent toujours à l' avis des autres par peur ou par respect humain ; se disait aussi de ceux qui exagèrent. [Veyrières 1913 #5978]

Proverbe1182 Aza manao toton' omby bory. [Houlder 1895 #828]
Manao toton' omby bory. [Veyrières 1913]
Tsy mety raha manao toton’ omby bory. [Rinara 1974 #4623, Cousins 1871 #3443]
Traduction française C' est comme les boeufs sans cornes quand ils se battent. [Veyrières 1913]
Ne faites pas comme un bœuf sans cornes qui voudrait se battre. [Houlder 1895 #828]
Interprétation française Insister sans trêve ni repos, ou par pure malice. [Veyrières 1913 #6402]

Proverbe1183 Aza manao toto-vomangan--dRangahibe ka ny malemy ihany no velezina. [Rinara 1974 #596]
Aza manao toto vomangan--dRangahy, ka ny malemy ihany no velezina. [Houlder 1895 #1957, Veyrières 1913 #1806]
Traduction française Ne faites pas comme un vieillard pilant des patates et qui ne frappe que sur celles qui sont tendres. [Houlder 1895 #1957]
Ne faites pas comme un vieillard qui pile les patates et qui ne frappe que celles qui sont tendres. [Veyrières 1913 #1806]

Proverbe1184 Aza manao tovolahy mahita fotsimbary, ka arotsahy ihany. [Rinara 1974 #597]
Toy ny tovolahy mahita fotsimbary, ka "Arotsahy, arotsahy ihany" . [Houlder 1895 #1920]
Tovolahy mahazo fotsimbary, ka " arotsahy ihany " . [Veyrières 1913 #1590]
Tovolahy mahita fotsimbary : tsy mitsapa izay ho farany, fa ny "arotsahy ihany". [Rinara 1974 #4232]
Tovolahy mahita fotsimbary : tsy mitsapa ny farany, fa " arotsahy ihany " . [Veyrières 1913 #1590, Cousins 1871]
Traduction française Comme un jeune homme trouvant du riz blanc (c.à.d. décortiqué) et disant: "Mettez-le dans la marmite" . [Houlder 1895]
Jeune homme qui a du riz décortiqué : il ne songe pas à l' avenir mais il dit : faites-en toujours cuire, et il le consomme. [Veyrières 1913 #1590]
Interprétation française Ce n' est pas lui qui a eu la peine de le produire, et il ne pense pas non plus au lendemain. [Houlder 1895]
Se disait des prodigues et des imprévoyants. [Veyrières 1913 #1590]

Proverbe1185 Aza manao tovolahy mivarotra hodi-nato : sady hanjehy no hanapaka. [Rinara 1974 #598]
Aza manao tovolahy mivarotra hodi-nato : sady hanjehy no manapaka, sady hivarotra no mandidy. [Veyrières 1913 #1560, Cousins 1871 #530]
Traduction française Ne faites pas comme le jeune homme qui vend l' écorce du natte pour faire la teinture rouge : il mesure et coupe en même temps, il vend et coupe tout ensemble. [Veyrières 1913]
Interprétation française Le sens est que la jeunesse est trop pressée. [Veyrières 1913]

Proverbe1186 Aza manao tovolahy tia daka : ny andro hiainana mbola ho lava, fa ny tovon-karena ho lany. [Veyrières 1913 #1559]
Aza manao tovolahy tia daka: ny andro hiainana mbola ho lava, fa ny tovon-kerena ho lany. [Houlder 1895 #1930]
Aza manao tovolahy tia daka : ny andro iainana mbola ho lava, ny tovon-karena ho.lany. [Rinara 1974 #599]
Traduction française Ne faites pas comme le jeune homme qui aime le jeu : il a encore de longs jours à vivre, mais ses biens seront vite épuis. [Veyrières 1913 #1559]
Ne soyez pas comme un jeune homme qui aime le jeu: il a encore longtemps à vivre, mais sa fortune sera vite épuisée. [Houlder 1895]

Proverbe1187 Aza manao tsiboboka am-body fantsakana : tavy no ilaina, ka kibo no hita. [Veyrières 1913 #4468, Cousins 1871 #532]
Tsiboboka am-body fantsakana : tavy no ilaina ka horakoraka no hita. [Rinara 1974 #4418]
Tsiboboka am-body fantsakana : tavy no ilaina, ka katso no hita. [Veyrières 1913 #4616, Cousins 1871 #3293]
Traduction française Ne faites pas comme le têtard qui vit au fond d' une source : il cherche de l' embonpoint et il ne trouve qu' un gonflement de ventre. [Veyrières 1913 #4468]
Têtards au bas d' une fontaine : ils cherchent de l' embonpoint et ils ne trouvent que pointe. [Veyrières 1913 #4616]
Interprétation française Allusion à la queue pointue du têtard. Se disait de la nourriture qui ne profite pas. [Veyrières 1913 #4616]
Se disait de la nourriture qui ne profite pas. [Veyrières 1913 #4468]

Proverbe1188 Aza manao tsidi-pahitra. [Houlder 1895 #682, Cousins 1871 #533]
Traduction française Ne vous bornez pas à jeter un regard dans le parc à bœufs en passant. [Houlder 1895]
Interprétation française Mais occupez-vous vraiment des bœufs. S' applique à tous ceux qui ne travaillent que pour l'apparence. [Houlder 1895]

Proverbe1189 Aza manao tsy ho tratry ny aloka, fandrao tratry ny alok’ akoho. [Cousins 1871 #531]

Proverbe1190 Aza manao tsikombakomba ifanaovana. [Houlder 1895 #286, Cousins 1871 #534]
Traduction française Ne conspirez pas pour faire le mal. [Houlder 1895 #286]

Proverbe1191 Aza manao tsinay bomana aty. [Cousins 1871 #535]

Proverbe1192 Aza manao tsinay homan' aty. [Veyrières 1913 #960, Houlder 1895]
Traduction française Ne soyez pas l' intestin qui mange le foie. [Veyrières 1913 #960]
Que les intestins ne dévorent pas le foie. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des enfants d' un même sein, qui se dénigraient et se faisaient du tort ; des membres d'une même famille ou d' un même village, qui se nuisaient ou se dénigraient. [Veyrières 1913 #960]
Se dit de deux amis ou parents dont l'un ferait du mal à l'autre. [Houlder 1895]

Proverbe1193 Aza manao : " tsindrio fa iray, tsindrio fa kely " . [Veyrières 1913 #707]
Aza manao: "Tsindrio, fa resy;" aza manao: "Tano, fa azo". [Veyrières 1913 #628, Cousins 1871 #536]
Aza manao: "Tsindrio, fa resy; tano, fa azo". [Nicol 1935 #11, Houlder 1895]
Traduction française Gardez-vous d’achever un vaincu, de frapper un captif. [Nicol 1935 #11]
Ne dites pas : achevez-le car il est vaincu ; ne dites pas : tenez-le car il est pris. [Veyrières 1913 #628]
Ne dites pas: "Êcrasez-le, il est vaincu; tenez-le ferme, car il est pris". [Houlder 1895]
Ne dites pas : il faut l' accabler parce qu' il est sans défense, il faut l' opprimer parce qu' il est faible. [Veyrières 1913 #707]
Interprétation française C. à. d. n'écrasez pas votre adversaire, mais soyez magnanime. [Houlder 1895]
Ces paroles se disaient des luttes d' enfants ou de jeunes gens ; passées en proverbe, elles se disaient des chefs qui abusaient de leur autorité et opprimaient leurs subordonnés. [Veyrières 1913 #628]

Proverbe1194 Aza manao tsingala mahalala ombin-tena. [Veyrières 1913 #5364, Houlder 1895, Rajemisa 1985]
Aza manao tsingala mahalala ombin-tena, na anaty fo maharary. [Cousins 1871 #538]
Interprétation malgache Aza miangatra ka ny sasany tiatiana sy asian-tsoa kokoa fa aoka samy hasiana soa daholo tsy misy avakavaka. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne faites pas comme la "tsingala" , qui connaît son propre bœuf (et par conséquent ne lui fait pas de mal). [Houlder 1895]
Ne faites pas comme l' insecte tsingala qui est égoïste et ne connaît que son bien. [Veyrières 1913 #5364]
Interprétation française Ce proverbe veut dire qu' il ne faut pas favoriser ses parents ou ses amis aux dépens des autres. [Houlder 1895]
Ne soyez pas partial, tout pour vos parents et rien pour les autres. On disait que cet insecte perce les intestins du boeuf pour sortir, et tue ainsi l' animal qui l'a avalé en buvant. [Veyrières 1913]

Proverbe1195 Aza manao tsinjo voro-mazoto. [Cousins 1871 #537, Houlder 1895]
Traduction française Ne vous bornez pas à regarder un oiseau qui travaille. [Houlder 1895]

Proverbe1196 Aza manao tsinjo voron’ Imazoto. [Cousins 1871 #537]

Proverbe1197 Aza manao : " tsy tiako tarehy, halako bika " . [Veyrières 1913 #5499]
Traduction française Ne faites pas comme celui qui dit : je n' aime pas sa figure, je déteste son air. [Veyrières 1913 #5499]
Interprétation française Se disait de la partialité. [Veyrières 1913 #5499]

Proverbe1198 Aza manao tsitsik’ Ibetsileo: "Ny ombin’ Ikoto any Ikoto ; ny an’ olona koa any Ikoto". [Cousins 1871 #539]
Aza manao tsitsik' ombin' Ibetsileo: ny ombin' Ikoto an' Ikoto ihany, ary ny ombin' olona an' Ikoto koa. [Houlder 1895]
Traduction française Ne jurez pas comme les Betsileo à propos des bœufs: les bœufs d' Ikoto sont à Ikoto, et ceux des autres seraient aussi à Ikoto. [Houlder 1895]

Proverbe1199 Aza manao tsobo-dranon-dRamiangaly ka raha marivo hirosoana, raha lalina hihemorana. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Ilazana ireo olona tsy mety manao zavatra sarotra fa ny mora ihany no ataony. [Rajemisa 1985]

Proverbe1200 Aza manao vain-drahalahy tsy mba maharary. [Cousins 1871 #540]
Manao vain-drahalahy tsy mba maharary. [Veyrières 1913 #5385, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Tsy miraharaha afa-tsy izay mahazo ny tena ihany, fa ny an' ny sasany heverina ho tsinontsinona. [Rajemisa 1985]
Traduction française Faire comme celui qui compte pour rien les furoncles qui font souffrir ses frères. [Veyrières 1913 #5385]
Interprétation française Se disait des gens insensibles aux maux d' autrui. [Veyrières 1913 #5385]

Proverbe1201 Aza manao variraiventy maniho ariary. [Houlder 1895]
Aza manao variraiventy manoha ariary. [Cousins 1871 #541]
Aza manao voamena manohana ny ariary. [Rinara 1974 #635]
Manao voamena maniho ariary. [Veyrières 1913 #2301]
Voamena maniho ariary. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Zavatra kely mahavery ny be. [Rajemisa 1985]
Traduction française L'avare manque une affaire de cinq francs pour quatre sous. [Veyrières 1913 #2301]
Ne manquez pas une affaire de cinq francs à cause de un centime. [Houlder 1895]
Interprétation française L' expression s' appliquait aussi à ceux qui laissent une chose importante pour s' attacher à une affaire de légère importance. [Veyrières 1913 #2301]

Proverbe1202 Aza manao varo-tako-dRainitsilombonina: ny tompony indray no mifandrombaka. [Cousins 1871 #542]
Manao varo-tako-dRainitsilombonina : ny tompony indray mifandrombaka. [Veyrières 1913 #4391]
Traduction française Vente de couvercles de marmites, à la façon de Rainitsilombonina : c' est le maître qui reprend de force l' objet. [Veyrières 1913 #4391]

Proverbe1203 Aza manao vava azon' Andriamanitra. [Houlder 1895 #32, Cousins 1871 #543]
Traduction française Ne faites point de promesses (comme celles faites) à Dieu. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. de promesses en l' air comme les vœux faits à la divinité pour obtenir quelque faveur et dont on néglige ensuite l'accomplissement,. [Houlder 1895]

Proverbe1204 Aza manao vavan' ny maty an-drano. [Cousins 1871 #544]

Proverbe1205 Aza manao Vazaha fito an-trano. [Houlder 1895]
Vazaha fito an-trano. [Cousins 1871 #3653]
Traduction française Ne faites pas comme sept Européens habitant la même maison. [Houlder 1895]
Interprétation française Chacun veut commander, personne ne veut obéir, c' est la cour du roi Pétaud. [Houlder 1895]

Proverbe1206 Aza manao Vazaha mody miady. [Houlder 1895 #1395, Cousins 1871 #545]
Traduction française Ne faites pas comme des Européens faisant semblant de se battre. [Houlder 1895]
Interprétation française Car, au fond, ils s' entendent. [Houlder 1895]

Proverbe1207 Aza manao vilanin’ Ikarenina: ny malady pohina, ny marenina pohina. [Cousins 1871 #546]
Aza manao vilanin' Ikarenina : ny malady pohina, ny marenina pohina koa. [Rinara 1974 #608]

Proverbe1208 Aza manao vintana Alohotsy. [Veyrières 1913 #68]
Aza manao vintana Alohotsin-kevitra. [Veyrières 1913 #68]
Traduction française Ne soyez pas changeant comme le destin d' Alohotsy. [Veyrières 1913 #68]
Interprétation française Ne soyez pas inconstant ; Alohotsy est le douzième mois lunaire. [Veyrières 1913 #68]

Proverbe1209 Aza manao voamena misy rambony. [Rinara 1974 #609, Cousins 1871 #548]

Proverbe1210 Aza manao voany mialoha ravina. [Veyrières 1913 #2068]
Traduction française Ne faites pas passer les fruits avant les feuilles. [Veyrières 1913 #2068]
Interprétation française Proverbe analogue au français : mettre la charrue avant les boeufs. [Veyrières 1913]

Proverbe1211 Aza manao voan-tapia : iray no hanina telo no aloa. [Rinara 1974 #636]
Aza manao voatapia : iray no arapaka ka telo no aloa. [Veyrières 1913 #5650, Cousins 1871 #549]
Traduction française Que ce ne soit pas comme le fruit du tapia : on en avale un, ou en crache trois. [Veyrières 1913 #5650]
Interprétation française Esprit de contradiction. [Veyrières 1913]

Proverbe1212 Aza manao voli-vary an-kitram-bero : ny tian' ny tany tsy atao, fa ny tian' ny olona no atao. [Veyrières 1913 #2280, Cousins 1871, Rinara 1974]
Traduction française Ne faites pas comme une plantation de riz au milieu d’une brousse d’herbe Vero : on ne fait pas ce que la terre aime et demande, mais on fait ce que veut le propriétaire. [Veyrières 1913 #2280]
Interprétation française Se disait des gens qui cherchent leurs intérêts propres sans s’occuper des intérêts généraux. [Veyrières 1913 #2280]

Proverbe1213 Aza manao volomaso lava, fa manamaizin-tena. [Veyrières 1913 #3553, Rinara 1974 #637, Cousins 1871 #550]
Traduction française Ne soyez pas comme des cils trop longs qui obscurcissent leurs propres yeux. [Veyrières 1913 #3553]
Interprétation française N' embrouillez pas les affaires. [Veyrières 1913 #3553]

Proverbe1214 Aza manao volombodin' akoholahy, ka ny any aoriana indray no malaza. [Rinara 1974 #638]
Aza manao volom-bodin' akoholahy : ny mitoetra any am-bodiny indray no malaza. [Veyrières 1913 #3241]
Aza manao volom-bodin’ akoholahy : ny mitoetra any am-bodiny indray no rnalaza. [Cousins 1871 #551]
Volom-bodin' akoholahy: malaza tsara ihany fa aorian' ny namany. [Houlder 1895 #1475]
Volom-bodin' akoholahy : ny malaza no any aoriana. [Rinara 1974 #5022]
Volom-bodin’ akoholahy : ny malaza no aoriana. [Veyrières 1913 #6055, Cousins 1871 #3730]
Traduction française Les plumes de la queue du coq: elles sont assez grandes (litt. fameuses), mais viennent derrière les autres. [Houlder 1895 #1475]
Ne faites pas comme les plumes de la queue du coq : c' est sur la partie postérieure que sont les plus belles. [Veyrières 1913 #3241]
Plumes de la queue d' un coq : ce sont les plus brillantes qui sont derrière. [Veyrières 1913 #6055]
Interprétation française Se disait des gens qui réservent tous leurs soins aux choses les moins importantes. [Veyrières 1913 #3241]

Proverbe1215 Aza manao volo ngita mifandray tendro. [Rinara 1974 #640, Houlder 1895]
Manao volo ngita mifandray tendro. [Rinara 1974 #2025, Rajemisa 1985]
Tsy mety raha manao volo ngita mifandray tendro. [Cousins 1871 #3446]
Tsy mety raha manao volo ngita mifandray tendro, homba ny ratsy. [Rinara 1974 #4626]
Interprétation malgache Entina milaza olona miray tetika hanao ratsy. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne faites pas comme les cheveux crépus qui s' entrelacent par le haut. S' unir pour le mal. [Houlder 1895]

Proverbe1216 Aza manao vono moka. [Houlder 1895 #386, Rinara 1974 #641]
Traduction française Ne tuez pas (quelqu' un) comme on tue un moustique. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. facilement ou en cachette. [Houlder 1895]

Proverbe1217 Aza manao vorona azon' adala; ka na tsy maty aza, mifohafoha volo. [Houlder 1895 #436]
Vorona azon' adala, ka raha tsy maty aza, mararirary. [Veyrières 1913 #2126]
Vorona azon' adala, ka raha tsy maty aza, mifohafoha volo. [Veyrières 1913 #2126]
Vorona azon’ adala: na tsy maty aza, mifohafoha volo. [Rinara 1974 #5038, Cousins 1871 #3742]
Vorona azon' adala: raha tsy maty aza mifohafoha volo. [Rajemisa 1985]
Vorona azon' ankizy : raha tsy maty aza, mifohafoha volo. [Veyrières 1913 #1548]
Interprétation malgache Enti-milaza ny zavadoza mihatra amin' ny osa raha eo an-tanan' ny fohy saina sy ny tsy hendry. [Rajemisa 1985]
Zavatra mby an-tanan' ny olona tsy misy fisainana: raha tsy simba tanteraka, manahirana vao azo ampiasaina. [Rajemisa 1985]
Traduction française L'oiseau pris par les sots a les plumes droites, s'il n'est pas mort. [Abinal 1888]
Ne le traitez pas comme un oiseau pris par un nigaud: s' il n' est pas mort, il en est bien près (litt. il a les plumes toutes hérissées). [Houlder 1895]
Oiseau pris par les enfants : alors même qu' il n' est pas mort, tout son plumage est hérissé. [Veyrières 1913 #1548]
Quand un sot prend un oiseau, il s' en amuse tout le jour sans le laisser reposer : si l' oiseau n'en meurt pas, il en est bien malade et tout ébouriffé. [Veyrières 1913 #2126]
Interprétation française Les enfants abîment tout : ainsi à force de toucher et retoucher un objet on finit par l' abîmer ; on disait ce proverbe par moquerie de ceux qui répétaient toujours les mêmes mots dans un discours. [Veyrières 1913 #1548]
Les sots abîment les objets qu'on met entre leurs mains. [Abinal 1888]
Se disait des paroles entendues par les sots indiscrets et bavards ; ils les colportent tout le jour. [Veyrières 1913 #2126]

Proverbe1218 Aza manao vorondolo midongy an-tranon' ny sasany. [Veyrières 1913 #6350, Rinara 1974 #642, Cousins 1871 #553]
Traduction française Ne faites pas comme le hibou qui s'obstine et ne veut pas déloger de chez autrui. [Veyrières 1913 #6350]
Interprétation française Les hiboux s' emparent des nids de takatra. [Veyrières 1913 #6350]

Proverbe1219 Aza manao voso-jary tenany. [Veyrières 1913 #4736]
Aza manao vosotro dia zary tenany. [Veyrières 1913 #4736]
Voso-jary tenany. [Rinara 1974 #5051, Cousins 1871 #3752]
Traduction française Ne vous servez pas de la plaisanterie pour tourner en dérision. [Veyrières 1913 #4736]

Proverbe1220 Aza manao zanaka anaty fo maharary. [Houlder 1895 #1888, Cousins 1871 #554]
Traduction française Il ne faut pas s'affliger seulement de ce qui touche ses enfants. [Houlder 1895]
Interprétation française Il ne faut pas à tout prix leur donner raison, ou être trop indulgent envers eux. [Houlder 1895]

Proverbe1221 Aza manao zanaky ny lahy sy ny vavy. [Veyrières 1913 #878]
Traduction française Ne faites pas de distinction trop partiale entre les enfants du mari et ceux de la femme. [Veyrières 1913 #878]
Interprétation française Il ne faut pas être tout pour ses propres enfants, et rien pour ceux de l' autre lit ; ce proverbe se disait en général de la trop grande partialité. [Veyrières 1913 #878]

Proverbe1222 Aza manao zatovon' ny any ary zazalahin' ny aty. [Houlder 1895 #519, Rinara 1974 #644]
Aza manao zatovon' ny aty, zazalahin' ny any. [Veyrières 1913 #1561]
Zatovon' ny aty, zazalahin' ny any. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza olona miandany amin' ny antokon' olona roa sady an' ny atý no an' ny any. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne faites pas le jeune homme aimé ici, le garçon aimé là-bas. [Veyrières 1913 #1561]
Ne soyez pas le jeune homme (aimé) de ceux de là-bas, et en même temps le garçon (aimé) des gens d' ici. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe avait bien des sens : il se disait des gens qui étaient de deux partis et jouaient double jeu ; des jeunes gens prodigues et paresseux qui comptaient sur un héritage ; des jeunes gens envoyés en commission et qui se comportaient en enfants, faisant mal la commission. [Veyrières 1913 #1561]

Proverbe1223 Aza manao zatovon’ ny any, ary zazalahin’ ny atý. [Cousins 1871 #556]

Proverbe1224 Aza manara-drenirano toa takatra. [Veyrières 1913 #5980]
Manara-drenirano toa takatra. [Rinara 1974 #2028, Cousins 1871 #1565]
Traduction française Ne suivez pas le courant de la rivière comme l' oiseau takatra. [Veyrières 1913 #5980]
Interprétation française Les Malgaches prétendaient que cet oiseau suit l' eau pour prendre les grenouilles, et qu' il a l'air attrapé lorsque les grenouilles sautent à l'eau. Se disait des gens qui font écho à tout, et se mettent au pas de tout le monde. [Veyrières 1913 #5980]

Proverbe1225 Aza manaraina misy vary. [Houlder 1895 #1681, Rinara 1974 #646]
Traduction française Ne sortez pas le matin à jeun quand il y a du riz (à manger). [Houlder 1895]

Proverbe1226 Aza manaram-po ohatra ny kary an-efitra. [Houlder 1895]
Manaram-po hoatry ny kary an' efitra. [Veyrières 1913 #3027]
Manaram-po, ohatra ny kary an-efitra. [Cousins 1871]
Manaram-po tahaka ny kary an' efitra. [Rinara 1974 #2033]
Mihary zaka hoatry ny kary an' efitra. [Veyrières 1913 #3027]
Traduction française Ne faites pas toutes vos volontés comme un chat sauvage dans le désert. [Houlder 1895]
Suivre son bon plaisir comme un chat sauvage en campagne. [Veyrières 1913 #3027]
Interprétation française Se disait des libertins. [Veyrières 1913 #3027]

Proverbe1227 Aza manarangaran-tsy manohatra. [Cousins 1871 #558]
Traduction française Ne regardez pas tout autour de vous sans prendre la mesure de rien. [Houlder 1895]
Interprétation française N' agissez pas à la légère. [Houlder 1895]

Proverbe1228 Aza manaratsy tena ohatry ny omby hantsika. [Rinara 1974 #648]
Aza manaratsy tena toa omby hantsika. [Rajemisa 1985]
Manaratsy tena ohatra ny omby hantsika. [Rinara 1974]
Interprétation malgache Aoka tsy ny tena ihany no hilaza ratsy sy hanambany ny tena (toy ny omby izay bilaka miditra ny tandrony). [Rajemisa 1985]

Proverbe1229 Aza manary faty. [Veyrières 1913 #1062]
Traduction française N' abandonnez pas le corps d' un parent mort. [Veyrières 1913 #1062]
Interprétation française Respect dû aux morts, surtout aux parents. [Veyrières 1913 #1062]

Proverbe1230 Aza manary re fa hianareo no natao voamaintilany hany sisa. [Rinara 1974 #649]
Aza manary re, tompoko, fa hianao anie no natao voamaintilany hany sisa. [Veyrières 1913 #2590, Cousins 1871 #559]
Traduction française Cher monsieur, ne m' abandonnez pas car j' ai compté sur vous comme sur la dernière graine de casse-cavelle. [Veyrières 1913 #2590]
Interprétation française Tout le monde l' a abandonné et s' est dérobé, comme les graines des gousses qui éclatent au soleil. [Veyrières 1913 #2590]

Proverbe1231 Aza manary tena homan-katsa-maina, nefa tsy vazana tsinona. [Veyrières 1913 #6272, Cousins 1871 #560]
Aza manary tena : tsy am-bazana ka tia katsa-maina. [Rinara 1974 #650]
Aza manary tena: tsy vazan-tsinona, ka homan-katsa-maina! [Houlder 1895 #933]
Traduction française Ne vous exposez pas en mangeant des grains de maïs secs, lorsque vous n' avez pas de dents. [Veyrières 1913 #6272]
Ne vous faites pas du mal à vous-même: n' ayant pas de molaires, comment voudriez-vous manger du maïs sec et dur! [Houlder 1895]
Interprétation française Ne vous lancez pas dans une affaire que vous serez incapable de mener à bien. [Veyrières 1913 #6272]

Proverbe1232 Aza manary tena toy ny vomanga miseho amoron-dalana. [Veyrières 1913 #6273, Cousins 1871 #561, Rinara 1974]
Traduction française Ne vous exposez pas comme les patates qui se montrent au bord du chemin. [Veyrières 1913 #6273]
Interprétation française Elles seront volées par les hommes ou prises par les animaux. Se disait des gens courant à leur perte. [Veyrières 1913 #6273]

Proverbe1233 Aza manasaha razana. [Veyrières 1913 #1063]
Traduction française N' insultez pas les ancêtres. [Veyrières 1913 #1063]
Interprétation française L' insulte des ancêtres était regardée comme très grave. [Veyrières 1913 #1063]

Proverbe1234 Aza manasaika vilany mainty misy arina, fa mahamerik' andro. [Veyrières 1913 #3098]
Traduction française Ne plongez pas dans l' eau une marmite noire de suie, car cela rend le jour brumeux. [Veyrières 1913 #3098]
Interprétation française Croyance populaire. [Veyrières 1913 #3141]

Proverbe1235 Aza manasakaiza vahiny. [Houlder 1895 #204]
Aza manasakaiza vahiny, sao mbola tia dia ilaozany. [Rinara 1974 #652]
Manakaiza vahiny; mbola tia ka ilaozany. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fa tsy tokony hiraiki-po amin' izay olona tsy manao afa-tsy mandalo. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza fifankatiavana amin' olona miserana ihany, izay voatery hotapahina noho ny fandalovany fotsiny. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne prenez pas pour amis des étrangers. [Houlder 1895]

Proverbe1236 Aza mandady hajaina. [Houlder 1895 #799, Rinara 1974 #653]
Traduction française Ne vous aplatissez pas quand on vous honore. [Houlder 1895 #799]

Proverbe1237 Aza mandady miara-komana, hoatry ny mpiandry ratsy. [Veyrières 1913 #4469]
Aza mandady miara-komana, ohatra ny mpiandry ratsy. [Houlder 1895]
Mandady miara-komana toa mpiandry ratsy. [Rinara 1974 #2049]
Traduction française Ne vous accroupissez pas pour manger ensemble comme une troupe de bandits. [Houlder 1895 #287]
Ne vous couchez pas à terre en mangeant, comme une troupe de voleurs. [Veyrières 1913 #4469]

Proverbe1238 Aza mandaka amboa mandry. [Houlder 1895 #831]
Traduction française Ne dormez pas un coup de pied à un chien qui dort. Il pourrait vous en coûter. [Houlder 1895]

Proverbe1239 Aza mandalo tana-misy havana, fa miantranoa. [Veyrières 1913 #1138]
Aza mandalo tanà-misy havana. [Rinara 1974 #654, Cousins 1871 #562]
Aza mandalo tanàna misy havana. [Houlder 1895]
Tsy mety ny mandalo tana-misy havana. [Veyrières 1913 #1138]
Traduction française Ne passez pas (sans vous y arrêter) près de la maison d' un ami. [Houlder 1895 #207]
Ne traversez pas le village où vous avez des parents sans leur faire l'honneur d' une visite. [Veyrières 1913 #1138]
Interprétation française Il ne faut pas oublier les parents et les amis ; les Malgaches étaient visiteurs et hospitaliers. [Veyrières 1913 #1138]

Proverbe1240 Aza mandalo vorona voafandrika. [Veyrières 1913 #2694]
Traduction française Ne passez pas près d' un oiseau pris au piège sans le délivrer. [Veyrières 1913 #2694]
Interprétation française Soyez bon pour les autres, car le malheur peut vous atteindre. [Veyrières 1913 #2694]

Proverbe1241 Aza mandatsaka am-po. [Veyrières 1913 #6398]
Traduction française Que ce ne soit pas gravé dans votre coeur. [Veyrières 1913]
Interprétation française Ne gardez pas rancune. [Veyrières 1913 #6398]

Proverbe1242 Aza mandatsa ny maty. [Veyrières 1913 #2848]
Traduction française N' insultez pas les morts. [Veyrières 1913 #2848]
Interprétation française Les Malgaches respectaient et craignaient les morts. [Veyrières 1913 #2848]

Proverbe1243 Aza mandatsa vady mody. [Veyrières 1913 #1361, Rinara 1974 #655, Cousins 1871 #563]
Traduction française N' injuriez pas une épouse qui veut revenir au foyer. [Veyrières 1913 #1361]
Interprétation française Sens général : ne refusez pas ce qui ne peut vous faire que du bien. [Veyrières 1913]

Proverbe1244 Aza mandatsa vady voky. [Rinara 1974 #656]
Aza mandatsa vady voky, fa izay noana latsaka ilalana. [Rinara 1974]

Proverbe1245 Aza mandatsa vorona azo. [Houlder 1895 #441, Veyrières 1913 #5649, Rinara 1974 #658, Cousins 1871 #572]
Traduction française N' insultez pas à l' oiseau pris. [Houlder 1895]
N' insultez pas un malheureux oiseau qui est pris. [Veyrières 1913 #5649]

Proverbe1246 Aza mandeha foana raha tsy ny zana-dRanona. [Veyrières 1913 #29]
Traduction française N'allez pas avec les jeunes gens si ce n' est avec le fils d' un tel. [Veyrières 1913 #29]
Interprétation française On disait ces paroles aux jeunes filles pour leur dire de ne pas se livrer à n'importe qui mais de conclure mariage. [Veyrières 1913 #29]

Proverbe1247 Aza mandeha singany toy ny kiraron' Ibeminahy. [Houlder 1895]
Mandeha ila ohatra ny kiraron' i Beminahy. [Rajemisa 1985]
Mandeha singany hoatry ny kiraron' i Beminahy. [Veyrières 1913 #1650]
Mandeha singany ohatra ny kiraron' i Beminahy. [Ravelojaona: Firaketana, Abinal 1888, Rinara 1974]
Tsy mety raha mandeha singany, ohatra ny kiraron' Ibeminahy. [Rinara 1974]
Tsy mety raha mandeha singany, toy ny kiraron’ Ibeminahy. [Cousins 1871 #3449]
Interprétation malgache Enti-milaza zavatra roa tokony hiaraka, nefa tsy tafaraka, fa ny iray ihany no ampiasaina na anaovana. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza zavatra tsy feno, tsy tokony ho araka ny izy. [Rajemisa 1985]
Ilazana ny olona izay mampiaraka zavatra tsy misy iraisany na mandeha goana tsy mba manao izay fanaom-bahoaka. [Ravelojaona: Firaketana]
Traduction française Celui seul et n' a pas de compagnon, est comme le soulier que portait Beminahy à pied. [Veyrières 1913 #1650]
N' allez pas seul comme le soulier que portait Ibeminahy à un seul pied. [Houlder 1895]
Qui va seul, comme le soulier que portait Beminahy à un seul pied. [Abinal 1888]
Interprétation française Allusion au personnage d' une légende ; l'expression se disait des gens qui cordaient pas avec les autres. [Veyrières 1913 #1650]
Qui va sans compagnon, qui est dépareillé. [Abinal 1888]

Proverbe1248 Aza mandeha tsy voizina, toy ny lakana mivalan-drano. [Houlder 1895 #1205]
Mandeha tsy voizina hoatry ny lakan-jejo. [Veyrières 1913 #4047]
Mandeha tsy voizina toa lakan-fila. [Rajemisa 1985]
Mandeha tsy voizina toa lakan-jejo. [Rinara 1974 #2061]
Mandeha tsy voizina toy ny lakan-jejo. [Nicol 1935 #160]
Misosa tsy voizina hoatry ny lakan-jejo. [Veyrières 1913 #4047]
Tsy mety raha mandeha tsy voizina toa lakan-jejo, na manendry tena toy ny amboa hiantsena. [Rinara 1974 #4630]
Tsy mety raha mandeha tsy voizina, toy ny lakana mivalan-drano. [Cousins 1871 #3450]
Interprétation malgache Enti-milaza olona misosososo miditra na manao zavatra nefa tsy ampandrosoina na asaina manao ilay zavatra akory. [Rajemisa 1985]
Traduction française Filer avant même qu’on rame, comme une pirogue instable. [Nicol 1935 #160]
N' allez pas sans être envoyé (litt, sans qu' on vous fasse avancer en ramant), comme un canot allant à la dérive. [Houlder 1895]
S' introduire sans être invité et s' avancer de soi-même comme une pirogue légère qui s' en va sans qu' on rame. [Veyrières 1913 #4047]
Interprétation française N' agissez pas de votre propre chef. [Houlder 1895]

Proverbe1249 Aza mandelika ny farihy tsy ho vary hianao, ka mila lolotramalona amy ny mamba. [Cousins 1871 #565]
Aza mandelika ny farihy tsy ho vary hianao, ka mila sahato amy ny voay. [Cousins 1871 #565]
Aza mandelika ny farihy tsy ho vary hianao, ka mila sahato amin' ny voay. [Veyrières 1913]
Mandelika ny fahi-be tsy azo ho vary ka mila lolotr' amalona. [Houlder 1895 #2227]
Mandelika ny fahibe tsy ho vary, ka mila lolotr' amalona amin' ny mamba. [Rinara 1974]
Traduction française Combler un grand étang qui ne produira quand même pas de riz, c' est chercher querelle aux caïmans (qui s' y trouvent). [Houlder 1895]
Ne comblez pas des étangs où le riz ne pourra jamais pousser, car vous vous attireriez les blâmes des caïmans. [Veyrières 1913 #3793]
Interprétation française Se disait de ceux qui s'attirent malheur par trop de zèle. [Veyrières 1913 #3793]

Proverbe1250 Aza mandevin-jaza marary. [Houlder 1895 #964]
Mandevin-jaza marary. [Veyrières 1913 #6171]
Tsy mety raha mandevin-jaza marary. [Rinara 1974 #4631, Cousins 1871 #3451]
Traduction française Enterrer un enfant malade. [Veyrières 1913 #6171]
N' ensevelissez pas un enfant malade. [Houlder 1895]
Interprétation française Il n' est pas encore mort, et il y a encore de l' espoir. [Houlder 1895]
Se disait des gens qui désespèrent prématurément. [Veyrières 1913 #6171]

Proverbe1251 Aza mandidy alohan' Andriamanitra. [Rinara 1974 #659]
Aza mandidy alohan' Andriamanitra toy ny mpanotrika akoho. [Houlder 1895 #30]
Mandidy alohan' Andriamanitra hoatry ny mpanotrika akoho : mbola tsy hita na ho foy na tsia, ka " kohokoholahy, kohokohovavy " . [Veyrières 1913 #36]
Mandidy alohan' Andriamanitra sahala amin' ny mpanotrika akoho. [Rinara 1974 #2066]
Mandidy alohan’ Andriamanitra, toy ny mpanotrika akoho. [Cousins 1871 #1586]
Traduction française Commander avant Dieu, comme font ceux qui disent : venez poulets, venez poulettes, en faisant couver une poule, et ne savent même pas si l' oeuf éclora. [Veyrières 1913]
Ne décide pas avant Dieu comme celui qui met couver et qui compte ses poussins avant qu' ils soient éclos. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à d. il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. [Houlder 1895]
Kohokoho est un mot imitatif employé pour appeler les poules : ce proverbe se disait de ceux qui lancent de faux bruits, ou de ceux qui prétendent savoir ce qu' il n' appartient qu' à Dieu de savoir, comme font ceux qui pronostiquent que ce sera un coq ou une poule avant même de savoir si l' oeuf éclora. [Veyrières 1913]

Proverbe1252 Aza mandidy ambonim-bankona. [Cousins 1871 #566, Houlder 1895]
Aza mandidy hena ambonim-bankona. [Rinara 1974 #660]
Traduction française Ne donnez pas des ordres sans y être autorisé par vos supérieurs (ou: contre l' autorité d' un supérieur). [Houlder 1895]
Interprétation française Litt. ne coupez pas quelque chose sur un rabot. C' est cet outil qui sert vraiment à couper; de là L'euphémisme du proverbe, "mandidy" signifiant aussi bien "couper" que "donner des ordres". [Houlder 1895]

Proverbe1253 Aza mandidy miara-komana. [Veyrières 1913 #4470, Cousins 1871 #567]
Aza mandidy no sady homana. [Rinara 1974 #661]
Traduction française Ne découpez pas tout en mangeant avec les autres. [Veyrières 1913 #4470]
Interprétation française A chaque chose son temps, à chacun son rôle. [Veyrières 1913 #4470]

Proverbe1254 Aza mandihy am-piringa toa vorondolo. [Houlder 1895 #1321]
Traduction française Il ne faut pas danser sur un tas d' ordures comme un hibou. [Houlder 1895 #126]
Ne dansez pas sur des tas d' ordures comme un hibou. [Houlder 1895]
Interprétation française Ne vous réjouissez pas pour de mauvais motifs (du mal ou de la honte des autres, par ex.). [Houlder 1895]

Proverbe1255 Aza mandihy eo ambony antambo. [Cousins 1871 #568]
Aza mandihy eo an-tampon' ny antambo. [Houlder 1895 #1322]
Mandihy ambonin' ny antambo. [Veyrières 1913 #6301]
Traduction française L' imprudent danse au-dessus du danger et du malheur. [Veyrières 1913 #6301]
Ne dansez pas quand une catastrophe vous menace. [Houlder 1895]

Proverbe1256 Aza mandihy tsy afa-tavony. [Rinara 1974 #664, Cousins 1871 #570]

Proverbe1257 Aza mandika ny soan-Janahary. [Houlder 1895 #33, Rinara 1974 #665]
Aza mandika soa Nanahary. [Veyrières 1913 #19]
Traduction française Ne changez pas les dons du Créateur (ou, ne les méprisez pas, ne soyez pas ingrats et contentez-vous de ce que vous avez). [Houlder 1895]
Ne soyez pas ingrat envers Dieu. [Veyrières 1913 #19]

Proverbe1258 Aza mandoa lasiray raha voa famaky. [Houlder 1895 #1693, Veyrières 1913 #5981]
Aza mandoa lasiray raha voan' ny famaky. [Rinara 1974 #666]
Traduction française Ne payez pas encore trente centimes quand on vous a donné un coup de hache. [Veyrières 1913 #5981, Houlder 1895]
Interprétation française C' est vous qui devriez recevoir une compensation! [Houlder 1895]
Exigez un dédommagement. [Veyrières 1913 #5981]

Proverbe1259 Aza mandoa tsy marary, tahaka ny zinga. [Cousins 1871]
Aza mandoa tsy marary tahaky ny zinga. [Veyrières 1913 #4428]
Aza mandoa tsy marary toa zinga. [Rinara 1974 #667]
Traduction française Ne vomissez pas sans être indisposé, comme la tasse avec laquelle on puise l' eau. [Veyrières 1913 #4428]
Interprétation française Ne versez pas trop facilement votre argent ; le même mot malgache signifie vomir et payer. [Veyrières 1913 #4428]

Proverbe1260 Aza mandray ombalahy latsaka an-tatatra, fa raha afaka izy, manoto. [Veyrières 1913 #6218]
Aza mandray ombilahy latsaka an-tatatra, fa raha afaka izy, manoto. [Houlder 1895 #1155]
Tandremo, fandrao toy ny mandray ombilahy latsaka an-tatatra : raha afaka izy, hanoto. [Cousins 1871 #3001, Nicol 1935 #310]
Tandremo sao manarina ombalahy latsaka an-tatatra, ka raha tafarina izy manoto. [Rinara 1974 #4034]
Traduction française Ne retirez pas un taureau du fossé où il est tombé, car une fois retiré il foncera sur vous. [Veyrières 1913 #6218]
Ne tirez pas un taureau du fossé où il est tombé, car une fois dehors, il foncera sur vous. [Houlder 1895]
Prenez garde, il peut en être comme du taureau qu’on retire de la fosse : à peine dégagé, il vous encorne. [Nicol 1935]

Proverbe1261 Aza mandrao-bary an-trano hafa. [Rinara 1974 #668, Cousins 1871 #571]
Aza mandrao-bary ao an-trano hafa. [Houlder 1895 #1067]
Traduction française Ne ramassez pas du riz (tombé) dans la maison des autres. [Houlder 1895]

Proverbe1262 Aza mandrapa-dango. [Veyrières 1913 #4665]
Traduction française Ne mangez pas à pleines poignées les grains de riz grillés et concassés. [Veyrières 1913 #4665]
Interprétation française Se disait des gens mangeant goulûment et sans choisir. [Veyrières 1913 #4665]

Proverbe1263 Aza mandraraka homana toa fody. [Rinara 1974]
Aza mandrara-komana, toa fody. [Houlder 1895 #450, Cousins 1871 #569]
Traduction française Ne répandez pas en mangeant, comme le font les cardinaux. Au moment où le riz est mûr, les cardinaux viennent en grand nombre manger le grain sur pied. [Houlder 1895]

Proverbe1264 Aza mandraraka ilo mby an-doha. [Rinara 1974 #670, Houlder 1895]
Aza mba mandraraka ilo mby an-doha. [Veyrières 1913 #5433]
Mandraraka ilo mby an-doha. [Veyrières 1913 #2388]
Traduction française Ne rejetez pas la pommade passée sur votre tête. [Veyrières 1913 #5433]
Perdre son gain c' est secouer l' huile qu' on a dans les cheveux. [Veyrières 1913 #2388]
Interprétation française N'oubliez pas les bienfaits que vous avez reçus. [Veyrières 1913 #5433]

Proverbe1265 Aza mandrava efa hoatry ny voalavo. [Veyrières 1913 #2350]
Mandrava efa ohatra ny voalavo. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Ilazanaireo olona manimbanimba ny zavatra tsara, manakorontana ny efa milamina. []
Traduction française Ne soyez pas comme les rats qui déchirent et qui dégradent tout. [Veyrières 1913 #2350]
Interprétation française Se disait des dissipateurs gaspillant tout. [Veyrières 1913 #2350]

Proverbe1266 Aza mandrava trano mafy, ka mitady izay romoromony hataina. [Houlder 1895 #694]
Aza mandrava trano mafy ka mitady ny romoromony hataina. [Rinara 1974 #671]
Mandrava trano mafy, ka mitady izay romoromony hataina. [Veyrières 1913]
Mandrava trano mafy, ka mitady izay sombintsombiny hataina. [Veyrières 1913]
Mandrava trano mafy : mitady izay romoromony hataina. [Rinara 1974 #2075]
Mandrava trano mafy: mitady izay romorotnony hataina. [Cousins 1871]
Mandrava trano mafy: mitady izay sombintsombiny hataina. [Cousins 1871]
Traduction française Gens qui renversent une maison solide et en cherchent les morceaux pour servir de bois à brûler. [Veyrières 1913 #2389]
Ne détruisez pas une maison solide pour avoir quelque chose à brûler. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gens qui dissipaient l'héritage des ancêtres, et de ceux qui abandonnaient une bonne affaire pour se lancer dans de mauvaises. [Veyrières 1913 #2389]

Proverbe1267 Aza mandrefy hazo mitsangana. [Houlder 1895 #1682, Rinara 1974 #672]
Mandrefy hazo mitsangana. [Veyrières 1913 #3267]
Mandrefy hazo mitsangana; manjehy vato an-tany. [Samson 1965 #M49]
Tsy mety raha mandrefy hazo mitsangana. [Rinara 1974 #4633, Cousins 1871 #3453]
Traduction française Ne mesurez pas un arbre alors qu' il est encore debout. [Houlder 1895]
Vouloir mesurer avec les bras un arbre qui est debout, c' est vouloir l' impossible. [Veyrières 1913 #3267]
Interprétation française Il faut l' abattre d' abord. Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir mis par terre. [Houlder 1895]

Proverbe1268 Aza mandry akaiky toy ny menaka. [Houlder 1895 #678]
Traduction française Ne restez pas tout près, comme de la graisse. [Houlder 1895]
Interprétation française La graisse fondue coule, mais s' arrête aussitôt en se figeant. [Houlder 1895]

Proverbe1269 Aza mandry amorom-pampana. [Veyrières 1913]
Aza mandry an-driram-pampana. [Veyrières 1913]
Traduction française Ne dormez pas au bord du précipice. [Veyrières 1913 #6274]
Interprétation française Ne vous exposez pas au danger. [Veyrières 1913 #6274]

Proverbe1270 Aza mandrora olon-tsy maimbo, ka hatao mangidy be fofona, ohatra ny tongolo tapa--bilany. [Houlder 1895]
Traduction française Ne crachez pas près des gens qui ne sentent pas mauvais, les traitant comme une marmite à moitié pleine d' ail à l' odeur forte. [Houlder 1895]

Proverbe1271 Aza maneha-doza. [Veyrières 1913 #6276]
Aza mankaha-doza. [Veyrières 1913 #6276]
Traduction française Ne vous exposez pas au malheur. [Veyrières 1913 #6276]

Proverbe1272 Aza manely ny efa vory toy ny akoholahy ambony sompitra. [Rinara 1974 #673]
Aza manely vory hoatry ny akoholahy ambony sompitra. [Veyrières 1913 #2351]
Aza manely vory, ohatra ny akoholahy ambony sompitra. [Cousins 1871, Nicol 1935]
Manao akoholahy an-tsompitra manely vory. [Veyrières 1913 #2385]
Manely vory ohatra ny akoholahy ambony sompitra. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza olona faly mandanilany foana ny noharin' ny sasany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Faire comme le coq dans le grenier : il disperse ce qui était rassemblé. [Veyrières 1913 #2385]
N' éparpillez pas ce qui a été rassemblé, comme fait le coq dans la grande corbeille à riz. [Veyrières 1913 #2351]
Ne pas éparpiller son avoir comme le coq dans un grenier. [Nicol 1935 #215]
Interprétation française Se disait des dissipateurs et des gens désordonnés. [Veyrières 1913 #2385]

Proverbe1273 Aza manendry tena ohatra ny alika ho any an-tsena. [Houlder 1895]
Manendry tena tahaka ny alika ho any an-tsena. [Rinara 1974 #138]
Manendry tena toy ny amboa ho any an-tsena. [Veyrières 1913 #4244, Cousins 1871 #1607, Nicol 1935]
Traduction française Ne vous mettez pas toujours en avant (litt. ne vous désignez pas vous-même), comme un chien qui ne demande qu' à aller au marché, - où il sait qu' il trouvera quelque chose à ramasser. [Houlder 1895]
Se désigner soi-même comme le chien qui va au marché. [Veyrières 1913 #4244]
Se produire impudemment, comme un chien dans un marché. [Nicol 1935 #155]
Interprétation française Le chien va au marché pour voler. Le sens est : se trahir soi-même. [Veyrières 1913 #4244]

Proverbe1274 Aza manendrom-bohitra. [Veyrières 1913 #1]
Traduction française N' allez pas vous promener sur les collines pour vous amuser et faire ce qui est défendu pendant le deuil royal. [Veyrières 1913 #1]

Proverbe1275 Aza manenin-tsoa fa ny ratsy atao loza mihantona. [Rinara 1974 #674]

Proverbe1276 Aza manenji-dresy. [Veyrières 1913 #741]
Tsy mety ny manenji-dresy. [Veyrières 1913 #741]
Traduction française Ne poursuivez pas pour l'achever, celui qui est déjà vaincu. [Veyrières 1913 #741]
Interprétation française Il ne faut pas piétiner un vaincu ni profiter de ses malheurs pour l'exploiter. [Veyrières 1913 #741]

Proverbe1277 Aza manenjika ny osa fandrao mba sehatry ny mahery. [Rinara 1974 #675]

Proverbe1278 Aza manentan-tsy ritra. [Houlder 1895 #1057, Rinara 1974 #676]
Traduction française N' ôtez pas (la marmite de dessus le feu) avant que toute l' eau (qui est dans la marmite avec le riz) n' ait disparu (autrement le riz ne serait pas encore cuit à point). [Houlder 1895]
Interprétation française Donc ne vous pressez pas trop, attendez le bon moment. [Houlder 1895]

Proverbe1279 Aza manetriketrika ny an' olona fa raha masaka entanin' ny tompony. [Rinara 1974 #677]
Aza manetriketrika ny an' olona, fa rehefa masaka batain' ny tompony. [Houlder 1895 #1691]
Aza manetriketrika ny an' olona, ka raha masaka batain' ny tompony. [Veyrières 1913 #3836]
Aza manetriketrika ny an’ olona: raha masaka, batain’ ny tompony. [Cousins 1871 #574]
Traduction française Ne faites pas bouillir ce qui est aux autres, car quand cela est bien cuit, le maître l' emporte. [Veyrières 1913 #3836]
Ne vous donnez pas la peine de cuire pour les autres car quand ce sera à point, le propriétaire l' emportera. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe avait son origine dans un conte où un homme qui faisait cuire un mets, disait : je vais l'emporter ; le maître de la maison entendant ces paroles et croyant qu' il s' agissait de lui-même, s'écria : c' est moi qui t' emporte. Peu à peu le sens dériva jusqu' à signifier : faire cuire ce qui est à un autre, cet autre l' emporte une fois que c' est prêt. [Veyrières 1913 #3836]

Proverbe1280 Aza manetry montotra. [Houlder 1895 #293, Rinara 1974 #678]
Manetry montotra. [Veyrières 1913 #648]
Traduction française Dépenser les richesses amassées, ou bien accuser les riches et les grands pour les ruiner ; c' est comme si on abaissait une élévation de terre. [Veyrières 1913 #648]
N' humiliez pas quelqu' un qui est déjà en colère. [Houlder 1895]

Proverbe1281 Aza manga ivelany toa goaika. [Rinara 1974 #679]
Aza manga ivelany toy ny goaika. [Veyrières 1913 #4984, Cousins 1871 #575]
Traduction française Ne soyez pas beau et bleu à l' extérieur comme le corbeau. [Veyrières 1913 #4984]
Interprétation française Ne soyez pas hypocrite. [Veyrières 1913 #4984]

Proverbe1282 Aza mangarom-biby an-davaka. [Houlder 1895 #1736]
Aza mangarom-biby an-davaka, na mihady avoko an-tany mafy. [Rinara 1974 #680]
Aza mangarom-biby an-davaka sy mihady avoko an-tany mafy. [Cousins 1871 #576]
Mangarom-biby an-davaka. [Veyrières 1913 #6303]
Traduction française Celui qui s' expose au danger, est comme un homme qui cherche à prendre un animal dangereux dans son trou. [Veyrières 1913 #6303]
N' allez pas déranger un animal (dangereux) dans son trou. [Houlder 1895]

Proverbe1283 Aza mangery am-bilia ihinanana. [Veyrières 1913 #4471]
Traduction française N' allez pas à la selle dans la vaisselle où vous mangez. [Veyrières 1913 #4471]
Interprétation française Rappel à la propreté : certains se lavaient les mains et la bouche dans le plat qui venait de servir pour la nourriture. [Veyrières 1913 #4471]

Proverbe1284 Aza mangetaheta ambony lakana. [Rinara 1974 #681]
Aza mangetaheta ambony lakana, na noana manatrika ny sompitra. [Houlder 1895 #787]
Mangetaheta ambony lakana. [Samson 1965 #M60, Veyrières 1913 #2303]
Mangetaheta ambony lakana, mosarena ambody sompitra. [Rajemisa 1985]
Mangetaheta ambony lakana, noana ambody sompitra. [Rajemisa 1985]
Mangetaheta ambony lakana, noana manatrika ny sompitra. [Nicol 1935]
Tsy mety raha mangetaheta ambony lakana, na misento manan-tiana. [Rinara 1974 #4634]
Tsy mety raha mangetaheta ambony lakana, na noana manatrika ny sompitra. [Cousins 1871 #3454]
Tsy mety raha mangetaheta ambony lakana sy noana amoron-tsompitra. [Veyrières 1913 #2335]
Tsy mety raha mangetaheta ambony lakana sy noana manatrika ny sompitra. [Veyrières 1913 #2335]
Interprétation malgache Enti-milaza olona mitaraina tsy fisiana nefa eo afovoan' ny fananam-be, na koa olona tsy mahay manararaotra ny soa betsaka eo anoloany na efa ilomanosany. [Rajemisa 1985]
Entina milaza tsy fahafaham-po amin' izay misy sy hita eo akaiky. [Rajemisa 1985]
Mihafihafy eo ampovoan' izay rehetra ilaina. [Rajemisa 1985]
Traduction française Avoir soif en pirogue ; avoir faim devant un grenier = souffrir de la privation au milieu de l'abondance. [Nicol 1935 #5]
Il ne convient pas d'avoir soif quand on est dans la pirogue, ou faim quand on est devant le grenier à riz. [Veyrières 1913 #2335]
Il ne faut pas se laisser avoir soif quand on est en pirogue (donc avec de l' eau tout autour), ni avoir faim quand on est devant un grenier. [Houlder 1895 #787]
Se priver au milieu de l' abondance c' est comme si on avait soif dans une pirogue. [Veyrières 1913 #2303]
Interprétation française Se disait des gens qui ont, mais ne veulent pas dépenser. [Veyrières 1913 #2335]

Proverbe1285 Aza manihika an-tanety. [Veyrières 1913 #4283]
Traduction française Ne cherchez pas à prendre des poissons au panier, sur la terre ferme. [Veyrières 1913 #4283]
Interprétation française Ne prenez pas petit à petit le bien d'autrui. [Veyrières 1913 #4283]

Proverbe1286 Aza mani-manetsa ka manao lahirodona. [Rinara 1974 #682, Cousins 1871 #582]

Proverbe1287 Aza manina an' Itrimondahy. [Rinara 1974 #683]
Aza maninana an' Itrimondahy. [Veyrières 1913 #5648, Cousins 1871, Houlder 1895]
Traduction française Ne luttez pas contre Trimondahy (sorte de monstre des contes). [Houlder 1895]
Ne provoquez pas Trimondahy. [Veyrières 1913 #5648]
Interprétation française Trimondahy était un monstre fabuleux. Le sens est : ne provoquez pas les gens irascibles. [Veyrières 1913 #5648]

Proverbe1288 Aza manindao ilany. [Veyrières 1913 #3398]
Traduction française Ne faites pas comme les commissionnaires qui oublient la moitié des commissions. [Veyrières 1913 #3398]

Proverbe1289 Aza maniraka ambiroa fa manaova. [Rinara 1974 #684]

Proverbe1290 Aza maniry manana anaka, andrao afa-jaza. [Houlder 1895 #1864]
Aza maniry manana, fandrao afa-jaza. [Veyrières 1913 #906, Rinara 1974 #685, Cousins 1871 #580]
Traduction française Ne demandez (ou désirez) pas un enfant quand vous êtes enceinte, de crainte de le perdre (litt. d' avoir une fausse couche). [Houlder 1895]
Ne désirez pas alors que vous avec déjà, de peur d' avorter. [Veyrières 1913 #906]
Interprétation française Les Malgaches croyaient superstitieusement qu' une femme enceinte avortait lorsqu'elle enviait les autres femmes. [Veyrières 1913 #906]

Proverbe1291 Aza manirina olona tsy afaka aina. (;. [Rinara 1974 #686, Cousins 1871 #581, Rajemisa 1985]
Aza manirina olona tsy afak' aina. [Veyrières 1913 #3170]
Aza manirina olon-tsy afaka aina. [Houlder 1895 #832]
Interprétation malgache Aoka tsy hanao zavatra mbola tsy amin' ny fotoanany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne fermez pas les yeux à un mourant qui n' a pas expiré. [Veyrières 1913 #3170]
Interprétation française Ne soyez pas trop pressé de recevoir l'héritage. [Veyrières 1913 #3170]

Proverbe1292 Aza maniry ombin-tena. [Houlder 1895 #627]
Aza maniry ombin-tena, fa tsy mety. [Veyrières 1913 #1410, Rinara 1974 #687, Cousins 1871 #579]
Tsy mety ny maniry ombin-tena. [Veyrières 1913 #1410]
Traduction française Cela fait mal de voir dans le village, les boeufs que l' on a vendus. [Veyrières 1913]
Il ne faut pas désirer un bœuf (qu' on a déjà). [Houlder 1895]
Ne convoitez pas vos propres boeufs, car cela ne convient pas. [Veyrières 1913 #3171]
Interprétation française Ce proverbe se disait d' une femme répudiée, et qui était remariée dans le village sous les yeux de son premier mari. [Veyrières 1913 #1410]
Il ne faut pas se faire passer pour pauvre. [Houlder 1895]
Se disait aux enfants qui veulent hériter trop tôt. [Veyrières 1913 #3171]

Proverbe1293 Aza manisa ravina. [Veyrières 1913 #5893]
Aza mihevi-dravina. [Veyrières 1913 #5893]
Traduction française Ne fixez pas vos pensées sur les feuilles des arbres, et ne cherchez pas à les compter. [Veyrières 1913 #5893]
Interprétation française Analogue au français : bâtir des châteaux en Espagne. [Veyrières 1913 #5893]

Proverbe1294 Aza manito tady. [Veyrières 1913 #757]
Traduction française Ne brisez pas votre lien. [Veyrières 1913 #757]
Interprétation française Se disait de ceux qui étaient insubordonnés. [Veyrières 1913 #757]

Proverbe1295 Aza manitsaka amboa mandry. [Veyrières 1913 #6275]
Traduction française Ne marchez pas sur un chien qui dort. [Veyrières 1913 #6275]
Interprétation française Proverbe analogue au français : ne réveillez pas un chien qui dort. [Veyrières 1913 #6275]

Proverbe1296 Aza manjehy andro lava, fa ny anio aza tsy fantatra. [Rinara 1974 #688]

Proverbe1297 Aza manjehy ny andro ho lava. [Cousins 1871 #577, Nicol 1935 #465]
Traduction française Ne comptez pas sur la longueur de votre vie. [Nicol 1935 #465]

Proverbe1298 Aza manjenjena toa valala manatody. [Rinara 1974 #689]
Aza manjenjena toy ny valala manatody. [Houlder 1895 #687, Cousins 1871 #578]
Traduction française N' errez pas çà et là comme les sauterelles pondeuses. [Houlder 1895]

Proverbe1299 Aza mankafy voalavo noho trandraka. [Veyrières 1913 #2033, Cousins 1871]
Tsy mety raha mankafy ny voalavo noho ny trandraka. [Rinara 1974 #4636]
Traduction française Ne préférez pas le rat au tendrac. [Veyrières 1913 #2033]
Interprétation française Ne soyez pas excentrique, mais faites comme tout le monde. [Veyrières 1913 #2033]

Proverbe1300 Aza manoatra ny voky fandrao manevika. [Veyrières 1913 #4666, Cousins 1871 #584]
Aza manoatra ny voky sao dia manevika. [Rinara 1974 #690]
Traduction française Ne dépassez pas le rassasiement de peur d' avoir des points de côté. [Veyrières 1913 #4666]
Interprétation française Soyez tempérant. [Veyrières 1913 #4666]

Proverbe1301 Aza manolo-bato mafana. [Cousins 1871 #586, Nicol 1935 #140]
Traduction française Ne pas tendre une pierre brûlante. [Nicol 1935 #140]

Proverbe1302 Aza manombika akoho. [Veyrières 1913 #2281]
Traduction française Ne soyez pas comme l' avare qui cherche les plus petits gains et rogne les petits morceaux de poulet. [Veyrières 1913 #2281]

Proverbe1303 Aza manome fo ny adala. [Veyrières 1913 #349]
Traduction française Ne donnez pas du coeur et de l' audace aux insensés pour les exciter à la désobéissance. [Veyrières 1913]
Interprétation française Paroles de discours royal. [Veyrières 1913 #349]

Proverbe1304 Aza manome toky an-kamorana fa manary an-katerena. [Rinara 1974]
Aza manome toky an-kamorana, ka manary an-kasarotana. [Houlder 1895 #530, Cousins 1871 #587]
Traduction française Ne faites pas de belles promesses à quelqu' un quand tout va bien pour l' abandonner quand les difficultés surviennent. [Houlder 1895]

Proverbe1305 Aza manome tsiny ny havana fa ny vitanao no tadidio. [Rinara 1974 #694]

Proverbe1306 Aza manome vato hatoraka ny tena. [Cousins 1871 #585, Nicol 1935 #256]
Traduction française Ne pas offrir une pierre qui peut vous être jetée. [Nicol 1935 #256]

Proverbe1307 Aza manome voan-dambo. [Rinara 1974 #695]
Aza manome voan-dambo ny sasany. [Cousins 1871 #588]

Proverbe1308 Aza manome vohony. [Veyrières 1913 #4913]
Aza milaza vohony. [Veyrières 1913 #4914]
Traduction française Ne dites pas l' envers. [Veyrières 1913 #4914]
Ne présentez pas le revers d'une natte. [Veyrières 1913 #4913]
Interprétation française Ne trompez pas. [Veyrières 1913 #4981]

Proverbe1309 Aza manontany raha tsy manan-kamidy. [Houlder 1895]
Traduction française Ne demandez pas (le prix) si vous n' avez pas assez d' argent pour acheter. [Houlder 1895 #1193]

Proverbe1310 Aza manora-tena toa voantango hianao. [Veyrières 1913 #369, Cousins 1871 #589]
Aza manora-tena toa voatango. [Rinara 1974 #696]
Traduction française Ne vous marquez pas vous-même comme le melon. [Veyrières 1913 #369]
Interprétation française N' allez pas de vous-même vous faire enregistrer et vous livrer à la corvée ; allusion aux taches qui se trouvent sur les melons ; on employait cette expression pour désigner ceux qui allaient d'eux-mêmes au-devant des choses difficiles. [Veyrières 1913 #369]

Proverbe1311 Aza manositosika ny tsy manombika. [Houlder 1895 #395, Veyrières 1913 #2282, Rinara 1974 #698]
Traduction française Ne repoussez pas ceux qui n'attrapent pas de viande. [Veyrières 1913 #2282, Houlder 1895]
Interprétation française Enfants et malheureux, assistant au dépeçage d' un animal, essayaient de ravir de petits morceaux en cachette. [Veyrières 1913 #2282]
Quand on dépèce un animal de boucherie, il se trouve souvent des pauvres gens, principalement des enfants, qui tâchent d' enlever quelques mauvais petits morceaux en cachette pour les emporter. [Houlder 1895]

Proverbe1312 Aza manotri-po manan-tiana, ka mandefi-mana-mahitsy. [Houlder 1895 #394, Veyrières 1913 #3384]
Aza manotri-po manan-tiana ka mandefitra mana-mahitsy. [Rinara 1974 #699]
Traduction française Il ne faut pas cacher ses désirs légitimes, et patienter quand on est dans son droit. [Houlder 1895]
Ne cachez pas vos désirs, et ne vous soumettez pas quand vous avez pour vous le droit. [Veyrières 1913 #3384]

Proverbe1313 Aza mantsim-bao miray, hoatry ny rongony. [Veyrières 1913 #4344]
Aza mantsim-bao miray, ohatra ny rongony. [Houlder 1895]
Aza mantsim-bao miray toy ny rongony. [Rinara 1974 #700]
Traduction française N' attendez pas de sentir mauvais avant de vous unir, comme le chanvre. [Houlder 1895]
N' attendez pas de sentir mauvais pour vous unir, comme le chanvre au rouissage. [Veyrières 1913 #4344]
Interprétation française Allusion au rouissage. [Houlder 1895]
Se disait des complices. [Veyrières 1913 #4344]

Proverbe1314 Aza mantsina voaray, ohatra ny kongona. [Cousins 1871]
Aza mantsina voaray toa kongona. [Rinara 1974 #700]

Proverbe1315 Aza mañano ahitra teraka alohan-jaza. [Houlder 1895]
Interprétation malgache Aza manao ahitra teraka alohan-jaza. [Houlder 1895]

Proverbe1316 (Aza) mañaño fody lahy mena: mandraran-kihinana. [Houlder 1895]
Interprétation malgache (Aza) manao toy ny fody lahy mena: sady mandraraka no homana. [Houlder 1895]

Proverbe1317 Aza mañaño haviñira-masoandro. [Houlder 1895]
Interprétation malgache Aza manao hatezera-masoandro. [Houlder 1895]

Proverbe1318 Aza mañaño herin-kanin-jaza: ñy an-tañana, ariana, ñy am-bava, aloa. [Houlder 1895]
Interprétation malgache Aza manao fierin-kanin-jaza: ny an-tanana, ariana; ny am-bava, aloa. [Houlder 1895]

Proverbe1319 Aza marary be vezovezo fa ny laoka tsy misy. [Rinara 1974 #701, Cousins 1871 #590]

Proverbe1320 Aza matahotra fa tsy misy tondroina dia maty. [Houlder 1895 #938, Rinara 1974 #704]
Tsy misy tondroina dia maty. [Veyrières 1913 #5516, Cousins 1871 #3547]
Tsy misy tondroina dia maty, na jerem-potsiny dia velona. [Rinara 1974 #306]
Traduction française Ne craignez pas, car personne ne meurt pour avoir été montré du doigt. [Houlder 1895]
On n' est pas mis à mort par un simple signe du doigt. [Veyrières 1913 #5516]
Interprétation française Beaucoup de gens croyaient autrefois qu' on mourait subitement quand un sorcier vous montrait du doigt. [Houlder 1895]
Il faut examiner l' affaire et juger impartialement. C' était une croyance populaire que certaines personnes, avec leurs talismans, pouvaient faire mourir ceux quelles indiquaient du doigt. [Veyrières 1913 #5516]

Proverbe1321 Aza matahotra ny masony nefa te-hividy ny lohany. [Rinara 1974 #705]
Matahotra ny masony ka no te-hividy ny lohany. [Rinara 1974 #2165]
Nahoana no saro-tahotra ny masony, ka tia vidy ny lohany ? [Veyrières 1913 #6013, Cousins 1871 #2066]
Saro-tahotra ny masony ka te hividy ny lohany. [Houlder 1895 #1184, Rajemisa 1985]
Saro-tahotry ny masony, ka te-hividy ny lohany. [Veyrières 1913]
Saro-tahotry ny masony ka te-hividy ny lohany, manahy ny sofin-jaza ho lava, ka no miala liana amin' ny bitro ! [Rinara 1974 #3850]
Saro-tahotry ny masony, ka tia vidy ny lohany. [Veyrières 1913]
Interprétation malgache Enti-milaza ny olona matahotra noho ny zavatra nataony ihany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Comment, ayant peur de l' oeil, prétendez-vous acheter la tête ? [Veyrières 1913]
Il a peur des yeux du mouton, et il veut cependant en acheter la tête. [Veyrières 1913 #3819]
Vous craignez les yeux et vous voudriez acheter toute la tête! [Houlder 1895 #1184]
Interprétation française Se disait des fanfarons. [Veyrières 1913 #6013]
Se disait des gens désireux d' une chose et qui ne se laissent pas arrêter par le danger ou la crainte ; se disait aussi des fanfarons et de ceux qui veulent avoir une chose sans se donner de peine pour l' obtenir. [Veyrières 1913 #3819]

Proverbe1322 Aza matahotra ny tanan-kiempaka ka manolotra ny vozon-kavesa-by. [Veyrières 1913, Rinara 1974]
Aza matahotra ny tanan-kiepaka ka manolotra ny vozon-kavesa-by. [Houlder 1895 #1095]
Traduction française N' ayez pas peur des ampoules aux mains, ou bien vous porterez des chaînes au cou. [Veyrières 1913 #4284]
N' ayez pas peur de vous écorcher les mains, sinon il vous faudra consentir à avoir des chaînes de fer au cou. [Houlder 1895]
Interprétation française Ceux qui ont peur de s' écorcher les mains, ce sont ceux qui ne veulent pas travailler et qui alors seront obligés de voler, et autrefois les voleurs étaient chargés de chaînes. [Houlder 1895]
Le paresseux se met à voler, et il est condamné aux fers. [Veyrières 1913 #4284]

Proverbe1323 Aza matin' ny hoe samy Raivo, fa ny iray Raivo tsy afaka an-trano ary ny iray Raivo tia tranon' olona. [Rinara 1974]
Aza matin' ny hoe " samy Raivo " : ny iray Raivo tia tranon' olona, ary ny iray Raivo tsy afaka an-trano. [Houlder 1895 #1751, Veyrières 1913 #1756, Cousins 1871 #591]
Traduction française Ne vous laissez pas tromper en disant: "les deux s' appellent Raivo" , car l' une est une rôdeuse, tandis que l' autre se trouve bien à la maison. [Houlder 1895]
Ne vous laissez pas tromper par cette idée que toutes deux portent le nom de Raivo et sont des jeunes femmes : l' une est une femme qui aime à passer la journée chez les autres, tandis que l' autre est une femme qui reste chez elle à travailler. [Veyrières 1913 #1756]
Interprétation française Bien que le nom soit le même, il y a une différence entre les deux jeunes filles, et c' est la seconde qu' il faut choisir. [Houlder 1895]
Il ne faut pas se contenter des apparences. [Veyrières 1913 #1756]

Proverbe1324 Aza maty vao Ramalalako iny. [Rinara 1974 #712]

Proverbe1325 Aza maty volon' ny ratsy. [Veyrières 1913 #2997]
Traduction française Ne perdez pas votre réputation par une mauvaise conduite. [Veyrières 1913 #2997]

Proverbe1326 Aza matokin-tenda lehibe, ka manao vary aman-trondro. [Cousins 1871 #593]

Proverbe1327 Aza matoky takona ka mihira kary antoandro. [Rinara 1974 #708]

Proverbe1328 Aza matoky tangena entin-drahalahy. [Cousins 1871 #592, Nicol 1935 #257]
Matoky tangena entin-drahalahy. [Cousins 1871 #1689]
Traduction française Ne pas se fier au poison que porte votre propre frère. [Nicol 1935 #257]

Proverbe1329 Aza matoky tenda ka manao vary aman-taolana. [Houlder 1895 #903, Rinara 1974 #710]
Matoky tenda ka manao vary aman-taolana. [Rinara 1974 #147, Cousins 1871, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Matoky tena be loatra, ka manao zavatra amin-kasahiana mihoa-pampana. [Rajemisa 1985]
Matoky tena tsy mifanerana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne vous fiez pas trop à votre gosier en mangeant du riz mélangé d' os. [Houlder 1895]

Proverbe1330 Aza matory manana adidy sao latsain' ny masoandro mody. [Rinara 1974 #711]

Proverbe1331 Aza mba akaiky tsy hita toa tai-maso. [Rinara 1974 #713]

Proverbe1332 Aza mba manao sofin' ny mpitaiza, eo ihany ka aoka aloha. [Rinara 1974 #714]

Proverbe1333 Aza mba ratsy alohan' olona ihany. [Rinara 1974 #716]
Aza ratsy alohan' olona. [Houlder 1895 #119]
Traduction française Ne faites pas le mal le premier. [Houlder 1895 #119]

Proverbe1334 Aza mba ratsy olon’ ila ihany. [Cousins 1871]

Proverbe1335 Aza mba trosaina ny hanin-kanina. [Veyrières 1913 #4667]
Traduction française Ne vous endettez pas pour la table, mais soyez sobre. [Veyrières 1913 #4667]

Proverbe1336 Aza mba vonoina ny vintsy : sakaizan' ny mamba izy ireny ; hanin' ny mamba ialahy raha mampijaly ny sakaizany. [Veyrières 1913]
Traduction française Il ne faut pas tuer les martins-pêcheurs, enfant : ce sont les amis des caïmans et le caïman te mangerait si tu maltraitais ses amis. [Veyrières 1913 #1494]
Interprétation française Les parents disaient ce proverbe aux enfants pour les empêcher de faire du mal aux martins-pêcheurs. [Veyrières 1913]

Proverbe1337 Aza mety atao fantaka fanolehan-tsarika. [Houlder 1895 #1692]
Aza mety hataony fantaka fanolahan-tsarika. [Veyrières 1913 #6107, Cousins 1871]
Aza mety hataony fantaka fanolehan-tsarika. [Rinara 1974 #717]
Traduction française Ne consentez pas à être un pieu (du métier à tisser) sur lequel on enroule la chaîne. [Houlder 1895]
Ne vous laissez pas traiter comme les deux pieux qui servent à enrouler les fibres textiles du bananier. [Veyrières 1913 #6107]
Interprétation française Ne soyez pas le docile instrument de quelqu' un. [Houlder 1895]
Ne vous laissez pas tromper, exploiter et maltraiter. [Veyrières 1913 #6107]

Proverbe1338 Aza mety hambosian' Ikotofankaota : fa vorombe sima sady fahatelobe tsy mampanana. [Rinara 1974 #718]
Aza mety hambosin' Ikotofankaota : vorombe simba fahatelobe tsy mampanana. [Veyrières 1913 #1182, Cousins 1871 #597]
Traduction française Ne vous laissez pas monter la tête par Ikotofankaota : un méchant homme met le trouble dans les ménages bien unis, comme une oie méchante met le trouble. [Veyrières 1913 #1182]
Interprétation française Ces paroles étaient dites aux époux pour les mettre en garde contre les mauvaises langues. [Veyrières 1913 #1182]

Proverbe1339 Aza miadaladala toy ny ankizy voky jabora. [Rinara 1974 #719]
Aza miadaladala, toy ny zaza voky sabora. [Veyrières 1913 #2069, Cousins 1871 #598]
Traduction française N' ayez pas l' air hébété comme un enfant repu de suif qui lui monte à la tête. [Veyrières 1913 #2069]

Proverbe1340 Aza miady fa any Ankaratra tsy misy malalaka. [Rinara 1974]
Aza miady fa any Ankaratra tsy misy mpitoetra. [Rinara 1974]

Proverbe1341 Aza miady fo toy ny oran-ko ritra. [Rinara 1974 #721, Cousins 1871 #599]

Proverbe1342 Aza miady hazava alohan’ ny masoandro, ohatra ny fitarik’ andro. [Cousins 1871]
Aza miady hazava alohan' ny masoandro tahaka ny fitarikandro. [Rinara 1974 #722]

Proverbe1343 Aza miady ho lohany toa vary lena. [Rinara 1974 #723]

Proverbe1344 Aza miady vintana amin' ny akoho fa raha ho any an-tsena izy lanjaina. [Rinara 1974 #724]

Proverbe1345 Aza miakatra ho rahona ka mihelin-ko zavona. [Houlder 1895 #844, Rinara 1974 #725]
Traduction française Ne montez pas comme un nuage pour vous dissiper en brouillard. [Houlder 1895 #844]

Proverbe1346 Aza miala safay. [Houlder 1895]
Traduction française Ne travaillez pas simplement par manière d' acquit. [Houlder 1895]

Proverbe1347 Aza mialoha andriana toa tehina. [Rinara 1974 #731]

Proverbe1348 Aza mialoha lelany ohatra ny angady. [Rinara 1974 #732]
Aza mialoha lelany, toy ny fangady. [Cousins 1871 #601, Nicol 1935 #197]
Traduction française Ne marchez pas la langue la première, comme la bêche. [Nicol 1935 #197]

Proverbe1349 Aza miambony andriana, toa hazo avo, na mialoha lalana, toa tehina. [Cousins 1871 #602, Nicol 1935 #58]
Traduction française Ne faites pas comme l’arbre élevé, qui s'érige an dessus îles prim es, comme le laiton qui précède son maître. [Nicol 1935 #58]

Proverbe1350 Aza mianatra sambon' olon-kendry. [Veyrières 1913 #4986]
Traduction française Ne cherchez pas à prendre l'extérieur d' un homme grave et sage, si vous ne l' êtes pas. [Veyrières 1913 #4986]
Interprétation française Ne vous faites pas passer pour ce que vous n'êtes pas. [Veyrières 1913 #4986]

Proverbe1351 Aza miandry vava latsaka. [Veyrières 1913 #4737]
Traduction française N' épiez pas une parole échappée à quelqu' un, pour lui nuire. [Veyrières 1913 #4737]

Proverbe1352 Aza mianjonanjona toy ny akoho mihinam-biby. [Houlder 1895 #836]
Mianjonanjona toy ny akoho nihinam-bitsika. [Rinara 1974]
Mianjonanjona toy ny akoho nitelim-biby. [Rinara 1974]
Traduction française Ne vous en croyez pas comme une poule qui a attrapé un insecte. [Houlder 1895]

Proverbe1353 Aza miantaha tongotra toa sakoivy : hatrany an-tenda vao tsy afa-mandeha. [Rinara 1974 #734]
Aza miantaha tongotra, toa sakoivy; tonga an-tenda vao tsy afa-mandeha. [Cousins 1871 #603]

Proverbe1354 Aza mianteamboteambotra, toy ny vary kely an-daona. [Cousins 1871 #604]
Aza miantsambotsambotra ohatra ny vary kely an-daona. [Rinara 1974 #735]
Aza miantsambotsambotra toy ny vary kely an-daona. [Houlder 1895 #396, Veyrières 1913 #3556]
Miantsambotra toa vary kely an-daona. [Veyrières 1913 #722]
Miantsambotsambotra ohatra ny vary kely an-daona. [Cousins 1871, Rinara 1974]
Miantsambotsambotra, toy ny vary kely an-daona. [Nicol 1935 #124]
Traduction française Les petits sautent comme le riz lorsqu' il est en petite quantité dans le mortier : les grands sont le pilon qui les fait sauter. [Veyrières 1913 #722]
Ne sautillez pas comme un peu de riz au fond du mortier. [Houlder 1895]
Ne soyez pas agité et sautillant comme du riz en petite quantité lorsqu' on le pile dans le mortier. [Veyrières 1913 #3556]
Sautiller comme les grains pilés dans le mortier. [Nicol 1935 #124]
Interprétation française Dominez-vous, soyez maître de vous-même! [Houlder 1895]
Les petits sont exploités par les grands ; se disait aussi des paroles sautillantes et précipitées des gens trop émus. [Veyrières 1913 #722]
On disait ces paroles aux gens troublés et parlant avec précipitation. [Veyrières 1913 #3556]

Proverbe1355 Aza midera harena fa nitera-dahy. [Houlder 1895 #789, Veyrières 1913 #2352, Rinara 1974 #736]
Traduction française Ne vous vantez pas de vos biens, car vous avez un fils, lequel, peut être, les gaspillera bientôt. [Houlder 1895 #789]
Ne vous vantez pas de vos richesses car vous avez un fils. [Veyrières 1913 #2352]

Proverbe1356 Aza midera vady mahay mandihy, fa ny sandriny no hilaza azy. [Veyrières 1913 #1273]
Aza midera vady mandihy, fa ao ny sandriny milaza azy. [Houlder 1895]
Tsy midera vady mahay mandihy, fa ao ny sandriny hilaza azy. [Rinara 1974 #4697, Cousins 1871]
Traduction française Ne louez pas votre femme parce quelle sait bien danser, car ses bras et ses mains sont là pour attester son talent. [Veyrières 1913 #1273]
Ne louez pas votre femme qui danse, car ses bras (qui s' agitent) montrent assez ce qu' elle sait faire. [Houlder 1895]
Interprétation française Il s' agit ici de la danse d' ondulation des bras et des mains ; sens général : c'est bien à l' oeuvre que l' on connaît l' ouvrier. [Veyrières 1913]
Proverbe très souvent employé et correspondant à peu près à: à l' œuvre on connaît l' ouvrier. [Houlder 1895]

Proverbe1357 Aza midera vinanto iray volana. [Rinara 1974 #737]
Tsy midera vady herintaona, na mandoka ny vinanto roa volana. [Rinara 1974 #4696]

Proverbe1358 Aza miditra derain-tsy faly, tezeran-tsy mandositra. [Veyrières 1913 #6470, Cousins 1871 #605]
Aza miditra raha derain-tsy faly, tezeran-tsy mandositra. [Rinara 1974 #738]
Traduction française Ne soyez pas comme celui qui en entrant, ne montre aucune satisfaction lorsqu' on lui fait des compliments, mais qui ne s' éloigne pas non plus, lorsqu' on l' accable de reproches. [Veyrières 1913 #6470]
Interprétation française Ne soyez pas insensible. [Veyrières 1913 #6470]

Proverbe1359 Aza midoka tena toa vorontsiloza : siahina dia midoroboka. [Rinara 1974 #716]
Aza midoka tena, toy ny vorontsiloza: siahina, dia midoroboka. [Cousins 1871, Nicol 1935]
Traduction française Ne vous vantez pas comme le dindon : on siffle et il fait la roue. [Nicol 1935 #149]

Proverbe1360 Aza midongy an-kanina. [Veyrières 1913 #4668]
Traduction française Ne faites pas comme ceux qui boudent et sont mécontents de leur ration. [Veyrières 1913 #4668]

Proverbe1361 Aza midrahodraho tahaka ny Zanakalondrano. [Rinara 1974 #735]
Aza midrahodraho, toy ny Zanakalondrano. [Cousins 1871 #607]
Midrahodraho toy ny Zanakalondrano. [Veyrières 1913 #2089]
Traduction française Lourd et niais comme les Zanakalondrano. [Veyrières 1913 #2089]
Interprétation française C'était une caste peu civilisée. [Veyrières 1913 #2089]

Proverbe1362 Aza mietaketaka toy ny akoho kely vidin-drindra. [Houlder 1895 #837]
Aza mietaketaka toy ny akoholahy vidin-drindra. [Rinara 1974 #736]
Aza mietaketaka, toy ny akoho vidin-ketsa. [Cousins 1871 #654]
Mietaketaka ohatra ny akohokely vidin-drindra. [Rinara 1974]
Traduction française Ne soyez pas arrogant comme un poulet qu' on vend pour quelques joncs. [Houlder 1895 #837]

Proverbe1363 Aza mifanadidy, fa ny havanao tsy mahasora-tena toa voantango. [Veyrières 1913 #1065, Cousins 1871 #608]
Aza mifanadidy, fa ny havanao tsy mahasora-tena toa voatango. [Houlder 1895 #219]
Aza mifanadidy fa ny havana tsy mahasora-tena toa voatango. [Rinara 1974 #737]
Traduction française Ne vous blâmez pas l' un l' autre, car votre ami ne se marque pas lui-même tel un melon. [Houlder 1895]
Ne vous faites pas trop de reproches entre vous, car il est votre parent, et il ne peut pas se bigarrer corhme le melon. [Veyrières 1913 #1065]
Interprétation française C. à. d. il n' est pas responsable, ne s' étant pas fait lui-même; exemple des mauvaises excuses que les gens ont toujours prêtes. [Houlder 1895]
Ce proverbe se disait de ceux qui, au lieu de protéger leurs parents malheureux se mettaient à les censurer : les parents ne doivent pas s' accuser comme le melon qui se marque et se bigarre lui-même. [Veyrières 1913 #1065]

Proverbe1364 Aza mifanaratsy an-toerana hoatry ny vavy antitra mitanina andro. [Veyrières 1913 #4861]
Mifanaratsy an-toerana ohatra an--dRafotsibe mitanin' andro. [Houlder 1895]
Mifanaratsy an-toerana, ohatra ny vavy antitra mitanin-andro. [Cousins 1871]
Rafotsibe mitanin' andro, ka mifanaratsy an-toerana ka rafitr' ady. [Veyrières 1913 #1909]
Traduction française Des vieilles femmes se chauffant au soleil, elles médisent l' une de l' autre tout en étant ensemble. [Houlder 1895]
Ne vous dénigrez pas en face, comme les vieilles femmes qui se chauffent au soleil. [Veyrières 1913 #4861]
Vieilles qui se chauffent au soleil : elles médisent à qui mieux mieux, et les disputes vont leur train. [Veyrières 1913 #1909]
Interprétation française Être accroupi au soleil est l' occupation favorite des gens oisifs à Madagascar surtout des vieux et des malades. Et alors comme les bras ne font rien, la langue travaille souvent d' autant plus. [Houlder 1895]
Se disait des gens qui par leurs médisances ou leurs racontars mettent la division et sèment la dispute. [Veyrières 1913 #1909]

Proverbe1365 Aza mifandronjina an-kady, sao mamoy sakaiza mpiara-milalao. [Rinara 1974]

Proverbe1366 Aza mifanipaka toy ny valala an-karona. [Rinara 1974 #739]

Proverbe1367 Aza mifehy an-doha tsy marary. [Rinara 1974 #740]
Aza mifehy an-doha tsy marary toy ny valiha hianao. [Veyrières 1913 #2783, Cousins 1871 #609]
Traduction française Si vous n' êtes pas malade de la tête, ne ceignez pas votre front d' un bandeau comme la guitare. [Veyrières 1913 #2783]
Interprétation française Se disait des vaniteux qui se parent en mettant un bandeau au front. [Veyrières 1913 #2783]

Proverbe1368 Aza mifidy maka ny njola. [Houlder 1895 #1754, Cousins 1871 #610]
Traduction française Ne choisissez pas celle qui louche. [Houlder 1895]
Interprétation française S' emploie, par euphémisme, pour marquer qu' il ne faut pas de propos délibéré, choisir pour femme une personne qui a des défauts, n' importe lesquels. [Houlder 1895]

Proverbe1369 Aza mifofo vorona an--danitra. [Veyrières 1913 #1757, Rinara 1974 #742, Cousins 1871 #611]
Aza mitomany vorona an--danitra hatao am-parapaingo. [Rinara 1974 #803]
Aza tomany vorona an--danitra. [Cousins 1871 #716, Nicol 1935 #44]
Mitomany vorona an--danitra. [Veyrières 1913 #2094, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ny faniriana tafaohatra izay tsy azo tanterahina. [Rajemisa 1985]
Traduction française Demander un oiseau qui vole dans l' espace, le demander avec larmes. [Veyrières 1913 #2094]
Ne convoitez pas un oiseau qui vole. [Nicol 1935 #44]
Ne poursuivez pas de vos desseins un oiseau qui vole dans le ciel. [Veyrières 1913 #1757]
Interprétation française Ce proverbe qui signifiait en général des désirs exagérés et impossibles à réaliser, se disait aussi des poursuites amoureuses. [Veyrières 1913 #1757]
Se disait des désirs irréalisables. [Veyrières 1913 #2094]

Proverbe1370 Aza mifonoka ambanin' ny maimbo. [Houlder 1895 #283, Veyrières 1913 #2998, Rinara 1974 #743, Cousins 1871 #612]
Traduction française Ne vous blottissez pas sous une ordure infecte. [Veyrières 1913 #2998]
Ne vous commettez pas avec les gens de mauvaise réputation (litt. puants). [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait aux gens qui se déshonorent. [Veyrières 1913 #2998]

Proverbe1371 Aza mifosa hava-mahantra. [Veyrières 1913 #1066]
Traduction française Ne dites pas du mal d' un parent qui est dans le malheur. [Veyrières 1913 #1066]

Proverbe1372 Aza mihaingo ambonin' ny tsikoko. [Houlder 1895 #528]
Traduction française Ne mettez pas des ornements par-dessus la crasse. [Houlder 1895]

Proverbe1373 Aza mihaingo tsy an-kosy. [Rinara 1974 #744]

Proverbe1374 Aza mihambom-po banga nify, ka tsy mitondra miso mandeha. [Houlder 1895 #2057, Veyrières 1913 #6220, Cousins 1871 #613]
Aza mihambom-po toa banga ka tsy mitondra miso (antsy) mandeha. [Rinara 1974 #745]
Traduction française Ne faites pas comme l' édenté plein de suffisance, et qui n' emporte pas de couteau en voyage. [Veyrières 1913 #6220]
S' il vous manque des dents, que l' amour-propre ne vous empêche pas d' emporter un couteau en voyage. [Houlder 1895 #2057]
Interprétation française Il espérait trouver un couteau ; or il n' en trouve pas et il se repent, car il a faim et n' a pas de dents. Ce proverbe se disait des imprévoyants. [Veyrières 1913 #6220]

Proverbe1375 Aza mihantsy amboa hanaikitra ny tena. [Houlder 1895 #830, Rinara 1974 #746, Cousins 1871 #614]
Mihantsy amboa hanaikitra ny tena. [Nicol 1935 #258]
Traduction française Exciter un chien qui peut vous mordre. [Nicol 1935 #258]
N' excitez pas un chien à vous mordre. [Houlder 1895]

Proverbe1376 Aza mihebiheby maso hoatry ny hitsikitsika hangalatra akoho. [Veyrières 1913 #4283]
Traduction française Ne regardez pas de tout côté comme l' oiseau hitsikitsika qui cherche à voler un poulet. [Veyrières 1913 #4283]

Proverbe1377 Aza mihenahena mila holatra, sao sendra ny hola-baventy. [Rinara 1974 #782]
Aza minehaneha mila holatra, fandrao sendra ny hola-mahatsikaiky. [Cousins 1871 #629]
Mihenahena mila holatra, ka sendra ny hola-mena. [Rinara 1974 #2320]

Proverbe1378 Aza mihinan-tena hoatry ny tany mietsaka. [Veyrières 1913 #2353]
Mihinan-tena, ohatra ny tany mietsaka. [Cousins 1871]
Traduction française Ne vous mangez pas vous-même comme la terre qui s' éboule d' elle-même. [Veyrières 1913 #2353]
Interprétation française Se disait des dissipateurs. [Veyrières 1913 #2353]

Proverbe1379 Aza mihogo tena toy ny vorontsiloza. [Cousins 1871 #615, Rinara 1974]

Proverbe1380 Aza mihomehy babo. [Veyrières 1913 #26]
Traduction française Ne vous moquez pas de celui qui est capturé. [Veyrières 1913 #26]
Interprétation française La même chose peut vous arriver. [Veyrières 1913 #26]

Proverbe1381 Aza mihomehy ny lavo. [Veyrières 1913 #2697]
Traduction française Ne vous moquez pas de ceux qui tombent. [Veyrières 1913 #2697]
Interprétation française Vous pouvez tomber à votre tour. [Veyrières 1913 #2697]

Proverbe1382 Aza mihomehy resy. [Veyrières 1913 #2698]
Traduction française Ne vous moquez pas de celui qui subit une défaite. [Veyrières 1913 #2698]
Interprétation française Car votre tour pourra venir. [Veyrières 1913 #2698]

Proverbe1383 Aza mihomehy zaza ratsy. [Veyrières 1913 #2699]
Traduction française Ne vous moquez pas d' un enfant vilain. [Veyrières 1913 #2699]
Interprétation française Car cela peut vous arriver. [Veyrières 1913 #2699]

Proverbe1384 Aza miisa roa ohatra ny Tankady. [Rinara 1974 #776]
Aza miisa roa toy ny Tankady. [Veyrières 1913]
Aza misa roa toy ny Tankady. [Houlder 1895]
Miisa roa ohatra ny Tankady. [Rinara 1974]
Tsy mety raha miisa roa, ohatra ny Tankady, na sady ho ao atsimo no ho ao avaratra. [Rinara 1974]
Tsy mety raha miisa roa, toa Tankady. [Cousins 1871 #3466]
Traduction française Ne vous faites pas compter deux fois comme les Tankady. [Veyrières 1913 #21, Houlder 1895]
Interprétation française Afin d' avoir une part double, les Tankady avaient réputation de tricheurs. [Veyrières 1913 #21]
Pour avoir une part double. [Houlder 1895 #1517]

Proverbe1385 Aza mijafajafa, toy ny amboakely len-drano. [Veyrières 1913 #1495, Rinara 1974 #748, Cousins 1871 #616]
Traduction française Ne pousse pas des cris comme un chien mouillé. [Veyrières 1913 #1495]
Interprétation française Se disait aux enfants qui criaient trop fort ou pour des riens. [Veyrières 1913 #1495]

Proverbe1386 Aza mijery arina an-tava. [Houlder 1895 #448, Cousins 1871 #617]
Traduction française Ne regardez pas la suie qui est sur le visage de quelqu' un. [Houlder 1895]
Interprétation française Ne regardez pas les fautes des autres pour les rendre honteux. [Houlder 1895]

Proverbe1387 Aza mijery bozaka an-doha. [Rinara 1974 #750, Cousins 1871 #618]

Proverbe1388 Aza mijery soratr' omby an-tanàna. [Houlder 1895]
Malahelo ny mijery soratr' omby an-tanàna. [Rinara 1974 #1846, Veyrières 1913]
Traduction française Celui qui a vendu un boeuf à un voisin, dans le village, a du chagrin lorsqu' il en voit la belle croissance. [Veyrières 1913]
Ne regardez pas la couleur d' un bœuf au village. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe disait le regret qu'on éprouve à se défaire d'un objet aimé ; il s' appliquait aussi à la femme divorcée et remariée dans le même village. [Veyrières 1913 #4387]
Mais amenez-le au marché, et vous verrez ce qu' on vous en donnera. [Houlder 1895]

Proverbe1389 Aza mijery tany avo avaratra. [Houlder 1895 #2267, Cousins 1871 #619]
Traduction française Ne regardez pas (toujours) vers le pays élevé qui est au nord. [Houlder 1895]
Interprétation française N' ayez pas de trop grands espoirs, ou: ne vous faites pas trop d' illusions, comme en comptant sur un héritage, etc. [Houlder 1895]

Proverbe1390 Aza mijery vay masaka, fa voin-kava-mahatratra. [Houlder 1895 #2080]
Traduction française Ne vous bornez pas à regarder un furoncle mûr car, entre parents, ce qui atteint l' un atteint l' autre. [Houlder 1895]
Interprétation française Faites quelque chose pour guérir le malade. [Houlder 1895]

Proverbe1391 Aza mijokojoko mampiseho vombona. [Houlder 1895 #536]
Aza mijokojoko mampiseho vombona tahaka ny takatra. [Rinara 1974 #751]
Aza mijokojoko mampiseho vombona, tahaka ny takatra mijoko sahona. [Cousins 1871 #620]
Aza mijokojoko mampiseho vombo, tahaky ny takatra mijoko sahona. [Veyrières 1913 #4987]
Manjokojoko mampiseho vombona ohatra ny takatra mijaiko sahona. [Rinara 1974]
Manjokojoko miseho vombo, tahaka ny takatra mijaiko sahona. [Cousins 1871 #1624]
Manjokojoko miseho vombo tahaky ny takatra mijaiko sahona. [Veyrières 1913 #5007]
Traduction française Ne courbez pas le cou en montrant votre crinière. [Houlder 1895 #536]
Ne marchez pas courbé tout en montrant la huppe, comme l' oiseau takatra guettant une grenouille. [Veyrières 1913 #4987]
S' avancer en se courbant, mais montrant cependant le toupet, comme l' oiseau takatra qui guette une grenouille. [Veyrières 1913 #5007]
Interprétation française Se disait des ruses qui se voient. [Veyrières 1913 #4987]
Une ruse qui se trahit à quelque indice. [Veyrières 1913 #5007]

Proverbe1392 Aza mikafara aman-kena, fandrao mba sendra ny sorok' omby iray ilavoamena. [Veyrières 1913 #2283, Cousins 1871 #621]
Aza mikafara amin-kena fandrao sendra ny fen' omby eranambatry. [Rinara 1974 #752]
Traduction française Ne murmurez pas contre le prix élevé de la viande, car il vous arrive peut-être bien quelquefois de rencontrer une épaule de boeuf pour deux sous. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait de ceux qui se plaignent toujours que c'est cher. [Veyrières 1913 #2283]

Proverbe1393 Aza mikafara olon-tiana, sao mba hantany ny azy. [Rinara 1974 #753]

Proverbe1394 Aza mikafara zanaka fa ireny no hiafarana. [Rinara 1974 #754]

Proverbe1395 Aza mikapa sakaiza hoatry ny andevolahy homan-tain-jiro. [Veyrières 1913 #546]
Aza mikapa sakaiza ohatra ny andevolahy homan-tain-jiro. [Houlder 1895]
Aza mikapa sakaiza, ohatra ny andevolahikely homan-tainjiro. [Cousins 1871]
Aza mikapa sakaiza ohatra ny ankizilahy homan-tain-jiro. [Rinara 1974 #771]
Traduction française N' attaquez pas vos amis, comme l' esclave qui mange les restes de suif de la lumière qui sert à l' éclairer. [Veyrières 1913 #546]
Ne frappez pas votre ami comme un esclave qui mange les restes de suif de la lampe (qui servait à l' éclairer). [Houlder 1895]
Interprétation française Il fallait qu' il eût faim! [Houlder 1895]
Il ne faut pas être ingrat, ni tromper ses amis et prendre leurs biens par ruse. [Veyrières 1913 #546]

Proverbe1396 Aza mikiraro ambony kitay, ka manao laniala am-pisoronan' afo. [Houlder 1895 #2152, Veyrières 1913 #2421]
Traduction française Ne mettez pas de souliers pour marcher dans l' herbe sèche et ne vous nettoyez pas les dents pour attiser le feu. [Veyrières 1913 #2421]
Ne mettez pas des souliers pour marcher sur l' herbe sèche, et ne vous nettoyez pas les dents pour attiser le feu. [Houlder 1895]
Interprétation française Cela ne vaut pas la peine. [Veyrières 1913 #2421]
Réservez vos atours pour des occasions qui en soient dignes. [Houlder 1895]

Proverbe1397 Aza mikiraro ambony kitay na mihaingo amorom-pahitra. [Rinara 1974 #772]

Proverbe1398 Aza mikoba-drano marivo, ka mahavery fanahy ny tsikovoka. [Veyrières 1913 #630, Rinara 1974 #773, Cousins 1871 #624]
Traduction française N' agitez pas une eau peu profonde, car vous étourdissez les dytiques. [Veyrières 1913 #630]
Interprétation française Les chefs ne doivent pas mener grand bruit à propos d' une affaire de rien, pour troubler les petits. [Veyrières 1913 #630]

Proverbe1399 Aza mikofokofoka, toy ny ondry teraka alina. [Cousins 1871 #623]

Proverbe1400 Aza mila lolotr' amalona aman-kavana. [Veyrières 1913 #1067, Cousins 1871 #625]
Aza mila lolotr' amalona amin-kavana. [Rinara 1974 #774, Houlder 1895]
Traduction française Ne cherchez pas à découvrir les fautes de vos amis. [Houlder 1895]
Ne vous attirez pas le blâme de vos parents, à la manière des anguilles qui se tournent et se retournent. [Veyrières 1913 #1067]
Interprétation française Lolotr' amalona signifie les détours d' une anguille. [Houlder 1895]
Se disait des parents qui suscitaient difficulté sur difficulté. [Veyrières 1913 #1067]

Proverbe1401 Aza mila voa tsy ary ka maka afo amin' ny maty. [Houlder 1895 #1734]
Aza mila voa tsy ary: maka afo amy ny maty. [Cousins 1871 #626]
Traduction française Ne demandez pas l' impossible en allant chercher du feu auprès des morts. [Houlder 1895 #1734]

Proverbe1402 Aza mila voatsiary ka mangata-pary iray vany. [Rinara 1974 #777]
Aza mila voa tsy ary: mangata-pary iray vany ka mitady izay tsy hiraisana. [Houlder 1895 #300]
Mila voatsiary, mangata-pary iray vany, ka mitady izay tsy hihavanana. [Rinara 1974 #2341, Cousins 1871]
Traduction française Ne demandez pas l' impossible: (comme de) demander un morceau de canne à sucre (à celui qui n' en a qu' un lui-même) et chercher ainsi querelle (litt. la séparation). [Houlder 1895]

Proverbe1403 Aza mila voatsiary ka tandroky ny moka no tadiavin-ko sotro fotsy. [Rinara 1974 #778]
Aza mila voa tsy ary : tandroky ny moka, ka "ataoko sotro fotsy". [Veyrières 1913 #2072, Cousins 1871 #627]
Traduction française Ne cherchez pas un fruit qui n' existe pas et ne demandez pas l'impossible, comme celui qui voit les antennes d'un moustique et dit : avec ces cornes je ferai des cuillers blanches. [Veyrières 1913 #2072]

Proverbe1404 Aza mila voa tsy ary, toy ny mpisikidy mampandihy ny marary. [Houlder 1895 #36]
Mpisikidy mila voatsiary : ny marary indray no ampandihizina. [Cousins 1871 #1989]
Toy ny mpisikidy mila voatsiary : ny marary no ampandihizina. [Cousins 1871 #3215]
Traduction française Ne demandez pas l' impossible comme le devin voulant faire danser le malade (avant de lui prédire son rétablissement). [Houlder 1895]

Proverbe1405 Aza milaza ho tetezana ka tsy sahy mita. [Rinara 1974 #780]
Aza milaza tetezana ka tsy sahy mita. [Houlder 1895 #935]
Tsy mety raha milaza rano marivo tsy sahy miroboka, na milaza tetezana fa tsy sahy mita. [Rinara 1974 #4647]
Tsy mety raha milaza tetezana, ka tsy sahy mita. [Cousins 1871 #3464, Nicol 1935 #36]
Traduction française Ne parlez pas d' un pont sur lequel vous ne voulez pas passer vous-même. [Houlder 1895 #935]
Ne pas parler île pont, si l’on n'ose pas traverser. [Nicol 1935 #36]

Proverbe1406 Aza milaza miara-mahita. [Houlder 1895]
Aza milaza miara-mahita, tahaka ny adin’ ombilahy an-tsena. [Cousins 1871 #628]
Aza milaza miara-mahita, tahaky ny adin' ombalahy an-tsena. [Veyrières 1913 #4738]
Aza milaza miara-mahita toy ny adin' ombalahy an-tsena. [Rinara 1974 #779]
Milaza miara-mahita, tahaka ny adin' ombalahy. [Rinara 1974 #2343]
Milaza miara-mahita, toy ny adin’ ombilahy. [Cousins 1871 #1788]
Traduction française Ne parlez pas (à quelqu' un) d' une chose qu' il a vue comme vous. [Houlder 1895]
Ne racontez pas des choses que tout le monde a vues, comme les combats de taureaux au marché. [Veyrières 1913 #4738]
Interprétation française Se disait de ceux qui racontent ce que tout le monde sait. [Veyrières 1913 #4738]

Proverbe1407 Aza milevin-ko fondrana rehefa mivelatra ho ravina. [Houlder 1895 #526]
Traduction française Ne redevenez pas un tronc nu une fois que vous avez étendu vos feuilles. [Houlder 1895]

Proverbe1408 Aza mindran-tsofina samy akaiky. [Houlder 1895 #561, Veyrières 1913 #3399, Rinara 1974 #781]
Mindran-tsofina samy akaiky. [Veyrières 1913 #4473]
Tsy mety raha mindran-tsofina samy akaiky. [Rinara 1974 #4648, Cousins 1871 #3465]
Traduction française Faire une demande oiseuse, c' est comme si on empruntait les oreilles de quelqu' un qui n' est pas plus près que soi. [Veyrières 1913 #4473]
N' empruntez pas les oreilles d' un autre quand vous êtes aussi près que lui (pour entendre). [Houlder 1895 #561]
N' empruntez pas les oreilles d' un autre quand vous êtes comme lui à proximité pour entendre. [Veyrières 1913 #3399]
Questionner sur une chose qu' on peut entendre soi-même, c' est emprunter les oreilles de quelqu' un alors qu' on est aussi près que lui. [Veyrières 1913 #2090]
Interprétation française Traitez vos affaires vous-même. [Veyrières 1913 #3399]

Proverbe1409 Aza miovaova: ka anio ho ondry bobo, ary rahampitso ho mena loha. [Houlder 1895]
Traduction française Ne soyez pas changeant: aujourd' hui un mouton à tête blanche et demain un mouton à tête rouge. [Houlder 1895]

Proverbe1410 Aza miovoka ambony ohatra ny ranovolan' i Tsiodiana. [Rinara 1974 #783]
Aza miovoka ambony toy ny ranovolan' i Tsiodiana. [Houlder 1895]
Traduction française Ne vous détachez pas trop tôt comme les restes de riz (de marmite) de Tsiodiana. [Houlder 1895]
Interprétation française Il s' agit des restes de riz restant attachés au fond ou autour de la marmite et qui servent à faire le "ranovola"; si on enlève cette croûte avant d' y jeter l' eau, le "ranovola" ne sera pas bon; c' est ce que fait Tsiodiana, dont le nom signifie "celui chez qui on ne retourne pas" . [Houlder 1895]

Proverbe1411 Aza mipelipelika ohatra ny amboakely len-drano. [Houlder 1895]
Mipelipelika ohatra ny amboa len-drano. [Rinara 1974]
Mipelipelika, toy ny amboa len-drano. [Cousins 1871 #1804]
Traduction française Ne vous débattez pas tant comme un petit chien mouillé. [Houlder 1895]

Proverbe1412 Aza miraikiraiky toy ny andevom--behivavy. [Houlder 1895 #1546]
Miraikiraiky toy ny andevom--behivavy. [Veyrières 1913 #574, Cousins 1871 #1809]
Traduction française Lourdaud et maladroit comme un esclave de femme. [Veyrières 1913 #574]
Ne soyez pas stupide comme l' esclave d' une femme. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce n' est pas un compliment à l' adresse de cette demière! [Houlder 1895]
Les esclaves appartenant à des femmes avaient mauvaise réputation. [Veyrières 1913]

Proverbe1413 Aza mirebika amin' ny antsan' olona. [Rinara 1974 #785]
Aza mirebika ny antsan’ olona. [Cousins 1871 #632]
Mirebika antsan' olona. [Veyrières 1913 #5562]
Traduction française Se réjouir de la joie des autres, c' est comme si l' on dansait lorsque d' autres chantent et se réjouissent. [Veyrières 1913 #5562]

Proverbe1414 Aza mirebika an-tampon' ny loza. [Rinara 1974 #786]
Aza mirebika ao an-tampon' ny loza. [Veyrières 1913 #6277, Cousins 1871 #631]
Traduction française Ne dansez pas au-dessus de l'abîme. [Veyrières 1913 #6277]

Proverbe1415 Aza mirehitra amin' ny antsan' olona. [Houlder 1895 #1315]
Traduction française Ne vous mettez pas à danser (de joie) au chant d' un autre. Mêlez-vous de ce qui vous regarde. [Houlder 1895]

Proverbe1416 Aza miringiringy loatra ny fitondrantena : fa ny ho faty indray mandeha leo ihany, fa ny fanindroany no tsy tanty. [Cousins 1871]

Proverbe1417 Aza mirotidrotika, ohatra ny adin’ Ambohipiara. [Cousins 1871]
Aza mirotidrotika ohatra ny hadin' Ambohipiara. [Rinara 1974 #787]

Proverbe1418 Aza misambo--boa tsy latsaka. [Rinara 1974 #788, Cousins 1871 #635]
Misambo--boa tsy latsaka. [Veyrières 1913 #6176]
Traduction française Prendre un fruit avant qu'il tombe. [Veyrières 1913 #6176]
Interprétation française Se disait des gens trop pressés en affaires. [Veyrières 1913 #6176]

Proverbe1419 Aza misaosao fa loha valala no laoka. [Rinara 1974 #790]
Aza misaosao, fa tango lena no laoka. [Veyrières 1913 #2423]
Traduction française Ne vous prélassez pas dans du linge empesé, car en rentrant chez vous, vous trouverez comme nourriture des ailes et des pattes de sauterelles à enlever. [Veyrières 1913 #2423]
Interprétation française Se disait de ceux qui dépensent beaucoup pour la toilette et n' ont pas ce qui est nécessaire à la vie. [Veyrières 1913 #2423]

Proverbe1420 Aza misaosao manan-katina fa jiafotsy no iraisana. [Veyrières 1913 #6278, Rinara 1974 #775, Cousins 1871 #641]
Traduction française Lorsque vous avez la gale, ne faites pas du frou-frou, car vous êtes vêtu d' un tissu de raphia dont le frôlement met à nu les boutons. [Veyrières 1913 #6278]
Interprétation française Si vous avez des torts, ne vous mêlez pas de reprendre les autres, car on vous ferait sentir vos torts. [Veyrières 1913 #6278]

Proverbe1421 Aza misasa-bitsy, toa maso fotsy ila. [Rinara 1974 #777, Cousins 1871 #637]

Proverbe1422 Aza misatry fanahy am-pandosirana, fa ny tena ihany no ho trany. [Rinara 1974 #789, Cousins 1871, Veyrières 1913]
Traduction française Ne soyez pas mou dans la fuite, car c' est vous-même qui serez atteint et non pas un autre. [Veyrières 1913 #3794]

Proverbe1423 Aza misavika ny tsy an-tena. [Veyrières 1913 #3837]
Misavika ny tsy an' ny tena ka matin' ny mahamenatra. [Rinara 1974 #2407]
Misavika ny tsy an-tena. [Veyrières 1913 #3274]
Misavika ny tsy ho an' ny tena, toy ny vahy misavika akondro. [Houlder 1895 #1684, Veyrières 1913 #3855]
Traduction française Ne vous exposez pas à de grands embarras en vous mêlant des affaires d' autrui. [Veyrières 1913 #3837]
Saisir ce qui ne sera pas à vous, comme la liane qui s' enroule autour d' un bananier. [Veyrières 1913 #3855]
Saisir ce qui ne sera pas à vous, comme une liane qui s' accroche à un bananier. [Houlder 1895]
Se mêler des affaires des autres, c' est s' exposer à de grands embarras. [Veyrières 1913 #3274]
Interprétation française Se mêler des affaires des autres. [Veyrières 1913 #3855]

Proverbe1424 Aza misehaseha tsy mahay sahiratsy. [Cousins 1871 #638]

Proverbe1425 Aza misisika ho may hoatry ny fisoitr' afo. [Veyrières 1913 #6149]
Aza misisika ho may ohatra ny fisoitr' afo. [Houlder 1895]
Fisoitrafo ka may vao misisika. [Rinara 1974 #1170]
Tsy mety raha may misisika hoatry ny fisoitrafo. [Veyrières 1913 #6390]
Tsy mety raha may vao misisika toa fisoitrafo. [Rinara 1974 #4637]
Traduction française Il ne convient pas de faire comme le tisonnier qui s' introduit toujours, bien qu' il soit brûlé. [Veyrières 1913 #6390]
Ne vous brûlez pas par force comme le tisonnier (de bois) qui pénètre dans le feu. [Houlder 1895]
Ne vous brûlez pas par force comme le tisonnier qui va dans le feu. [Veyrières 1913 #6149]
Interprétation française Il ne faut pas insister sans discernement. [Veyrières 1913 #6390]

Proverbe1426 Aza misolo voina ny akalana ka miteti-kena ambony fe. [Rinara 1974 #778, Cousins 1871 #639]
Aza misolo voina ny akalana ka miteti-kena ambonin' ny fe. [Houlder 1895 #1094]
Mandidy hena ambony fe ka misolo vaika ny akalana. [Rinara 1974 #2067]
Misolo voina ny akalana ka mikapa hena ambony fe. [Rajemisa 1985]
Misolo voina ny akalana, ka mikapa hena ambony lohalika. [Veyrières 1913]
Misolo voina ny akalana, ka mitetika ambony felatanana. [Veyrières 1913]
Misolo voina ny akalana: mitetika ambony fela-tanana. [Cousins 1871 #1837]
Misolo voina ny akalana ve no miteti-kena ambony felatanana? [Rinara 1974]
Saro-po amin' akalana, ka miteti-kena ambony felantanana. [Rinara 1974]
Interprétation malgache Enti-milaza ny olona manao mosalahy izay tsy manahy kely akory ny zavatra mety hahavoa azy. [Rajemisa 1985]
Traduction française Épargner le billot et découper la viande sur le genou ou sur la paume de la main. [Veyrières 1913 #3856]
Ne prenez pas la place du hachoir en découpant la viande sur votre cuisse. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gens qui s'exposent au malheur ou subissent un préjudice, en se portant caution pour d' autres ou en cherchant à les protéger. [Veyrières 1913 #3856]

Proverbe1427 Aza misomidika ambony toa menaka: fa ataovy latsaka anatiny toa tsoka. [Houlder 1895 #531]
Aza somidika ambony, toa menaka; fa ataovy latsaka anatiny, toa tsoka. [Cousins 1871 #709, Nicol 1935 #315]
Aza somidika ambony toa menaka, fa ataovy latsaka anaty toa tsoka. [Veyrières 1913 #4740]
Ny fihavanana aza atao somidika ambony toa menaka fa ataovy latsaka toa tsoka. [Rinara 1974 #2982]
Traduction française N' ayez pas des paroles surnageant comme la graisse, mais qu' elles viennent du fond comme la moelle. [Houlder 1895]
Ne nagez pas à la surface, comme la graisse ; mais pénétrez au fond, comme la moelle. [Nicol 1935 #315]
Ne surnagez pas comme l' huile et la graisse, mais allez à l' intérieur comme la moelle de l' os. [Veyrières 1913 #4740]
Interprétation française C. à. d. ne parlez pas en l' air, mais dites ce que vous pensez vraiment, de sorte qu' on puisse s' y fier. [Houlder 1895]
Ne parlez pas à la légère, mais réfléchissez. [Veyrières 1913 #4740]

Proverbe1428 Aza misompa-kava-manana. [Houlder 1895 #443, Veyrières 1913 #2175]
Aza misompatra hava-manana. [Rinara 1974 #779]
Traduction française Conduisez-vous bien envers vos parents fortunés. [Houlder 1895]
Ne traitez pas mal, des parents riches. [Veyrières 1913 #2175]

Proverbe1429 Aza misoroka adidy, ka tsy manan-tiana. [Houlder 1895 #227, Veyrières 1913 #5365]
Traduction française Il ne faut pas fuir ses devoirs et n' avoir pas d' amis. [Houlder 1895 #227]
N' esquivez pas vos devoirs et ne soyez pas égoïste. [Veyrières 1913 #5365]

Proverbe1430 Aza misorom-bady an-trano, fa ny tena ihany no ho trany. [Houlder 1895 #1798, Cousins 1871]
Aza misorom-bady an-trano fa ny tena ihany no trany. [Rinara 1974 #780]
Misorom-bady an-trano, ka ny tena ihany no ho trany. [Veyrières 1913 #1301]
Misorom-bady an-trano ka ny tena ihany no tràny (voa). [Rinara 1974 #2414]
Misorom-bady an-trano ka ny tena ihany no voa. [Rajemisa 1985]
Misorom-bady an-trano: ny tena ihany no ho trany. [Cousins 1871]
Interprétation malgache Raha misy kilemam-bady nefa tsy lazaina azy mba hialany dia ny tena ihany no ho afa-baraka. [Rajemisa 1985]
Traduction française Avoir trop de condescendance pour son conjoint, c' est s' attirer malheur à soi-même. [Veyrières 1913 #1301]
Avoir trop de condescendance pour son époux ou épouse, c'est s'attirer du malheur sur soi-même. [Abinal 1888]
Ne soyez pas trop indulgent envers votre époux (ou épouse), sinon c' est vous-même qui en souffrirez. [Houlder 1895]
Interprétation française Un tel ménage finira mal ; sens plus général : on est victime du mal qu' on s' est attiré. [Veyrières 1913 #1301]

Proverbe1431 Aza misosososo tahaka ny vinanto kely tsy mahare fosa. [Rinara 1974 #781]
Aza misosososo, tahaka ny vinantokely tsy mandre fosa. [Cousins 1871 #642]
Hoatry ny vinanto kely tsy mandreny fosa. [Veyrières 1913]
Mijolonjolona hoatry ny vinanto kely tsy nahare fosa. [Veyrières 1913 #1453]
Mijolonjolona ohatra ny vinanto kely tsy mahare fosa. [Rajemisa 1985]
Misosososo, ohatra ny vinanto kely tsy mandreny fosa. [Cousins 1871]
Misosososo ohatra ny vinanto tsy mahare fosa. [Rajemisa 1985]
Misosososo tahaka ny vinanto kely tsy mandreny fosa. [Rinara 1974 #2419]
Misosososo tahaky ny vinanto tsy nahare fosa. [Veyrières 1913]
Interprétation malgache Enti-milaza ny olona tay mahimahina ny amin' izay olona hatonina fa aviavy erý mamboraka izay ao am-po. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza olona misosososo miditra befahatany any amin' olona tsy mankasitraka azy akory. [Rajemisa 1985]
Traduction française S' avancer hardiment comme la bru qui n' a pas entendu le mal que sa belle-mère dit sur son compte. [Veyrières 1913 #1454]
S'introduire avec hardiesse, comme la bru qui n' a pas entendu le mal que les beaux-parents disaient d' elle. [Veyrières 1913 #1453]
Interprétation française Se disait de ceux qui s' introduisaient auprès des gens dont ils étaient mal vus. [Veyrières 1913 #1453]
Se disait de ceux qui vont chez des gens qu' ils croient leurs amis ; à peine sont-ils partis, on dit du mal d' eux. [Veyrières 1913 #1454]

Proverbe1432 Aza mitabataba miantsena, fa vahoaka no ho vantanina. [Cousins 1871 #643]
Aza mitabataba miantsena fa vahoaka no vantanina. [Rinara 1974 #782]

Proverbe1433 Aza mitabataba tonga rafozana : akoho iray no hovonoina ka telo lahy no asaina mindram-pamaky. [Rinara 1974]
Aza mitabataba tonga rafozana : akoho iray no vonoina, ka fito lahy no mitsangana. [Veyrières 1913 #1439, Cousins 1871 #645]
Aza mitabataba tonga rafozana : atodi-akoho no laoka, ka antsy solanga no zahana. [Rinara 1974 #783]
Aza mitabataba tonga rafozana : atodiakoho no laoka, ka famaky no tadiavina. [Veyrières 1913 #1440, Cousins 1871 #644]
Mitabataba tonga rafozana, akoho iray no vonoina, ka dimy no mamono. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Mihetsiketsika be, nefa tsy hita izay vita, lasan-ko vavany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne faites pas tant de bruit comme une bru qui reçoit la visite de sa belle-mère : il y a des oeufs pour manger avec le riz, et elle demande une hache pour les casser. [Veyrières 1913]
Ne mettez pas tout sens dessus dessous comme un gendre qui reçoit la visite des beaux-parents : sept hommes se lèvent pour tuer une poule. [Veyrières 1913 #1439]
Interprétation française Ce proverbe disait l' empressement des gendres à recevoir les beaux-parents ; il se disait aussi des gens parlant haut et troublant tout. [Veyrières 1913 #1439]
Se disait des gens qui parlaient haut et voulaient dominer. [Veyrières 1913 #1440]

Proverbe1434 Aza mitady ho zokiny, toa vorompotsy. [Rinara 1974 #785, Cousins 1871 #646]

Proverbe1435 Aza mitady izay tsy hihavanana, ka mila fary iray vany. [Cousins 1871 #647]
Aza mitady izay tsy hihavanana ka mitady voa tsy àry. [Rinara 1974 #786]

Proverbe1436 Aza mitady ny tsy hita ohatra an' Andriampolo. [Rinara 1974 #787]
Aza mitady ny tsy hita tahaka an' Andriampolo. [Veyrières 1913 #6108, Cousins 1871 #648]
Traduction française Ne cherchez pas ce qui n' existe pas ou ne se voit pas, comme Andriampolo. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il cherchait, dit la légende, les cornes des mouches. Le sens est : faites attention à vos affaires et ne vous lancez pas dans l'inconnu. [Veyrières 1913]

Proverbe1437 Aza mitady tany malemy hanorenam-pangady. [Cousins 1871 #649, Nicol 1935 #185]
Traduction française Ne pas chercher une terre molle pour y planter une bêche. [Nicol 1935 #185]

Proverbe1438 Aza mitaitay hihina-menaka fa ho lamoka ihany amin' ny farany. [Rinara 1974 #789]
Aza mitaitay homamenaka fa ho lamoka ihany amin' ny farany. [Rajemisa 1985]
Aza mitaitay homa-menaka, fa ho lamoka ihany no farany. [Houlder 1895 #1251]
Aza mitaitay homa-menaka, fa ho lamoka ihany no ho farany. [Cousins 1871]
Interprétation malgache Aza maimaika ny hahazo izay tadiavina fa mety hanenenanao any aoriana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne soyez pas trop avide de graisse, car à la fin vous en serez dégoûté. [Houlder 1895]
Interprétation française La graisse était considérée par les Malgaches comme un aliment fortifiant. [Houlder 1895]

Proverbe1439 Aza mitaitay ho tola, fa vato no lolohavina. [Houlder 1895 #1936]
Traduction française Ne soyez pas trop pressé de devenir chauve, car alors vous aurez de grandes responsabilités (litt. vous aurez des pierres à porter sur la tête). [Houlder 1895]
Interprétation française Les chauves (de vieillesse) étaient considérés comme ayant beaucoup d'expérience, et ils avaient les responsabilités de chefs de famille. [Houlder 1895]

Proverbe1440 Aza mitaitay maka sifotra, fa mbola hifefika ihany raha tonga. [Veyrières 1913 #3795, Cousins 1871]
Traduction française Ne vous hâtez pas trop de ramasser le plus possible d' escargots, car une fois arrivé à la maison, il faut encore briser la coquille. [Veyrières 1913 #3795]
Interprétation française Se disait aux gens trop pressés. [Veyrières 1913 #3795]

Proverbe1441 Aza mitaitay ny banga, fa hoditra no ifanekerana. [Houlder 1895 #2061]
Aza mitaitay ny ho banga fa hoditra no ifanaikerana. [Veyrières 1913 #1808, Rinara 1974 #790]
Aza mitaitay ny ho banga, fa hoditra no ifanekerana. [Cousins 1871 #652]
Traduction française Ne vous hâtez pas trop de perdre vos dents, car la peau à manger, il faut la tirer avec les dents. [Veyrières 1913 #1808]
Que celui qui n' a plus de dents ne soit pas trop pressé, car il s' agit de manger de la peau. [Houlder 1895]
Interprétation française Il ne faut pas se hâter d'entreprendre une chose pleine de difficultés. [Houlder 1895]
Se disait de ceux qui voulaient trop tôt se ranger parmi les vieillards pour jouir de leurs privilèges ; se disait aussi de ceux qui couraient après le travail et en étaient accablés. [Veyrières 1913 #1808]

Proverbe1442 Aza mitaitay ny ho sola, fa vato no hololohavina. [Rinara 1974 #791, Cousins 1871 #653, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Aza dodona ny ho lehibe, fa adidy mavesatra no miandry anao rahatrizay. [Rajemisa 1985]

Proverbe1443 Aza mitaitay ohatra ny fitia tsy haharitra. [Rinara 1974 #792]
Maimaika ohatra ny fitia tsy haharitra. [Rinara 1974]
Mitaitay ohatra ny fitia tsy haharitra. [Rinara 1974]

Proverbe1444 Aza mitaitay toy ny fitia tsy ho ela. [Houlder 1895 #201]
Mitaitay toa fitia tsy ho ela. [Veyrières 1913 #5289]
Mitaitay, toy ny fitia tsy ho ela. [Cousins 1871 #1856]
Traduction française Être pressé comme l' amour qui ne durera pas. [Veyrières 1913 #5289]
Ne soyez pas impatient (ou pressé) comme l' amitié qui ne durera pas. . [Houlder 1895]
Interprétation française Analogue au français : tout nouveau tout beau. [Veyrières 1913 #5289]

Proverbe1445 Aza mitangorona ohatra ny voangory ho ritra. [Rinara 1974 #793]
Aza mitangorona, toy ny voangory ho ritra. [Houlder 1895 #272, Veyrières 1913 #4669, Cousins 1871 #655]
Traduction française Ne vous groupez pas à la façon des hannetons, lorsque l' eau qui les a fait cuire va s' évaporer. [Veyrières 1913 #4669]
Ne vous réunissez pas en masse comme les hannetons qui vont périr. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait surtout aux enfants groupés en attendant avidement le repas qu'on prépare. [Veyrières 1913 #4669]

Proverbe1446 Aza mitarain-tana miempaka. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Rehefa miasa, aza be taraina amin' ny havizanana na fahavoazana nahavoa ny tena. [Rajemisa 1985]

Proverbe1447 Aza mitarain-tanana ompaka. [Cousins 1871 #656, Nicol 1935 #186]
Mitarain-tanana ompaka. [Veyrières 1913 #3708]
Traduction française Ne pas gémir sur les écorchures de ses mains. [Nicol 1935 #186]
Se plaindre des ampoules qu' on a aux mains. [Veyrières 1913 #3708]
Interprétation française Cette expression signifiait : demander une plus grande récompense pour le travail fait ; elle se disait aussi des gens qui demandent à se retirer d'un travail. . [Veyrières 1913 #3708]

Proverbe1448 Aza mitari-bilona eo imason' ny omby. [Rinara 1974 #794, Cousins 1871, Houlder 1895]
Traduction française Ne faites pas passer de l' herbe sous le nez des bœufs. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. ne tentez personne. [Houlder 1895]

Proverbe1449 Aza mitarika hazo an-tendrony. [Houlder 1895]
Aza mitari-kazo an-tendrony. [Veyrières 1913 #3557, Rinara 1974 #54, Cousins 1871 #659]
Traduction française Ne tirez pas l' arbre par son extrémité. [Veyrières 1913 #3557]
Ne traînez pas un arbre par le sommet. [Houlder 1895]
Interprétation française N' entreprenez pas une affaire par le mauvais bout. [Houlder 1895 #1679]
Se disait à ceux qui parlaient avec précipitation et se trompaient ; il y avait diverses autres applications. [Veyrières 1913 #3557]

Proverbe1450 Aza mitarika hitsofoka anaty afo toa lehibem--bomanga. [Rinara 1974 #795]
Aza mitarika ho lo toy ny lehibem--bomanga. [Veyrières 1913 #4345, Cousins 1871 #657, Houlder 1895]
Traduction française N' entraînez pas les autres à pourrir, comme chez les patates où les grosses, en pourrissant, amènent la pourriture des autres. [Veyrières 1913 #4345]
Ne soyez pas les premiers à pourrir comme les plus grosses patates. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gens qui entraînent les petits dans leur perte, ou qui les portent au mal. [Veyrières 1913 #4345]

Proverbe1451 Aza mitelina hafatra. [Veyrières 1913]
Traduction française N' avalez pas la commission. [Veyrières 1913 #3400]
Interprétation française Se disait de ceux qui ne faisaient pas la commission donnée. [Veyrières 1913 #3400]

Proverbe1452 Aza miteny hazo an-ala. [Houlder 1895 #1680, Cousins 1871 #660]
Traduction française Ne parlez pas d' arbres (ou de bois) dans la forêt. [Houlder 1895]
Interprétation française Profitez de ce que vous y êtes pour en prendre, sans perdre votre temps à des remarques futiles. [Houlder 1895]

Proverbe1453 Aza miteny lango eo imason’ ny vary. [Cousins 1871 #661, Nicol 1935 #150]
Aza miteny lango imason' ny vary. [Houlder 1895 #568, Rinara 1974 #56]
Miteny lango eo imason' ny vary. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza izay mifosa na manaratsy olona eo imason' ny havany na ny sakaizany. [Rajemisa 1985]
Manakiana na manaratsy olona tsy eo, nefa misy havany na sakaizany manatrika. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne parlez pas du "lango" par devant le riz. [Houlder 1895]
Ne pas parler de lango en présence du riz. (Vouloir en remontrer à plus fort que soi.). [Nicol 1935 #150]
Interprétation française On appelle "lango" des grains de riz encore tendres grillés et écrasés pour être mangés ainsi. Ce proverbe veut dire qu' il ne faut pas parler mal d' un absent en présence de ses parents ou de ses amis. [Houlder 1895]

Proverbe1454 Aza mitoe-mamokaiky, fa ataovy izay tratry ny aina. [Cousins 1871 #662]
Aza mitomoe-mamokaiky fa ataovy izay tratry ny aina. [Rinara 1974 #57]

Proverbe1455 Aza mitoe-poana ohatra ny vato: ny lehibe tsy miteny, ny kely tsy misy mpananatra. [Houlder 1895]
Aza mitoe-poana, toy ny vato: ny lehibe tsy miteny, ny kely tsy misy mpananatra. [Cousins 1871 #663]
Mitoe-poana toy ny vato : ny lehibe tsy miteny, ny kely tsy misy mpananatra. [Veyrières 1913 #650]
Traduction française C' est comme la pierre qui reste immobile : les chefs ne reprennent pas leurs inférieurs, les subordonnés n' ont personne pour les réprimander. [Veyrières 1913 #650]
Ne soyez pas oisifs comme les pierres, les grands ne disant mot, les petits ne sachant que faire (litt. n' ayant pas de conseillers). [Houlder 1895 #686]

Proverbe1456 Aza mitomany handatsaka aina, toa bala. [Houlder 1895 #522]
Traduction française Ne pleurez pas du désir de tuer, comme les balles. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion à leur sifflement. [Houlder 1895]

Proverbe1457 Aza mitomany hena momba famaky. [Houlder 1895 #649, Cousins 1871 #664]
Traduction française Ne pleurez pas sur les menus morceaux de viande qui s' attachent à la hache (et qui reviendront au propriétaire de celle-ci, ou à celui qui a fait le découpage). [Houlder 1895]

Proverbe1458 Aza mitomany homana toa akohokely. [Rinara 1974]
Aza mitomany homana, toy ny akohokely. [Veyrières 1913 #4670, Cousins 1871 #665]
Tsy mety raha tomany homana toa akohokely. [Rinara 1974 #4681, Cousins 1871 #3491]
Traduction française Ne pleurez pas en mangeant comme les petits poussins. [Veyrières 1913 #4670]
Interprétation française Se disait de ceux qui sont mécontents de ce qu' on leur donne. [Veyrières 1913 #4670]

Proverbe1459 Aza mitomany randra-manendrika ny sasany. [Cousins 1871 #666]
Aza mitomany randrana manendrika ny sasany. [Rinara 1974 #800]
Mitomany randrana manendrika ny sasany. [Veyrières 1913 #2446]
Traduction française Pleurer les tresses de cheveux qui embellissent les autres. [Veyrières 1913 #2446]
Interprétation française Ce proverbe se disait des gens qui imitent les autres à leurs détriments ; il se disait des femmes qui prenaient une coiffure ne leur allant pas, sous prétexte qu'elle va bien aux autres. [Veyrières 1913 #2446]

Proverbe1460 Aza mitomany vorona saika azo. [Veyrières 1913 #1183]
Aza mitomany voron-tsaika azo. [Houlder 1895 #1039]
Aza mitomany voron-tsaiky azo. [Veyrières 1913 #1183, Cousins 1871 #667]
Traduction française Ne regrettez pas un oiseau dont vous vous étiez presque emparé. [Veyrières 1913 #1183]
Ne vous chagrinez pas pour un oiseau que vous avez failli attraper. [Houlder 1895 #1039]
Interprétation française Paroles dites par les parents au jeune homme ou à la jeune fille dont le mariage avait été décidé, et venait à se rompre. Elles se disaient aussi toutes les fois qu' une affaire près d' être conclue, se défaisait. [Veyrières 1913 #1183]

Proverbe1461 Aza mitompo teny fantatra, toa antsy kely be zarana. [Houlder 1895 #845]
Mitompo teny fantatra tahaka ny antsikely be zarana. [Rinara 1974 #2471]
Mitompo teny fantatra toa antsikely be zarana. [Veyrières 1913 #6368]
Mitompo-teny fantatra, toy ny antsikely be zarana. [Cousins 1871 #1880]
Traduction française Entêté comme un petit couteau bien emmanché. [Veyrières 1913 #6368]
Ne vous obstinez pas dans votre opinion comme un petit couteau à grand manche. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gens de peu de portée, mais de beaucoup de paroles et obstinés. [Veyrières 1913 #6368]

Proverbe1462 Aza mitonantonana, toy ny hava-nalaina. [Cousins 1871 #668]
Aza mitonantonana toy ny havana nalaina. [Houlder 1895 #695]
Mitonantonana, toy ny havana alaina. [Cousins 1871 #1882]
Traduction française Ne restez pas à ne rien faire comme un parent (ou ami) que l' on vient de faire chercher, et qui, ou bien ne sait pas ce qu' il y a à faire, ou bien s' en désintéresse. [Houlder 1895]

Proverbe1463 Aza mitonantonana, toy ny sobiky natoetra. [Cousins 1871 #668]

Proverbe1464 Aza mitondra entan-tsy voafehy. [Cousins 1871 #669]
Mitondra entan-tsy voafehy. [Veyrières 1913 #6177]
Traduction française Porter un paquet qui n' est pas encore lié. [Veyrières 1913 #6177]
Interprétation française Se disait des gens qui agissent avec précipitation. [Veyrières 1913 #6177]

Proverbe1465 Aza mitondra hodi-nato miantsinanana. [Houlder 1895 #1678, Cousins 1871 #670]
Mitondra hodi-nato miantsinanana. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Mitondra zavatra amin' ny toerana nialany teo aloha ihany (ny nato mantsy avy any an' ala atsinanana ihany). [Rajemisa 1985]
Traduction française N' emportez pas de l' écorce de "nato" (plante tinctoriale) vers l' Est (c.à.d. vers la forêt d' où elle vient). [Houlder 1895]
Interprétation française Ne portez pas de l'eau à la rivière. [Houlder 1895]

Proverbe1466 Aza mitondra tapa-tsiny. [Cousins 1871 #671]

Proverbe1467 Aza mitondra teny mivoaka. [Veyrières 1913 #1068]
Traduction française Ne répandez pas au-dehors les secrets de famille. [Veyrières 1913 #1068]

Proverbe1468 Aza mitondra teny tanora. [Veyrières 1913]
Traduction française Ne portez pas des paroles trop jeunes. [Veyrières 1913 #3401]
Interprétation française Ne parlez pas prématurément. [Veyrières 1913 #3401]

Proverbe1469 Aza mitotototo toy ny ondry terak' alina. [Rinara 1974 #804]

Proverbe1470 Aza mitoto vary an-trano fohy loha. [Houlder 1895]
Traduction française Ne pilez pas le riz dans une case au toit bas. [Houlder 1895]
Interprétation française Autrement, vous pilerez bien votre riz, mais démolirez votre toit. [Houlder 1895]

Proverbe1471 Aza mitrotro varatra, aza misakelika fantara, fandrao entiny miriatra. [Houlder 1895 #1157, Veyrières 1913 #631, Cousins 1871 #672]
Mitrotro varatra, misakelika fantara, ka entiny miriatra. [Nicol 1935 #259]
Traduction française N' embrassez pas la foudre, ne portez pas un météore (sous le bras), de peur qu' ils ne vous emportent. [Houlder 1895]
Ne portez pas la foudre sur votre sein, ne portez pas sous le bras une étoile filante, de crainte d' être vous-même emporté. [Veyrières 1913 #631]
Porter entre les bras la foudre, sous Vaisselle un bolide : et Von éclate avec eux. [Nicol 1935 #259]
Interprétation française Les petits doivent se garder des liaisons avec les grands, ne pas comploter avec eux. [Veyrières 1913 #631]

Proverbe1472 Aza mitsabaka alozina. [Houlder 1895 #1488, Cousins 1871 #673]
Traduction française Ne plongez pas la main dans la sauce qui a été mise de côté (avec la viande). [Houlder 1895]

Proverbe1473 Aza mitsako tsy re ka kenda vao dony aho Ranaotra. [Rinara 1974 #805]
Mitsako tsy re ka kenda vao: "Dony aho ranaotra". [Houlder 1895 #1098, Rinara 1974 #2496, Nicol 1935 #221, Rajemisa 1985]
Mitsako tsy re ka voa vao dony aho, ranaotra. [Rajemisa 1985]
Mitsako, tsy re, kenda vao hoe : " dony aho, ranaotra " . [Veyrières 1913 #5392]
Interprétation malgache Enti-milaza irony olona mifaly irery raha misy soa azony, fa miantso ny hafa kosa rehefa nisy nahavoa azy. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza olona nanana zavatra an-kinafinafina, kanjo nony nisy nahavoa azy, niantso vonjy amin' olona. [Rajemisa 1985]
Entina handatsana ireo olona nanao zavatra an-tsokosoko ka nony tojo ny mafy vao mibabababa mitady vonjy. [Rajemisa 1985]
Raha sendra zava-tsoa ny tena, mihinan-drery, fa raha misy mahavoa kosa, miantso vahoaka. [Rajemisa 1985]
Traduction française Mâcher en secret, et appeler au secours quand on s' étrangle, demandant qu' on frappe sur la nuque. [Veyrières 1913 #5392]
Mâcher sans bruit, et appeler à son aide une fois qu’on a avalé de travers. [Nicol 1935 #221]
Manger (mâcher) sans bruit, mais quand on s' étrangle, s' écrier, "Eh! tapottez-moi, beau-frère" . Ceci est un reproche, car il est impoli pour les Malgaches de manger sans bruit chez les autres; il faut en faire, au contraire, pour montrer qu' on apprécie ce qu' on vous sert. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gourmands, des égoïstes qui ne pensent aux autres que lorsqu' ils en ont besoin. [Veyrières 1913 #5392]

Proverbe1474 Aza mitsararaka ho akanga hianao, fa manana amboa mahay ala aho. [Cousins 1871 #674]

Proverbe1475 Aza mitsipa-doha laka-nitana. [Cousins 1871 #675, Rajemisa 1985]
Aza mitsipa-doha laka-nitana, fandrao dia folaka an-dantony. [Veyrières 1913 #963]
Mitsipa-doha laka-nitana. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Aza mampiseho tsy fankasitrahana ka ny nahitan-tsoaindray no atao tsinontsinona. [Rajemisa 1985]
Tsy mahay mankasitraka, na mamaly ratsy ny soa ataon' olona ny tena. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne pas repousser du pied la pirogue qui vous a fait passer. [Nicol 1935 #306]
Ne repoussez pas du pied la pirogue grâce à laquelle vous avez passé l'eau ; ne soyez pas ingrat envers les parents qui vous ont donné le jour, de peur de mourir jeune, frappé au plus beau moment de la vie. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait de l' ingratitude. [Veyrières 1913 #5476]

Proverbe1476 Aza mitsiriri-bady voky. [Veyrières 1913 #184, Cousins 1871 #676, Houlder 1895]
Traduction française Ne convoitez pas la femme d' un autre elle est déjà rassasiée. [Veyrières 1913 #184]
Ne faites pas un reproche à votre femme d' être rassasiée (ou: ne l' enviez pas). [Houlder 1895]
Interprétation française Autre sens : que les époux ne soient pas jaloux l'un de l' autre, lorsque l' un d'eux reçoit un présent. [Veyrières 1913 #184]

Proverbe1477 Aza mitsivalana toa sora-damba. [Houlder 1895 #2178, Veyrières 1913 #6351]
Traduction française Ne vous placez pas en travers, comme les dessins des étoffes. [Veyrières 1913 #6351, Houlder 1895]
Interprétation française Ce qui veut dire: il ne faut pas s' opiniâtrer dans ses idées, et ne pas considérer celles des autres. [Houlder 1895]
Ne vous obstinez pas dans vos idées. [Veyrières 1913 #6351]

Proverbe1478 Aza mitsoaka anaty toa tsoka. [Veyrières 1913 #3638, Cousins 1871 #677]
Traduction française Ne vous retirez pas comme la moelle qui vient de l' os. [Veyrières 1913 #3638]
Interprétation française Le sens est de ne pas se dédire. [Veyrières 1913 #3638]

Proverbe1479 Aza mitsoitsoy, toy ny totozy kely len-drano. [Cousins 1871 #678]
Aza mitsoitsoy toy ny totozy len-drano. [Houlder 1895 #968]
Mitsoitsoy hoatry ny totozy len-drano. [Veyrières 1913 #1666]
Mitsoitsoy ohatra ny totozy len-drano. [Abinal 1888]
Traduction française Il est trempé comme une souris complètement mouillée. [Abinal 1888]
Ne soyez pas tout penaud (ou tremblant) comme une souris trempée. [Houlder 1895]
Trempé comme une souris complètement mouillée. [Veyrières 1913 #1666]
Interprétation française Se disait des sens qui ont l' air malheureux. [Veyrières 1913 #1666]

Proverbe1480 Aza mivadibadika, toa lela may. [Cousins 1871 #679]
Mivadibadika toy toy ny lela may. [Nicol 1935]

Proverbe1481 Aza mivadibadika toy ny andro ririnina. [Veyrières 1913 #5329]
Mivadibadika ohatra ny andro ririnina. [Rajemisa 1985]
Mivadibadika tahaka ny andro ririnina. [Rinara 1974 #2511]
Mivadibadika toy ny andro ririnina. [Cousins 1871 #1911, Nicol 1935]
Interprétation malgache Ilazana toetra mora miovaova toy ny andro ririnina, izay mafana kely dia tonga mangatsiaka indray avy eo. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne changez pas souvent comme le jour en hiver. [Veyrières 1913 #5329]

Proverbe1482 Aza mivadibadika toy ny lela may. [Houlder 1895 #533, Veyrières 1913 #5330]
Mivadibadika ohatra ny lela may. [Rinara 1974]
Traduction française Ne tournez pas à tout vent, comme la langue qui se tourne et se retourne sans cesse lorsqu' elle se brûle. [Veyrières 1913 #5330]
Ne vous retournez pas de tous les côtés comme une langue qui s' est brûlée. [Houlder 1895]

Proverbe1483 Aza mivarotra omby anaty ambiaty. [Cousins 1871 #680, Houlder 1895]
Traduction française Ne vendez pas un bœuf quand il est au milieu des "ambiaty" (arbuste). [Houlder 1895]
Interprétation française Parce qu' on ne peut pas bien le voir, et l'acheteur sera trompé. [Houlder 1895]

Proverbe1484 Aza mivatravatra toy ny oran-ko ritra. [Cousins 1871 #599]

Proverbe1485 Aza mivavavava tsy mahay vava harona. [Cousins 1871 #681]

Proverbe1486 Aza mivezivezy toy ny firaka. [Houlder 1895]
Mirenireny toy ny firaka atakalo. [Cousins 1871 #1814, Veyrières 1913]
Mivezivezy tahaka ny firaka atakalo. [Rinara 1974 #2519]
Traduction française Errer çà et là, comme de la fausse monnaie dont personne ne veut. [Veyrières 1913 #4015]
N' allez pas ci et là comme l' étain. [Houlder 1895]
Interprétation française C.à.d. une pièce de monnaie en étain ou en plomb. Personne n' en veut, bien qu' on l' offre partout. [Houlder 1895]

Proverbe1487 Aza mivoady manan-drofia, fa raha tonga manao tohivelatra. [Cousins 1871 #682]

Proverbe1488 Aza mivolana alina, toy ny angelinkary. [Cousins 1871 #683]

Proverbe1489 Aza mivolon-ko tompony. [Cousins 1871 #684]
Manao ho tompony toy ny mpihambo. [Houlder 1895 #822]
Mivolon-ko tompony ohatra ny mpihambo. [Rinara 1974]
Mivolon-tompony, toy ny mpihambo. [Cousins 1871 #1925]
Traduction française S' en dire le propriétaire comme un vantard. [Houlder 1895]

Proverbe1490 Aza mizaha lamba rovitra. [Houlder 1895]
Aza mizaha lamba vaky. [Cousins 1871 #685, Houlder 1895]
Traduction française Ne regardez pas un "lamba" qui a des trous. [Houlder 1895]
Interprétation française Ne regardez pas les fautes des autres pour les rendre honteux. [Houlder 1895]

Proverbe1491 Aza mizaha taratra. [Veyrières 1913 #6471]
Traduction française N' épiez pas les autres. [Veyrières 1913 #6471]

Proverbe1492 Aza mody maty toa voamitohy. [Houlder 1895]
Mody maty, toa voamitohy. [Cousins 1871 #1942]
Mody maty toa voamitohy, fa rehefa mihetsika antara-biby. [Rinara 1974 #2548]
Traduction française Ne faites pas le mort comme le "voamitohy" (coléoptère qui fait le mort quand on le touche). [Houlder 1895]

Proverbe1493 Aza mody torana hihinana ny kitozan' ny marary. [Houlder 1895 #540, Veyrières 1913 #4671, Cousins 1871]
Mody lesoka, hihinana ny kitozan’ ny rnarary. [Cousins 1871 #1940]
Traduction française Ne faites pas semblant de tomber évanoui pour pouvoir manger le "kitoza" des malades. [Houlder 1895]
Ne faites pas semblant de vous trouver mal pour manger la viande boucanée réservée aux malades. [Veyrières 1913 #4671]
Interprétation française Se disait des gourmands, et aussi de ceux qui s' emparaient par ruse des biens des autres. [Veyrières 1913 #4671]

Proverbe1494 Aza moramorain' ny mivahiny fa sarotsarotiny hidirana an-trano. [Rinara 1974 #806]

Proverbe1495 Aza mpandrafitra tsy manam-parafara. [Rinara 1974 #807]

Proverbe1496 Aza mpanefy tsy manana angady. [Rinara 1974]

Proverbe1497 Aza mpanefy tsy manana antsy. [Rinara 1974]

Proverbe1498 Aza ny ala ierena no dodonana, fa tsy fanao. [Veyrières 1913 #280]
Traduction française Gardez-vous de l' empressement à détruire la forêt de sûreté, car ce serait contre l' usage et de plus une sottise : vous n' auriez plus où vous cacher en cas de danger. [Veyrières 1913 #280]
Interprétation française Maxime des anciens ; on s' en servait pour signifier : ne faites pas du mal à celui qui vous fait du bien. [Veyrières 1913 #280]

Proverbe1499 Aza ny andro iray tsy lasana no anaovana ahy amboalambo. [Houlder 1895 #688]
Aza ny andro iray tsy lasana no anaovana ahy ho amboalambo. [Cousins 1871]
Traduction française Ne me traitez pas de fainéant parce que je reste un jour sans travailler. [Houlder 1895]

Proverbe1500 Aza ny antsanga tsy aman-orana no alahatra. [Houlder 1895 #473, Veyrières 1913 #3558, Cousins 1871 #688]
Traduction française N'embrouillez pas les affaires, d' un flux de choses inutiles ou fausses. [Veyrières 1913 #3558]
Ne parlez pas de boue quand il ne pleut pas. [Houlder 1895]
Interprétation française Ne parlez pas à tort et à travers. [Houlder 1895]
Rappel à la question à traiter, ou à la vérité, lorsqu' on faisait des discours sans fin ou qu' on parlait sans rime ni raison. [Veyrières 1913 #3558]

Proverbe1501 Aza ny fahaben’ ny vary maina no zahana, fa ny taona halana heverina. [Veyrières 1913 #2355, Cousins 1871 #689]
Traduction française Ne regardez pas la grande quantité de riz sec, mais la longueur de l' année au bout de laquelle il faut arriver. [Veyrières 1913 #2355]
Interprétation française Il faut être économe de ses biens. [Veyrières 1913 #2355]

Proverbe1502 Aza ny firavana no atao fihaviana. [Houlder 1895 #1276, Cousins 1871 #690]
Traduction française Il ne faut pas arriver (à une réjouissance populaire) au moment où les autres s' en vont. [Houlder 1895]

Proverbe1503 Aza ny firongarongan’ ny voalavo no heverina, fa ny fahakeli-antitry ny totozy. [Cousins 1871 #691]
Tsy ny firongarongan’ ny voalavo no jerena ; fa ny fahakely antitry ny totozy no mba jereo. [Cousins 1871 #3564]

Proverbe1504 Aza ny hafohezan' ny andro no alaina, fa ny halavan' ny taona. [Veyrières 1913]
Aza ny hafohezan' ny andro no alaina, fa ny halavan' ny taona havarina. [Houlder 1895 #792]
Aza ny hafohezan' ny andro no alaina, fa ny halavan' ny taona heverina. [Veyrières 1913]
Aza ny hajfohezan’ ny andro no alaina, fa ny halavan’ ny taona heverina. [Cousins 1871 #692]
Traduction française Ne considérez pas la brièveté des jours, mais la longueur des années. [Veyrières 1913 #2700]
Ne considérez pas la brièveté des jours, mais pensez à la longueur de l' année,. [Houlder 1895]
Interprétation française Dans l'emploi que vous faites de votre argent. [Houlder 1895]
Le sens est qu' il faut être prévoyant. [Veyrières 1913 #2702]

Proverbe1505 Aza ny havana no asian-dratsy, fa tsy ho tratry ny hafa tsy akory. [Houlder 1895 #218, Cousins 1871 #693]
Traduction française Ne faites pas du mal à vos amis, car vous n' en retrouveriez plus d' autres. [Houlder 1895]

Proverbe1506 Aza ny hodi--boanjo fanary no atao sakafo mahavita. [Houlder 1895 #603]
Tsy mety raha ny hodi--boanjo fanary no tonga sakafo mahavita. [Veyrières 1913 #4633, Rinara 1974 #4659, Cousins 1871 #3474]
Traduction française Il ne convient pas que les écorces d' arachides qui sont bonnes à être jetées, deviennent le repas dont on s' accommode. [Veyrières 1913 #4633]
Ne servez pas au repas des coques d' arachides qu' ordinairement on jette. [Houlder 1895 #603]
Interprétation française Il faut une nourriture convenable. [Veyrières 1913 #4633]

Proverbe1507 Aza ny kibo tsy tia no amparina, fa hevero ny loha manan-tompo. [Veyrières 1913 #6412, Cousins 1871 #694]
Traduction française Ne donnez pas libre carrière à votre coeur haineux, car il faut que vous considériez que les têtes ont un maître qui punit. [Veyrières 1913]

Proverbe1508 Aza ny kolokolo tsy ho vary no andrariana tsihy lava. [Cousins 1871 #695]

Proverbe1509 Aza ny latsaka an-kady indray no manofa lamba. [Cousins 1871 #697]
Ny latsaka an-kady indray no manofa lamba. [Veyrières 1913 #3500, Rinara 1974 #3076]
Tsy mety raha ny latsaka an-kady indray no manofa lamba. [Houlder 1895 #341, Rinara 1974 #4660, Cousins 1871 #3475, Nicol 1935]
Traduction française Ce n’est pas à celui qui est tombé dans le fossé à signifier par gestes : " Venez, c’est ici le chemin. ". [Nicol 1935 #462]
Ce n' est pas celui qui est tombé dans le fossé qui doit agiter son "lamba" (en signe de défi). [Houlder 1895]
Tombé dans le précipice il agite encore son lamba en signe de provocation. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait des vaincus qui insultent, au lieu de demander pardon. [Veyrières 1913]

Proverbe1510 Aza ny lohasaha mangina no jerena, fa Andriamanitra an-tampon, ny loha. [Veyrières 1913 #20]
Aza ny lohasaha mangingina no heverina, Andriamanitra no ambonin' ny loha. [Veyrières 1913 #11]
Aza ny lohasaha mangingina no heverina, fa Andriamanitra ambonyloha. []
Aza ny lohasaha mangingina no heverina, fa Andriamanitra no ambonin’ ny loha. [Houlder 1895 #16, Cousins 1871 #696, Nicol 1935]
Traduction française Ne comptez pas sur le silence de la vallée, car Dieu est au-dessus de votre tête. [Nicol 1935 #52]
Ne comptez pas sur le silence de la vallée car Dieu est toujours là au-dessus de vos têtes. [Veyrières 1913 #11]
Ne pensez pas que la vallée soit solitaire, car Dieu y est présent et domine tout. [Veyrières 1913 #20]
Ne te crois pas caché dans la vallée déserte, car Dieu est au-dessus de la tête. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. n' escompte pas la solitude pour faire le mal. [Houlder 1895]
Ce proverbe se disait à ceux qui comptent sur la nuit ou la solitude pour faire le mal : Dieu voit tout. [Veyrières 1913 #11]
Ne comptez pas sur la solitude pour faire le mal, car Dieu vous voit. [Veyrières 1913 #20]

Proverbe1511 Aza ny sarababen’ ny kintana no jerena, fa ny telonohorefy. [Nicol 1935 #102]
Aza ny sarambaben’ ny kintana no jerena, fa ny Telonohorefy. [Cousins 1871 #698]
Tsy ny sarambaben' ny kintana, fa ny telonohorefy. [Veyrières 1913 #5150]
Traduction française Ce n' est point la multitude des étoiles, mais les trois étoiles du baudrier d' Orion. [Veyrières 1913 #5150]
Ne vous arrêtez pas au commun des étoiles, mais considérez les trois lumières du baudrier d’Orion. [Nicol 1935 #102]
Interprétation française Se disait de quelqu' un de cher. [Veyrières 1913 #5150]

Proverbe1512 Aza ny sokiko efa milampatra no tohinin-kivon-kina. [Cousins 1871 #699]

Proverbe1513 Aza ny tarehy mavomavo no izahana, fa ny havany any Dilambato. [Cousins 1871 #701]
Ny tarehiko mavomavo angaha no izahanao, fa tsy ny havana avy any Dilambato. [Veyrières 1913]
Ny tarehiko ratsy angaha no izahanao, fa tsy ny havana avy any Dilambato. [Veyrières 1913]
Traduction française Vous ne regardez probablement que ma vilaine figure et vous ne voyez pas le parent qui vient de Dilambato. [Veyrières 1913 #1226]
Interprétation française Allusion à la légende d'une personne laide qui comptait sur ses parents pour se marier. [Veyrières 1913 #1226]

Proverbe1514 Aza ny toho mihahy no jerena, fa ny lefona mitsangana. [Veyrières 1913 #4472]
Aza ny toho mihahy no zahana, fa ny lefo-mitsangana. [Cousins 1871 #700]
Aza ny toho mihahy no zahana, fa ny lefona mitsangana. [Veyrières 1913 #4472]
Tsy ny toho mihahy no mahatahotra, fa ny lefo-mitsangana. [Houlder 1895 #1097, Rinara 1974 #4782, Cousins 1871 #3571]
Traduction française Ce ne sont pas les petits poissons séchant au soleil qui font peur (quand on voudrait bien les voler), mais c' est la lance plantée en terre tout auprès. [Houlder 1895]
Ne regardez pas les poissons toho qui sèchent, mais la lance qui se dresse. [Veyrières 1913 #4472]
Interprétation française Avertissement à ceux qui sont tentés de voler : qu' ils ne regardent pas l'objet dont ils ont envie, mais qu' ils pensent à la lance prête à punir les larcins. [Veyrières 1913 #4472]
Celui qui a mis sécher les poissons a planté sa larce là avant de s' en aller, pour marquer son droit et aussi pour montrer qu' il était armé. [Houlder 1895]

Proverbe1515 Aza ny tompon' omby terena no ampisotroina ny hontsam-boatavo. [Houlder 1895 #591]
Traduction française Ne faites pas boire au propriétaire de la vache l' eau qui a servi à rincer la calebasse dans laquelle on met le lait. [Houlder 1895]

Proverbe1516 Aza ny vady an-trano no atao tsy ho zavatra, fa izay mihaingo tsara avokoa. [Houlder 1895 #1805, Veyrières 1913 #1274]
Traduction française Il ne faut pas mépriser votre femme, car toutes celles qui sont bien habillées sont belles. [Houlder 1895]
Ne méprisez pas votre femme, car toutes celles qui se sont parées sont belles. [Veyrières 1913 #1274]
Interprétation française Ne vous laissez pas séduire. [Veyrières 1913 #1274]
Restez fidèle et ne soyez pas séduit par la belle apparence d' autres femmes. [Houlder 1895]

Proverbe1517 Aza ny vato handratra ny loha ihany no sainina, fa mba hevero koa ny fasika handitsika ny maso. [Nicol 1935 #217, Cousins 1871]
Traduction française N’appréhendez pas seulement la pierre qui peut vous blesser à la tête ; prévoyez aussi le sable qui peut vous aveugler. [Nicol 1935 #217]

Proverbe1518 Aza ny voro-damba latsaka no antenain-ko harena. [Houlder 1895 #744]
Tsy mety raha voro-damba latsaka no antenain-ko harena. [Veyrières 1913 #2569, Rinara 1974 #303, Cousins 1871 #3499]
Traduction française N' attendez pas la fortune d' un haillon tombé. [Veyrières 1913 #2569]
N' espérez pas voir des chiffons tombés se transformer en richesse. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe se disait de ceux qui se servaient de tout pour disputer et faire des procès ; il se disait aussi de ceux qui gardaient les objets trouvés et ne les rendaient pas aux propriétaires. [Veyrières 1913 #2569]

Proverbe1519 Aza noana anatin' ny sompitra. [Veyrières 1913 #2284]
Traduction française Ne souffrez pas de la faim dans le grenier mais profitez de l' abondance. [Veyrières 1913 #2284]

Proverbe1520 Aza odian-tsy hita ohatra ny tonom--bomanga misy vahiny. [Houlder 1895]
Aza odian-tsy hita, ohatra ny tonom-bomanga vory vahiny. [Cousins 1871]
Odian-tsy hita, ohatra ny tonom-bomanga vory olona. [Cousins 1871]
Odian-tsy hita tahaka ny tonom--bomanga vory vahoaka. [Rinara 1974 #3389]
Traduction française Ne faites pas comme quelqu' un rôtissant des patates au moment où un étranger arrive, (et qui s' empresse de les recouvrir de cendres pour que l' autre ne les voie pas). [Houlder 1895]
Interprétation française Et ainsi il n' aura pas besoin de lui en offrir! [Houlder 1895]

Proverbe1521 Aza ory ampiana, toa vehivavy. [Cousins 1871 #704]

Proverbe1522 Aza pizina ny teny fa manana elatra, ka raha pizina manidina. [Veyrières 1913 #3559, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ny tsy tokony hanaitairana ny teny ataon' ny olona, fa raha taitra eo, dia very ny fitohizan' ny teny. [Rajemisa 1985]
Traduction française N' arrêtez pas la parole car elle a des ailes, et si vous l' arrêtez, elle s' envole. [Veyrières 1913 #3559]
Interprétation française Ne troublez par l' orateur, car il s'arrêterait dans son discours. [Veyrières 1913 #3559]

Proverbe1523 Aza sain-jaza midongy, ka tambatambazana vao mametra-beloma. [Rinara 1974 #810]

Proverbe1524 Aza saronam-bava toy ny vilany aho, fa aoka hanaja ny tompony toy ny seza. [Veyrières 1913 #758, Cousins 1871 #705]
Traduction française Qu' on ne me ferme pas la bouche comme on couvre une marmite, mais que je puisse honorer mon maître comme la chaise honore celui qui s' assied. [Veyrières 1913 #758]
Interprétation française Laissez-moi honorer les gens à ma manière. [Veyrières 1913 #758]

Proverbe1525 Aza sarotra ihamboana toa havan-dratsy. [Houlder 1895 #221, Veyrières 1913 #1070, Cousins 1871 #706]
Traduction française Ne faites pas de difficultés quand on veut s' enorgueillir de vous, tel un mauvais parent (ou ami). [Houlder 1895]
N' insultez pas vos parents en les méconnaissant. [Veyrières 1913 #1070]

Proverbe1526 Aza solafaka omen-tehina, na potraka omen-kiraro. [Cousins 1871 #708]

Proverbe1527 Aza tafandry manana aretina. [Houlder 1895 #1996]
Aza tafandry manana aretina, tahaka ny didimaso tsara ondana. [Cousins 1871 #710]
Aza tafandry manana aretina, tahaky ny didimaso tsara ondana. [Veyrières 1913 #3242]
Nahoana no tafandry manana aretina, ohatra ny didi-maso tsara ondana ? [Cousins 1871]
Nahoana no tafandry manana aretina toy ny didimaso tsara ondana. [Rinara 1974]
Traduction française Ne dormez pas tranquillement quand vient la maladie, comme l' homme aux yeux chassieux qui dort sur un bon oreiller malgré sa maladie. [Veyrières 1913 #3242]
Ne soyez pas tranquille tout en étant malade. [Houlder 1895]
Interprétation française Inquiétez-vous de vous soigner et de guérir. [Houlder 1895]

Proverbe1528 Aza tampenam-bava, hoatry ny batera. [Veyrières 1913 #3560]
Aza tampenam-bava, ohatra ny batera. [Cousins 1871]
Traduction française Qu' on ne me ferme pas la bouche comme à une tabatière. [Veyrières 1913 #3560]
Interprétation française Qu' on ne m' empêche pas de parler. [Veyrières 1913 #3560]

Proverbe1529 Aza tanora be sondrotr' aina, fandrao ho faty alohan' ny marary. [Veyrières 1913 #2784]
Aza tanora be sondrotr’ aina, fandrao tsy misy ho faty alohan’ ny marary. [Cousins 1871]
Tanora be sondrotr’ aina: ho faty alohan’ ny marary. [Veyrières 1913 #1584, Cousins 1871 #3016]
Tanora be sondrotr' aina, ka ho faty alohan' ny marary. [Rinara 1974 #4053]
Traduction française Jeunes gens qui poussent de longs soupirs : ils mourront avant les malades. [Veyrières 1913 #1584]
Ne soupirez pas souvent et ne soyez pas rempli d' émotion alors que vous êtes jeune, de peur que vous ne mouriez avant ceux qui sont malades. [Veyrières 1913 #2784]
Interprétation française Se disait de ceux qui poussent des soupirs, chaque fois qu' il y a un travail à faire ou quelque chose à supporter. [Veyrières 1913 #2784]
Se disait des jeunes gens qui poussent des soupirs chaque fois qu' il y a un travail à faire. [Veyrières 1913 #1584]

Proverbe1530 Aza tanora be sondrotr' aina, fandrao tsy misy ho enti-miantitra. [Veyrières 1913 #2591, Cousins 1871]
Aza tanora loza, ka tsy misy ho enti-miantitra. [Veyrières 1913 #2591]
Traduction française N' ayez pas dans votre jeunesse un mauvais caractère, car vous n' auriez personne pour vous venir en aide dans le malheur de votre vieillesse : on s' éloignerait de vous. [Veyrières 1913 #2591]

Proverbe1531 Aza tefitra loatra ka mibaby laona. [Houlder 1895 #839, Rinara 1974 #812]
Tsy mety raha tefitra loatra, ka mibaby laona. [Rinara 1974 #4680, Cousins 1871 #3489]
Traduction française Ne soyez pas tellement avide de louange que vous en veniez à porter un mortier sur votre dos. [Houlder 1895]
Interprétation française Soi-disant pour montrer votre force et en être loué: pourtant vous ne récolterez que le ridicule, car personne n' aurait l'idée de porter sur le dos un mortier. [Houlder 1895]

Proverbe1532 Aza te-hoderain' ny alika, ka mikiky taolana tsy misy hena. [Houlder 1895 #840]
Aza te-hoderain' ny alika ka mikiky taolan-tsy misy hena. [Rinara 1974 #813]
Te hoderain' ny amboa, ka mikiky taolan-tsy misy hena. [Veyrières 1913 #2114]
Traduction française C' est sans doute pour se faire louer du chien qu' il rogne un os où il n' y a rien à prendre. [Veyrières 1913 #2114]
Ne cherchez pas à être loué par les chiens en rongeant pour cela des os qui n' ont plus de viande. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des amateurs de louanges. [Veyrières 1913]

Proverbe1533 Aza tezitra alohan' ny rariny : ny teny ifamaliana mahatsara raharaha. [Veyrières 1913 #5594]
Traduction française Ne vous mettez pas en colère avant d' entendre raison, car les paroles de délibération et d' entente arrangent les choses. [Veyrières 1913 #5594]
Interprétation française Ne vous emportez pas si vite. [Veyrières 1913 #5594]

Proverbe1534 Aza tia ady, ka maloiloim-pihavanana. [Rinara 1974 #815, Cousins 1871 #713]

Proverbe1535 Aza tia mamy loatra, fangao mahatsiaro mamy, ka tsy mahatambatra hariana. [Veyrières 1913 #2356]
Traduction française N' aimez pas trop les douceurs, de peur qu' en les cherchant, vous ne puissiez pas amasser de biens. [Veyrières 1913 #2356]

Proverbe1536 Aza tia vao, manary kolokolo hianao, ka ny nahitana no ariana. [Veyrières 1913 #1363]
Traduction française N' aimez pas une autre femme, car vous perdriez les bons soins dont vous êtes l' objet, en rejetant celle qui vous les donnait. [Veyrières 1913 #1363]
Interprétation française Se disait en général de ceux qui se laissant séduire par la nouveauté, abandonnaient ce qu'ils avaient. [Veyrières 1913 #1363]

Proverbe1537 Aza tobatobaina ny vary, fa ny misambo--bary manetsa no tsy afaka. [Houlder 1895 #793, Veyrières 1913 #2357, Cousins 1871 #714]
Aza tobatobaina ny vary, fa ny mitsidika an-tranon--drafy no tsy toha. [Veyrières 1913 #2358]
Traduction française Ne dépensez pas inutilement le riz, car emprunter du riz à l' époque où l' on transplante le riz n' est pas chose facile. [Veyrières 1913 #2357]
Ne dépensez pas inutilement le riz, car il est insupportable d' aller en demander à un rival. [Veyrières 1913 #2358]
Ne gaspillez pas votre riz, car vous ne trouveriez pas à en emprunter le moment du repiquage venu. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des prodigues. [Veyrières 1913 #1022]
Si on a dissipé ses biens, il n' y a plus qu' à mendier. [Veyrières 1913 #2358]

Proverbe1538 Aza tohintohinina fa akoho vorona nisolo ny tena (tamin' ny fampinomana). [Rinara 1974 #816]

Proverbe1539 Aza toy ny angady mondro, ka ny hakelezany no jerena, fa ny be efa vitany no hevero. [Veyrières 1913 #5435]
Traduction française Ne jugez pas des choses, comme on fait d' une bêche usée, dont on ne voit plus que l' inutilité, sans songer aux longs services qu' elle a rendus ; mais au contraire, pensez à tout le travail qu' elle a accompli. [Veyrières 1913 #5435]
Interprétation française Sachez reconnaître les services rendus et les bienfaits reçus. [Veyrières 1913 #5435]

Proverbe1540 Aza toy ny zaza maditra : derain-tsy faly, tezeran-tsy matahotra. [Veyrières 1913 #14, Cousins 1871 #715]
Traduction française Ne faites pas comme les enfants difficiles et têtus : les éloges ne les gagnent pas, les menaces ne les effraient pas. [Veyrières 1913 #14]

Proverbe1541 Aza tomany homana, toy ny akohokely. [Houlder 1895 #579]
Traduction française Ne criez pas en mangeant, comme les poulets. [Houlder 1895 #579]

Proverbe1542 Aza tondroin-dia maty, fa tsy toro vato nandiavana, ary tsy fola-kazo niankinana. [Cousins 1871 #717, Nicol 1935 #30]
Traduction française Ne vous évanouissez pas devant un geste, car la pierre que vous foulez n’est pas encore brisée, et l’arbre qui vous soutient n’est pas encore renversé. [Nicol 1935 #30]

Proverbe1543 Aza tsara vava fahavaratra fa ratsy vava ririnina. [Rinara 1974 #56, Cousins 1871 #719]

Proverbe1544 Aza tsara vava ririnina toy ny mpamboly voalobok' Avaradrano. [Rinara 1974 #57]

Proverbe1545 Aza tsy mahahendry hoatry ny tenda : tsy omena, maniny ; omena maniny ; satriny hihinana ihany. [Veyrières 1913 #4672]
Aza tsy mahahendry, ohatra ny tenda: tsy omena, maniny ; omena, maniny : satriny hihinana ihany. [Cousins 1871]
Aza tsy mahahendry toa tenda : omena maniny, tsy omena maniny, fa satriny ihany hihinana. [Rinara 1974]
Traduction française Ne soyez pas comme le gosier ; on a beau avoir du savoir faire, on n'en a pas à son goût : quand on ne lui donne pas, il fait des reproches ; quand on lui donne, il fait des reproches : il voudrait toujours manger. [Veyrières 1913 #4672]
Interprétation française Se disait des gens qui ne sont jamais contents de la nourriture. [Veyrières 1913 #4672]

Proverbe1546 Aza tsy maharitra ny mena miraviravy. [Houlder 1895 #2232, Veyrières 1913 #4473]
Tsy maharitra ny mena miraviravy. [Veyrières 1913 #3078]
Traduction française Ne vous laissez pas tenter par ce qui est rouge et qui pendille. [Houlder 1895]
Ne vous laissez pas tenter par le rouge qui pendille. [Veyrières 1913 #4473]
Se laisser fasciner par l' éclat des objets brillants qui pendillent. [Veyrières 1913 #3078]
Interprétation française Il s' agit de fruits mûrs au bord d' un chemin, car, autrefois, paraît-il, les propriétaires avaient l' habitude d' y mettre du poison pour empêcher les passant d' y toucher. [Houlder 1895]
Il s' agit des fruits au bord du chemin ; parfois les propriétaires y mettaient du poison. [Veyrières 1913 #4473]
Se disait de ceux qui se laissent aller à la passion. [Veyrières 1913 #3078]

Proverbe1547 Aza tsy mahavaly soa toa zaza. [Houlder 1895 #583]
Tsy mahavaly fitia, toa zaza. [Cousins 1871 #3370, Nicol 1935 #311]
Traduction française Etre ingrat comme un enfant. [Nicol 1935 #311]
Ne vous montrez pas ingrats comme des enfants. [Houlder 1895 #583]

Proverbe1548 Aza tsy mamela mitsotra, rehefa midaboka ohatra ny amalo-maty. [Rinara 1974 #822]
Aza tsy mamela mitsotra, rehefa midaboka ohatra ny amalo-maty sy mitsororoka ohatra ny menaka ny olona. [Cousins 1871]

Proverbe1549 Aza tsindrian-kianteherana toa tehina. [Rinara 1974 #820]

Proverbe1550 Aza tsy sahy andro toa renivitsika. [Houlder 1895 #936, Rinara 1974 #823]
Tsy mety raha tsy sahy andro toa renivitsika. [Veyrières 1913 #5737, Rinara 1974 #302]
Traduction française Il ne faut pas avoir peur du jour comme le serpent renivitsika qui habite les fourmilières. [Veyrières 1913]
Ne craignez pas la lumière du jour comme la "mère des fourmis" . [Houlder 1895]
Interprétation française La "mère des fourmis" est un serpent qui s' introduit dans un trou creusé par les fourmis et, au dire des Malgaches, est nourri là par les fourmis jusqu' à ce qu' il soit gras, après quoi ces dernières le mangent. [Houlder 1895]
Se disait des misanthropes et des gens trop honteux ou timides. [Veyrières 1913]

Proverbe1551 Aza tsy tia havana, nefa mitsiriritra ny havan' olona. [Rinara 1974 #825]

Proverbe1552 Aza tsy tia olona, fa ny olona no harena. [Houlder 1895 #210, Cousins 1871 #722]
Traduction française Que les hommes ne vous soient pas indifférents, car c' est la richesse. [Houlder 1895]

Proverbe1553 Aza tsy tia vady, fa tsy ny voalohany no vady, fa ny farany. [Houlder 1895 #1794]
Traduction française Aimez la femme que vous avez maintenant, car ce n' est pas elle qui sera votre femme jusqu' à la fin. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion au divorce; si vous aimez la femme que vous avez maintenant une autre femme, celle que vous aurez en dernier lieu, vous aimera aussi à son tour. [Houlder 1895]

Proverbe1554 Aza vokin' ny hodiny sao tsy misy hasiana ny ventiny. [Rinara 1974 #826]

Proverbe1555 Aza zatra lava lamosina fa tonga lava ahoriana. [Rinara 1974]

Proverbe1556 Aza zatra ny lalan-dririnina ka fahavaratra avy no manao hitsin-dalana. [Rinara 1974]
Zatra ny fita ririnina ka fahavaratra avy no manao hitsin-dalana. [Rajemisa 1985]
Zatra ny lalan-dririnina, ka fahavaratra avy no manao hitsin-dalana. [Rinara 1974]
Interprétation malgache Enti-milaza ireo olona voa noho ny fanarahany ny fahazarana fotsiny, tsy mahay manova famindra raha misy hilana izany. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza olona entim-pahazarana fotsiny ka ny tsy tokony hatao avy no atao. [Rajemisa 1985]

Proverbe1557 Aza zatra ny lava tanana fandrao tsy mba manana hampirimina. [Rinara 1974]

Proverbe1558 Azo amy ny vavany, sahala amy ny samoim-boatavo. [Cousins 1871 #723]
Azo amin' ny vavany sahala amin' ny samoimboatavo. [Veyrières 1913 #4741]
Azo tamin' ny vavany tahaka ny samoim-boatavo. [Rinara 1974 #835]
Traduction française Pris par sa bouche comme le papillon des citrouilles. [Veyrières 1913 #4741]
Interprétation française Pris par ses propres paroles. [Veyrières 1913 #4742]

Proverbe1559 Azo amin' ny haingony, hoy ny kary tamin' ny akoholahy. [Rinara 1974]

Proverbe1560 Azo antsorohina. [Veyrières 1913 #6675]
Traduction française Poids qu' on peut porter sur l' épaule : de trois à cinq kilos. [Veyrières 1913 #6675]

Proverbe1561 Azo bataina. [Veyrières 1913 #6676]
Traduction française Poids qu' on peut soulever de terre : de dix à quinze kilos. [Veyrières 1913 #6676]

Proverbe1562 Azo bitika tsy indao mananika. [Samson 1965 #A117]

Proverbe1563 Azo itampodiana. [Veyrières 1913 #6639]
Traduction française Distance qui peut être parcourue, aller et retour, en un jour, sans avoir besoin de coucher en route. [Veyrières 1913 #6639]

Proverbe1564 Azoko amy ny vavany, hoy ilay nanjono toho. [Cousins 1871 #725]
Azoko amin' ny vavany, hoy ilay nanjono toho. [Veyrières 1913 #4742]
Azo tamin' ny vavany, hoy ilay nanjono toho. [Rinara 1974 #834]
Traduction française Je l' ai pris par sa bouche, dit le pêcheur de poisson toho. [Veyrières 1913 #4742]
Interprétation française Pris par ses propres paroles. [Veyrières 1913 #4742]

Proverbe1565 Azo lolohavina. [Veyrières 1913 #6677]
Traduction française Poids qu' on peut porter sur la tête : de cinq à dix kilos. [Veyrières 1913 #6677]

Proverbe1566 Azon' atody saron-droa ka sahiran-kevitra. [Rinara 1974 #831]

Proverbe1567 Azo ny vorona fa ny afo hitonoana no tsy misy. [Houlder 1895 #2268, Veyrières 1913 #3243, Rinara 1974 #833, Cousins 1871 #724]
Traduction française L' oiseau est pris, mais le feu pour le faire rôtir manque. [Veyrières 1913 #3243]
On a bien attrapé un oiseau, mais c' est le feu pour le rôtir qui manque. [Houlder 1895]
Interprétation française Il manque la chose principale. [Veyrières 1913 #3243]
N' avoir pas tout ce qu'il faudrait. [Houlder 1895]

Proverbe1568 Azon' ny haren-tsy manarana, ka mitafy lamba endrikendrika. [Houlder 1895 #1437, Veyrières 1913 #2422]
Azon' ny haren-tsy nanasatra ka mitafy lamba endrikendrika. [Rinara 1974 #832]
Hanao ahoana hianao : azon' ny haren-tsy manarana ka mitafy lamba endrikendrika. [Rinara 1974 #1265]
Traduction française Il n' est pas aussi riche qu' il le voulait et il s' habille de manière à ce qu' on le croie riche. [Veyrières 1913]
Ne possédant pas autant qu' il voudrait, il s' habille de façon à ce qu' on le croie riche. [Houlder 1895]

Proverbe1569 Azo sakelehina. [Veyrières 1913 #6678]
Traduction française Poids qu' on peut porter sous le bras : d' un à trois kilos. [Veyrières 1913 #6678]

Proverbe1570 Ba ambane maso : sanja maharare ro mbo mahameñatse. [Poirot & Santio: Vezo]
Fere ambane maso : sady maharare ro mahameñatse. [Poirot & Santio: Vezo]
Fery ambany maso, sady maharary no mahamenatra. [Veyrières 1913 #6448, Houlder 1895]
Fery ambony maso ka sady maharary no mahamenatra. [Rinara 1974 #1161]
Traduction française Une plaie sous les yeux : ça fait mal et rend honteux en même temps. [Poirot & Santio: Vezo, Houlder 1895 #2054]
Une plaie sous les yeux : non seulement ça fait mal, mais ça rend aussi honteux. [Poirot & Santio: Vezo]
Une plaie sur les yeux non seulement fait mal, mais rend honteux. [Veyrières 1913 #6448]

Proverbe1571 Ba an-kanjy ka sarotse avony. [Poirot & Santio: Vezo]
Tsy atoro fa hita ka ba an-kanjy. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française On ne montre pas comme la plaie sur le front. [Poirot & Santio: Vezo]
Un furoncle sur le front est difficile à cacher. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe1572 Babantany, hoatry ny vehivahy somorina. [Veyrières 1913 #4822]
Baka lany sahaza, hoatry ny vehivavy somorina. [Veyrières 1913 #4822]
Baka lany sahaza, toy ny vehivavy somorina. [Rinara 1974 #842, Cousins 1871 #727, Houlder 1895]
Tapitra ohatra, hoatry ny vehivavy somorina. [Veyrières 1913 #4822]
Traduction française Qui est sans pareil et dépasse toute comparaison, comme une femme barbue. [Veyrières 1913 #4822]
Sans pareil, comme une femme barbue. [Houlder 1895]
Interprétation française Incomparable, prodigieux ; se disait en bonne ou mauvaise part. [Veyrières 1913 #4822]

Proverbe1573 Babaray babareny. [Veyrières 1913 #1497]
Traduction française Beau et parfait de père et de mère. [Veyrières 1913 #1497]
Interprétation française Cette expression se disait de tout ce qui était beau, particulièrement des enfants. [Veyrières 1913 #1497]

Proverbe1574 Babin-katsaka an-tany mena, ka ny baby roa tsy misy fa raha mahatana ny aina dia zara. [Rinara 1974 #841]
Katsaka an-tanimena : ny baby roa tsy misy fa raha mahatana ny aina dia zara. [Rinara 1974 #1605]
Katsaka an-tanimena : ny baby telo tsy misy, fa raha velona ny aina dia zara. [Veyrières 1913 #2500, Cousins 1871 #1236]
Katsaka maniry an-tany mena: ka zara raha mahatana ny aina, fa ny baby telo dia tsy misy. [Houlder 1895 #598]
Traduction française Du mais poussant dans la terre rouge: il arrive tout juste à ne pas périr, et il n' y a pas trois épis. [Houlder 1895]
Maïs qui pousse dans une terre rouge : il ne porte pas trois épis, et si sa vie est sauve c' est une bonne fortune. [Veyrières 1913 #2500]
Interprétation française La terre rouge ou latérite de Madagascar est très aride. [Houlder 1895]
Se disait des pauvres. [Veyrières 1913 #2500]

Proverbe1575 Badolahy miantsena: siramamy ka atoraka alika. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza olona tsy ampy fiheverana, kely saina, ka tsy hainy akory ny manavaka ny tsara sy ny ratsy, ny mahasoa sy ny tsy ilaina. [Rajemisa 1985]

Proverbe1576 Bae an-kanje : tsy atoro fa hita. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Plaie sur le front : on ne la montre pas, mais ça se voit. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe1577 Bakobako miharo amin' angatra; niharo ñy raha samby raha. [Houlder 1895]
Bakobako niharo amin’ angatra : niharo ny raha samy raha. [Samson 1965 #B2]
Interprétation malgache Bakobako niharo amin' angatra, tafaharo samy loza. + (1) Bakobako. Biby lehibe ratsy tarehy izay heverin' ny Malagasy ho nisy taty Madagasikara (lalomena?) (2) Angatra (Hova)=Ambiroa. [Houlder 1895]

Proverbe1578 Bala asesiky ny vanja ka tsy mianina raha tsy any an-tampony. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza olona mikiry manao zavatra ka tsy mijanona raha tsy tonga amin' izay kendreny. [Rajemisa 1985]
Traduction française Balle chassée par la poudre, elle ne s'arrête qu'au bout de sa course. [Abinal 1888]
Interprétation française Procès poussé jusqu'à la dernière limite. [Abinal 1888]

Proverbe1579 Bala nahavoa vato ka teo ihany fa nievotra. [Rinara 1974 #843]
Bala nahavoa vato : teo ihany fa nievotra. [Veyrières 1913 #3561, Cousins 1871, Houlder 1895]
Traduction française Balle qui a frappé une pierre : elle était bien là mais elle a rebondi. [Veyrières 1913 #3561]
Une balle qui a frappé une pierre: elle a touché, mais elle a rebondi. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des paroles qui frappent celui-là même qui les a proférées. [Veyrières 1913 #3561]

Proverbe1580 Balan--tsakaiza ka anivon' ny aina indrindra. [Rinara 1974 #844]

Proverbe1581 Bala very foana toy ny bala natifi-takatra. [Veyrières 1913 #5894, Houlder 1895]
Traduction française Balle perdue comme celle qui a servi à tirer sur un oiseau takatra. [Veyrières 1913 #5894]
Employé en pure perte, comme une balle ayant servi à tirer sur un "takatra" . [Houlder 1895]
Interprétation française Cet oiseau ne se mangeait pas. [Veyrières 1913 #5894]

Proverbe1582 Bamba iray hoatry ny oron' Ikambo. [Veyrières 1913 #1614]
Traduction française Carré comme le nez du taureau Ikambo. [Veyrières 1913 #1614]
Interprétation française Un des deux taureaux préférés de la reine Ranavalona I s'appelait Ikambo ; la reine lui fit des funérailles solennelles au bruit du canon ; ce proverbe se disait de ceux qui avaient une tête carrée. [Veyrières 1913 #1614]

Proverbe1583 Bana tanora tsy manan-tain-tsy. [Samson 1965 #B1]

Proverbe1584 Banga kendam--bomanga, ka tsy ilana tolak' olona intsony, fa matin' ny nasesiky ny tanany. [Abinal 1888]
Banga kendam--bomanga: tsy ilana tolak' olona intsony fa maty nasesiky ny tanany. [Rajemisa 1985]
Rafotsibe kendam--bomanga ka matin' ny nasesiky ny tanany. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ny olona voan' ny nataony ihany (Mandrora mitsilany ka mahavoa tena, vivy nanitrika ka bongo mason' ny nahiny, toho matin' ny lelany). [Rajemisa 1985]
Enti-milaza ny olona voan' ny nataon' ny tenany ihany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Lorsqu' un édenté est étranglé par des patates, il n'est pas nécessaire de rejeter le fait sur quelque sort. [Abinal 1888]
Interprétation française Il est mort de ce que ses mains avaient poussé dans son gosier. [Abinal 1888]

Proverbe1585 Banga kendam--bomanga : sendra ny ahombiazana vao miolanolana. [Rinara 1974 #840]

Proverbe1586 Banga manaiki-koditra : tsy hita izay dia nify. [Cousins 1871 #729]

Proverbe1587 Banga mifanaikitra : ny dia-nify tsy misy fa ny tseroka ihany no miala. [Rinara 1974 #841]

Proverbe1588 Banga mihomehy ka any ivoho vao mitokelaka. [Rinara 1974 #842]
Banga mihomehy : miamboho vao mitokelaka. [Veyrières 1913 #6447, Cousins 1871 #730, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ireo olona mba mahalala menatra ihany ka tsy sahy mampiseho ny toetra ratsy imasom-bahoaka. [Rajemisa 1985]
Traduction française Édenté qui rit : il se retourne pour éclater de rire. [Veyrières 1913 #6447]
Interprétation française Il serait confus de montrer sa bouche sans dents. [Veyrières 1913 #6447]

Proverbe1589 Banga nanaiki-koditra : ny tsirony injay ihany fa ny dia-nify no tsy eo. [Rinara 1974 #843]

Proverbe1590 Banga nihinam-boatavo : ny akanjo nify no may, ka ny lela no atao solon-drivotra. [Rinara 1974 #844, Cousins 1871 #731]

Proverbe1591 Banga ny nify, adidin’ ny loha. [Veyrières 1913 #2592, Rinara 1974 #845, Cousins 1871 #732, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Izay akaikin' ny zavatra simba no tompon' andraikitra amin' izany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Si les dents tombent, c' est sur la tête que retombe la responsabilité. [Veyrières 1913 #2592]
Interprétation française Se disait de ceux qui sont, responsables de leur malheur. [Veyrières 1913 #2592]

Proverbe1592 Banga sendra voatavo: sendra ny antonona azy. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Fifandrifian-javatra roa araka ny nahariana azy (masa-bary maito kitoza); na olona tsy mahay sendra raharaha mora antonona azy. [Rajemisa 1985]

Proverbe1593 Banga sendra vomanga, ka mifanena amin' ny antonona azy. [Houlder 1895 #2059]
Banga sendra vomanga : sendra ny antonona azy. [Cousins 1871 #733]
Traduction française Quand celui auquel il manque des dents trouve des patates, il trouve justement ce qui lui convient. [Houlder 1895]
Interprétation française Parce que les patates sont tendres et faciles à manger. [Houlder 1895]

Proverbe1594 Banga very antsy ka manantena fa ho kenda. [Rinara 1974]
Banga very antsy, ka ny kenda no ampohina. [Houlder 1895 #2058]
Banga very antsy : ny ho kenda no ampoizina. [Veyrières 1913 #2593, Cousins 1871 #734, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Rehefa tsy manam-pitaovana, aoka hanampo fahavoazana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Édenté qui a perdu son couteau : il peut s' attendre à s' étouffer. [Veyrières 1913 #2593]
Quand quelqu' un à qui il manque des dents a perdu son couteau, il ne s' attend plus qu' à s' étrangler avec ses aliments. [Houlder 1895]
Interprétation française Parce qu' il ne peut plus les couper comme il le faudrait. [Houlder 1895]
Se disait de ceux qui se mettent dans un mauvais pas. [Veyrières 1913 #2593]

Proverbe1595 Bangon’ ny atao Baondriana, ka tsy mitondra kitay mody. [Cousins 1871 #736]

Proverbe1596 Bango tokana. [Veyrières 1913 #4743]
Bango tokana ihany toy ny randran-takatra. [Rinara 1974 #847]
Bango tokana, toy ny randran-takatra. [Veyrières 1913 #3562, Cousins 1871 #735]
Traduction française Deux tresses de cheveux retombent de chaque côté de la tête, comme la huppe du takatra. [Veyrières 1913 #3562]
Une parole bien claire, c' est comme la coiffure qui consiste à tresser les cheveux en une seule touffe de chaque côté de la tête. [Veyrières 1913 #4743]
Interprétation française Se disait des paroles sans ambages. [Veyrières 1913 #3562]
Une seule fois, mais c' est suffisant. [Veyrières 1913 #4743]

Proverbe1597 Baondy tsy resy. [Veyrières 1913 #1615]
Traduction française Celui sur lequel personne ne l' emporte, c' est comme l' as au jeu de cartes. [Veyrières 1913 #1615]
Interprétation française C' est parfait. [Veyrières 1913 #1615]

Proverbe1598 Barabaha folaka, akondro mahia: manambady tsy tiana malak’ aretina. [Samson 1965 #B3]

Proverbe1599 Bara mahita riake. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Bara qui voit la mer. [Poirot & Santio: Vezo]
Interprétation française Il est très étonné. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe1600 Bararatan' i Nanja : raha tsy pararetin' ny mamba dia pararetin' ny voay. [Rinara 1974 #848]
Bararatan' Inanja : raha tsy pararetin' ny mamba, pararetin' ny voay. [Veyrières 1913 #709, Cousins 1871]
Traduction française Roseaux de Nanja : s' ils ne sont pas agités par les crocodiles, ils le sont par les caïmans. [Veyrières 1913 #709]
Interprétation française Le peuple est exploité tantôt par un chef et tantôt par un autre. [Veyrières 1913 #709]

Proverbe1601 Barikan' Iboana, izay tonga manokatra. [Veyrières 1913 #2359, Cousins 1871 #738]
Barikan' Iboana, ka izay tonga manokatra. [Rinara 1974 #849, Houlder 1895]
Traduction française Baril d' Iboana : tout venant l' ouvre. [Veyrières 1913]
Le tonneau d' Iboana: chacun peut l' ouvrir (et prendre ce qu' il y a dedans). [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des jeunes gens vaniteux et prodigues. [Veyrières 1913]
Se dit de quelque chose qui n' est pas bien gardé, qui a l' air d' appartenir à tout le monde. [Houlder 1895]

Proverbe1602 Bari-maso be manafatra, ka ny be molotra indray no mianjona. [Houlder 1895 #2052, Veyrières 1913 #3244]
Traduction française Un homme à grands yeux faisant des recommandations: ses lèvres, aussi bien que ses yeux, sont dédaigneuses. [Houlder 1895]
Un homme qui a de grands yeux fait ses recommandations : ses lèvres sont aussi chères que ses yeux. [Veyrières 1913 #3244]
Interprétation française Les Malgaches avançaient les lèvres pour indiquer quelque chose. [Veyrières 1913 #3244]
Parce que les Malgaches pour indiquer un endroit ou une direction, se servent de leurs lèvres en les avançant démesurément. [Houlder 1895]

Proverbe1603 Basy ambiaty ka tapaka anio soloana rahampitso. [Rinara 1974 #851]
Basy ambiaty, tapaka anio dia soloana rahampitso. [Veyrières 1913 #1498, Houlder 1895]
Traduction française Fusil d' enfant, fait avec une tige creuse de l' arbre ambiaty : cassé aujourd' hui, il est remplacé demain. [Veyrières 1913]
Un fusil (jouet) formé d' une tige creuse d' "ambiaty" (arbuste): s' il se casse aujourd' hui, on le remplace demain. [Houlder 1895]
Interprétation française Cela ne coûte pas cher! [Houlder 1895]
Chose sans valeur. [Veyrières 1913]

Proverbe1604 Basy atifi-baratra ka ny kely indray no maninana ny lehibe. [Rinara 1974 #852]
Basy atifi-baratra, ka ny kely indray no mitifitra ny lehibe. [Houlder 1895 #1342]
Basy atifi-baratra : kely mihaika ny lehibe. [Veyrières 1913]
Basy atifi-baratra: ny kely indray no kely mihaika ny lehibe. [Cousins 1871 #739]
Basy atifi-baratra: ny kely indray no mitifitra ny lehibe. [Cousins 1871 #739, Nicol 1935 #31, Veyrières 1913]
Traduction française Fusil avec lequel on tire sur la foudre : c' est un petit qui tire sur un grand et le provoque. [Veyrières 1913 #760]
Fusil qui tire vers la foudre; c’est le petit qui provoque le grand. [Nicol 1935 #31]
Un fusil servant à tirer sur la foudre: c' est le plus petit qui s' attaque au plus grand. [Houlder 1895]
Interprétation française Les petits ne doivent pas s' attaquer aux grands. [Veyrières 1913 #760]

Proverbe1605 Basy atifikavana ka arangaranga ihany. [Rajemisa 1985]
Basy atifi-kavana : tsy afenina fa arangaranga. [Rinara 1974 #866]
Basy hatifi-kavana : arangaranga lahatea. [Samson 1965 #B4]
Interprétation malgache Enti-milaza fa tsy mba mihatsaravelatsihy ny tena ka na hamely aza dia aharihary ny atao. [Rajemisa 1985]

Proverbe1606 Basy jala fito : tsy azoñi ty latsa, tsy ahoañi ty pañarivo. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Un fusil à trente-cinq FMG : ceux qui sont pauvres ne peuvent l'acquérir, les riches le dédaignent. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe1607 Basy mahalasa lavitra. [Veyrières 1913 #4744]
Tafondro mahalasa lavitra. [Veyrières 1913 #4744]
Traduction française Ce sont fusils ou canons qui portent loin. [Veyrières 1913 #4744]
Interprétation française Se disait des paroles ayant une longue portée. [Veyrières 1913 #4744]

Proverbe1608 Basy mamahan-tenany. [Veyrières 1913 #2073]
Traduction française C' est un fusil qui se charge tout seul. [Veyrières 1913 #2073]
Interprétation française Surnom donné par le sage Andriamampandry, conseiller du roi, à l' un des fils d' Andriamasinavalona, pour dire qu' il était sans sagesse ; on l' appliquait à ceux qui, venus en visite, ne mangeaient que ce qu'ils avaient apporté. [Veyrières 1913 #2073]

Proverbe1609 Basy maty. [Veyrières 1913 #2999]
Traduction française C' est un fusil détraqué. [Veyrières 1913 #2999]
Interprétation française On donnait ce surnom aux personnes éhontées. [Veyrières 1913 #2999]

Proverbe1610 Basi-na ariary fito: tsy takatry ny ory, tsy tian' ny mpanana. [Rajemisa 1985]
Basin' ariary fito : sady tsy tian' ny mpanana no tsy takatry ny ory. [Rinara 1974 #850]
Basin' ariary fito: tsy tian' ny mpanana ary tsy takatry ny mahahelo. [Rajemisa 1985]
Basin’ ariary fito: tsy tian’ ny mpanana, tsy takatry ny malahelo. [Cousins 1871]
Salasala ohatra ny basin' ariary fito: tsy takatry ny malahelo, tsy tian' ny mpanana. [Houlder 1895]
Traduction française Douteux comme un fusil de sept piastres:. [Houlder 1895]
Interprétation française les pauvres ne peuvent l' acheter, les riches ne l' aiment pas. [Houlder 1895]

Proverbe1611 Basy tapaka talata : tsy ananan-tsininy. [Rinara 1974]

Proverbe1612 Basy tsy mipoaka. [Veyrières 1913 #350]
Traduction française Une conspiration tenue secrète jusqu' au moment de l' explosion, c' est comme un fusil qui n' éclate pas. [Veyrières 1913 #350]

Proverbe1613 Batain-tsy zaka fa afindra mora foana toa lalana. [Rinara 1974]
Batain-tsy zaka, toy ny lalana, ka afindra mora foana. [Cousins 1871 #741, Nicol 1935 #260]
Traduction française Comme la route : impossible de la transporter, mais rien de plus aisé que de la déplacer. [Nicol 1935 #260]

Proverbe1614 Be angentsana toa bodokely. [Rinara 1974 #869]

Proverbe1615 Be anjonanjona toa anti-dahy voan-kanina. [Veyrières 1913 #1837]
Mianjonanjona ohatra ny anti-dahy voan-kanina. [Rinara 1974]
Mianjonanjona toa anti-dahy voan-kanina. [Veyrières 1913 #1837]
Mianjonanjona, toy ny anti-dahy voan-kanina. [Cousins 1871 #1726]
Traduction française Fier mais embarrassé comme le vieillard qui est bien repu. [Veyrières 1913 #1837]

Proverbe1616 Be ditra amim-bady, handefitra ihany raha mitoetra amin-kavana. [Rinara 1974]

Proverbe1617 Be famangitra toa rambon' osy. [Rajemisa 1985]
Be famangitra toa rambon' osy ka ny lanitra tsy hianjera no tohanana. [Rinara 1974]
Be famangitra, toa rambon’ osy: ny lanitra tsy hianjera no tohanana. [Cousins 1871 #742]
Interprétation malgache Be hambo loatra ka ny tsy ho vita avy no tetehina hatao. [Rajemisa 1985]

Proverbe1618 Be famaritra ny maso ka mitahiry raki-dratsy ny fo. [Houlder 1895 #296, Veyrières 1913 #6394, Rinara 1974 #872]
Traduction française Les yeux embrassent beaucoup, et le cœur conserve le mal (qui lui a été fait). [Veyrières 1913 #6394, Houlder 1895]

Proverbe1619 Be fanahiana hoatry ny manan-jaza tokana. [Veyrières 1913 #964]
Be fanahiana ohatra ny manan-janaka tokana. [Rinara 1974 #873]
Be fanahiana, ohatra ny manan-jaza tokana. [Cousins 1871]
Traduction française Plein d'inquiétude et de sollicitude, comme ceux qui n' ont qu' un seul enfant. [Veyrières 1913 #964]

Proverbe1620 Be fandrahonana hoatry ny ampanga : mbola any an-tany, ka mamonkin-totohondry. [Veyrières 1913 #5595]
Be fandrahonana ohatra ny ampanga : mbola any an-tany dia mamonkina totohondry. [Rinara 1974 #889]
Be fandrahonana, ohatra ny ampanga: mbola any an-tany, ka mamonkin-totohondry. [Cousins 1871]
Be rahona tahaky ny ampanga : any an-tany ka mamoron-toto-hondry. [Veyrières 1913 #761]
Traduction française L' inférieur qui s' emporte contre son supérieur n' est fort qu'en menaces, comme la fougère qui sortant à peine de terre montre le poing. [Veyrières 1913 #761]
Plein de menaces comme la fougère : à peine sort-elle de terre qu' elle se contracte et montre le poing. [Veyrières 1913 #5595]
Interprétation française Allusion à la forme de la fougère. [Veyrières 1913 #5595]
Le proverbe fait allusion à ce que la fougère sortant de terre, à la forme d' une main fermée ; il se disait en général des menaces vaines et non suivies d' effet. [Veyrières 1913 #761]

Proverbe1621 Be faniriana kely fila, vary aloha tsy vatran' ny kamo. [Rinara 1974 #890]
Be faniry, kely fila; ny vary aloha tsy ataon' ny kamo. [Houlder 1895 #663, Cousins 1871]
Traduction française Beaucoup de désirs, peu de courage (au travail); le premier riz n' est pas cultivé par les paresseux. [Houlder 1895]

Proverbe1622 Be faniriana ohatra ny mpangataka monina amoron-tsena. [Rinara 1974 #891]

Proverbe1623 Be feo mananatra, ka ny alan-trano no mahazo aloha. [Rinara 1974 #892]
Be feo mananatra, ka ny ala-trano no mahazo aloha. [Houlder 1895 #1592]
Be feo mananatra, ka ny any ala trano no hendry aloha. [Veyrières 1913 #5596, Cousins 1871 #746]
Traduction française Homme à grosse voix qui gronde : les gens du dehors deviennent sages avant ceux de la maison. [Veyrières 1913 #5596]
Quelqu' un admonestant en criant (chez lui): ce sont ceux qui passent dehors qui entendent les premiers. [Houlder 1895 #1592]
Interprétation française Se disait des gens bourrus qui ne savent rien arranger en famille. [Veyrières 1913 #5596]

Proverbe1624 Be fila tombony, ka maty antoka. [Veyrières 1913 #5895, Cousins 1871]
Be fila tombony ka matiantoka azy rehetra. [Rinara 1974 #861]
Traduction française A vouloir faire trop de gain on perd. [Veyrières 1913 #5895]

Proverbe1625 Be fisotro ny ro, ka tsy hisy hasiana ny ventiny. [Veyrières 1913 #2177, Cousins 1871 #748]
Be fisotro ny ro ka tsy misy hasiana ny ventiny. [Rinara 1974]
Traduction française Qui boit trop de liquide n' a plus de place pour le solide. [Veyrières 1913 #2177]
Interprétation française Le sens est que les petites choses empêchent souvent les grandes. [Veyrières 1913 #2177]

Proverbe1626 Be fividy, fa tsy mahay mahandro. [Veyrières 1913 #2074]
Traduction française Nombreuses sont les choses achetées au marché, mais c' est la connaissance de la cuisine qui lui manque. [Veyrières 1913 #2074]
Interprétation française Se disait de ceux qui ne savent pas tirer parti de ce qu' ils ont. [Veyrières 1913 #2074]

Proverbe1627 Be fizara, fa tsy manan-ko an-tena. [Veyrières 1913 #5982]
Be fizara ka tsy manan-ko an-tena. [Houlder 1895 #643, Rinara 1974 #863, Cousins 1871 #749]
Traduction française Distribuer beaucoup et ne rien avoir pour soi. [Houlder 1895]
L' homme débonnaire et trop libéral est comme celui qui distribue tout aux autres et n' a rien pour lui. [Veyrières 1913 #5982]
Interprétation française Grosse bêtise dans l'idée de beaucoup de gens. [Houlder 1895]

Proverbe1628 Be hadisoana ny olona. [Veyrières 1913 #2701]
Traduction française Le monde est sujet à beaucoup d' erreurs et de bévues. [Veyrières 1913 #2701]

Proverbe1629 Be hatoka. [Veyrières 1913 #6619]
Traduction française A forte tête, à grosse nuque. [Veyrières 1913 #6619]
Interprétation française Les pièces de cinq francs à l' effigie de Louis XVIII et de Charles X de France, à cause de la forte tête des Bourbons. [Veyrières 1913 #6619]

Proverbe1630 Be herehina ohatra ny mitaiza kely manetsa. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ny olona misahana adidy maro, izay sahala amin' ny vehivavy mitaiza kely ka sady manao raharaha no mikarakara ny zanany. [Rajemisa 1985]

Proverbe1631 Be ihany no mahay " Andrianoly " , fa izay manga feo ihany no izy. [Veyrières 1913 #6184, Houlder 1895]
Traduction française Beaucoup savent chanter l' "Andrianoly" , mais c' est seulement celui qui a une belle voix qu' on aime entendre. [Houlder 1895]
Beaucoup savent chanter le chant Andrianoly, mais celui-là seul qui a une belle voix, chante bien. [Veyrières 1913 #6184]
Interprétation française "Andrianoly" est le nom d' une espèce de chant. [Houlder 1895]

Proverbe1632 Be kibo mahihitra ka ny an' ny olona ihany no tadiaviny hamenoana azy. [Rinara 1974 #864]
Be kibo mahihitra : ny an' olona ihany no tadiavina hamenoana azy. [Veyrières 1913 #2285, Cousins 1871]
Be kibo mahihitra, ny an' olona ihany no tadiaviny hamenoana azy. [Houlder 1895 #633]
Traduction française Avare qui a un gros ventre : ce sont les biens des autres qu' il cherche pour le remplir. [Veyrières 1913 #2285]
Un avare avec un gros ventre, il cherche à le remplir avec les biens des autres. Autre forme:. [Houlder 1895]

Proverbe1633 Be kotro ; mainty molaly. [Veyrières 1913 #414]
Traduction française Les vétérans de l' armée ont les mains et les pieds calleux ; ils sont noirs de suie comme les maisons et les ustensiles qui servent depuis longtemps. [Veyrières 1913 #414]
Interprétation française L' expression mainty molaly, noir de suie, signifie vieux, ancien. [Veyrières 1913 #414]

Proverbe1634 Be lamba rangahy, be lamba rangahy. [Veyrières 1913 #1499]
Traduction française Déployez votre lamba, monsieur, déployez votre lamba, monsieur. [Veyrières 1913 #1499]
Interprétation française Mots dont les enfants se servaient pour faire faire la roue aux dindons. [Veyrières 1913 #1499]

Proverbe1635 Be loha mangataka ka mandra-pitsidika, lany ny hanina. [Rinara 1974 #870]
Be loha nangataka: mandra-pitsidika lany ny hanina. [Cousins 1871 #751]

Proverbe1636 Be loha nangataka : nambohoiny tankambohony nitodika, lany ny an-dam' ana. [Samson 1965 #B5]

Proverbe1637 Bemangy mandry ambony gorodona : ondan-tenany ihany. [Cousins 1871]
Be mangy mandry ambony ngorodona : ondan-tenany ihany. [Veyrières 1913 #1616]
Traduction française Personne qui a de grosses parties charnues au-dessous de l' oreille : quand elle couche sur le plancher, elle a un oreiller naturel. [Veyrières 1913 #1616]
Interprétation française Paroles de dérision. [Veyrières 1913 #1616]

Proverbe1638 Be mangy mijery vary ka ny aoriana no manjozorobe. [Rinara 1974 #872]

Proverbe1639 Be mangy mikavina ka mila vavam--bahoaka. [Rinara 1974 #871]
Bemangy mikavina : mila vavam-bahoaka. [Veyrières 1913 #1758, Cousins 1871 #753]
Traduction française Femme qui a le lobe de l' oreille énorme et qui porte des pendants d' oreilles : elle fait parler le monde. [Veyrières 1913 #1758]
Interprétation française Se disait des personnes qui voulant cacher un défaut, s' attiraient les moqueries de tout le monde. [Veyrières 1913 #1758]

Proverbe1640 Bemangy miray fandriana: any an-doha no tery. [Cousins 1871]
Be mangy miray fandriana ka ny any an-doha no tery. [Rinara 1974 #856]

Proverbe1641 Be mangy mivahiny ka tsy be karakara amin' izay ondana. [Rinara 1974 #857]

Proverbe1642 Bemolotra ampinomina: mampitahotra ny mpanozon-doha. [Veyrières 1913 #157, Rinara 1974 #875, Cousins 1871 #755]
Mpamosavy be molotra, ka mampitahotra ny mpanozon-doha. [Veyrières 1913 #157]
Traduction française Sorcier à grosses lèvres : il est tellement laid qu' il effraie même le bourreau chargé de lui administrer le tanguin. [Veyrières 1913]
Interprétation française Ce proverbe se disait pour se moquer des sorciers. [Veyrières 1913]

Proverbe1643 Benalika no miongo-kerana ka Isambiranto no miempa-tanana. [Rinara 1974]
Benalika no niongo-kerana, ka Isamboranto no miempa-tanana. [Houlder 1895]
Benalika no niongo-kerana, koa Sambiranto no tapa-tanana. [Veyrières 1913 #3838, Cousins 1871 #756]
Traduction française C' est Benalika qui a arraché les joncs et c' est Sambiranto qui a eu les mains coupées. [Veyrières 1913 #3838]
Les gens de Benalika arrachent des joncs mais ce sont ceux d' Isamboranto qui ont mal aux mains. [Houlder 1895]
Interprétation française Payer pour un autre. [Veyrières 1913 #3838]

Proverbe1644 Be ny goaika fa tsy fantatra izay lahy sy vavy, fa izay homana ny voanjo no tonafana mafy. [Rinara 1974 #879]
Be ny goaika, fa tsy fantatra izay lahy sy vavy, fa samy fotsy tenda avokoa izy rehetra ; nefa izay homana ny voanjo ihany no hotonafako mafy. [Cousins 1871]

Proverbe1645 Be ny malahelo fa izay maka kitay amoron-dalana no hitan' ny olona ny fahoriany. [Rinara 1974]
Be ny malahelo, fa izay maka kitay amoron-dalana no mampiseho ny fahoriany. [Veyrières 1913 #2595, Cousins 1871 #762]
Traduction française Il y a beaucoup de malheureux mais ceux qui montrent leur misère, ce sont ceux qui vont chercher de la paille à brûler sur les bords du chemin. [Veyrières 1913 #2595]
Interprétation française Se disait de ceux qui avaient le tort de rendre publiques les misères de la famille. [Veyrières 1913 #2595]

Proverbe1646 Be ny riaka, tsy tambo ny ranomasina : izay misy harana my no malaza. [Samson 1965 #B6]

Proverbe1647 Be ny tanora natao tsy hivaona fa nony antitra niady lohalika. [Rinara 1974 #881]
Be ny tanora natao tsy hivaona, fa raha antitra miady lohalika. [Cousins 1871 #759, Nicol 1935 #111]
Tsy misy tanora natao tsy hivaona, fa rehefa antitra, lohalika. [Veyrières 1913 #2780]
Tsy misy tanora natao tsy hivaona, fa rehefa antitra miady lohalika. [Rinara 1974 #4743, Cousins 1871 #3543]
Traduction française Les adolescents, on croit toujours qu' ils ne se plieront pas, mais vieux tout le monde devient bancal. [Veyrières 1913 #2780]
Nombreuses sont les jeunes personnes qu' on croit ne pas devoir dévier, et puis la vieillesse arrivée, les genoux rentrent en dedans. [Veyrières 1913 #562]
Que de jeunes gens qui semblaient ne devoir jamais branler et dont la vieillesse a jait trembler les genoux. [Nicol 1935 #111]
Interprétation française Se disait des ravages de l' âge. [Veyrières 1913 #2780]

Proverbe1648 Be ny zana-bantony fa izay lava vava no tsy izy ary izay tera-dririnina no botry. [Rinara 1974 #882]
Be ny zana-bantony, fa izay lava vava no tsy izy, ary izay tera-dririnina tsy maintsy ho botry. [Veyrières 1913 #3100, Houlder 1895]
Traduction française Dans une première portée les petits sont nombreux, mais ils n' ont pas la gueule longue, et les petits qui naissent en hiver sont tous chétifs. [Veyrières 1913 #3100]
Les petits de la première portée sont nombreux, mais ceux qui ont la gueule longue ne sont pas bons, et les petits nés en hiver sont tous forcément chétifs. [Houlder 1895]
Interprétation française Les Malgaches ont remarqué que le premier enfant, ou les petits de la première portée d' un animal, sont plus chétifs que ceux qui viennent après. Mais en hiver, tous sont chétifs, à cause du manque de nourriture. [Houlder 1895]
Observateurs, les Malgaches avaient remarqué que les petits de la première portée étaient plus chétifs que ceux des autres portées ; de plus, en hiver à cause du manque de nourriture, tous étaient chétifs. [Veyrières 1913 #3100]

Proverbe1649 Be no malaza ho soa fa ny mahafa-po no vitsy. [Rinara 1974 #877]

Proverbe1650 Be no te-ho Rasalama, fa tsy avelan' ny aretina. [Veyrières 1913 #841, Rinara 1974 #878, Cousins 1871 #757, Houlder 1895]
Traduction française Beaucoup voudraient avoir une bonne santé, mais la maladie ne le permet pas. [Veyrières 1913 #841]
Beaucoup voudraient s' appeler monsieur le Bien-portant, mais en sont empêchés par la maladie. [Houlder 1895]
Interprétation française Chacun a la destinée qui lui a été fixée. [Veyrières 1913 #841]

Proverbe1651 Be raharaha ka ny voly vary indray no natao saikiny. [Rinara 1974 #883]

Proverbe1652 Be resaka hoatry ny vavy antitra nisaoram-bady, ka izay hita rehetra dia anokonan-dresaka avokoa. [Veyrières 1913 #1365]
Traduction française Bavard comme une vieille femme que son mari a répudiée : tout ce qu' elle voit lui sert à bavardage. [Veyrières 1913 #1365]

Proverbe1653 Be resaka ohatra an' Ambositra, fa tsy hahalafo an' Ambohinamboarina. [Rinara 1974 #885, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fa na mahay miteny sy be resaka aza ianao, dia tsy ho voambaka akory ny hafa. [Rajemisa 1985]

Proverbe1654 Be somotra. [Veyrières 1913 #6620]
Traduction française A longue barbe. [Veyrières 1913 #6620]
Interprétation française Les pièces de cinq francs à l' effigie d' un roi barbu, par exemple Louis-Philippe de France avec barbe. [Veyrières 1913 #6620]

Proverbe1655 Betanimena tsy matim-panompoana. [Samson 1965 #B7]

Proverbe1656 Be tetika ohatra an-dRabejofo. [Rinara 1974 #884]

Proverbe1657 Be tsy adala hoatry ny amboan' Avaradrano. [Veyrières 1913 #2075]
Traduction française Maladroit et lourdaud comme les chiens d' Avaradrano au nord de l'Imerina. [Veyrières 1913 #2075]

Proverbe1658 Betsileo mamo ka toraky ny omaly tsy miova. [Rinara 1974 #886]

Proverbe1659 Bevohoka miantsena ka ny maharatsiana no am-bentin-dresaka. [Rinara 1974 #887]

Proverbe1660 Bevohoka nisaoram-bady ka avo sasaka ny alahelo. [Rinara 1974 #888]

Proverbe1661 Bevohoka tia tsakotsako : ny andro iray no tsy ho afaka. [Veyrières 1913 #759, Cousins 1871 #760]
Traduction française Femme enceinte qui mâche tout ce qu' elle trouve : elle aura un jour difficile à passer, elle enfantera douloureusement. [Veyrières 1913 #759]
Interprétation française On disait ce proverbe à la femme enceinte pour signifier les soins à prendre ; la croyance populaire redoutait que la femme enceinte fût ensorcelée. [Veyrières 1913 #759]

Proverbe1662 Bevohoka tsara teraka ka indray latsaka ny zaza sy ny ahitra. [Rinara 1974 #59]

Proverbe1663 Bevohoka tsy mahalala andro, ka raha teraka izy, babena. [Houlder 1895]
Bevohoka tsy mahalala andro : rehefa teraka babena. [Rinara 1974 #890]
Bevohoka tsy mahalala andro : rehefa teraka izy, babena. [Cousins 1871 #761]
Traduction française Une femme enceinte qui ne sait pas quand son enfant naîtra; mais une fois né, elle le porte sur son dos. [Houlder 1895]

Proverbe1664 Bevohoka tsy mahatelin’ anaka, samy an-drano tsy mahalà ny lentina. [Samson 1965]

Proverbe1665 Be Zanahary. [Veyrières 1913 #71]
Traduction française Protégé par Dieu. [Veyrières 1913 #71]
Interprétation française Celui qui est protégé par les amulettes échappe au danger. [Veyrières 1913 #71]

Proverbe1666 Be zezika fa fohy tera-bary. [Veyrières 1913 #2596, Rinara 1974 #891, Cousins 1871 #763]
Traduction française Il y a beaucoup de fumier, et pourtant les épis sont très courts. [Veyrières 1913 #2596]
Interprétation française Se disait lorsque les soins n' amenaient pas le succès. [Veyrières 1913 #2596]

Proverbe1667 Bibilava ela niforetana ka hitsotra kely ho hitan' ny olona. [Rinara 1974 #892]

Proverbe1668 Bibilava fahenina mitera-pahafito, ka manan-tombo refy noho ny reniny. [Houlder 1895 #1374]
Bibilava fahenina nitera-pahafito, ka manan-tombo refy noho reniny. [Veyrières 1913 #907, Cousins 1871 #766]
Traduction française Serpent de six brasses qui enfante un serpent de sept brasses : celui-ci a une brasse de plus que sa mère. [Veyrières 1913 #907]
Un serpent long de six toises qui en met au monde un de sept: ce dernier a une toise de plus que sa mère. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait de tout ce qui profite. [Veyrières 1913 #907]
Se dit des enfants qui surpassent leurs parents. [Houlder 1895]

Proverbe1669 Bibilava mifana: ela nivonkenana, ka mba hitsotra. [Veyrières 1913 #4916, Cousins 1871 #767]
Traduction française Serpent qui se chauffe au soleil : il s' est tenu longtemps replié, il va s' étendre enfin. [Veyrières 1913 #4916]
Interprétation française Se disait de ceux qui ont caché leur jeu. [Veyrières 1913 #4916]

Proverbe1670 Bibilava nisambotra androngo ka manantena ny fahalavana. [Rinara 1974 #893]
Bibilava nisambotra androngo ka nanantena ny fahalavana. [Houlder 1895 #950]
Traduction française Un serpent ayant pris un lézard a profité de ce qu' il (le serpent) était le plus long (donc aussi le plus fort). [Houlder 1895]

Proverbe1671 Bibilava nitera-pahafito, ka izay adala no toa an-drainy. [Rinara 1974]

Proverbe1672 Bibilava sy olombelona : matahotra, atahorana. [Veyrières 1913 #5687]
Bibilava sy olombelona : samy tsiravina ihany. [Veyrières 1913 #5687]
Bibilava sy olona, ka samy matahotra ihany. [Veyrières 1913 #5687]
Bibilava sy olona : samy tsiravina ihany. [Cousins 1871]
Traduction française Un serpent et un homme : ils ont peur et se font peur réciproquement. [Veyrières 1913 #5687]
Interprétation française Se disait de deux craintifs. [Veyrières 1913 #5687]

Proverbe1673 Bibilava vonoina, ka tsy tongotra hitsipaka, tsy tanana handrangotra, tsy vava hiteny, fa todin' aina no andrasana. [Rinara 1974]
Bibilava vonono : tsy manan-tanana hamaly izy, fa Andriamanitra no andrasana. [Veyrières 1913 #22]
Bibilava vonono : tsy manan-tanan-kamaly, tsy manan-tongotra hitsipaka, tsy manam-bava hivalo, fa todin' aina no andrasana. [Veyrières 1913 #22, Cousins 1871 #769]
Bibilava vonono, tsy tanana hamely, tsy tongotra hitsipaka fa Andriamanitra no andrasana. [Rajemisa 1985]
Bibilava vonono: tsy tanan-kandrangotra na tongotra hitsipaka, fa Andriamanitra no andrasana. [Rajemisa 1985]
Bibilava vonono: tsy tongotra hitsipaka, tsy tanana handrangotra, fa Andriamanitra no andrasana. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Entimilaza ny fisian' ny tody, na koa ny fomban' Andriamanitra an' ireo malemy sy osa, izay tsy manan-kanoherana ireo mpanao tsindry hazo lena na kely tsy mba mamindro. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza ny olona osa na madinika na mahantra izay tsy mba afaka hamaly amin' ny herin' ny tenany raha misy mamely azy fa Andriamanitra no antenainy hamaly izay mampahory azy. [Rajemisa 1985]
Marina ka mamaly ny ratsy sy ny tsara. [Rajemisa 1985]
Traduction française Un serpent qu' on tue : il n' a pas de mains pour se défendre, mais il compte sur Dieu. [Veyrières 1913 #22]
Interprétation française Ce proverbe s' appliquait aux petits et aux faibles qui souffrent des oppressions : ils attendent que Dieu leur fasse justice. [Veyrières 1913 #22]

Proverbe1674 Biby tsy mandeha tsy amin' ny lohany, hazo tsy maniry tsy amin' ny fakany. [Rinara 1974 #897]
Biby tsy mandeha tsy ny lohany ; hazo tsy maniry tsy ny fakany ; rano tsy mita tsy ny fandrana. [Veyrières 1913 #965, Cousins 1871 #764, Nicol 1935 #319]
Mañalihale biby an-davake. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Chercher un animal dans son trou. [Poirot & Santio: Vezo]
L’animal ne marche que la tête en avant, l’arbre ne pousse que grâce à ses racines, l’eau ne s’écoule que par un canal. [Nicol 1935 #319]
Un serpent ne va pas sans sa tête, un arbre ne pousse pas sans ses racines, l' eau ne franchit pas un fossé sans qu' un tronc de palmier creusé lui serve de conduit. [Veyrières 1913 #965]
Interprétation française Chercher des problèmes. [Poirot & Santio: Vezo]
Se disait des enfants et des inférieurs que des gens malveillants montaient contre leurs parents ou leurs chefs et détachaient d' eux. [Veyrières 1913 #965]

Proverbe1675 Biby tsy miohatra ny mamba. [Cousins 1871, Houlder 1895, Veyrières 1913, Rinara 1974]
Traduction française Aucun animal ne surpasse le caïman. [Houlder 1895]
Le caïman est le plus fort des animaux, aucun autre ne saurait le vaincre. [Veyrières 1913 #197]
Interprétation française Donc, n' en cherchez pas, ne demandez pas l' impossible. [Houlder 1895]
Paroles du roi Andrianampoinimerina passées en proverbe, pour signifier la force ou la puissance du souverain ou de toute autre personne. [Veyrières 1913 #197]

Proverbe1676 Bikany fotsiny ohatra ny sakan' i Paritra. [Rinara 1974 #899]

Proverbe1677 Bila fandeha mananatra ny mahitsy famindra : mahay milaza soa ho an' ny olona, fa tsy mahay ho an-tena. [Rinara 1974 #900]

Proverbe1678 Bingo mahafeno lalana. [Houlder 1895 #2062, Cousins 1871 #770]
Bingo mahafeno lalana, tsivaka tia faopaoka. [Rinara 1974]
Traduction française Un bancal remplit le chemin. [Houlder 1895 #2062]

Proverbe1679 Bingo manao matso ka misalovana ny anjaran' ny sasany. [Houlder 1895 #2063, Veyrières 1913 #3245, Rinara 1974 #902, Cousins 1871 #771, Rajemisa 1985]
Bingo manao matso ka misalovana ny an' ny sasany. [Rajemisa 1985]
Bingo manao matso, ka misalovana ny hanaovan' ny sasany. [Veyrières 1913 #3245, Abinal 1888]
Interprétation malgache Enti-milaza ireo manembantsembana ny ataon' ny hafa. [Rajemisa 1985]
Ny olona tsy mahay nefa miditriditra amin' ny raharahan' ny sasany dia tsy manao afa-tsy ny manimba zavatra fotsiny. [Rajemisa 1985]
Traduction française Se mêler de ce qui n' est pas à sa portée, comme un bancal qui se met en ligne pour passer la revue. [Abinal 1888 #81]
Se mêler de ce qui n' est pas à sa portée et qui regarde les autres, c' est faire comme un bancal qui fait l' exercice. [Veyrières 1913 #3245]
Un bancal voulant passer une revue ne fait qu' embarrasser les autres. [Houlder 1895 #2063]
Interprétation française Le bancal à l' exercice gêne les autres. [Veyrières 1913 #3245]

Proverbe1680 Bingo ny mpitarika ka tailam--pamindra ny mpanaraka. [Rinara 1974 #903]
Bingo ny mpitarika ka tsy mahitsy fandeha ny mpanaraka. [Veyrières 1913 #762, Cousins 1871 #772, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Izay toetra sy fihetsiky ny mpitondra ihany no toetra sy fihetsiky ny olona entina. [Rajemisa 1985]
Traduction française Conduit par un bancal on ne marche pas droit. [Veyrières 1913 #762]
Interprétation française Se disait des inférieurs conduits par de mauvais chefs et qui leur ressemblaient. [Veyrières 1913 #762]

Proverbe1681 Bitsibitsiky ny lava nify, ny lavitra indray no mandre aloha. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza izay rehetra toa bitsibitsihina, nefa henon' ny olona lavidavitra ny tena ihany. [Rajemisa 1985]

Proverbe1682 Boboka asian-tsoa toa voatavo menaka. [Rinara 1974 #904]
Nahoana hianao no boboka asian-tsoa, toy ny voatavo menaka ? [Veyrières 1913 #5458, Cousins 1871]
Nahoana no boboka asian-tsoa toa voatavo menaka ? [Rinara 1974 #2668]
Traduction française Pourquoi êtes-vous saturé et dégoûté du bien qu' on vous fait, comme la calebasse où l' on conserve la graisse ? [Veyrières 1913 #5458]

Proverbe1683 Boka homan-jabora ka ny tanany no mandina aloha. [Rinara 1974]
Boka homan-jabora : ny tanany no mihosina aloha. [Cousins 1871 #773]
Boka homan-jabora : ny tenany no mihosina aloha. [Veyrières 1913 #1947]
Traduction française Lépreux qui mange de la graisse : sa main est toute salie avant qu' il ait pu en manger un peu. [Veyrières 1913 #1947]
Interprétation française Allusion à ce qu'il n' a plus de doigts. [Veyrières 1913 #1947]

Proverbe1684 Boka Ikala tsy leon' Ikoto, ary boka Ikoto tsy leon' Ikala. [Rinara 1974]
Boka Ikoto tsy leon' Ikala ; boka Ikala tsy leon' Ikoto. [Houlder 1895 #2019, Veyrières 1913 #1366, Cousins 1871 #774]
Traduction française Si Ikoto est devenu lépreux Ikala ne peut plus rester avec lui, et si Ikala est atteinte de la lèpre Ikoto ne peut plus rester avec elle. [Veyrières 1913 #1366]
Si Ikoto (le mari) devient lépreux, Ikala (la femme) ne peut plus le supporter; et si Ikala devient lépreuse, Ikoto ne la veut plus. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion au divorce pour cause de lèpre. [Houlder 1895]
Si l' un des conjoints devient mauvais, l'autre se sépare ; ces paroles étaient dites parfois comme condition du contrat de mariage : elles stipulaient le divorce. [Veyrières 1913 #1366]

Proverbe1685 Bokalahy lavo amin-karavola: ka kibo no enti-manarina. [Houlder 1895 #2029]
Boka lavo amin-karavola ka ny kibo no enti-manarina ny tena. [Rinara 1974 #908]
Boka lavo amin-karavola : ny kibo no enti-manarina. [Veyrières 1913 #1949]
Boka lavo amin-karavola: ny kiho no enti-manarina. [Cousins 1871 #776]
Traduction française Lépreux tombé dans l' herbe qu' on appelle haravola : n' ayant plus de mains, c' est avec l' aide de son ventre qu' il se relève. [Veyrières 1913 #1949]
Un lépreux tombé sur l' herbe: c' est en s' aidant de son ventre qu' il se relève. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gens qui sont dans le malheur et qui s' en tirent comme ils peuvent. [Veyrières 1913 #1949]

Proverbe1686 Bokalahy lavo an-tany mena, ka tafarina vao mingoso anabavy. [Houlder 1895 #2028]
Boka lavo-an-tany mena, ka tafarina vao mingoso anabavy. [Veyrières 1913 #1950]
Boka lavo an-tanimena : tafarina vao mingoso fady. [Rinara 1974 #910]
Traduction française Lépreux qui est tombé sur la terre rouge : quand il est relevé, il jure par sa soeur. [Veyrières 1913]
Un lépreux qui tombe sur la terre rouge: ce n' est qu' une fois relevé qu' il jure par sa sœur. [Houlder 1895]
Interprétation française Il fait le fier. [Veyrières 1913 #1950]
Voyant qu' il n' a pas été en danger, n' étant tombé que sur la terre, une fois sur pied il reprend confiance et ose se mettre à jurer. [Houlder 1895]

Proverbe1687 Boka lavo amin-antsoro : raha misy fivoy, dia lakana. [Veyrières 1913 #1948, Cousins 1871 #775]
Boka lavo amin' antsoro : raha nisy fivoy dia lakana. [Rinara 1974 #907]
Traduction française Lépreux qui est tombé dans l'herbe qu' on appelle antsoro : il ne manque qu' une rame pour faire la pirogue. [Veyrières 1913 #1948]
Interprétation française Cette herbe rend les coteaux très glissants et le lépreux est rond comme la pirogue ; amère plaisanterie sur les lépreux parce que le mal a rongé leurs membres. [Veyrières 1913 #1948]

Proverbe1688 Boka lavo amin-tsihivitrana ka nambakain' ny hohony. [Rinara 1974 #909]
Boka lavo an-tsihivitrana : ka nambakain' ny hohony. [Veyrières 1913 #1952, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui tombe sur une natte : ce sont ses ongles qui l' ont trompé. [Veyrières 1913 #1952]
Interprétation française Plaisanterie ; on appliquait le proverbe à ceux qui étaient eux-mêmes les auteurs de leurs maux. [Veyrières 1913 #1952]

Proverbe1689 Boka lavo an-tsihivitrana : indray mitsinkasina ihany. [Veyrières 1913 #1951, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui tombe sur une natte : il tombe tout d' une pièce. [Veyrières 1913 #1951]
Interprétation française Puisqu' il n' a plus d' extrémités ; se disait des chutes. [Veyrières 1913 #1951]

Proverbe1690 Boka lavon' antsoro : any an-dohasaha vao mifanatrika. [Veyrières 1913 #1953, Cousins 1871 #779]
Traduction française Lépreux qui a glissé sur l' herbe antsoro et est tombé : ce n' est qu' au fond de la vallée qu'il pourra regarder en face l' ennemi qui l' a renversé. [Veyrières 1913 #1953]
Interprétation française N' ayant plus de mains, le lépreux ne peut pas se raccrocher. [Veyrières 1913 #1953]

Proverbe1691 Boka manankarena, ka ny hafaliana tsy mahatsindry ny alahelo. [Veyrières 1913 #1954, Cousins 1871 #780]
Boka manankarena, ka ny harena tsy mahaleo ny alahelo. [Rinara 1974 #911]
Traduction française Le lépreux peut devenir riche, mais aucune joie ne saura tempérer sa tristesse. [Veyrières 1913 #1954]
Interprétation française Il ne peut y avoir de joie pour le lépreux. [Veyrières 1913 #1954]

Proverbe1692 Boka manankarena : mividiana alika mba hihinana ny sisa. [Veyrières 1913 #1955, Cousins 1871 #781]
Traduction française Lépreux, si tu es riche, achète un chien pour manger les restes de ta table. [Veyrières 1913 #1955]
Interprétation française On avait le dégoût et la peur des lépreux, personne n'aurait mangé leurs restes. [Veyrières 1913 #1955]

Proverbe1693 Boka mangala--boatavo : any an-kandemponana vao mifampiandry. [Rinara 1974 #912]
Boka nangala--boatavo: an-kandemponana no mifampiandry. [Houlder 1895 #2314]

Proverbe1694 Boka mangala-kitoza : finaritra am--pihinanana, fa ny manala kaka no ady mafana. [Veyrières 1913]
Boka mangala-kitoza : finaritra am--pihinanana, fa ny manala kaka no adiny. [Veyrières 1913 #1956]
Boka mihinan-kitoza: ny fihinana no lavorary, fa ny manala keka no ady mafana. [Houlder 1895 #2018]
Boka nangala-kitoza : ny fihinanana dia lavorary fa ny manala kaka no ady mafana. [Rinara 1974 #934]
Boka nihinan-kitoza: ny manala kaka no adiny. [Cousins 1871 #812]
Traduction française Lépreux qui vole des lanières de viande boucanée : il est content de manger, mais après avoir mangé c' est en vain qu' il bataille pour enlever les parcelles qui sont rentrées entre ses dents. [Veyrières 1913 #1956]
Un lépreux mangeant de la viande boucanée: pour manger, ça va bien; mais c' est pour se curer les dents ensuite qu' il est embarrassé. [Houlder 1895]
Interprétation française Le tout n' est pas d' avoir le plaisir, il faut voir la suite. [Veyrières 1913 #1956]

Proverbe1695 Boka manonton-tsoka ka mandrenesa ry izy ato anatiny ato. [Rinara 1974 #913]
Boka manonton-tsoka : " mandrenesa, ry izy ato anatiny" . [Veyrières 1913 #1958, Cousins 1871 #783]
Traduction française Lépreux qui veut tirer de la moelle d' un os : entendez, dit-il, vous qui êtes ici dedans. [Veyrières 1913 #1958]
Interprétation française Se disait des difficultés. [Veyrières 1913 #1958]

Proverbe1696 Boka mararin' ny nendra, ka mafimafy kokoa noho ny teo. [Veyrières 1913 #1959, Cousins 1871 #784]
Boka mararin' ny nendra, ka mafimafy kokoa noho teo. [Veyrières 1913]
Traduction française Lépreux atteint de la petite vérole: il est encore plus malheureux qu'avant. [Veyrières 1913 #1959]
Interprétation française Les malades atteints de la petite vérole étaient comme les lépreux, rejetés de la société ;. [Veyrières 1913 #1959]
Les malades atteints de la petite vérole étainent comme les lépreux, rejetés de la société. Le proverbe signifiait: malheur sur malheur. [Veyrières 1913]

Proverbe1697 Boka matin' ny nendra : efa ratsy hatramin' izay niandohany. [Rinara 1974 #914]
Boka matin’ ny nendra, ka ratsy hatramy ny niandohany. [Cousins 1871 #787]

Proverbe1698 Boka matin' ny nendra : indroa manalavitra ny fasan-drazana. [Veyrières 1913 #1960, Cousins 1871 #786]
Traduction française Lépreux qui meurt de la petite vérole : il est deux fois exclu du tombeau des ancêtres. [Veyrières 1913 #1960]
Interprétation française Les lépreux et les gens qui mouraient de la petite vérole, étaient exclus du tombeau de famille ; ce proverbe se disait des gens atteints de plusieurs calamités. [Veyrières 1913 #1960]

Proverbe1699 Boka maty : tsy misy mpiantra. [Veyrières 1913 #1961, Cousins 1871 #785]
Fatim-boka ka tsy misy mpiantra. [Rinara 1974 #1132]
Traduction française Le lépreux vient à mourir, personne ne compatit à son sort. [Veyrières 1913 #1961]
Interprétation française Se disait des malheureux. [Veyrières 1913 #1961]

Proverbe1700 Boka miantsena, tsy manam--barotra fa maty antoky ny fahalavoana. [Rinara 1974 #915]
Boka miantsena : tsy manam--barotra, ka maty antoky ny halavoana. [Veyrières 1913 #962, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui va au marché : il a beau ne pas avoir de marchandises sur lesquelles il puisse perdre, il fait beaucoup de pertes par suite de ses nombreuses chutes. [Veyrières 1913 #962]

Proverbe1701 Boka mievina : afa-drofy anio, fa mivindina rahampitso. [Veyrières 1913 #1963, Cousins 1871 #789]
Traduction française Lépreux qui éternue : on lui souhaite aujourd' hui d' être exempt de toute maladie, mais dès le lendemain son corps est plein de tumeurs. [Veyrières 1913 #1963]

Proverbe1702 Boka mifandromba-kena : misarika ihany fa tsy mitondra. [Veyrières 1913 #1964, Rinara 1974 #916, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui saisit des morceaux de viande dans une distribution : il tire bien quelque chose mais il n' emporte rien car il n' a pas de doigts. [Veyrières 1913 #1964]
Interprétation française Ce proverbe se disait dans les distributions ; on l' appliquait aussi à ceux qui prenaient sans rien emporter. [Veyrières 1913 #1964]

Proverbe1703 Boka mihalotra : manosika azy hody. [Cousins 1871 #790]

Proverbe1704 Boka mihevo saha ka ny mamono dia no manariva andro. [Rinara 1974 #919]
Boka mihevo saha : ny mamono dia no sarotra. [Veyrières 1913 #1966]
Boka mihevo saha : ny mamono dia no sasatra. [Cousins 1871 #791]
Traduction française Lépreux qui sarcle un jardin : le difficile est de faire disparaître ses traces. [Veyrières 1913 #1966]
Interprétation française Se disait d'un travail mal fait. [Veyrières 1913 #1966]

Proverbe1705 Boka mijinja vary, ka mamorovoro ny efa vita. [Houlder 1895 #2017, Veyrières 1913 #1967]
Traduction française Lépreux qui moissonne le riz: il ne fait que gâter ce qui a été bien fait. [Veyrières 1913 #1967]
Un lépreux moissonnant le riz: il ne fait que mettre en désordre ce qui était bien rangé (les poignées ou brassées). [Houlder 1895]
Interprétation française Il est tout à fait maladroit de ses mains, qui ne sont souvent que des moignons. [Houlder 1895]

Proverbe1706 Boka mikavina : tsy haingo fa fitahirizam-pananana. [Veyrières 1913]
Boka mikavina : tsy haingo fa fitahirizan-karena. [Rinara 1974 #920, Veyrières 1913]
Boka mikavina : tsy haingo, fa fitehirizan-karena. [Houlder 1895 #2022, Cousins 1871 #793]
Traduction française Femme atteinte de la lèpre et qui porte des boucles d' oreille : ce n' est pas pour se parer, c' est pour conserver ce qu' elle a. [Veyrières 1913 #1968]
Un lépreux portant des boucles d' oreilles: (pour lui) ce ne sont pas des ornements, mais une manière de conserver ses richesses. [Houlder 1895]
Interprétation française Il a peut-être hérité ces boucles, et si de les porter ne change rien à sa laideur, du moins elles ne seront pas perdues. [Houlder 1895]
Se disait des gens riches mais laids, qui ne trouvaient pas à se marier. [Veyrières 1913 #1968]

Proverbe1707 Boka milomano : tafita vao ana. (tsy misy hiakarana ny morona). [Rinara 1974 #61]
Boka milomano: tafita vao maty. [Veyrières 1913 #1969, Cousins 1871 #794]
Boka milomano: tafita vao rendrika. [Rajemisa 1985]
Boka nilomano ka tafita vao rendrika. [Rinara 1974 #942]
Boka nilomano: tafita vao maty. [Houlder 1895 #2036]
Lomanom-boka: tafita vao rendrika. [Rajemisa 1985]
Tafita vao rendrika toy ny lomanom-boka. [Rinara 1974 #3968]
Interprétation malgache Enti-milaza olona izay nikezaka sy nifofotra mafy mba hahavita zavatra, nefa efa akaikin' ny ho tonga amin' izay nokendrena vao tsy mahomby (na marary na maty na voan' ny sampona tsy azo anoarana). [Rajemisa 1985]
Enti-milaza zavatra na raharaha mby efa ho vita vao simba na tsy tanteraka, toy ny lomanom-boka izay misosa tsara hatrany, fa rehefa tonga eny amorona vao tsy tafita satria tay afa-mamikitra ny tanany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Lépreux qui nage: il arrive à l'autre bord pour mourir. [Veyrières 1913 #1969]
Un lépreux nageant (pour traverser une rivière): il meurt après avoir atteint l' autre bord. [Houlder 1895]
Interprétation française Parce qu' il ne parvient pas à monter la berge escarpée, manquant de doigts pour saisir les herbes qui lui aideraient à grimper. [Houlder 1895]
Se disait des malheureux: le lépreux ne peut pas s'accrocher au rivage pour monter. [Veyrières 1913 #1969]

Proverbe1708 Boka misambo-balala : mahazo ihany fa potsitra. [Rinara 1974 #62]
Sambo--balalan' ny boka mahazo ihany fa potsitra. [Rinara 1974]
Sambo--balalan' ny mondry mahazo ihany fa potsitra. [Rinara 1974]

Proverbe1709 Boka misambo-balala : mamely totohondry ny tany. [Veyrières 1913 #1971, Cousins 1871 #795]
Traduction française Lépreux qui veut prendre des sauterelles : il donne des coups de poing par terre et c' est tout. [Veyrières 1913 #1971]
Interprétation française Le lépreux n'a pas de doigts ; se disait des gens maladroits. [Veyrières 1913 #1971]

Proverbe1710 Boka misambo-balala: mamotsitra ny taovany. [Veyrières 1913 #1972, Cousins 1871 #795]
Traduction française Lépreux qui veut prendre des sauterelles : il écrase leur abdomen. [Veyrières 1913 #1972]
Interprétation française Se disait des gens maladroits. [Veyrières 1913 #2092]

Proverbe1711 Boka misikidy : ny tokin' aina dia lavorary fa ny aretina no manapa-kozatra. [Rinara 1974 #63]

Proverbe1712 Boka misikidy : ny tokin' aina dia tsara ihany, fa ny hasoavana tsy misy intsony. [Veyrières 1913 #1973]
Boka misikidy : ny tokin’ aina tsara ihany, fa ny hasoavana tsy misy intsony. [Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui consulte le sikidy pour connaître l'avenir : des promesses de vie il y en a bien, mais de la beauté il n'y en a plus. [Veyrières 1913 #1973]
Interprétation française Le lépreux n' a rien à faire contre son sort, on ne peut l' exorciser. [Veyrières 1913 #1973]

Proverbe1713 Boka misy mpisaotra : tao ihany, fa navoakany. [Veyrières 1913 #1367, Cousins 1871]
Boka misy mpisaotra : teo ihany fa navoakany. [Rinara 1974 #64]
Traduction française Femme atteinte de la lèpre et qui est répudiée par son mari : elle était bien là, mais on l' a congédiée. [Veyrières 1913 #1367]
Interprétation française Se disait des femmes répudiées pour leurs défauts physiques. [Veyrières 1913 #1367]

Proverbe1714 Boka miteraka Alahamady, ka hitan' Andriamanitra ny tarehiny. [Veyrières 1913 #1975, Houlder 1895]
Boka niteraka Alahamady, ka hitan' Andriamanitra ny tarehiny. [Veyrières 1913 #24, Cousins 1871 #814]
Boka teraka alahamady : hitan' Andriamanitra ny tarehiny. [Rinara 1974 #948]
Traduction française Lépreux qui lance quelque chose à la nouvelle lune d' Alahamady : Dieu voit sa figure. [Veyrières 1913 #1975]
Pauvre lépreuse qui enfante pendant le grand jour de fête d' Alahamady : Dieu seul voit sa face. [Veyrières 1913 #24]
Un lépreux qui lance quelque chose en haut au mois d' Alahamady: Dieu voit sa figure. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion à l' ancienne coutume de lancer des morceaux de bouse de bœuf à la lune lors de la nouvelle lune d' Alahamady, le premier mois de l'année malgache; en ce faisant, le lépreux découvrait son visage défiguré qu' il n' aurait pas voulu montrer. [Houlder 1895]
Ce proverbe disait l' éloignement des Malgaches pour les lépreux, et s' employait pour signifier une chose dont il n'y a pas à tenir compte. [Veyrières 1913 #24]
Il la découvre pour lancer ; on lançait de la bosse de boeuf à la nouvelle lune du mois d' Alahamady. [Veyrières 1913]

Proverbe1715 Boka mitohy rofia ka manasaritaka ny efa milamina. [Houlder 1895 #2015, Rinara 1974 #925]
Boka nitohy rofia : manasaritaka ny efa milamina. [Veyrières 1913 #1990, Cousins 1871 #815]
Traduction française Lépreuse qui a voulu filer des fibres de raphia : elle embrouille ce qui était en ordre. [Veyrières 1913 #1990]
Un lépreux voulant attacher des fils de raphia: il ne réussit qu' à emmêler ceux qui étaient bien arrangés. [Houlder 1895]
Interprétation française Et pour cause! [Houlder 1895]
Se disait des personnes maladroites. [Veyrières 1913 #1990]

Proverbe1716 Boka mitoraka alahamady : tsy mitady izay ho arivo tratry ny taona, fa izay hahamando ny tenda. [Rinara 1974 #927]
Boka mitoraka volana Alahamady : tsy mitady ny ho arivo tratry ny taona, fa izay hahamando ny tratra ihany. [Veyrières 1913 #1974, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui jette quelque chose au destin d' Alahamady : il ne cherche pas à obtenir une longue vie mais seulement quelque bien être. [Veyrières 1913 #1974]
Interprétation française Se disait des malheureux ; le destin d' Alahamady était un bon destin. [Veyrières 1913 #1974]

Proverbe1717 Boka mivaro-tantely : ny zavatra amidy mamy ihany, fa ny tenany mivarotra no mahaloiloy. [Veyrières 1913 #1976, Cousins 1871]
Boka mivaro-tantely: ny zavatra amidy mamy ihany, fa ny tenan' ny mpivarotra no mampahaloiloy. [Houlder 1895 #2025]
Boka mivaro-tantely : ny zavatra amidy mba soa ihany fa ny tenan' izy mpivarotra no mankaloiloy. [Rinara 1974]
Tantely an-tànam-boka, ka na soa aza afa-boninahitra (mankaloiloy). [Rinara 1974 #4077]
Traduction française Lépreux qui vend du miel : ce qu' il vend est doux, mais le marchand donne la nausée. [Veyrières 1913 #1976]
Un lépreux vendant du miel: ce qu' il vend est bien doux, mais c' est le vendeur qui vous dégoûte. [Houlder 1895]
Interprétation française Le don n' est pas tout, il y a manière de donner. [Veyrières 1913 #1976]

Proverbe1718 Boka mividy lamba somizo : ny haren-katao misy ihany fa ny hitafiana azy no fatratra. [Rinara 1974 #930]
Boka mividy somizy : ny haren-katao misy ihany, fa ny hitafiana azy no fatratra. [Cousins 1871]
Boka mividy somizy : ny haren-katao misy ihany, fa ny hitafiana azy no sarotra. [Veyrières 1913 #1977, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui achète de la percale : il a bien de quoi acheter, mais le difficile c' est de se revêtir du vêtement. [Veyrières 1913 #1977]
Interprétation française Se disait des gens qui étaient riches mais laids. [Veyrières 1913 #1977]

Proverbe1719 Boka mizaha lanonana : tsy isan' ny mpizaha lanonana, fa isan' ny vahoakan' andriana. [Veyrières 1913 #1978]
Boka mizaha lanonana: tsy isan’ ny mpizaha lanonana, fa isan’ ny vahoak’ Andriana. [Cousins 1871 #801]
Boka nizaha lanonana : tsy isan' ny mpizaha fa isan' ny vahoakan' Andriana. [Rinara 1974 #945]
Traduction française Lépreux qui assiste aux réjouissances publiques : il n' est pas de ceux qui participent aux réjouissances, mais il augmente le nombre des sujets du souverain. [Veyrières 1913 #1978]
Interprétation française Il n' y a pas de réjouissances pour les lépreux. [Veyrières 1913 #1978]

Proverbe1720 Boka namahan-jaza : natao hamelona kanjo nanampina ny aina. [Rinara 1974 #931]
Boka namahan-jaza : natao hamelona, kanjo nanampina ny ainy. [Veyrières 1913 #1979, Cousins 1871 #802]
Traduction française Lépreuse qui nourrit un enfant : on croyait qu'elle lui donnerait la vie et elle la lui ôte. [Veyrières 1913 #1979]
Interprétation française Plaintes sur les lépreux ; sens général : faire du mal en croyant soulager. [Veyrières 1913 #1979]

Proverbe1721 Bokanan' angavodiana ka mangidy tsy misy mpikasika. [Rinara 1974 #940]

Proverbe1722 Boka nandamaka taninketsa : ka ny mamono dia no ventin-draharaha. [Rinara 1974]

Proverbe1723 Boka nandamaka taninketsa : ny mandamaka leo ihany, fa ny mamono dia no tsy tanty. [Veyrières 1913 #1980, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui nivelle une terre, pour faire les semis le riz : niveler, ce n'est rien, mais le difficile c' est de faire disparaître les traces du travailleur. [Veyrières 1913 #1980]
Interprétation française Se disait des travaux mal faits. [Veyrières 1913 #1980]

Proverbe1724 Boka nandray tanana, ka ny fanahy misy ihany fa ny tanan-kandray no tsy misy. [Rinara 1974]
Boka nandray tanana : ny fanahy misy ihany, fa ny tanan-kandray no tsy misy. [Veyrières 1913 #1981, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui veut donner une poignée de mains : ce n' est pas l' intention qui lui manque, c' est la main. [Veyrières 1913 #1981]
Interprétation française Se disait des gens de bonne volonté, mais sans moyens. [Veyrières 1913 #1981]

Proverbe1725 Boka nangala-boatavo: hitondra roa, tsy mahazaka; hitondra iray, mimonomonona. [Veyrières 1913 #1982, Cousins 1871 #805]
Boka nangala-boatavo : hitondra roa tsy mahazaka, hitondra tokana mimonomonona. [Rinara 1974 #932]
Traduction française Lépreux qui a volé des citrouilles : en porter deux, il ne peut pas ; n' en porter qu' une seule, cela le fait murmurer. [Veyrières 1913 #1982]

Proverbe1726 Boka nangala-boatavo ka mifampitolona samy malama. [Rinara 1974 #933]
Boka nangala-boatavo : mifampitolona samy malama. [Cousins 1871 #806, Veyrières 1913]
Boka nangala-boatavo : mitolona samy malama. [Veyrières 1913]
Traduction française Lépreux qui a volé une citrouille : ce sont deux lisses qui luttent. [Veyrières 1913 #1983]
Interprétation française Se disait des luttes d'habileté entre deux rusés. [Veyrières 1913 #1983]

Proverbe1727 Boka nangala-pary, ka ny fary tsy azo, ary ny tanana feno lay. [Houlder 1895]
Boka nangala-pary ka ny fary tsy azo fa ny lay no nanenika. [Rinara 1974 #935]
Boka nangala-pary : ny fary tsy azo ho an' ny tena, ny tanana feno lay. [Veyrières 1913 #1984]
Boka nangala-pary: ny fary tsy azo, ny tanana feno lay. [Cousins 1871 #807]
Traduction française Lépreux qui a volé une canne à sucre : il ne peut pas saisir la canne et il a la main pleine de ses piquants. [Veyrières 1913 #1984]
Un lépreux qui voulait voler de la canne à sucre: il n' a pas pu avoir la canne, mais il a eu les mains pleines de piquants. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait de ceux qui étaient punis de leurs mauvaises actions. [Veyrières 1913]

Proverbe1728 Boka nangala-pihinana ka lany andro eo am-pisangian-takotra. [Rinara 1974 #938]
Boka nangala-pihinana: tratr’ andro eo am-pisangian-takotra. [Veyrières 1913 #1985, Cousins 1871 #809]
Traduction française Lépreux qui a résolu de voler des aliments : il se laisse surprendre en train de caresser le couvercle de la marmite qu' il n' arrive pas à découvrir. [Veyrières 1913 #1985]
Interprétation française Se disait des gens qui se trahissent d'eux-mêmes. [Veyrières 1913 #1985]

Proverbe1729 Boka nangala-tsira: any andrefan-tanàna vao ningoso reny. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Boka nangala-tsira ka any andrefan-tanàna vao mingoso fady. [Rinara 1974 #939]
Traduction française Lépreux qui a volé du sel : à l' ouest du village il jure contre sa mère, car le sel brûle ses plaies. [Veyrières 1913 #4286]
Interprétation française On est puni par où l' on pèche. [Veyrières 1913 #4286]

Proverbe1730 Bokan' avaratr' Ilafy ka ny matanjaka isan-jato, ny osa mpiandry lalana. [Rinara 1974]
Bokan' avaratr' Ilafy : ny matanjaka isan-jato, ny osa mpiandry lalana. [Veyrières 1913 #1986, Cousins 1871 #821]
Traduction française Lépreux du nord d' Ilafy : ceux qui sont encore vigoureux font partie des escouades de cent pour la corvée, et les faibles gardent les chemins. [Veyrières 1913 #1986]
Interprétation française Se disait des côrvées et des travaux très pénibles aux ateliers royaux. [Veyrières 1913 #1986]

Proverbe1731 Boka nempahina ka na sitrana aza narahin-kolatra ihany. [Rinara 1974 #940]
Boka nempahina : na sitrana aza, mbola arahin-kolatra ihany. [Veyrières 1913 #1987, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux écorché : même guéri, il lui reste des cicatrices. [Veyrières 1913 #1987]
Interprétation française Se disait des suites et conséquences. [Veyrières 1913 #1987]

Proverbe1732 Boka nievina ka afa-drofy am-pirariana fa nivindina ihany. [Rinara 1974 #941]

Proverbe1733 Bokan' Inamehana : tsy mividy tsy manakalo, koa homana ny anganon-kanina. [Veyrières 1913 #1989, Cousins 1871 #822]
Traduction française Lépreux de Namehana : ils n' achètent pas, ils ne font pas d' échanges et ils mangent une nourriture extraordinaire. [Veyrières 1913 #1989]
Interprétation française Se disait des vivres extraordinaires. [Veyrières 1913 #1989]

Proverbe1734 Boka nisikidianana: ny tokin’ aina dia tsara, fa ny tenany be nahafahana. [Veyrières 1913 #125, Cousins 1871 #813]
Traduction française Lépreux pour qui on consulte le sort par le sikidy : la promesse de vie est belle, mais son corps est bien mutilé. [Veyrières 1913 #125]
Interprétation française Ce proverbe dit le malheur du lépreux qui restera toujours incapable d'être exorcisé ; on l' appliquait à toute difficulté insurmontable. [Veyrières 1913 #125]

Proverbe1735 Boka nitolom-boatavo ka lava ny andro hifampitolomana. [Rinara 1974]

Proverbe1736 Boka nivoasana ovy : faly am--pijerena fa tsy mihevitra izay handraisana azy. [Rinara 1974 #944]
Boka nivoasana ovy; faly eo am--pijerena, fa tsy mihevitra izay handraisana azy. [Cousins 1871 #816]

Proverbe1737 Boka rara-boasary, ka ny any ny tena ihany, ka anambazan-kisasahana. [Cousins 1871]
Boka rara-boasary, ka ny an' ny tena ihany, ka anambazan-kisasahana. [Veyrières 1913 #1991]
Boka rara-boasary, ka ny an' ny tena ihany no anambazan-kisasahana. [Rinara 1974 #946]
Traduction française Lépreux : des citrons sont tombés de son arbre : les citrons sont bien à lui, mais il faut qu' il en donne la moitié à quelqu' un, pour les faire ramasser. [Veyrières 1913 #1991]
Interprétation française Il est incapable de le faire lui-même. [Veyrières 1913 #1991]

Proverbe1738 Boka rara-tsifotra, ka ny an' ny tena ihany no ananan-doza. [Rinara 1974 #947]
Boka rara-tsifotra: ny any ny tena ihany no ananan-doza. [Cousins 1871]
Boka rara-tsifotra : ny an' ny tena ihany no ananan-doza. [Veyrières 1913 #1992]
Traduction française Lépreux dont les escargots s' éparpillent à terre : son propre bien lui est une cause de misère. [Veyrières 1913 #1992]

Proverbe1739 Boka tsy enin-tsotro ka rabaho samy tsy hanana. [Rinara 1974 #949]
Boka tsy enin-tsotro, rabaho samy tsy hihinana. [Houlder 1895 #2315]

Proverbe1740 Boka tsy mba mihanta. [Veyrières 1913 #1994, Rinara 1974 #950, Cousins 1871 #819]
Traduction française Le lépreux ne trouve personne pour le gâter. [Veyrières 1913 #1994]
Interprétation française Se disait des malheureux. [Veyrières 1913 #1961]

Proverbe1741 Boka tsy namosavin-kavana, hoatry ny mananasy. [Veyrières 1913 #1993]
Boka tsy namosavin-kavana ohatra ny mananasy. [Houlder 1895]
Traduction française Ce n' est pas parce que ses parents lui ont jeté un maléfice qu' un lépreux est lépreux : il l' est devenu comme pousse un ananas. [Veyrières 1913 #1993]
Ce n' est pas par des maléfices jetés par les parents qu' un lépreux est devenu tel, (mais c' est) comme un ananas. [Houlder 1895]
Interprétation française Les Malgaches trouvaient de la ressemblance entre un ananas et la figure du lépreux:. [Veyrières 1913 #1993]
Un lépreux est devenu lépreux sans que ses parents y soient pour rien: c' est une chose qui s' est produite naturellement, comme la croissance d' un ananas dans lequel les Malgaches voient une ressemblance avec la figure ravagée d' un lépreux. [Houlder 1895]

Proverbe1742 Boka very tsy misy araka. [Houlder 1895 #2020]
Boka very : tsy misy araka intsony. [Veyrières 1913 #1995, Cousins 1871 #820]
Traduction française Lépreux perdu, personne ne le réclame. [Veyrières 1913 #1995]
Quand un lépreux disparaît, on ne se met pas à sa recherche. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des choses dont la perte cause peu de chagrin. [Veyrières 1913 #1995]

Proverbe1743 Bokobokoñi Besakoa : ty fa nihina tsy homa koa. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Gâteau de Besakoa : celui qui en a mangé ne mange plus. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe1744 Bolo lavitse tsy azo aminjoa. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française On ne peut se chauffer à un feu trop éloigné. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe1745 Bonga tsy hita ohatra ny loza. [Rinara 1974 #65]

Proverbe1746 Bonga tsy miohatra an’ Ankaratra. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Bonga tsy miohatra an' Ankaratra, lohasaha tsy miohatra an' Ilempona. [Rinara 1974]
Traduction française Il n' y a pas de montagne qui dépasse l'Ankaratra. [Veyrières 1913 #4745]
Interprétation française Pour dire d'une personne ou d' une chose, quelle est au plus haut degré de perfection : on ne peut rien imaginer de mieux. [Veyrières 1913 #4745]

Proverbe1747 Bongo mason' ny nahiny toy ny vivy nanitrika. [Rinara 1974 #955]
Vivy manitrika, ka bongo mason' ny nahiny. [Houlder 1895 #1706, Veyrières 1913 #3091]
Vivy nanitrika: bongo mason’ ny nahiny. [Cousins 1871 #3684]
Vivy nanitrika ka bongo maso ny nahiny. [Rinara 1974 #4960]
Vivy nanitrika ka bongo mason' ny nahiny. [Rajemisa 1985]
Vivy nanitrika ka bongo mason' ny sitrapony. [Rajemisa 1985]
Vivy nañirike, ka bongo masoñi ty sitsapoñe. [Poirot & Santio: Vezo]
Interprétation malgache Enti-milaza ny olona voan' ny nataon' ny sitrapony ihany, nandrora mitsilany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Si le grèbe, en plongeant, a les yeux gonflés par l'eau, c' est bien qu' il l' a voulu. [Veyrières 1913 #3091]
Si le grèbe en plongeant a les yeux gonflés par l'eau, c'est qu'il le veut bien. [Poirot & Santio: Vezo, Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe se disait de tout mal qu'on s' est attiré volontairement ; il se disait de la mauvaise réputation. [Veyrières 1913 #3091]
On l'a bien cherché si on a des problèmes. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe1748 Bongo tana-manaka : manosika anazy an-davaka. [Samson 1965 #B9]

Proverbe1749 Borerarera foana toy ny lolo an-tany. [Veyrières 1913 #2488, Rinara 1974 #956, Cousins 1871 #825]
Traduction française Abattu et débraillé comme le papillon qui est posé à terre et laisse pendre ses ailes. [Veyrières 1913 #2488]

Proverbe1750 Borera sy voantay mifampitolona ka ny lohàny no amantarana azy. [Rinara 1974 #957]
Borera sy voantay mitolona, loha no amantarana azy. [Cousins 1871 #824, Houlder 1895]
Traduction française Un scarabée et un bousier se battant ensemble, on ne les reconnaît plus qu' à leur tête. [Houlder 1895]

Proverbe1751 Boreta nifanomboka, dridry nifanenjika : samy ratsy tsy mifanavoana. [Samson 1965]

Proverbe1752 Borikin' olona. [Veyrières 1913 #6729]
Traduction française Figure d' âne. [Veyrières 1913 #6729]
Interprétation française Se disait des gens laids. [Veyrières 1913 #6784]

Proverbe1753 Bory mahatafita ny ony toa sifotra. [Rinara 1974 #960]

Proverbe1754 Bory manan-tongotra ohatra ny landy. [Rinara 1974 #961, Houlder 1895]
Traduction française Qui n' a pas de membres et a pourtant des pieds, comme les cocons. [Houlder 1895]
Interprétation française On dit que les cocons ont des pieds, parce que les marchands, pour les vendre, les transportent loin de l'endroit où ils ont été produits. [Houlder 1895]

Proverbe1755 Bory nito tady : lasana tsy miherina. [Samson 1965 #B10]

Proverbe1756 Borizano tanora ka miaramila no farany. [Rinara 1974 #958]
Borizano tanora, miaramila no farany. [Veyrières 1913 #415, Cousins 1871 #826]
Traduction française Jeune citoyen finira par être militaire. [Veyrières 1913 #415]
Interprétation française Se disait à l' époque des grandes levées de soldats. [Veyrières 1913 #415]

Proverbe1757 Borona maniry ambony vato ka rehefa tsy maty dia zara. [Rinara 1974 #959]

Proverbe1758 Bosoboso narahim-pilana, fankatia narahin-tangena. [Samson 1965 #B12]

Proverbe1759 Boto tsy maty mbola ho raindahiny. [Rinara 1974 #962]

Proverbe1760 Botry avana hoatry ny harongan-kely. [Veyrières 1913 #1500]
Botry avana ohatra ny harongan-kely. [Rinara 1974 #963, Houlder 1895]
Traduction française Rester rabougri, alors même qu' on est sarclé, comme le petit arbuste harongana. [Veyrières 1913 #1500]
Rester rabougri quand même on est sarclé, comme le petit "harongana" . [Houlder 1895]
Interprétation française C' est une plante dont on fait des remèdes contre la dysenterie et la gale. [Houlder 1895 #2081]
Se disait des nains et des chétifs. [Veyrières 1913 #1500]

Proverbe1761 Botry homan-kerotra, vasoka homan-kitoza. [Cousins 1871 #827]
Botry homan-kerotra, vasoka homan-kitoza ka ao raha. [Rinara 1974 #964]

Proverbe1762 Botry milaoka, ka tambavian-koman-kena. [Veyrières 1913 #1617, Houlder 1895]
Botry nilaoka ka tambavin-koman-kena. [Rinara 1974 #965]
Traduction française Nain qui mange de la viande avec du riz : cela n' empêche pas d' avoir la maladie des petits enfants. [Veyrières 1913 #1617]
Un nain qui mange de la viande avec son riz est quand même atteint d' une maladie des petits enfants. [Houlder 1895]
Interprétation française Parce qu' il reste chétif et rabougri. [Houlder 1895]

Proverbe1763 Botry saina mambotry tena. [Rinara 1974 #966]

Proverbe1764 Bozaka aman' ahitra. [Veyrières 1913 #1618]
Traduction française La populace c' est herbe et herbe. [Veyrières 1913 #1618]

Proverbe1765 Bozaka aman' ahitra : ao hita-masoandro fa tsy tandrin' olo-miavona. [Rinara 1974 #967]

Proverbe1766 Dakam-boriky : indray mientana ihany. [Rinara 1974 #971]
Dakam-boriky, ka indray mientana ihany. [Cousins 1871]

Proverbe1767 Dakan' Ambohimanarina ka ny